Accueil Amour physique Réunion durable ?

Réunion durable ?

10

Réunion durable ? dans Amour physique 15013008322917181812919208

Bonjour à tous,

Aujourd’hui nous allons parler des âmes liées et plus précisément de celles qui ont une chance effective de vivre une réunion sur le plan sentimental.

Je sais que nous avons déjà maintes fois abordé le sujet alors nous allons rester sur l’angle de la reconnaissance mutuelle. Je pense que nombre d’entre vous ont déjà bien compris que la reconnaissance n’est pas ce qui garanti qu’une réunion durable aura lieu sur le plan sentimental, loin de là même.

Pour beaucoup d’âmes liées c’est plutôt le départ du parcours du combattant. Et il s’agit là d’un parcours digne d’un coureur de fond. Pas de quoi faire rêver, on est bien d’accord.

Pourtant, si le mythe des âmes jumelles vivant l’histoire d’amour idéale perdure c’est parce que, en théorie, celle-ci est bel et bien possible.

La vérité est que cette histoire rêvée n’est possible qu’à un autre niveau. Dans la matérialité, la réunion sentimentale se traduit par une histoire passionnelle qui ne peut durer que si chacun des deux protagonistes est capable de s’aimer d’abord lui-même et donc de vivre pour et par lui-même.

Ce qui n’est pas la cas de la majorité d’entre nous à l’heure de l’éveil sentimental. Pire, alors que tout le monde comprend plus ou moins rapidement qu’un adulte est une personne capable de se prendre en charge, beaucoup d’entre nous avons conscience de ne pas être capable de nous prendre en charge seul affectivement et émotionnellement.  

Ainsi nous confondons le besoin légitime de partager avec le besoin de combler nos propres manques. Noter que celui qui se trouve face à nous aura souvent tendance à faire de même. Ce ne sont pas toujours les contraires qui s’attirent.

Voilà pour quelle raison principalement il est « facile » d’avoir une âme liée désincarnée. Dans la matière, une histoire parfaite est une histoire au cours de laquelle on grandit à deux.

Grandir ensemble en sachant que l’autre a des besoins identiques mais des vues différentes, car souvent les âmes liées se complètent et donc ne voient pas tout du même point de vue, peut relever de la haute voltige par moment. Ajouter à cela qu’il est absolument impossible de maîtriser les énergies affectives et sexuelles et vous comprenez pourquoi l’histoire s’avère vite passionnelle.

Le problème est que dès lors qu’il y a eu reconnaissance et réunion, la passion ne s’étouffe plus. Elle peut juste se transformer en quelque chose de plus facile à vivre mais quelque chose qui demeurera aussi fort.

Et puisque j’ai enfin obtenu la réponse à une question qui m’a souvent été posée, je peux vous la donner, moins de 10% des couples d’âmes liées parviennent à grandir ensemble en suivant une voie sentimentale.

Ceci dit j’espère que personne n’aura lu, moins de 10% des gens parviennent à trouver le bonheur sentimentalement…

Bonne journée à tous ;)

  • Ni Ombre ni Lumière

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog. Je…
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres articles liés
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les choses de la vie… Bref.

    Bonjour à tous, Elédahiel, c’était quoi cet affreux rêve ? « Il ne t&rsqu…
  • L’insouciance

    Bonjour à tous, « Rien de tel qu’un agréable moment pour se sentir comme …
  • La dévotion

    Bonjour à tous, « Tu es en train d’apprendre ce qu’est la dévotion,…
Charger d'autres écrits dans Amour physique

10 Commentaires

  1. heleneveil

    6 juillet, 2018 à 19:38

    Bonsoir la prière du compositeur,
    J’ai beaucoup aimé votre manière de voir, ça résonne en moi et c’est très joli et motivant aussi.
    Bonne soirée !

