Accueil Spiritualité Le vernis semi-permanent

Le vernis semi-permanent

14

Le vernis semi-permanent 14101803143917181812623227

Bonjour à tous,

« Pourquoi n’es-tu pas retournée chez l’esthéticienne pour faire ôter ton vernis ? », me demande Sammael.

Je REFUSE de payer pour qu’on m’enlève du vernis à ongle.

« Mais l’esthéticienne t’avait dit qu’elle pouvait te le faire sans douleur. Elle t’avait mise en garde en te prévenant que tu n’arriverais certainement pas toute seule. »

Je m’en souviens.

« Tu n’as pas écouté. »

Aurais-je dû ? Je trouve que c’est une aberration de débiter de pareilles bêtises, juste pour amener les clientes à payer 15 euros de plus.

Je reconnais que c’était bien plus long que d’ôter mon vernis habituel. Mais une bouteille d’acétone vient à bout de n’importe quel vernis à ongle. Ce que ma cousine, maquilleuse, m’avait appris.

Par contre il faut laisser poser un coton bien imbibé sur chaque ongle un temps certain afin de ramollir le vernis et ensuite il faut tout décoller.

Je ne le referai pas. Le résultat était joli sans être phénoménal. Autant utiliser un vernis à ongle normal. En plus le séchage est douloureux.

« Quand tu en as fait part à l’esthéticienne elle a nié. Avant d’admettre que les UV pénétraient l’ongle devant ton insistance. »

Comme si je ne pouvais pas reconnaître une douleur. Mais les esthéticiennes minorent toujours les douleurs qu’on peut ressentir, ce n’est pas la première. Aucune ne vous dis combien vous allez déguster avant un maquillage permanent des sourcils par exemple.

Ou quand on vient se faire épiler, elles disent toujours, ce n’était pas si terrible.

« L’acétone est réputé mauvais pour les ongles. »

Ce n’est pas non plus ce que j’utilise chaque semaine. Et puis un peu de crème, un polissoir, il y a des solutions.

« Nous savons que tu n’aimes pas les soins de l’esthéticienne. Mais tu apprécies les sourcils épilés. »

Je n’aime pas avoir mal. Je déteste me faire épiler. Mais j’y vais parce que je préfère mes sourcils épilés.

« Certaines  femmes se font allonger les cils. »

Les miens me plaisent comme ils sont.

« D’autres auraient écouté l’esthéticienne et seraient retournés se faire ôter le vernis. »

Ça me fait penser au fameux, c’est mauvais au goût mais c’est bon pour la santé alors il faut manger quand même. Tu sais déjà ce que j’en pense.

Je ne paierai pas pour qu’on m’enlève du vernis.

« On t’a souvent dit que tu avais la tête dure. »

On a tous nos idées.

« Pourquoi tu refuses d’aider les gens qui cherchent un moyen magique d’améliorer leur vie ? »

Parce que je peux voir leur toile énergétique complète. Ce moyen magique, ils le paieront un jour. Je peux aider les gens à accepter une situation, ce qui les amènera à faire les changements qu’ils veulent. Mais si j’agis à leur place, il y aura un prix.

« Ce n’est pas toi qui le paieras. »

Je ne suis pas ce genre de personnes.

« S’ils sont prêts à payer le prix ? »

Je veux bien. Mais cela n’arrive jamais.

« Pourquoi dis-tu cela ? »

Parce que c’est vrai. Ce que les gens veulent c’est que les choses tournent à leur avantage, sans dommage pour eux.

« Tu peux faire ça ? »

Bien sûr que non. Il n’y a que la Source qui puisse faire ça. Avant de nous faire commencer un nouveau cycle d’incarnation. Prenons le cas des âmes liées. La seule façon d’annihiler toute souffrance de manière définitive quand il y en a déjà, c’est d’anéantir le lien. Mais pour une raison que je ne cherche même pas à comprendre et qui ne m’intéresse pas, ce que veulent les gens c’est une réunion immédiate malgré les circonstances.  

« Est-ce possible ? »

Non, ça ne l’est pas, cela reviendrait à léser l’un des deux, obligatoirement. C’est pour cette raison que je te dis que je ne comprends pas et que je ne cherche pas à comprendre. Il est impossible de forcer l’une des deux âmes sans la léser. Je ne peux que constater que beaucoup ne comprennent pas cela. Je suppose qu’il y a une raison, celle-ci me passe par dessus la tête. Voilà.

