Accueil Spiritualité Les nuances du ciel

Les nuances du ciel

12

Les nuances du ciel 14122711560417181812826327

Bonjour à tous,

Voici déjà le premier weekend de l’année, le moment idéal pour se débarrasser des mauvaises résolutions intenables prises il y a deux jours. Encore que cette année, j’ai décidé de faire preuve d’honnêteté envers moi-même et de me laisser une chance de faire ce qui m’intéresse vraiment avant de me mettre dans la position de devoir me blâmer.

Plus de moments choisis, moins de prises de tête. Ce sera mon credo. Ça au moins, je sais que je peux le tenir. Si, si.  Cela va passer par des choses simples. Comme continuer de me faire plaisir dès que possible et surtout cesser de m’énerver devant chaque dossier qui se présente mal au boulot parce qu’il manque tel élément ou que certaines dispositions sont manifestement illégales. Cesser de m’énerver aussi devant un jugement défavorable et prendre le temps de discuter avec l’avocat avant de me demander à quel genre d’incapable je peux avoir à faire.

Éviter de m’énerver encore face à un collègue plus ancien que moi dans la boîte mais à qui je suis celle qui doit lui apprendre comment traiter certains dossiers. Plutôt que, mais pourquoi tu ne l’as pas déjà confié à un huissier ? Essayer, après avoir regardé un peu le dossier, je me disais qu’il serait bien de transmettre à un huissier afin de…

Éviter de m’énerver enfin face au client de mauvaise foi qui se présente en victime de la vie quand j’ai sous les yeux le récapitulatif précis de l’ensemble de ses dépenses. « Mais ce n’est pas de ma faute, c’est la carte qui a laissé passer tous mes paiements. » Je ne suis pas conseiller clientèle et mon rôle n’est pas de préserver la relation commerciale. Ceci dit on n’est pas obligé de se montrer désagréable non plus. Alors lorsque je reconnais la détresse, plus souvent que rarement, j’écoute.

Si je vous disais ce que je peux entendre de certains directeurs, de mon propre chef. La compassion a ses limites chez pas mal de personnes. 

Néanmoins, on attire à soi les énergies que l’on appelle. Je préfère continuer d’user de la mienne. D’ailleurs un collègue m’a rappelé que c’était là la meilleure façon de faire d’un travail difficile, un métier agréable. Il a raison.

Ce jour-là je m’offusquais devant les « cinquante » chèques impayés d’une cliente qui n’avait pas un sou sur son compte. Je lui ai demandé, mais pourquoi les gens font des chèques quand ils n’ont pas d’argent ? Il m’a regardé d’un air désapprobateur et m’a rappelé que tout le monde pouvait connaître des fins de mois difficiles. Alors j’ai regardé le compte à nouveau. Et effectivement j’ai compris.

 En fait, les couleurs du ciel sont pleines de nuances, si pleines de nuances. Il est difficile de voir toujours le ciel bleu. C’est un véritable apprentissage même.

Mais la bonne nouvelle c’est que comme avec la lecture ou le vélo, ce qui est su est su.

Bonne journée à tous ;)

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Déconstruire et construire

    Bonjour à tous, Ah quelle semaine on vient de passer Chouchou et moi ! On a fait le carrel…
  • Sentir sa présence

    Bonjour à tous, C’est dans les moments de perte, de deuil que l’on saisit clairement l’int…
  • Notre Capricieux

    Bonjour à tous, Cette semaine nous avons perdu notre merveilleux, notre adorable, notre ma…
Charger d'autres articles liés
  • Déconstruire et construire

    Bonjour à tous, Ah quelle semaine on vient de passer Chouchou et moi ! On a fait le carrel…
  • Sentir sa présence

    Bonjour à tous, C’est dans les moments de perte, de deuil que l’on saisit clairement l’int…
  • Notre Capricieux

    Bonjour à tous, Cette semaine nous avons perdu notre merveilleux, notre adorable, notre ma…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Déconstruire et construire

    Bonjour à tous, Ah quelle semaine on vient de passer Chouchou et moi ! On a fait le carrel…
  • Sentir sa présence

    Bonjour à tous, C’est dans les moments de perte, de deuil que l’on saisit clairement l’int…
  • Sous un arbre, derrière l’église

    Bonjour à tous, A mon grand désarroi, je ne peux que constater qu’un ou une de mes chers c…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

12 Commentaires

  1. Carène

    5 janvier, 2015 à 21:19

    Bonjour
    Ce message prend tout son sens pour moi suite à la compréhension d’hier par rapport à mon enfant intérieur, en particulier le com que tu as adressé ici à Emilie.
    Moi aussi, j’ai de la belle poussière collante à nettoyer avec de l’eau de l’intérieur. Celle-ci a du mal a jaillir mais une petite voix m’a soufflé le remède.
    Si j’ai du mal a me visualiser grandissant au fil du temps, c’est parce que j’ai occulté certaines périodes empreintes de chagrin. Je vais donc prendre une photo de moi à chaque âge et me visualiser en train de donner à mon enfant intérieur ce dont j’avais besoin et que je n’ai pas reçu. Cela prendra le temps qu’il faudra… et puis by by chagrin ! Bonjour Joie de vivre !! ;)
    Bises

Consulter aussi

Nuit blanche

    Je me tourne et me retourne, je ne trouve pas le sommeil. Je me lève, il fait chaud, m…