  2. lapriereducompositeur

    8 février, 2015 à 19:46

    :)

    Et bien tu vois, moi je vis dans un lieu où malheureusement je ne peux pas mettre de plantes à l’intérieur. Fort heureusement on a planté plein de trucs sur ma terrasse, et puis on a essayé de planter des plantes qui résistent au froid (encore que vu le froid de ces derniers jours… Je suis un peu inquiète quant à leur survie mais mes bambous résistent jusqu’à -20 degrés je crois – on a pris exprès une espèce vigousse)… Mais je les vois seulement à travers la vitre…

    J’aime les endroits verdoyants. Les endroits où la nature est présente. Au minimum un petit peu.

    Quand j’arrive chez quelqu’un, j’ai deux critères qui me rassurent : les livres et les plantes.

    Â défaut, là où je vis, j’en ai des fausses, pour faire semblant. Et puis mes murs sont verts avec des traces d’éponge et de pinceau, ça fait un peu jungle.

    Et je suis assez d’accord avec l’idée que toutes ces graines peuvent faire apparaître de nouvelles plantes.
    Des plantes qui résistent à -20 degrés, d’autres qui supportent la sécheresse, certaines qui révèlent des couleurs qu’on n’aurait pas imaginées.
    Mais ce que je crois aussi… C’est que les jardiniers doivent jardiner avec amour.
    Qu’on plante la graine, qu’on l’arrose, qu’on l’éclaire… C’est une question d’amour. Il me semble que l’univers fait toujours croître les plantes avec amour.

    Ainsi en somme… Se promener au milieu d’un jardin, c’est se promener au milieu de l’amour du monde. Pas étonnant suivant ce principe, que j’aime les endroits verdoyants. ;)

    Des bisous.

    • crystallia

      9 février, 2015 à 23:22

      Salut Camille,

      j’aime ta façon de voir et décrire les choses.

      Bise ;)

  3. lapriereducompositeur

    7 février, 2015 à 2:56

    Coucou…

    Ce qui me semble ironique… c’est que quand on rencontre une personne spéciale, elle sème une graine. Cette graine qui doit nous faire grandir… sauf que nous… on se dit que c’est précisément pour cette personne là qu’on voudrait grandir, qu’on voudrait être déjà grand, avoir déjà la graine, pour profiter de la végétation luxuriante avec cette personne-là spécifiquement…

    Mais la réalité il me semble… c’est que nos âmes se sont certainement mises d’accord avant, et que c’était cette personne-là et nulle autre qui devait planter cette graine en nous.
    Et c’est aussi le deuil et la séparation qui plante la graine justement…

    Mais après… t’es là avec ta graine, tu sais qu’elle va pousser, tu sais pas à quelle vitesse, tu sais pas comment, tu sais pas si elle le fera bien, mais tu sais qu’elle poussera… et t’as envie de dire « Eh! Regarde-moi! J’ai déjà changé! Regarde comment je me transforme! Regarde qui je vais devenir! »…
    Mais il est trop tard.

    Je me suis jurée, au nom de l’amour que j’ai pour ces gens spéciaux et de l’amour que j’ai pour moi-même, de faire pousser ces graines.
    Mais en même temps je me dis que faire pousser un jardin pour m’y promener seule… ça ne m’intéresse pas.

    Ceci dit la verdure est tout de même beaucoup plus agréable à regarder qu’une terre en friche ou une terre toute sèche hein… ^^

    Des bisous.

    • crystallia

      7 février, 2015 à 18:16

      Coucou !

      Je ne sais pas pourquoi ou pour qui j’ai écrit cet article, il est sorti c’est tout…

      Mais ton idée de graines, j’aime bien. D’ailleurs je pense même qu’au bout d’un moment, toutes ces graines dans le jardin, peuvent même faire apparaître de toutes nouvelles plantes.

      Bise ;)

  4. crystallia

    6 février, 2015 à 1:20

    Bonjour à tous,

    Avoir besoin et avoir envie, dure de faire la distinction par moments c’est vrai.

    Merci à tous.

    Bise ;)

  5. Witchlight Dreams

    4 février, 2015 à 19:41

    Bonsoir Sylvie,

    Merci beaucoup pour ton article. Il me parle beaucoup.