« Il n’y a vraiment aucun moyen ? »

Il y en a un en fait, il faut anéantir le lien et tout retisser. En théorie je saurais le faire. En pratique il faudrait une raison qui active les dons que je ne peux pas maîtriser. Il faudrait que la Source en moi se manifeste. 

Je n’ai encore jamais été touchée par qui que ce soit au point de ressentir la compassion nécessaire pour que cela arrive. Au contraire chaque fois je vois pourquoi les gens ne peuvent pas être ensemble et le respect de ce qui est me pousse à encourager les gens à respecter aussi.

« C’est une autre façon pour la Source de se manifester. »

Je sais.

« Et pour toi d’exercer ta compassion. »

Oui.

« Il ne serait pas juste pour toi d’aller à l’encontre de ce que tu ressens. Tu ne veux pas payer pour faire enlever du vernis, ne paye pas.

Tout le monde est certainement capable de comprendre cela, n’est-ce pas ? »

Je pense.

« Alors tout le monde est sûrement capable d’accepter aussi le fait que tu saches comment réunir des âmes jumelles mais que tu ne puisses pas le faire si ton cœur d’enfant n’est pas touché.

Ce qui implique que tu pourrais réunir des amoureux. En théorie. Tu saurais comment faire. Mais qu’est-ce qui te gêne ? »

L’Amour justement. Il faut qu’il y en ait des deux côtés. Et de la Volonté. Et que ce soit juste.

« Alors une demande unilatérale ? »

Revient à léser l’autre. Je ne peux pas. C’est pour ça que je te dis, je ne suis pas ce genre de personnes. Mais d’autres le font si certains sont vraiment intéressés. Moi je ne veux pas passer outre le libre-arbitre d’un tiers. Et je ne conçois pas qu’on puisse dire aimer quelqu’un tout en voulant passer outre son libre-arbitre. Je ne vois pas l’Amour dans ça.

« Tu comprends la douleur ? »

Bien sûr, tout à fait. Mais je comprends aussi que je ne me battrais pas contre celui ou celle qui choisit de s’accrocher. Je pense que chacun doit se laisser le temps de comprendre ce qu’il a à comprendre après une rupture ou une déception.

« Certains pensent parfois que des forces plus grandes qu’eux les ont séparés de leur amoureux. »

S’il y a une chose dont je suis certaine, c’est que ce cas de figure est plus rare qu’on ne croit. Il y a un cas de figure que j’ai souvent pu voir autour de moi et c’est celui de la personne en attente de mieux. La chose super moche c’est quand c’est à nos côtés que cette personne attend mieux justement.

Le jour où mieux arrive, elle claque la porte dans un fracas tel que nous peinons à nous relever, hagard, ne comprenant pas ce qui s’est passé. Il est particulièrement difficile d’accepter que nous avons été là, faute de mieux.

J’ai vu cette peine, la colère qu’elle engendre, plusieurs fois. Je comprends le sentiment d’injustice qui se mêle à la honte et qui amène à se sentir dévalorisé. Mais même là il faut se dire que nous aussi on trouvera mieux. 

Tu vois, ce sont souvent les personnes qui aimaient sincèrement quelqu’un en attente de mieux qui ont le sentiment qu’un envoûtement quelconque les a séparés. C’est la première phase, le fameux déni. Puis un jour elles réalisent.

« Pourquoi certains agissent-ils ainsi ? »

Parce qu’à deux tout est mieux même avec la mauvaise personne. Il y a des gens qui savent qu’elles recherchent quelque chose de particulier mais qui voient que ce n’est pas encore devant elle. Elles se mettent en couple en attendant, tout en restant ouvertes à l’idée que mieux est peut-être tout près. Puis le jour où mieux arrive vraiment, elles font leur bagage. Peu importe ce qu’elles laissent derrière.  

J’ai vu ça, partant avec toutes les économies du ménage, sans rien, laissant femme et enfants derrière, déménageant à des milliers de kilomètres sans remord, ou encore dans la maison d’en face avec mieux, ça arrive.  

