Archive pour janvier, 2015

Des murs et des coeurs

Des murs et des coeurs 15012503083817181812904527

Bonjour à tous,

Zut, ce matin je me suis réveillée avec un rappel en tête, un foyer, ce n’est pas que des murs. Ce qui compose un foyer ce sont des murs et des cœurs.  

Or certaines inspirations ne se trouvent pas sur Pinterest. Elles émanent directement de notre propre cœur. Le mien me rappelle cette discussion que j’ai eu il y a plusieurs années avec mes guides. Ils me demandaient si je voudrais rencontrer quelqu’un. Je n’avais pas de travail et j’étais sur le point de perdre mon logement. J’ai répondu, pas maintenant, pas dans ces circonstances.

J’ai répondu, quand je serai dans une meilleure situation.

J’ai un travail maintenant. Et je sais que c’est cette année que je trouverai un nouveau lieu de vie que je puisse appeler chez moi. Je croise les doigts pour que ce soit la maison de mes grands-parents mais au-delà de cela, je sais que ce sera cette année.

Ce doit être pour cela que je reçois ce petit rappel, construis un foyer, ne te contente pas d’un lieu de vie. Le foyer est l’endroit où l’on installe son propre cœur et je me disais que dans un premier temps en tout cas, le mien suffirait.

Si j’ai la maison, il y a une pièce que je me promets d’aménager a minima. Parce que je sens qu’il serait bien que je laisse un peu de place. Ne me demandez pas pourquoi, je le sens c’est tout.

Au fond, il faut suivre son intuition.

Bonne journée à tous ;)  

 

Se laisser porter par le vent

Se laisser porter par le vent 15012502005217181812903930

Bonjour à tous,

Il fait beau, il fait chaud et j’ai toutes les peines du monde à m’investir pleinement dans mes cours d’anglais en ligne. Je ne comprends pas. Il s’agit d’une démarche volontaire et en plus j’ai la chance d’être plus à l’aise seule que dans un cours de type scolaire (ce dont j’ai horreur).

Alors qu’il faut absolument que je fasse des progrès pour pouvoir aller à la Barbade seule en mai. D’autant que j’ai déjà mon billet. Oui une fois de plus je me suis décidée sur un coup de tête.  

C’est bizarre mais, il faut que, ne semble définitivement pas être la formule qui me convient. Je trouve infiniment plus agréable de regarder des films en VO et de continuer à lire des blogs en anglais. Mais un peu de grammaire, ça ne peut pas me faire de mal.

Pourtant les cours sont sympas. C’est la vérité. Et on peut travailler son accent. 

Il faut que je trouve une solution. Toutefois concrètement l’idée qui me vient est, pars et tu verras bien ce que cela t’apporte !

Est-ce la solution ? Partir avec si peu de préparations mais la joie de pouvoir prendre plein de nouvelles photos ?

Je me laisserais bien tenter. Vous savez, partir à l’arrache m’a été plus bénéfique que négatif pour l’instant.

Alors je vais me laisser tenter une fois de plus.

En espérant que ce sera une nouvelle jolie expérience !

Je vais quand même continuer à regarder des films en VO, pour exercer mon oreille.

Je dis ça et je me rends compte qu’il faut que j’apprenne à faire confiance à la vie. 

En me laissant un peu plus porter.

J’ai tendance à couler comme une pierre quand je me débats et je ne prends donc aucun plaisir. 

Je vais à la Barbade après la croisière. Confiance, confiance, confiance ! Ce sera super.

Et puisque l’idée est de prendre du plaisir, autant que j’arrête de me mettre la pression.

Petit vent, viens me porter !

Bonne journée à tous ;)

 

Une construction solide

Une construction solide 15012512563817181812903741

Bonjour à tous,

Finalement je ne sais pas si je partirai en vacances en juillet-aout. Si j’ai la maison je ne partirai pas. Je préfère m’occuper des travaux. Je serais trop contente de m’occuper des travaux !!!

En fait je ne pensais pas à acheter cette maison. Ma mère m’avait dit qu’elle aurait aimé que l’un des enfants de sa fratrie la rachète mais ça ne faisait pas tilt.

Je sais que la totalité de mes cousins et cousines veulent une maison. Mais entre ceux qui ne peuvent pas encore et ceux qui poussés par leur mère ont acheté trop cher ailleurs ou avec la mauvaise personne, personne ne l’a fait.

Ma propre sœur et son fiancé veulent une maison. Il est allé voir son père il y a quelques années. Celui-ci avait donné à tous ses autres enfants un bout de terrain intéressant. J’ai été chez l’un de ses frères, j’ai vu. Mais quand mon beau-frère a demandé « sa part », il s’est vu asséné un coup de massue. Son père n’avait rien prévu pour lui.