    Il y a plus d’un an, j’ai rencontré quelqu’un avec qui il y a eu une reconnaissance (même si je ne sais pas pour autant si nous sommes réellement liés par l’âme). Dans tous les cas, nous avons pris le temps de construire et de ne pas se fier à cette reconnaissance.
    Néanmoins, la construction est permanente et semée d’embûche, comme tu le décris si bien. Et la question de stabilité personnelle (vivre pour et par soi, sans besoin de l’autre) reste quelque chose qui me manque et dont j’ai besoin pour donner une chance de durabilité à mon couple (du coup, c’est pourquoi je veux travailler sur mon traumatisme du mur noir…).

    Merci pour ce rappel, vraiment.

    Bise,

    Cel

  6. Carène

    4 février, 2015 à 19:14

    Bonjour

    C’est en effet une expérience magnifique à vivre… mais d’une telle exigence. Certaines phases sont si éprouvantes. Evidemment, elles prennent la forme d’une épreuve à cause de nos résistances…
    Je me trouve dans une de ces phases actuellement :(

    Merci Braddy pour cette distinction que tu fais entre le besoin et l’envie. Elle a tout son sens pour moi. Je me rends compte que je confonds les 2 parfois. Je me sens bien avec moi-même, mais quelle fête ça peut être à 2. C’est bien cette fête qui me fait envie… :) Je craignais qu’il s’agisse de dépendance affective, mais je ne pense pas finalement…

    Bon allez ! je m’en vais continuer à escalader mon Everest ! ;)

    Bises

  7. Braddy

    4 février, 2015 à 13:35

    Bonjour Sylvie,
    Quel bel article, si riche de précision et de pistes d’introspection. :)
    Concernant l’indépendance de chacun, je pense pouvoir lier le principe avec une de mes quêtes personnelles: vivre la différence entre « avoir besoin » et « avoir envie » d’être avec quelqu’un. Le besoin et l’envie sont bien distincts aujourd’hui pour moi, mais ça n’a pas toujours été aussi clair.
    Belle journée à tous !

  8. Guillaume

    4 février, 2015 à 11:26

    bonjour et merci pour cet article,

    Voilà une chose que j’aimerais découvrir,rencontrer et vivre dans cette vie au plus profond de moi même.
    Au dela d’une vie rêvée,celle ci demande,je pense, beaucoup de courage et de connaissance de soi même.Supporter des sentiments puissants n’est surement pas à la portée de tout le monde.
    J’étais le premier à manquer de confiance en moi pour les vivre et les laisser me traverser.
    Cela demande de l’expérience pour être prêt ,à mon avis!

    Aussi le gros danger de penser pouvoir faire partie de ces 10% un jour…est de faire souvent des amalgames comme j’ai pu le faire avec toi en débarquant sur ton blog.
    la grande force de tes mots est que chacun s’y retrouve et peut arriver à penser que certains d’entre eux leur sont adressés personnellement.
    Sincèrement cela a été mon cas.Lorsque je suis redescendu de mes projections,j’ai compris petit à petit l’engrenage dans lequel j’avais été tirer vers le haut jusqu’à des sommets où tout était si clair.
    bref au final une énorme illusion.Je ressens ceci aujourd’hui comme une excitation intellectuelle qui jamais n’a connu de pause.

    Suite à cette expérience ,j’ai cette fois ci rencontré une personne dans la vie réelle.
    Les coïncidences de notre rencontre et nos chemins de vie me font penser que nous sommes deux âmes liées qui peuvent s’aider tout au long de notre vie.
    Nous sommes séparés aujourd’hui par des kilomètres,nous correspondons régulièrement par mails ou sms.
    cependant je me demande si une réunion durable est possible entre nous?
    Cette nana a envahit mes rêves et me fascine…
    Nos deux esprits se ressemblent tellement,c’était flagrant!!

    bref à suivre…Mais je vais quand même essayer d’éviter une nouvelle fausse route.
    mais hors de questions d’abandonner par manque de courage et excès d’émotivité!!!!!!!

    WHO KNOWS?

Consulter aussi

Juste dans la paix

Bonjour à tous, Je suis devenue super fan de Dance Moms alors que je trouve effroyables ce…