« Qu’en penses-tu ? »

Je pense que c’est vilain et je souhaite que cela ne m’arrive pas. Je ne sais pas pourquoi on ne voit pas que l’autre n’est pas réellement « avec nous ». 

« Je pourrais te le dire. »

Dis-moi.

« Nous préférons que tu vives ta vie. »

Zut !

« C’est un cas assez répandu en vérité. Les Hommes n’aiment pas le vide. Il vous est difficile d’accepter que le vide n’existe pas. Car vous le voyez. Tant que vous ne comprenez pas ce qu’il englobe vraiment.

Il a fallu te faire parler longtemps pour en arriver à ce point précis aujourd’hui. Tu vois, nous ne te brusquons pas. Nous acceptons ta façon d’aborder la spiritualité. Et nous te laissons le temps de vivre tes diverses expériences.

Le don de connaissance implique qu’il faille comprendre et connaître soi-même toutes les informations reçues. Les autres c’est pareil, c’est la différence entre les dons et les capacités spirituelles. La Source permet mais pas en pantin désarticulé.

Celui qui peut guider est celui qui a éprouvé. Seulement celui-là. Ce peut être de manière directe, ce peut être de manière indirecte. Parfois il est plus difficile de se tenir à côté que d’être dedans. Surtout quand on voit et que l’on ne peut pas agir.

Le temps et la sagesse permettent petit à petit de ne plus avoir besoin de tout éprouver. Petit à petit. Si demain tu rencontres quelqu’un cette personne va te demander pourquoi tu es célibataire. Que vas-tu lui répondre ? »

Pourquoi je n’ai pas attendu mieux tu veux dire ?

« Tu vois que tu peux comprendre toute seule. »

Je n’ai rien de spécial à dire je crois.

« Sauras-tu reconnaître le véritable Amour ? »

Je l’espère. Je ne saurais affirmer que oui. Je n’arrive pas à voir ma propre toile dans son entier.

« C’est normal. Tu ne peux pas avoir le recul nécessaire. »

Je sais juste que je connais le vide. Le vrai et le faux. Je peux rester célibataire encore un moment sans tomber en dépression. Mais je ne m’enfuirais pas si je rencontre quelqu’un.

« Qu’est-ce qui te fait peur ? »

L’inconnu bien sûr. Comme les fonds marins !

« Toi tu ne crains pas la solitude. Tu ne connais pas la valeur de cela. Tu la découvriras. Passe un beau weekend, évite de trop marcher même si tu vas mieux. Et prends les vitamines. »

Ne t’inquiète pas, merci à toi.

Bonne journée à tous ;)  

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Déconstruire et construire

    Bonjour à tous, Ah quelle semaine on vient de passer Chouchou et moi ! On a fait le carrel…
  • Sentir sa présence

    Bonjour à tous, C’est dans les moments de perte, de deuil que l’on saisit clairement l’int…
  • Notre Capricieux

    Bonjour à tous, Cette semaine nous avons perdu notre merveilleux, notre adorable, notre ma…
Charger d'autres articles liés
  • Déconstruire et construire

    Bonjour à tous, Ah quelle semaine on vient de passer Chouchou et moi ! On a fait le carrel…
  • Sentir sa présence

    Bonjour à tous, C’est dans les moments de perte, de deuil que l’on saisit clairement l’int…
  • Notre Capricieux

    Bonjour à tous, Cette semaine nous avons perdu notre merveilleux, notre adorable, notre ma…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Déconstruire et construire

    Bonjour à tous, Ah quelle semaine on vient de passer Chouchou et moi ! On a fait le carrel…
  • Sentir sa présence

    Bonjour à tous, C’est dans les moments de perte, de deuil que l’on saisit clairement l’int…
  • Sous un arbre, derrière l’église

    Bonjour à tous, A mon grand désarroi, je ne peux que constater qu’un ou une de mes chers c…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

14 Commentaires

  1. miss x

    25 octobre, 2014 à 22:53

    Salut les filles! ;) , chouchou , peut-être la foi dans l’amour que tu lui portes et qu’elle te porte?Bise :)

  2. crystallia

    25 octobre, 2014 à 19:01

    Coucou !

    Saryak, ta question m’a interpellée mais la seule réponse qui me vient est, chacun est capable d’infiniment plus d’Amour qu’il ne le croit.

    Et ceci est la clé de toute chose.

