Accueil Spiritualité Objectif réaliste

Objectif réaliste

4

Objectif réaliste 14120605572617181812772119

Bonjour à tous,

Ce matin je vais tranquillement au supermarché faire quelques courses quand je m’aperçois qu’au loin la mer est d’un bleu presque irréel…

Vive les belles journées. Et heureusement, ce n’est pas moi qui conduisais. Comme ça j’ai pu regarder le bleu de l’eau répondre au bleu du ciel tout à loisir.

Cette semaine j’ai été refaire mon passeport. L’occasion pour l’Univers de me rappeler que patience et organisation ne nous empêchent pas de rester ouverts aux aléas de la vie. En plus je suis une femme célibataire qui n’est pas enceinte ou en train d’allaiter. L’occasion de regretter le système des tickets avec lesquels on peut passer chacun son tour. 

On me dit que je suis  méchante de penser ainsi. Que ce n’est pas sympa de fustiger le fait qu’on ait fait passer avant moi les femmes enceintes et celles qui avaient des bébés. Je vais être honnête, quand j’ai vu qu’il y avait tant de femmes enceintes ou avec des bébés arrivées après moi mais passées avant, j’ai regretté d’avoir choisi ce jour-là. Comme si le lendemain les choses auraient pu être différentes.

Je ne parle même pas de cette femme âgée et sans gêne qui a tout simplement refusé le principe de la queue. 

Enfin, ce qui m’énervait surtout c’était l’impression de devoir perdre mon temps dans une stupide administration pour de la paperasse alors que j’aurais pu être tellement mieux ailleurs. Je me disais que j’avais dû poser un jour de RTT et quand je voyais pourquoi…

Alors que j’aurais dû me dire, chouette, je refais mon passeport et bientôt j’irai en croisière et ensuite je pourrai aller où je veux en pensant aux vacances d’après.

J’aurais dû me dire, super, ça ne m’a pris que quelques heures (arrêtez de rire) et maintenant j’ai le reste de la journée pour moi.

Ce dont j’ai bien profité ensuite d’ailleurs.

Tout ça pour dire que j’ai pris une grande décision, je vais essayer de râler un peu moins. J’ai bien dit essayer. Il faut se fixer des objectifs réalistes. Et ne plus râler du tout relèverait de l’impossible. D’ailleurs ça ne m’intéresse pas de ne plus râler du tout. Mais un peu moins pourquoi pas.

On n’est pas toujours obligé d’attendre son tour en maudissant chaque femme enceinte qui entre. Je sais, ce n’est pas sympa…

Je me promets de faire l’effort de voir les choses un peu autrement.

Bonne journée à tous ;)  

 

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

4 Commentaires

  1. crystallia

    8 décembre, 2014 à 18:43

    Bonjour,

    Parfois c’est vrai que râler empêche d’emmagasiner la frustration…

    Juste milieu, où es-tu ?

    Bise à tous ;)

  2. Carène

    7 décembre, 2014 à 11:36

    Bonjour
    je suis comme toi Sylvie, il n’y a rien que je déteste le plus que les démarches administratives. Mais quelqu’un m’avait dit qu’en entretenant la croyance que telle ou telle démarche allait être longue et/ou compliquée, je ne faisais qu’attirer des évènements pour valider cette croyance…
    Aaah ! la fameuse pensée créatrice. Du coup, depuis qq temps je me fais fort de partir avec un bon état d’esprit. Bon ça marche pas à tous les coups tant cette croyance est ancrée en moi, mais je dois bien admettre qu’il y a du mieux globalement.
    Bises et belle journée !!

  3. Nicolas

    7 décembre, 2014 à 11:17

    Bonjour

    De mon point de vue, râler ne sert à rien car de toute manière la vie ne fonctionne pas par rapport à nous même, elle fonctionne selon des règles prêt établi humainement parlant ou divinement.
    De la patiente, de la compréhension, de l’Amour en somme, une personne passe devant sois, tant mieux pour elle. Pour l’attente dans une administration entre autre, c’est comme ça, on est pas tout seul. Et il y a des gens qui travaillent et qui font au mieux pour tout le monde.
    Le pire, c’est que quand c’est nous même qui sommes avantagé part un moment, on trouve ça normal, mais quand c’est l’autre on râle et on le jalouse même.
    Des moments peuvent être très simple à vivre si on sait ne pas partir dans des divagations de fierté humaine.

  4. Émilie

    7 décembre, 2014 à 10:45

    Bonjour Sylvie,
    Je trouve cela presque mignon les gens qui rouspètent pour des grains de sable dans les rouages, tant qu’ils ne rouspètent pas trop fort. C’est drôle et c’est un excellent antidote contre l’envie de râler à tout va. De temps en temps il faut bien lâcher un peu de vapeur pour ne pas risquer de devenir intolérant et de ne plus rien pouvoir digérer. C’est bien plus souvent les gros aléas de la vie qui rendent les petits insupportables. C’est une petite goutte qui fait déborder le vase mais si on prend la peine de regarder le vase, on ne s’énerve plus après la petite goutte … ou on rêve d’un joli parapluie qui ferait fuir les gouttes.

Consulter aussi

Belle humeur

Bonjour à tous, Le même collègue que l’autre jour m’a appelée pour prendre de …