Accueil Spiritualité Les nuances subtiles

Les nuances subtiles

19

Les nuances subtiles 14113008531317181812755039

Bonjour à tous,

Aujourd’hui nous allons aborder un point un peu spécial.

Le feu en nous est ce qui nous permet de croire en le meilleur pour nous-mêmes. C’est nous qui l’alimentons en faisant des projets et bien sûr en nous donnant les moyens de les réaliser.

Du moins, il s’agit d’une partie des flammes seulement. Ce sont celles qui nous intéressent.

La couleur de vos flammes ne sera pas la couleur de mes flammes. Ce qui compte pour moi n’est pas ce qui compte pour vous et vice versa.

Toutefois, ce qui importe, c’est le point commun entre notre flamme et celle des autres car c’est ce qui nous permet de travailler les uns avec les autres.

Or il arrive que ces mêmes couleurs soient empreintes de nuances subtiles que nous ne captons pas au premier abord. Ce qui peut bien concrètement être à l’origine de bon nombre de malentendus.

Comment faire pour déceler les couleurs d’autrui ? Eh bien en fait ce n’est pas cela la vraie difficulté. La vraie difficulté est de reconnaître les nuances subtiles des siennes.

Que sont les nuances subtiles ? Ce sont ce que nous allons appeler les couleurs changeantes, celles qui évoluent en même temps que nous et qui altèrent de manière sensible l’aspect énergétique de nos flammes.

Un exemple ? Vous rêviez d’ouvrir une pizzéria avec votre conjoint. Un rêve que vous étiez deux à caresser depuis des années. Puis vous avez eu la pizzéria. C’est alors que vous avez réalisé que votre véritable rêve était d’avoir votre propre entreprise, ce qui n’est pas la même chose. Hélas, votre conjoint en revanche ne fait que remercier le ciel de lui avoir permis de réaliser le rêve de sa vie.

Il s’en suit des frictions, vos nuances subtiles se renforcent, vos flammes changent significativement. Votre conjoint vous en veut, il ne vous avait pas forcé après tout. Mais vous aussi vous lui en voulez, pourquoi ne comprend-il pas que vous vous sentez prisonnier d’un rêve qui finalement n’était pas le vôtre ?

A croire que vous ne parlez plus le même langage. Et c’est vrai. Vos deux feux intérieurs ne se ressemblent plus suffisamment, les nuances subtiles de l’un comme de l’autre ont modifié la couleur des flammes.

Alors, il faut bien comprendre une chose, les nuances subtiles échappent totalement à l’emprise de l’ego. Elles ne sont jamais le reflet d’une prise de conscience ou de nos envies.

Nous ne pouvons pas les toucher, influer dessus, tout juste pouvons-nous les sentir. Par contre, leur effet sur notre personnalité, sur nos choix, nos décisions et notamment nos revirements, est bien réel et c’est sans difficulté que vous pouvez vous rendre compte des ravages qu’elles semblent parfois causer.

Du moins, c’est notre ego qui voit des ravages. Revenons sur notre exemple. Vous voulez revendre la pizzéria pour repartir de zéro. Votre cher et tendre s’oppose à vous tel un barrage. Le couple explose. Vous ne vivrez objectivement pas la plus belle période de votre vie.

Pourtant, à une toute autre échelle, il n’y aura aucune conséquence énergétique à ce tsunami. Pire, la vie à cette échelle se poursuivra pareil à un long fleuve tranquille.

Les nuances subtiles vous conduisent vers ce qui doit être. Point. Votre ego n’a qu’à se débrouiller pour bien vivre les choses. Non ? Quelle injustice, pensez-vous ?

Mais voyons, l’injustice n’existe pas. En outre vous savez bien que nos partenaires ne sont destinés qu’à faire un bout de route plus ou moins long à nos côtés. Comment, votre cœur souffre, vous étiez amoureux ? Oui, c’est bien normal puisque cette personne et vous avez accepté la proposition qui vous a été soumise à un moment donné. Mais pourquoi pleurez-vous ? L’existence terrestre est une succession de propositions.

Quel manque de considération pour vos pauvres sentiments, c’est ce que vous pensez ? L’âme ne connait pas les sentiments. Elle connait les énergies dans lesquelles elle se retrouve et les autres. Tant qu’elle se retrouve, tout va bien. Dès lors que ce n’est plus le cas, elle tourne le dos. Voilà pour vos sentiments. Ah oui parce que l’ego lui, il met plus de temps à réaliser certaines choses. Je sais, je sais…

Alors me direz-vous, ce ne peut-être aussi tranché, et les liens d’âmes particuliers ?

Eh bien il s’agit de liens énergétiques. Eux aussi soumis à des nuances subtiles. Quand celles-ci se renforcent d’une manière inconfortable pour l’autre, vous savez tous ce qu’il se passe.