Il l’a mal pris. Et n’a pas oublié. C’était comme la goutte d’eau de trop. Quand son père est décédé il y a quelques mois, au lieu d’aller à la veillée il est allé faire la fête chez des amis. 

Une cousine et son fiancé ont eu une déconvenue un peu similaire. Ils espéraient un bout du terrain familial de la famille du jeune homme, les parents ont fait savoir qu’ils avaient eux-mêmes des projets pour l’endroit en question.

En Martinique les terrains intéressants sont chers.  Parfois j’hallucine quand j’entends que dans certaines régions il est possible d’avoir une maison de cinq pièces pour 160 000 €. Et pas forcément en ruine. Je me dis, ils ont de la chance les gens.

Ça me rappelle la fois où j’ai éclaté de rire devant cette émission sur la 6 ou des Parisiens déménageant sur Marseille disaient vouloir acheter une maison de 5 pièces dans un des meilleurs quartiers de la ville pour 300 000 €.  Pour ceux qui voudraient se faire une idée, chercher sur un site immo une villa de 5 pièces à la Pointe rouge. Si vous trouvez neuf à 300 000 €, je l’achète avec vous.

Si bien que si la famille possède déjà du terrain, c’est plus facile. Pour autant comme je le disais en début d’article, je ne songeais pas à la maison de mes grands-parents. Leur résidence principale du moins. Ils en avaient une autre, en bord de mer, plutôt bien située. Un oncle se l’est appropriée au détriment de ma mère et des autres. Bref.

Puis dimanche dernier, après une série de rêves bizarres, j’ai enfin compris le message. Il est temps que je me construise un foyer. Après tout j’avais eu le nouveau travail que je voulais.

Au départ je pensais acheter un premier appartement. C’est ce que j’ai dit à mes parents. Je me disais qu’en juin j’irai trouver le conseiller des salariés pour demander un prêt. Les collègues m’ont déjà expliqué que travaillant à la banque, je ne suis pas obligée d’avoir un apport important. Mais je préfère avoir un peu de côté quand même.

Puis, en début d’après-midi, j’étais assise sur le canapé du salon quand soudain j’ai vu ma grand-mère. Et je me suis écriée, je veux la maison ! 

Le lendemain, une simulation rapide sur le logiciel de la banque m’a aidé à voir la réalité telle qu’elle est et j’ai été vraiment très triste. Car déçue. J’ai dit à ma mère, c’est trop cher pour moi.

Et samedi, la voilà qui m’annonce qu’en fait, ils pourraient baisser le prix si cela pouvait permettre à l’un de nous de l’acheter.

Et c’est la que je suis heureuse de savoir que je suis la seule qui n’aie pas besoin d’apport. Je vous ai en effet déjà parlé de ma manie de faire les choses à l’arrache. Je pars en vacances sur un coup de tête, sans avoir prévu financièrement et je me décide à acheter de la même manière. Je sais, je sais…

J’ai prévu un budget pour la croisière ceci dit. Au dernier moment et parce que je me suis dit que ce serait sûrement mieux. 

Enfin, je n’ai pas encore la maison alors pour l’instant je vous explique juste les raisons de mon choix. Je serais tellement contente si ça se fait. Elle n’est pas trop loin de mon travail en plus.

Et puis je vois ma grand-mère, ce qui m’amène à penser que c’est le bon choix. Je vous avais dit qu’elle était restée près de moi.

On verra. En tout cas, la perspective d’acheter et de devenir propriétaire, m’apaise. Je savais qu’il fallait que je parte, je cherchais la manière qui m’irait.

Je sais que celle-ci m’irait.

Ça peut sembler bizarre que j’éprouve le besoin de « bien » partir, mais je sens que  c’est important pour moi et ce que je construis. Pour que cette construction soit solide justement.

Bonne journée à tous ;)

Ranger l’étagère

Ranger l'étagère dans Vie magique 15012504423517181812903215

Bonjour à tous,

Après avoir jeter la poubelle la semaine dernière, il est temps de ranger l’étagère.

Visualisez une étagère, de la taille que vous voudrez du moment que celle-ci est en bois. Qu’y rangez-vous ? Dans quel ordre ? De quelle façon ?

Y a-t-il beaucoup de bibelots ?

Mais surtout, une petite contrainte, vous devez y installez une photo de vous-mêmes. A quel niveau la mettez-vous ? A portée de regard ou au contraire, presque cachée dans un coin ?

Il n’y a pas de bonne ou mauvaise réponse. Par contre la photo est obligatoire.

Je vous dirai ensuite ce que vos réponses indiquent.

