Pour Fleur

7

Pour Fleur 15011703464617181812881816

Bonjour à tous,

Fleur me posait dernièrement un certain nombre de questions dans un commentaire. Notamment sur mes intolérances alimentaires et la fibromyalgie.

Les deux semblent liées dans mon cas. Un peu comme ces nombreuses personnes qui en changeant de régime alimentaire ont vu s’amenuiser les symptômes de certaines maladies chroniques.

Tout d’abord je n’ai pas de blog consacré à la cuisine, non. J’y ai déjà songé, notamment pour me motiver à cuisiner davantage mais je n’aurais pas le temps de tenir un tel blog.  

Je l’ai déjà dit, découvrir mes intolérances alimentaires a été un choc. TOUT ce que je préférais manger contenait lactose et gluten. Et la première farine sans gluten que j’ai goûté m’a semblé juste infecte. Je ne parle même pas des pâtes.

Quand au fait de devoir renoncer aux Magnum blancs et au chocolat blanc aux noisettes…

Depuis, plusieurs années se sont écoulées. Je ne me souviens plus de la dernière fois que j’ai mangé un magnum blanc ou du chocolat blanc aux noisettes. Par contre je sais exactement quand je suis allée au Burger King pour la dernière fois. Et non, je ne me suis pas sagement contentée d’une salade.

La bonne nouvelle est que je n’habite pas non plus à côté du Burger King donc je n’y vais pas souvent. J’envisage d’ailleurs d’arrêter totalement d’y aller. Un jour.

En attendant, je teste des recettes. Et je découvre de nouveaux goûts. Ou d’anciens goûts qui ne demandaient qu’à être redécouvert.

Tu vois, dans mon cas et je sais bien que tout le onde n’est pas comme moi, le tout restrictif a quelque chose d’à la fois dur et violent.

Entendre, tu ne dois plus manger ni lactose ni gluten de ta vie, revient à me prendre un coup de poing en pleine face.

Alors que, tu vas devoir essayer de nouvelles choses, passe nettement mieux. Et parfois les nouvelles choses sont simples. Une galette de riz, du chocolat fondu au four dessus, ça passe très bien. Et essaye avec quelques noisettes concassées par-dessus.

Un goûter facile et prêt en cinq minutes. Tout ce que j’aime. Pas besoin de préparer une pâte à tartiner sans les ingrédients honnis, une simple tablette de chocolat fait l’affaire.

Je suis une adepte des recettes délicieuses, faciles et rapides à préparer.  

Dans la même veine, un poisson pané facile et sans prise de tête c’est un poisson qu’on aura préalablement fait mariner dans une petite préparation à base de citron avant de mixer rapidement quelques corn flakes de maïs.

J’ai cette recette de biscuits moelleux au beurre de cacahuètes, jamais je ne l’ai essayée. La liste des ingrédients est longue comme l’enfer. Il y a des tas de manipulations…

Les biscuits c’est de la farine de riz + au choix de la maïzena si on supporte le maïs, si ce n’est pas la cas de la fécule de pomme de terre, de la poudre d’amande ou alors de la farine de châtaigne, de noix de coco, de sarrasin (à bien doser !) de la noix de coco râpée,  du beurre, un ou deux œufs et des ingrédients au choix tel que chocolat ou amandes etc…

Inutile d’aller se casser la tête avec des recettes complexes. Si j’insiste sur ce point c’est parce que j’ai consulté beaucoup de livres de cuisine, j’adore ce type d’ouvrage.