Néanmoins, si nous abordons ce sujet aujourd’hui c’est aussi pour nous rappeler des raisons qui font que la fatalité n’existe pas. Et quand bien même parfois le chaos semble détruire nos vies ou le sort s’acharner, nous devons comprendre que seule notre résistance au changement, notre refus d’accepter les nuances subtiles, est responsable de la durée de notre souffrance.

Un choc est un choc. Mais c’est à nous de nous laisser une chance de nous en remettre.

Bonne journée à tous ;)

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

19 Commentaires

  1. Miss X

    21 novembre, 2015 à 20:56

    Salut,
    J’ai 20 ans et tu donnes pas envie!

    A croire que tout les couples et les histoires d’amour.. Brr.
    Mais ce n’est que moi , bien entendu.

    Bonne soirée;)

    • crystallia

      21 novembre, 2015 à 23:10

      Salut,

      Attends de voir.

      Bise ;)

  2. Alain

    13 décembre, 2014 à 16:31

    Bonjour,

    Bonjour,

    je cherche une réponse par rapport aux deux  » cobras 1 noir et 1 blanc » pour l’activation de la kundalini?

    un dans pingala et l’autre dans ida en sachant que les deux doivent fusionner pour former qu’un seul serpent….

    c’est deux cobras sont ils présent en nous ou faut il se faire initier pour les avoir ?

    merci pour vos réponses.
    alain

  3. crystallia

    10 décembre, 2014 à 2:02

    Bonjour,

    Je suis contente que ce texte vous parle car il ne touche pas ma propre réalité actuellement, il m’a été difficile de l’écrire. J’avais l’impression de réciter une leçon juste apprise par cœur, ce que je n’aime pas.

    Ça me fait drôle parfois de voir comment vous réagissez sur certains articles et pas forcément sur ceux qui me touchent le plus.

    Bise ;)

  4. Bluebird

    9 décembre, 2014 à 22:24

    Oh que c’est bon…

    Bonjour Sylvie,

    Merci pour cet article. Ca me parle tellement ces histoires de couleurs subtiles en évolution, qui s’adaptent, se transforment , se trouvent ou se séparent…selon les besoins du chemin de l’âme, en toute simplicité.
    Comme l’ego rame derrière pour comprendre ! Et les tempêtes d’émotions qui rugissent :(
    Et pourtant en réalité, c’est juste une évidence implacable, comme la tectonique des plaques.Avec une forme d’amour plus profonde que nos relations humaines.

    Ca fait du bien de voir la vie comme ça, maintenant. Je me sens libérée, plus vivante. J’aime sentir le flot de toutes les flammes en mouvement, au lieu de vouloir en figer quelques unes.

    Et je rejoins Anne-Sophie,je trouve qu’il se passe quelque chose comme ça aussi sur ce blog :)

    Bise,
    Lara

  5. Anne-Sophie

    9 décembre, 2014 à 10:21

    Bonjour Sylvie, merci pour cet article flamboyant que je partage, ressent et vis Pleinement, y compris à travers chacun de vous tous et chaque commentaire..
    Je vous embrasse tous.

  6. Carène

    5 décembre, 2014 à 6:22

    Bonjour

    aujourd’hui, cet écrit a trouvé encore une nouvelle résonance dans ma vie.

    Je constate à travers les évènements qu’après la compréhension d’une belle leçon, la vie se charge de nous faire passer un exam pour vérifier que cette leçon est non seulement acquise mais en plus que nous savons l’appliquer.

    L’exam était de la nature suivante : prendre la décision ou non, à travers un projet très alléchant, de me lier à une personne « équivalente » à celle dont je viens de me délier après 8 ans de galères parce que justement nos flammes subtiles n’étaient pas en phase.

    Dis comme cela, ça parait évident. Mais ça ne l’est pas, tant notre égo s’attèle à voiler certaines intuitions, et notre mental à bâtir une histoire sur des illusions.

    L’avenir me dira si j’ai passé l’exam avec succès… ;)

    Bises

  7. crystallia

    5 décembre, 2014 à 1:20

    Salut Camille,

    Parce que Rome ne s’est pas faite en un jour.

    Et justement, Rome ne s’est pas faite en un jour.

    Tu vois les enfants qui apprennent à marcher. Au début ils restent trois secondes debout. Puis petit à petit…

    Tout s’apprend.

    Bise ;)

  8. Cel

    4 décembre, 2014 à 21:59

    Salut

    Si c’est notre résistance au changement qui prolonge autant la souffrance, pourquoi éprouvons nous autant de résistance ? Et mieux encore, comment la diminuer ?

    Bise

Consulter aussi

Va, il t’attend déjà

Et la porte se ferme sur tout ce qui ne vaut rien, Regarde, se reflète le soleil. Vois, sa…