    Bise ;)

  3. lapriereducompositeur

    23 octobre, 2014 à 20:21

    Re!

    De la foi? Mais de la foi en quoi? En la Source?
    Parce que moi je l’ai hein. et je pense que c’est une vrai foi.
    Mais elle … Nan… Elle croit à pas grand-chose mon empathe-sceptique… Elle croit en l’Amour par contre. :) Profondément.

    C’est mal barré ou si j’ai la foi toute seule ça suffit?

    Des bisouuuus!

  4. Saryak

    22 octobre, 2014 à 16:46

    Coucou ma belle Sylvie,

    Cette petite parenthèse pour dire à qui se sentira concerné que les âmes jumelles, même éloignées physiquement, même séparées par différents plans, finiront TOUJOURS par se retrouver dans une vie ou ailleurs.

    Si distance il y a, c’est pour une raison, une très bonne raison et il n’est pas bon d’aller à l’encontre de cela.

    Maintenant, petite question pour toi ma Sylvie. Penses-tu que des liens similaires à la gémellité puissent exister, au risque de s’y méprendre?
    Penses-tu possible d’avoir plus d’une jumelle, qui ne soient pas jumelles entre elles?

    Douce fin de semaine. Bises!

  5. Cel

    21 octobre, 2014 à 14:06

    Coucou,

    Ton article m’a beaucoup parlé… Comme de nombreux ces derniers temps, même si je ne commente plus trop.

    Moi non plus je n’ai pas voulu « attendre mieux auprès de quelqu’un ». Je préfère être seule que mal accompagnée. Je ne peux pas m’ouvrir à quelqu’un qui ne m’a pas profondément touchée et n’a pas parlé à mon âme. Ce n’est pas possible. Pour moi le reste est illusoire.

    C’est pour ça que je suis aussi si « difficile en amitiés » et que je m’ouvre si peu, parce que c’est la même chose… Je n’arrive pas à nouer des lieux superficiels et creux. J’ai besoin de sincérité, d’ouverture, de franchise, que la personne soit elle même…
    Mais ce n’est pas si simple de trouver des gens qui osent être eux-mêmes, qui portent leur coeur à nu et ont eux aussi le désir d’ouvrir leur coeur, que ce soit en amitié ou en amour… J’apprends progressivement à respecter ça. Ce n’est pas parce qu’on ouvre son propre coeur que l’autre le fera, même si c’est parfois très douloureux d’essuyer ce genre de refus, y compris en amitié…

    Moi je trouve ça courageux de rester seule plutôt que de chercher du réconfort auprès de quelqu’un avec qui on sait qu’on ne restera pas. Depuis que j’ai involontairement blessée une personne en me laissant porter par son amour, je ne peux plus le faire. Je trouve ça trop égoïste et ça ne me nourrit pas intérieurement.

    Bise,

    Cel

    PS : moi aussi j’ai commencé à regarder Teen Wolf suite à ce que tu en disais ^^ et c’est vrai que c’est plutôt cool ! ^^

  6. crystallia

    20 octobre, 2014 à 23:27

    Bonjour,

    Je suis contente que tu regardes Teen Wolf Chouchou ! C’est super n’est-ce pas ? Du vrai pop corn, j’adore l’esbrouffe sans prise de tête !

    Pour protéger une relation par contre, il faut de la foi Chouchou, une vraie foi.

    Ceci étant dit, je réalise en vous lisant toutes combien il est important que nous appréciions la personne que nous savons être.

    Bonne journée.

  7. fairyangel

    20 octobre, 2014 à 9:14

    Coucou ma belle sylvie, Sans t’en rendre compte tu es entourer d’amour il est normal de ne pas en voulloir. Tu n’est jamais seule. Tu as souvent des guides qui vienne te voir, et c’est guide te donne beaucoup d’amour

    Tu ne comprend pas ce que vivre sans amour veut dire car tu ne la pas expérimenter. A moin bien sur que tu a été a un certain moment de ta vie sans guide que tu ne les resentais plus.

    Pour le commun des mortels, nous ne ressentons pas un guide nous prodiguer des conseils, et meme nous parler. La plupart ressente ce vide lorsqu’il sont seul a la maison, mais le voie combler avec un homme/femme­.

