Accueil Mes poèmes Ciel doré

Ciel doré

13

Ciel doré dans Mes poèmes 14101703034617181812619755

Il était un ciel doré, aux reflets de feu,

La nuit qui s’annonçait doucement promettait d’emporter avec elle,

Toutes les épreuves, tous les serments devenus nuls, toutes les promesses rompues,

Ainsi que toutes formes d’espoir et de tracas liés à ce manque de confiance en la vie.

Sous le ciel enflammé, je soupire, avec soulagement et peur tout à la fois,

Sous le ciel doré je réalise, qu’une page est en train de se tourner. 

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Sous la brise légère

    Bonjour à tous, Afin de solutionner un problème j’ai fait appel à Chouchou, qui m’a donné …
  • Acceptation de soi

    Bonjour à tous, Cette semaine j’ai écrit un article. Qui s’est évaporé quand j’ai voulu le…
  • Continue de créer

    Bonjour à tous, « Alors comme ça tu es la seule à avoir un bol à la maison. », me fait rem…
Charger d'autres articles liés
  • Sous la brise légère

    Bonjour à tous, Afin de solutionner un problème j’ai fait appel à Chouchou, qui m’a donné …
  • Acceptation de soi

    Bonjour à tous, Cette semaine j’ai écrit un article. Qui s’est évaporé quand j’ai voulu le…
  • Continue de créer

    Bonjour à tous, « Alors comme ça tu es la seule à avoir un bol à la maison. », me fait rem…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Sous le sable

    Sous le sable sans couleur se trouvent les vestiges, Des illusions, des cris, des espoirs …
  • Respire

    L’aube se lève ce fameux jour, Le soleil brille et les oiseaux s’envolent au l…
  • Glorieuse pureté

    Une fleur dans ton cœur, L’océan dans ton regard, Et la vie dans ton sourire, L&rsqu…
Charger d'autres écrits dans Mes poèmes

13 Commentaires

  1. Cécile

    18 octobre, 2014 à 14:32

    Bonjour,

    Je reconnais également ces étranges « coïncidences » entre tes écrits Sylvie et ce que je vis de mon côté. Je constate que je ne suis pas la seule.
    La vie est une perpétuelle évolution, avec des pages qui se tournent, des portes qui s’ouvrent, de nouvelles expériences à vivre, des apprentissages,…

    Je te rejoins Emilie lorsque tu parles de l’impression de tourner en rond.
    Mais si nous avons l’impression de marcher sur nos propres pas, nous sommes chaque fois plus riches d’avoir vécu de nouvelles choses entre temps.

    Se laisser atteindre le fond pour enfin pouvoir taper du pied et remonter est parfois la seule chose que l’on puisse faire. Car il arrive que nous ayons besoin de ressentir la noirceur de ce fond marécageux avant de pouvoir tourner les yeux vers la lumière plus haut à la surface.

    Camille, offre toi un balisto pour te faire plaisir et savoure le. Mais n’en achète pas pour te rappeler que tu es nulle et pas à la hauteur… Essaye d’agir positivement vis à vis de toi même, tu fais ce que tu peux et ce que tu ne peux pas aujourd’hui tu le pourras peut être demain, un coup de rame à la fois suffira !

    Merci Sylvie pour tes jolis mots !

    Bonne journée à tous.

  2. Lilianah

    18 octobre, 2014 à 14:14

    Très beau ! :)

    Dernière publication sur SUPRESSION DE CE BLOG ! : Consultations

  3. Emilie

    18 octobre, 2014 à 12:35

    Bonjour Sylvie,

    Je reprends ce que tu as répondu : »il est important de garder en tête que tant que l’on vit, cette existence présente, il n’y a pas encore de fin. »
    Je me rends compte que la terre est ronde au propre et au figuré et que nos pas peuvent nous donner l’impression de tourner en rond en avançant vers notre horizon.

Consulter aussi

Méditation pour favoriser le déploiement des énergies féminines en soi

    Bonjour à tous, Ce matin je vous propose d’essayer une petite méditation qui vou…