Mes préférés sont ceux qui proposent les recettes les plus simples. Ceux de Valérie Cupillard sont sympas. J’en ai deux mais peu importe lesquels, je t’invite à te faire une idée de ce qu’elle propose sur son blog : http://www.biogourmand.info     

J’aime bien ce livre également http://www.laplage.fr/ecologie/Dietetique/Vos-desserts-preferes-sans-lait-ni-gluten_0005_38_.html 

Un des premiers ouvrages que j’ai acheté. Je t’invite d’ailleurs à visiter cet éditeur, il propose également des ouvrages pour les personnes qui ne mangent pas d’œufs, qui sont végétariens…

Je suis aussi abonnée au magazine Niépi, qu’une lectrice m’avait fait découvrir ici même. J’aime bien même si certaines recettes me semblent trop complexes pour que j’ai envie de me lancer. Voici le lien :   http://www.niepi.fr

Sinon sur le net il y a aussi :

http://jecuisinesansgluten.com

http://gourmandesansgluten.blogspot.com

http://www.sanslactose.com

J’ai pu remarquer toutefois que d’un ouvrage ou d’un site à l’autre, on repère des indications fantaisistes. Ou contradictoires. Il faut parfois faire attention. Je me souviens avoir lu que le lait de coco était le liquide qui se trouve originellement dans la noix de coco. Au moins cette indication était-elle simplement risible. D’autres erreurs peuvent être bien plus graves.

Se souvenir aussi que certains aliment tels que le beurre ou le lait délactosé peuvent convenir à certains intolérants mais pas à tous.

Il faut bien comprendre que ce qui compte c’est ce que l’on supporte soi-même. Moi je ne supporte pas le lait délactosé (il y reste quand même un peu de lactose) et je suis extrêmement sensible même aux infimes traces de gluten par exemple. 

Oui je sais que ce n’est pas chez Burger King que je vais trouver la solution à cela. C’est plutôt en cuisinant.

Mon état général s’est amélioré avec le régime sans lactose ni gluten. Car je suis atteinte de la maladie coeliaque. 

Je sais que cela joue sur tout le reste. Mais plus le temps passe et finalement, moins c’est important. Je me régale quand même.

Bonne journée à tous ;)  

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

7 Commentaires

  1. Fleur

    21 janvier, 2015 à 9:27

    Bonjour,

    Un grand merci Muffin et Emilie pour vos témoignages.

  2. Emilie

    20 janvier, 2015 à 14:05

    Bonjour Fleur,
    Les allergies grandissent avec l’enfant et mon fils est passé d’allergique au lait de chèvre (le fromage souvent utilisé comme exhausteur de goût) avec choc anaphylactique, à intolérant aux produits laitiers. Certains aliments comme l’oeuf ne sont tolérés que cuits et mélangés en petites proportions. Cela a été un long parcours pénible pour définir l’origine du problème car il souffrait d’inflammations et d’une infection intestinale. Finalement c’est un magnétiseur qui m’a conseillé d’exclure tous les produits laitiers avant le démarrage de la puberté car il se raclait la gorge sans cesse, puis un kinésiologue qui m’a confirmé le niveau de tolérance des aliments (à la longue, on s’en doute mais c’est rassurant d’avoir une confirmation). Tout ce qui produit trop d’acidité comme les boissons gazeuses, le sucre, certains fruits et légumes sont à éviter. C’est vicieux et j’ai aussi remarqué que le stress scolaire ou des remontrances pouvaient déclencher des maux de ventre (ce qu’il digère mal émotionnellement). Le kinésiologue agit plus sur le stress et l’équilibre et j’essaie de lui apprendre à se relaxer en lui faisant faire de la décontraction profonde.
    Aujourd’hui je jongle avec les cures de Cu-Manganèse en hiver et les gélules de charbon activé avant les repas de famille.
    Dur de priver un ado de sucre mais à Noël il a eu droit a sa petite boite de pâtes de fruits qu’il a dégusté. C’est tout une éducation en plus du reste ^^.
    L’important c’est qu’il ne se sente pas malade ou différent des autres car moins forts ou résistant à cause de sa sensibilité (les gamins ne sont pas tendres entre eux). Quand tous les examens sont normaux et qu’il n’y a que des marqueurs allergiques dans le sang et une foultitude d’aliments à faire tester, il faut bien expérimenter et trouver des alternatives.
    La kinésiologie est présentée sur internet mais il faut trouver un bon praticien et définir clairement ce qu’il va soulager ou chercher, pour éviter qu’il ne s’attaque à des blocages qui les dépassent car ce ne sont pas des psychologues.