Bonne journée à tous ;)  

Les moyens justes

Les moyens justes 15012504332017181812903214

Bonjour à tous,

La magie parfois ne peut pas faire de mal. Je vous propose un petit rituel, ça fait longtemps n’est-ce pas ?

Disons que la culpabilité vous étreint le cœur et parasite votre esprit. Vous n’êtes pas obligés de rester à souffrir ainsi.

Il existe une solution simple et surtout inoffensive. Pour vous autres qui n’avez pas de Roéchel pour vous empêcher de canaliser de mauvaises énergies en faisant des bêtises.

Il suffit tout simplement de vous décharger sur une feuille de papier en mettant tout ce que vous avez sur le cœur, puis, de vous pardonner vous-mêmes.

Non je ne me moque pas de vous oui je connais aussi des méthodes plus radicales. Mais je ne les applique pas moi-même. Je sais juste qu’elles existent puisque je capte toute sorte de choses…

Cette méthode-ci est efficace puisqu’elle nous permet de travailler sur nous-mêmes.

Elle est sans danger puisqu’exclut toute manipulation énergétique.

Elle est conforme à ce en quoi je crois puisque ne permet pas de s’en prendre à un tiers. Essayer donc de rester sur le fait que sans la présence d’Untel rien ne serait arrivé, et vous verrez si arriverez à vous pardonner vous-mêmes.

Cette méthode nous permet de mettre un terme à la souffrance que nous nous infligeons via notre propre culpabilité. 

Oui, la souffrance que nous nous infligeons. Tout seul.

Vous savez, je crois à la magie, pour diverses raisons. Mais aucune magie n’est possible sans un minimum de rigueur et d’honnêteté envers soi-même.

Il faut employer les moyens justes face à chaque situation.

Cette méthode est la plus juste, selon moi, parce qu’elle permet de comprendre et de dépasser. Ce qui est infiniment plus bénéfique que le fait de se débarrasser de.

Bonne journée à tous ;)  

 

Un départ

Un départ dans Annonces 15012610491517181812908708

Bonjour à tous,

Je viens d’apprendre le décès de ma grand-mère paternelle. Les articles de la semaine ont déjà été écrits et pour le coup j’avoue que cela m’arrange.

Je vous dis à bientôt, le temps de voir clair dans mes propres émotions.

Bise à tous ;)

 

Être capable de faire quelque chose

Être capable de faire quelque chose 15012504112417181812903198

Bonjour à tous,

Nous allons revenir sur la présence de cette ligne que vous êtes apparemment un certain nombre à sentir, la ligne de la folie.

Mais plutôt que d’aborder la question de front, je vais vous raconter une petite histoire. C’est l’histoire d’une médium, qui prise au dépourvu par les élans sincères émanant des commentaires liés à un article qu’elle avait écrit en se laissant guider par son inspiration sans trop savoir pourquoi il était sorti à ce moment-là, est allée vite fait demander de l’aide à ses guides afin de pouvoir répondre au mieux.

Hélas, ils n’eurent pas la réaction escomptée. Loin de l’aider à capter les informations dont elle pensait avoir besoin, ils se hâtèrent de lui rappeler que les questions que peuvent se poser un être humain à un moment donné peuvent trouver réponse dans l’expérience d’un autre être humain. Partiellement. Pour compléter, il faudra toujours s’en revenir à sa propre expérience. 

Bon, j’arrête de parler de moi à la troisième personne et donc de me défiler. Je l’ai déjà dit, en ce qui concerne ma propre expérience, c’est la foi qui a servi de phare dans ma nuit et m’a permis de m’éloigner de la ligne de la folie. La foi et ma propre puissance spirituelle. J’ai eu la chance de pouvoir recevoir l’enseignement dont j’avais besoin sans intermédiaire extérieur. Aujourd’hui je dis que c’est une chance, je ne l’ai pas toujours pensé.

Mais je dois reconnaître que je n’ai pas rencontré les énormes problème de contrôle des perceptions de beaucoup au moment de l’éveil de ma kundalini.

Je n’ai jamais vu la vague me submerger. Ni cette vague-là ni aucune autre. Pourtant j’en ai vu, de près de loin…

Il y a toute sorte de vagues et il y en aura toujours.

Le génie c’est le développement parfait de notre potentiel. Dès lors que l’on peut prendre conscience que l’on est capable de quelque chose, les vagues apparaissent. Et elles se renouvellent sans cesse. Sans jamais s’arrêter, sauf, quand on atteint le génie.

Non, vous ne connaissez pas cette dernière étape ? Mais si voyons, vous savez c’est quand soudain vous vous sentez en phase avec tout ce que vous êtes et faîtes. Cela arrive quand une activité vous correspond parfaitement.

Au fond, ce qui importe c’est de se souvenir que c’est une bénédiction d’avoir conscience d’être capable de faire quelque chose et non pas une croix à porter.

