A Solange

2

A Solange  dans Depuis l'entre-deux 15013112254517181812920144

Bonjour,

Tu vois, je me suis demandée où tu étais et pourquoi mes guides ne me laissaient pas venir te voir. Ou pourquoi tu ne venais pas.

Quand je tente de capter tes énergies, je perçois la détresse d’une personne qui a été malheureuse toute sa vie et qui a encore une très longue route devant elle.

Toi et moi savons que chacun a sa personnalité. Tu n’étais pas connue pour être une femme bonne et gentille. Pour autant, je me souviens aussi de bons moments passer dans ta maison à jouer avec mes frère et sœur, mes cousins et cousines, mes oncles et tantes.

Je me souviens de tes beignets, de tes confiseries maison, de tes gâteaux aussi. Tout comme je me souviens de ton étonnant coin photo et de ta maison surencombrée.

Tout le monde se demandait pourquoi tu aimais tant accumuler les objets. Ça te rassurait peut-être ? Ou bien était-ce juste pour le plaisir ?

Je ne te blâmerai pas pour cela. Même si je continue d’appeler ce coin photo ton sanctuaire. D’autres disent ton mausolée. 

J’ai entendu beaucoup de choses à ton sujet et parmi toutes ces choses, vraiment peu de compliments. Je sais que nous commettons tous des erreurs. Je pense, si je me fie aux énergies que mes guides m’ont laissé capter à force d’insister, que tu as compris quelques unes des tiennes.

Si je me fie à ce que je sais, il y a des choses sur lesquelles j’avoue me poser beaucoup de questions. Enfin, c’est toi et ta conscience.

Puisses-tu poursuivre ta route le plus sereinement possible, c’est sincèrement ce que je te souhaite. Tu vois, j’ai été surprise de constater que j’éprouvais tant de peine et de tristesse suite à ton décès mais je suppose que les bons souvenirs, les bons moments, l’emportent sur tout le reste.

Je sais que je ne saurai jamais quelle femme tu étais réellement car ton véritable fond, tu le dissimulais. Néanmoins je ne me voile pas la face et j’ai bien une idée assez nette de ce à quoi il pouvait ressembler.

Tu es la seule personne qui m’ait offert un présent que je n’ai jamais pu porter, ma peau le rejette. Je ne suis pourtant pas allergique à l’or.

Une seule chose me « chagrine », je sais pourquoi tu avais expressément demandé à ne pas être enterrée près de ton époux hélas, tes enfants n’ont pas pu respecter ta volonté. Je te rappelle que nous n’avons qu’un seul caveau familial. Du coup ton cercueil est juste au-dessus du sien.

Puisses-tu leur pardonner cela. Même si, je vais te dire le fond de ma pensée, je pense sincèrement que tu te dois de leur pardonner cela. Oui, je pense que tu le leur dois.

Le pasteur lui-même lors de la messe n’a pas manqué de souligner le dévouement de l’une de tes filles. On va appeler ça comme ça, son dévouement.

Je t’assure que si je pouvais, j’aurais vraiment beaucoup de questions. Néanmoins, d’abord pour moi et parce que de toute façon, je sais que par beaucoup d’aspects tu resteras une énigme pour moi, je te souhaite vraiment une route enrichissante.

Je te souhaite de trouver la Lumière, celle qui éclaire le cœur. Ce n’est pas souvent que je souhaite cela, je respecte généralement le fait que chacun puisse évoluer là où il se sent bien. A toi toutefois, qui étais ma grand-mère, je te souhaite de pouvoir trouver le courage de te diriger vers la Lumière.

A un de ces jours peut-être. 

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • En prenant une décision

    Bonjour à tous, Joli mois de janvier, j’ai enfin pu m’inscrire à ma formation.…
  • Notre propre film

    Bonjour à tous, Il fait beau, il fait chaud et je me passionne pour une nouvelle série, Ka…
  • Bonne année 2023

    Bonjour à tous, Tout d’abord, je vous souhaite à tous une très belle année 2023. Qu&…
Charger d'autres articles liés
  • En prenant une décision

    Bonjour à tous, Joli mois de janvier, j’ai enfin pu m’inscrire à ma formation.…
  • Notre propre film

    Bonjour à tous, Il fait beau, il fait chaud et je me passionne pour une nouvelle série, Ka…
  • Bonne année 2023

    Bonjour à tous, Tout d’abord, je vous souhaite à tous une très belle année 2023. Qu&…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Déconnexion !

    Bonjour à tous, Alors le chien d’Astaroth m’a demandé d’écrire quelques …
  • Âme à naitre

    Bonjour à tous, C’est qui cette petite fille aux yeux verts, Elédahiel ? Elle n&rsqu…
  • Âme sage

    Bonjour à tous, Cette semaine on se promène à Anse Bertrand. J’ai ramené plein de ph…
Charger d'autres écrits dans Depuis l'entre-deux

2 Commentaires

  1. Emilie

    7 février, 2015 à 12:50

    Bonjour Sylvie,
    C’est tellement difficile quand la communication s’arrête et que l’on s’inquiète de ce que l’autre devient. Quand j’ai perdu ma maman, j’ai essayé de retenir mon chagrin et accepté qu’il en soit ainsi et puis une nuit j’ai rêvé que ma soeur me téléphonait pour me dire qu’elle savait où était notre mère et me demandait d’aller la voir. Je l’ai vue mais je me suis sentie rejetée car elle m’a dit que ce n’était pas la peine de revenir car elle avait beaucoup de travail à faire avec une certaine personne et que je devais m’occuper de mes enfants… Je sais que j’avais déjà trop partagé sa vie et son chagrin mais tout de même, elle aurait pu pour une fois se montrer moins froide. La seule chose qui la troublait c’était de ne pas comprendre comment j’avais eu l’autorisation de lui rendre visite et que j’ai pu faire quelque chose d’interdit (dans son idée que je transgressais encore les règles établies). Elle est venue me voir quelques années plus tard et l’émotion était très présente. Parfois il est trop tôt ou trop tard pour certaines rencontres et il faut du temps pour les préparer, le temps de se détacher du poids des non-dits.

    • crystallia

      7 février, 2015 à 18:18

      Bonjour Émilie,

      Vraiment, merci à toi.

      Bise ;)

Consulter aussi

Le pendule

                                                                                          …