    Defois quand je te lis j’ai l’impression que tu oublie cet petite choses qui est que tu es une fille spécial, ayant eu une aide spécial. Tu sait Sylvie je t’admire beaucoup, La source choisi très bien ses messsagers et cela se voie ici. Par contre n’oublie jamais que ce que tu ressent est au dela de ce que le commun des mortels ressentes.

    Nous ne sommes pas tous au meme niveau vibratoire et meme si l’on reusirais a etre a ton niveau, Cela ne serais jamais comme toi. Tu doit accepter cet benédiction ou cet fataliter.

    Bonne journée Sylvie
    Ne sois pas faché par mes paroles, je manque de tact souvent
    Dsl si cela te blesse, cetais pas mes intentions
    xxx

  8. Marianne

    20 octobre, 2014 à 8:25

    Bonjour,

    comme souvent ce que tu écrit trouve écho en moi…Au travers tes écrit je me rend compte que je ne suis pas seul à être différente dans ma réfléxion personnel, et que la tienne en est trés proche…Dans mon adolescence je n’ai ps hésiter à m’essayer à la « magie » pour débloquer certaine situation, mais depuis j’ai comprit que ce n’étais pas la solution et qu’il y avait tousjours un prix à payer, pourtant il y a des jours ou ce que je vois m’ennerve tellement que je suis a deux doigts de ressortir mon livre des ombres pour regler le probléme…La seule chose qui me retient, c’est de savoir qu’en le faisant je perturbe l’évolution des personnes concerner.Ceux pour qui j’ai deja fait cela par le passer ne comprenne pas pourquoi je ne veut plus le faire malgrés mes explications.
    Ces memes personnes ne comprennent pas pourquoi je reste célibataire et sont persuader que j’ai un gros probléme vis à vis de la gente masculine lol.

    Bonne journée.

    Marianne

  9. lapriereducompositeur

    19 octobre, 2014 à 1:41

    Coucou!

    Bon et sinon t’as pas une option pour protéger les relations qui existent déjà quand les deux personnes s’aiment vraiment? ^^
    (J’parle pas de flamme jumelle hein, j’ose plus utiliser ce terme et de toutes manieres je m’en fous, je veux garder ma chérie et le reste ne m’intéresse pas – bien que dans l’idée… Ça ne serait pas incompatible, polyamour oblige.)

    Bref, t’as pas une option « protection » plutôt que l’option « réunion »? :)

    Des bisouuuuus!

    P.s.: je mate Teen Wolf maintenant… Ca y est je suis accro, t’es une mauvaise influennnnnnnnnnce! XD (j’adore)

  10. Arc

    18 octobre, 2014 à 18:33

    Bonjour,

    Ah, j’aime mon nouveau blond vénitien…

    Dites-moi, pourquoi est-ce que ça dérange autant qu’une personne préfère attendre la bonne personne, qu’elle préfère rester seule en attendant, et le cas échéant seule tout court ?
    Pourquoi cela déchaîne-t-il tant de fantasmes ?
    (à en croire certains, une telle personne a été évidemment victime de viol durant l’enfance, est mentalement perturbée, sans oublier qu’elle est forcément homosexuelle.)

    « Si tu attends le bon, tu risques de ne jamais trouver ! »

    Ce que j’aimerais, c’est ne pas entendre ces gens stupides qui bavent leur méchanceté en sachant très bien que je peux les entendre.

    Autre avertissement emprunt de pitié : « Plus tu attends, et moins tu as de chances de trouver un parti intéressant » (sous-entendu : tu vieillis et ça va finir par se voir)

    Oui, nos désirs ne se réalisent pas toujours, malgré notre exigence, notre aspiration apparente.
    Personnellement j’ai certaines idées de ce qui pourrait se tisser dans ma présente vie, mais ne vois de loin pas tout dans le détail, et ne suis sure de rien. Peut-être ne vivrais-je pas le couple auquel j’ai envie de dire oui. (Traduire « je finirai seule », selon la langue des mégères.)
    Cela dit, lorsqu’on est « en couple » en espérant mieux, ou avec une personne qui espère mieux, n’est-on pas seul, en vérité ?

    Est-ce que c’est l’espoir qui dérange ?

Consulter aussi

Les choix…

  Bonjour à tous, Mon rêve de la nuit dernière a confirmé ce que me disent mes guides depu…