Bonne journée à tous ;)  

Un vrai chez moi

Un vrai chez moi 15011812384417181812885366

Bonjour à tous,

Vous n’allez pas me croire, il se pourrait que je puisse avoir la maison. Ma mère et ses frères et sœurs voudraient que la propriété reste dans la famille. Et conscients du montant des travaux à envisager, ils pourraient baisser le prix.

Ce n’est pas encore fait, loin de là. Mais ce serait génial !!!

Je vous tiendrais au courant. 

En attendant je vous souhaite à tous un agréable dimanche. Ici il fait beau, il faut chaud et j’espère que ça va durer toute la semaine à venir !

Bonne journée à tous ;)  

Un peu de courage

Un peu de courage dans Créations 15012405445417181812901936

Bonjour à tous,

Oui il m’arrive de nettoyer la table. Non je ne l’ai pas fait depuis un moment. Oui maintenant que vous pouvez y voir la poussière qui s’est accumulée, j’ai honte. Terriblement. Du coup c’est demain matin que je ferai la poussière. Pourquoi pas maintenant et reprendre vite fait une photo décente ? Qui donnera de moi une bonne image qui plus est…

Eh bien c’est simple, j’ai juste la flemme. Je sais, je devrais être accablée par la honte. Ce n’est quand même pas à ce point-là. Et puis je voulais juste vous donner une idée du tableau dont je parlais il y a quelques jours.

Et d’un des cadres à messages que j’ai aussi dans ma chambre. Sur celui-ci il y a deux textes ayant pour sujet le pardon. Ce n’est que petit à petit que je comprends pourquoi au moment où je travaillais dessus, ce sont ces mots qui me sont venus. Le pardon est quelque chose d’important pour moi dans cette vie.

Revenons au tableau, il est écrit bonne chance dessus. Je l’aime bien. Et puis il est doré, comme les autres décorations de la table. Je préfère le doré à l’argenté.

Les petits chats sont un cadeau de papa, qui m’appelle chaton. Ou du nom de mon jeu préféré quand j’étais petite. Je préfère chaton. Ou Sylvie.

Bon voilà, j’avais dit que je ne trouverais pas le courage alors j’ai cherché un peu et finalement, il était bien là ! Tant mieux. Je n’ai plus qu’à aller cherche le plumeau.

Bise à tous ;)   

 

Le calme intérieur

Le calme intérieur 15011804194217181812884856

Bonjour à tous,

Peu de personnes parlent du fait qu’il arrive que le médium ou l’artiste, c’est un phénomène qu’on peut retrouver chez les deux, sente qu’il passera sa vie à osciller entre deux choix, le génie ou la folie.

Et quand bien même le choix paraîtrait évident, ce qui est moins avouable est la tentation de flirter souvent avec la folie.

Il est possible de faire un choix définitif ceci dit, mais cela suppose de dominer ses propres passions. Et quiconque sait la passion et le pouvoir qu’elle transmet peut comprendre qu’il puisse être difficile d’y renoncer volontairement.

Cela est pourtant aussi nécessaire que salutaire, das un premier temps. Car la passion ne disparaît jamais, elle change de forme c’est tout. S’installe alors le génie, le vrai génie, celui qui permet de réaliser dans la paix du cœur.

La principale difficulté du médium, de l’artiste, est l’inspiration permanente qui jaillit de l’ouverture béante de ces innombrables portes qui nous conduisent au plus près de la Source.

Le voyage est difficile, pour aller comme pour revenir et pourtant l’on ne bouge jamais. Et pourtant tout est toujours stable.

C’est dans la foi que se trouve la solution pour le médium comme pour l’artiste. La foi en cette inspiration qui permet de tout voir et de tout comprendre sans même avoir reçu de préparation.

La foi qui permet d’accepter un cadeau qui semble au départ trop imposant et trop lourd pour soi.

La foi encore qui seule peut amener à réaliser que tout est en fait lié à soi. Et que ce que l’on reçoit, est simplement mérité.

La paix du cœur, le calme intérieur, se gagnent ici, au prix d’un travail sur soi qui peut prendre des allures de lutte parfois, tant que l’on n’accepte pas.

Mais quand on lutte on découvre ses forces autant que ses faiblesses, on fait la part de beaucoup de choses, on apprend à se connaître.

Il suffit ensuite de se laisser une chance de s’aimer soi-même et quand le courage et la force manquent, il suffit de se rappeler que l’on pourra toujours obtenir de l’aide.

Bonne journée à tous ;)  

1234

Messages et apparitions |
Jésus-Christ sauve |
J'aimerais devenir musulmane |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SALAFYA
| Le Blog de la Médit'
| For This Cause