  3. muffin

    20 janvier, 2015 à 11:59

    bjr Sylvie, Fleur et Emilie,

    Je vous soutient entièrement et vous comprend mon fils a lui meme des allergies alimentaires avec réactions violente ( oedème de quincke) plus le droit a la pistache et la noix de cajou du tous. Donc je rejoins Emilie quand au fait que c’est toujours difficile de priver son enfant parmis les invités surtout pour les fetes. Ex: lui ne mange pas de buches de noel quel soi glacé ou patissière, meme les cones glacé il ne peux pas, on y ajoute aussi gateau apéro ,bonbon ,yahourt, gateau plat surgelé, et meme certain fromages). J’avoue que les courses pour lui sont un parcour du combatant a lire toute les compsositions de tout se que je prend car tous qui est marque FRUITS A COQUES est éliminé immédiatement et il y en a dans quasiment tous meme le chocolat en poudre ou a croquer . Meme si depuis peu l’allergologue lui autorise de consommer les choses écrite ( peut contenir des traces éventuelles de fruits a coques)mais que le risque n’est pas de zéro j’évite aux maximum. Mais je comprend et ressens se que vous vivait au quotidien pour vos enfants. Sachais que je vous envoie tous mon soutien et toute ma compréhension a vous meme et également a vos enfant et aux personnes qui sont allergiques ou intolérantes. Sinon le fait maison de toute facon il y a rien de mieux et c’est comment dire hummmmmmmmm. Bon ap a vous et courage.

    Bizzzzzzz

  4. Fleur

    20 janvier, 2015 à 9:55

    Sylvie, tu ne mets pas de levure dans tes biscuits ?

  5. Fleur

    20 janvier, 2015 à 9:50

    Bonjour Emilie,

    Ton fils a découvert récemment les intolérances dont il souffre ?
    Désolée pour la trivialité de la question qui suit : tu fais des repas différents ou tout le monde le même ?
    (c’est quoi un kinesiologue ?)

    Merci

  6. Fleur

    20 janvier, 2015 à 9:44

    Bonjour Sylvie,

    Un grand merci pour cet article.
    Tes écrits me font rire ! j’aime bien la simplicité apparente de tes textes !

    En fait, c’est ma fille qui est allergique, et elle découvre tous les jours de nouvelles intolérances !
    (Personnellement je souffre de fibromyalgie et ce qui est le plus dur c’est cette fatigue !)
    Du coup je cherche mais c’est elle qui doit cuisiner pour elle, et je veux qu’elle prenne plaisir à le faire, parce que ce n’est que le début !
    Et comme le fils d’Emilie c’est une adolescente, elle a 15 ans.
    Je vais regarder les adresses que tu as mis, le livre et la revue, ça peut-être sympa une revue !

    Encore merci, ton article est pour moi une porte qui s’ouvre sur un joli jardin, je n’exagère pas ! cela me donne une base pour « continuer » sur ce terrain !
    Il faut que je me raccroche au quotidien car le plus difficile à supporter, pour moi, c’est de ne pas être disponible correctement pour mes enfants !

    Je t’embrasse

  7. Émilie

    20 janvier, 2015 à 9:07

    Bonjour Sylvie,
    Je peux témoigner en tant que maman d’un adolescent en pleine croissance et souffrant d’allergies alimentaires de l’importance d’un régime adapté. C’est toujours difficile de priver quelqu’un de ce qu’il aime et de lui imposer de manger au milieu de personnes qui peuvent profiter de tout, surtout pendant les fêtes. Grâce à des tests réalisés par un kinesiologue, je sais qu’il ne supporte aucun laitage à l’exception du beurre entre autre intolérances et que les cures de granions de cuivre manganèse, aident à réduire les manifestations allergiques et infections hivernales. Après il faut également trouver des moyens de limiter les pics de stress, qui peuvent déclencher des crises. Comme quoi, il y a peut être un lien entre les différentes formes d’hypersensibilité.

Consulter aussi

Mieux sous le soleil

Bonjour à tous, Dans quelques mois aura lieu mon prochain voyage. Jusqu’à maintenant…