Accueil Spiritualité La couleur du coeur

La couleur du coeur

7

La couleur du coeur 14110101005517181812663473

Bonjour à tous,

La teneur de notre propre chemin affectif dépend de la couleur de notre propre cœur. Mais comment la connaître et la reconnaître ? Pour beaucoup d’entre nous cela est quasiment impossible sans utiliser l’effet miroir. D’où la nécessité d’établir des liens d’âmes. Certains liens d’âmes.

Pourtant, il existe des personnes qui sont capables de se passer de l’effet miroir que permettent certaines relations. Vous savez ce sont les fameuses relations qui nous amènent à penser que décidément on est bien stupide de ne pas avoir compris que Untel ne faisait que se moquer de nous.

En théorie nous apprenons toute notre vie comme les jeunes enfants. En regardant autour de nous et en reproduisant les comportements que nous voyons. Ainsi, tout le monde le sait, il est inutile de dire à un enfant de ne pas jeter de papier par terre s’il vous voit le faire à longueur de temps.

Sur le plan affectif, nous agissons beaucoup comme de jeunes enfants. En demande.

Certains parmi nous réclament des jouets. Certains veulent de l’attention. D’autres ne trouvent pas ce qui leur plait dans ce qui leur est proposé et par conséquent font des caprices. Mais d’autres encore sont les Gâtés qui voient chaque désir comblé parfois avant même d’avoir pu être formulé.

Et en dernier lieu, il y a ceux qui n’ont besoin de rien de particulier. Et qui peine à se mêler au groupe sur le terrain de jeu.

A côté de ces cas de figure, il en reste un, à part. Certains ont choisi une route affective sans parcours sentimental. Nous en avons déjà parlé, cela n’a rien de problématique. Une telle route est possible, il s’agit d’un choix d’incarnation. Qui par conséquent trouve sa justification dans le parcours personnel des individus concerné.

Mais je souhaitais souligner que ces personnes-là, sont les moins sujettes à la culpabilité par exemple. Elles ont souvent nettement moins de chaînes au pieds que les autres.

Maintenant je souhaitais également rappeler que sans parcours sentimental signifie, sans souffrance vis-à-vis de cette situation.

Figurez-vous que si vous au contraire vous subissez la situation, vous avez bien fait le choix d’un parcours sentimental, seulement, il y a des choses qui n’ont pas été comprises et acceptées.

Il est absolument impossible en revanche, de vivre une vie qui exclut tout parcours affectif. Fusse-t-il décevant ou pauvre. Il n’y a pas de vie sans Amour. Du moins, sans que l’on puisse savoir que l’Amour existe, d’une manière ou d’une autre.

Ce qui nous ramène à la couleur du cœur.  Ou plutôt devrais-je dire, les couleurs.

A quel groupe pensez-vous appartenir ? Faîtes-vous des caprices ? N’avez-vous besoin de rien ? Désirez-vous de l’attention ?

En fait, il serait vain de vous dire, de nous dire, dépassons la culpabilité, brisons cette chaîne, sans tenir compte du fait que nous l’entretenons pour une raison.

Quelque part les chaînes nous permettent de vivre, de nous lever chaque jour, de faire des choix. Paradoxalement, certains maux sont ce qui nous permet d’assumer la vie que nous menons.

Aussi, plutôt que de nous dire que nous aimerions être plus ceci et moins cela, demandons-nous d’abord, à quel groupe nous appartenons.

Ne serait-ce que pour nous rappeler que notre façon de voir est celle qui nous convient.

Bise à tous ;)  

  • Ni Ombre ni Lumière

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog. Je…
  • La cime des arbres

    Bonjour à tous, Alors, « l’amour et le travail sont liés » sig…
  • Toujours du temps

    Bonjour à tous, « Eh bien, belle enfant, tu cours après le temps ? »…
  • Une journée dans ma vie ?

    Bonjour à tous, « Alors, tu n’es pas tentée par le fameux article, une jo…
Charger d'autres articles liés
  • La cime des arbres

    Bonjour à tous, Alors, « l’amour et le travail sont liés » sig…
  • Toujours du temps

    Bonjour à tous, « Eh bien, belle enfant, tu cours après le temps ? »…
  • Une journée dans ma vie ?

