Accueil Spiritualité Le vert du ciel

Le vert du ciel

13

Le vert du ciel 15031211052517181813061239

Bonjour à tous,

Les toasts sont en train de griller, il va falloir que j’aille préparer le thé…

Je voudrais aujourd’hui vous proposer un petit exercice très simple. Vous devez tenter de voir qui est la personne la plus importante de votre vie et pour quelles raisons objectives il ne pourrait en être autrement.

Cette personne est celle sur laquelle vous pourrez compter en toutes circonstances et vous l’aimez profondément.

Cet exercice n’a qu’une bonne réponse et elle est simple à deviner. Ce sont les raisons objectives qui m’intéressent. 

Je vois trop souvent, j’aimerais savoir ce que je suis, qui je suis, ce dont je suis capable, comment m’améliorer, quand je lis de nouveaux commentaires.

Le vrai thème derrière tout cela est, je ne sais pas quel est le sens de ma vie.

Mais si vous ne savez pas, je ne vais pas savoir à votre place.

Ceux qui rêvent de voir le ciel vert ne verrons jamais ce qu’il y a là, à leur portée.

Je le sais, j’en rêvais moi-même. Ce sont mes guides qui m’ont aidé à réaliser cet exercice, sur une longue période. Aussi je ne demande à personne de le faire en cinq minutes, ce serait même vraiment dommage.

Je précise que cet article n’est pas du tout lié aux commentaires de l’article d’hier.

Bonne journée à tous ;)  

 

  • Ni Ombre ni Lumière

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog. Je…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
  • Ce dont je suis capable

    Bonjour à tous, « Alors tu vas participer à ce concours photos ? », …
Charger d'autres articles liés
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
  • Ce dont je suis capable

    Bonjour à tous, « Alors tu vas participer à ce concours photos ? », …
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
  • Ce dont je suis capable

    Bonjour à tous, « Alors tu vas participer à ce concours photos ? », …
  • Les choses de la vie… Bref.

    Bonjour à tous, Elédahiel, c’était quoi cet affreux rêve ? « Il ne t&rsqu…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

13 Commentaires

  1. Braddy

    15 mars, 2015 à 8:59

    Bonjour,
    En fait, pour étendre l’exercice, il ne faut sans doute pas oublier de se citer soi-même tôt ou tard, même si on ne se met pas en première position.
    Ca serait surtout ça qui serait révélateur d’une évolution à apporter, s’oublier soi-même complètement.

    Répondre

  2. lapriereducompositeur

    13 mars, 2015 à 0:54

    Coucou,

    et bien même si ma première pensée est allée à mon amour perdu, mon beau Printemps de son surnom, la fraction de seconde suivante j’ai évidemment pensé à moi-même.
    Mais pas pour le cliché, pas pour la notion intellectuelle et logique de la chose… mais bien parce que c’est effectivement ce que j’ai expérimenté dernièrement.

    Il n’y a qu’une seule et unique personne qui contrôle mes pensées… et c’est moi.
    Il y a peu, j’ai découvert que je vivais dans un immense conditionnement depuis toute ma vie (et le conditionnement était de pire en pire avec les années), inconsciemment je me suis laissée dicter mon attitude, mes pensées et même mes émotions par autrui. Par l’inconscient collectif ou l’attitude de mes proches.
    Or.. il y a très peu de temps j’ai découvert que je n’étais pas si impuissante par rapport à ma vie et que la première chose que je pouvais faire pour la changer… c’est changer mes pensées.
    En ayant découvert que j’avais le pouvoir de faire cela (alors que j’ai toujours cru être esclave de mes émotions), il m’est apparu évident que la première personne sur qui je pouvais compter… c’était moi même.

    Mais je le dois aussi à cet amour particulier, c’est en l’aimant elle que j’ai réussi à trouver le début du chemin jusqu’à moi-même. Et du plus profond de moi (pour une raison mystérieuse et peu résumable), je me suis mise à m’aimer aussi fort que je l’aime elle. Bien sûr le doute ne m’épargne pas (surtout aujourd’hui d’ailleurs)… mais il est une chose que j’ai apprise : je ne suis pas si faible, si impuissante et si fragile qu’on le croit.

    L’amour de soi va avec une certaine foi, comment expliquer que c’est en fait… la même chose qu’aimer réellement la Source…?
    C’est un peu brumeux toutes ces notions.
    Avant j’essayais de m’aimer en étant une fille bien… maintenant j’ai enlevé quelques voiles qui font que je peux m’aimer sans conditions, et me pardonner mes erreurs (parce qu’au fond, je n’en fait pas tant que ça non plus, faut pas exagérer ^^).

    Mon Printemps m’a appris à ne pas porter la culpabilité. Mais ni la mienne, ni celle des autres. Elle m’a aussi fait comprendre que j’avais peur de tout… à cause de ces conditionnements. Et j’ai beau être assez perdue dans l’absolu en ce moment, j’ai enfin confiance à mes aptitudes, car si j’étais inapte, déjà je n’aurais pas eu de révélations.
    Elle fut donc l’instrument du changement… mais celle à qui je dois ce changement, c’est surtout moi.
    C’était un travail d’équipe et je me dois des remerciements autant sinon plus qu’à elle, elle le sait, elle le dit.

    Je suis celle sur qui je pourrai toujours compter, car non seulement je suis devenue ma meilleure amie, ma meilleure amante ( :P mouahaha), ma meilleure confidente, ma meilleure compagne mais en plus ma pourvoyeuse de tendresse inconditionnelle. ^^
    Je ne dis pas que cela suffit à une vie… mais tout à coup c’est un peu le jour et la nuit par rapport à avant.

    J’ai fait un pacte avec moi-même quand je suis venue au monde, je pense que tout le monde le fait… mais moi c’est comme si tout à coup je venais de m’en souvenir.
    Donc, si je suis capable d’atteindre un jour l’état de sérénité que j’ai connu brièvement il y a peu… c’est que je suis capable de le retrouver, et je retournerai dans cet endroit paisible où je suis aimée, de la Source et de moi.

    Voilà… je pourrais écrire encore longtemps sur le sujet. Mais ça résume.

    Bisouuus!

    Répondre

  3. muffin

    13 mars, 2015 à 0:54

    Kikou,

    Mdrrrrr et bon apétit biensur ahahah.

    Bizzz a toi.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Tout ce que tu voudras

    « Tout ce que tu voudras tu l’obtiendras si tu crois suffisamment en …