    Bonjour à tous, « Alors, tu n’es pas tentée par le fameux article, une jo…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • La cime des arbres

    Bonjour à tous, Alors, « l’amour et le travail sont liés » sig…
  • Toujours du temps

    Bonjour à tous, « Eh bien, belle enfant, tu cours après le temps ? »…
  • Une journée dans ma vie ?

    Bonjour à tous, « Alors, tu n’es pas tentée par le fameux article, une jo…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

7 Commentaires

  1. crystallia

    2 novembre, 2014 à 0:41

    Bonjour,

    Parfois il faut du temps pour comprendre à quel groupe on appartient vraiment.

    Bonne journée.

    Répondre

  2. Nicolas

    1 novembre, 2014 à 22:13

    Bonjour Benoit

    Ce que vous dites n’est pas totalement faux. Pour ma part j’aime faire rire, en cette vie on m’a offert une certaine manière d’être(comme tout un chacuns), je ne développerai pas plus car je sais ce que je peux faire ressentir et les réactions qui en découlent.
    Dans mon cas, même si j’aime être avec des amis, des personnes avec qui j’aime rire et que j’aime faire rire, j’aime aussi une certaine tranquilité, ça me repose, ça me permet de m’instrospecter, ça me permet de prendre du recul sur la vie humaine et de voir audelà. Ça me permet aussi souffler, de me détendre aussi.
    Dieu/La Source m’a offert, via un certain travail, assez de connaissances sérieuses pour comprendre mon vécu humain passé ainsi que celui actuel, comprendre la vie en général aussi. Donc dans la paix, la solitude, je peux me regarder plus tranquillement et toujours apprendre de mon propre vécu ainsi que de tout ce qui m’entoure. Je peux m’enfoncer en moi même.

    merci : )

    Répondre

  3. Benoît

    1 novembre, 2014 à 19:25

    Nicolas,
    C’est étrange mais je pensais exactement comme toi il y a moins d’un an.
    Sauf que j’ai l’impression d’avoir retrouvé mon état d’esprit d’enfant (capricieux ^^)
    Selon moi le besoin de tranquillité que tu exprime cache la peur d’être jugé par les autres et donc une limite, un frein à la joie. C’est juste ce que je ressent, sans vouloir psychanalyser.

    Répondre

  4. Nicolas

    1 novembre, 2014 à 18:15

    Bonjour

    Je ne fais pas de caprice, avoir de l’attention, j’aime c’est certain mais ce que je préfère c’est être seul, « jouer seul dans la bac à sable », vivre tranquillement. Je crois que c’est mieux pour tout le monde ainsi que pour moi. Ça me permet de me regarder franchement, ça me permet de me reposer sereinement ainsi que de me nettoyer, de parler à la source ainsi qu’à ceux qui m’accompagnent sans que l’on me traite de fou. J’aime la tranquillité. En cette vie je suis ainsi.

    : )

    Répondre

  5. Benoît

    1 novembre, 2014 à 16:24

    Salut Miss X,
    Le seul besoin que je reconnaisse vraiment est celui d’aimer. Peut importe « l’objet » de cet amour (soi-même, nature, personne…)
    D’où la chanson « besoin de rien envie de toi » ^^

    Répondre

  6. miss x

    1 novembre, 2014 à 16:08

    benoit , salut

    les besoins ne sont pas que boire , manger , dormir aussi.
    On a des besoins qu’il convient de discerner de réelles pures envies, où là , je crois que seul le plaisir pur motive.
    Il y a des choses qui ne sont pas des envies et qui ne sont pas létales physiquement si on y réponds pas.

    Bonne journée à vous ;)

    Répondre

  7. Benoît

    1 novembre, 2014 à 15:26

    Bonjour,
    Possible d’appartenir aux trois groupes?
    Des caprices ça c’est sûr vu que je fais de vrais caca nerveux quand je ne peux pas obtenir ce dont j’ai envie.
    Et donc j’ai bien dit envie puisque je parviens à vivre sans.
    Le besoin d’attention me semble le plus important pour moi même si ce n’est pas vraiment un ‘besoin’ non plus.
    Bonne rigolade…
    Tout ça pour dire besoin de rien envie de beaucoup.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Noël

    Bonjour à tous, Je sais bien que la date est passée, mais c’est aujourd’hu…