Accueil Réponses Pour Annais

Pour Annais

4

Pour Annais dans Réponses 15031602063117181813074383

Bonjour à tous,

« La complexité des relations d’âmes fait qu’il peut être difficile d’accepter les raisons qui font qu’une âme particulière tienne à naître auprès de vous.

Certaines raisons ne sont pas acceptables pour l’ego. Elles dépassent votre entendement. Voici un exemple simple, il arrive que vous ayez été victime de la méchanceté d’une personne dans une existence donnée. Eh bien, il se peut que vous soyez décédé en étant mentalement soumise à cette personne. Si bien qu’afin de vous laisser une chance de vous défaire de cette forme d’emprise, il vous a été proposé de devenir le parent de cette âme dans une nouvelle existence pour que vous appreniez à vous aimer l’un-l’autre.

Or la souffrance ressentie par la victime que vous étiez n’a pas disparue, elle est revenue avec vous. Sous une autre forme. Vous passez ainsi d’une relation sentimentale insatisfaisante, à une autre en constatant que chaque fois l’échec de la relation est due au fait que vous finissez toujours par être le déçu de l’histoire.

L’autre, vous le réalisez toujours trop tard, loin de vous rendre votre affection, s’en sert pour se valoriser à vos dépends.

Ce que vous ne voyez pas, c’est que l’histoire se répète, sous une autre forme. Cette soumission que vous avez subie vous a laissé pour trace principale le sentiment que vous ne pouvez qu’espérer l’amour d’autrui.

Nombre d’individus incarnés ont profondément ancré en leur cœur que le mieux qu’ils puissent attendre est l’espoir d’être un jour aimé.

Peu le comprennent et encore moins l’acceptent.

Pour en revenir à notre exemple, la sagesse est à la portée du cœur de chacun.  Une nouvelle existence est une nouvelle chance.

Une nouvelle chance d’apprendre à aimer par exemple. Pour l’un comme pour l’autre.

Comprends que peu de personnes ont ancré en elles la certitude qu’il est parfaitement normal qu’elles puissent représenter le soleil illuminant le ciel d’un ou d’une autre.

Vous ne vous incarnez pas par hasard auprès d’X ou Y. Certaines des raisons sous-jacentes à cela pourraient vous paraître plus dures que tu ne le penses.

Tu es trop limitée par ton émotivité et ton hypersensibilité pour que nous creusions avec toi ce type de raisons.

Sache simplement qu’une âme qui insiste pour venir dans des circonstances a priori peu favorables est une âme qui inconsciemment recherchera toute sa vie à expier une faute culpabilisante qu’elle ne parvient pas à se pardonner. Alors, il lui a été proposée une aide, en la personne d’un parent qui pourra au travers ce rôle se guérir aussi d’une blessure complémentaire.

Tu commences à voir pourquoi nous t’avions dit qu’il s’agissait d’un sujet vaste et complexe ? D’ailleurs tu saisis la lourdeur des énergies qui entourent certaines naissances à venir et tu as du mal à les supporter. Tandis que je te parle et que tu regardes plus précisément le parcours de certaines âmes non incarnées que je te montre un instant. 

Fermons la parenthèse, je te ramène chez toi. Ma douce Sylvie.

Tu étais le premier enfant de parents aimants. Mais parfois les parents sont devenus aimants, avec le temps. Pour répondre à Annais, il peut être utile et agréable avant la naissance d’un enfant et même durant quelques semaines après de lui dire et lui rappeler que vous serez toujours l’étoile la plus brillante du ciel.

Cela peut être utile à l’un comme à l’autre. »

Merci Lauviah.

Bonne journée à tous ;)

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Visualisation et voyage astral

    Bonjour à vous,  Hier c’était mon anniversaire et j’ai passé une merveilleuse …
  • Reve d’agression…

    Bonjour à vous, J’ai fait un drôle de rêve la nuit dernière. Une femme profitait d’une sou…
  • Ce que sont les travaux

    Bonjour à tous, Alors Fleur, tu voulais savoir ce que sont les travaux. Il s’agit pr…
Charger d'autres écrits dans Réponses

4 Commentaires

  1. Liliane

    18 mars, 2015 à 12:41

    Bonjour,

    J’ai eu du mal à réagir à cette article…

    « Tu étais le premier enfant de parents aimants. » Tu en as eu de la chance comme on dirait.

    Même si on n’arrive pas par hasard dans une famille, pfff c’est dur parfois émotionnellement d’être dans une famille qui nous comprend à peine. Mais le plus incroyable en ce qui me concerne c’est que je les aime à un tel point que j’en arrive à passer au dessus de ces incompréhensions….

    Il faut juste que j’intègre une bonne fois pour toute la raison qui a nourrit ce choix…

    Bonne journée
    Merci Lauviah, Merci Sylvie

  2. crystallia

    18 mars, 2015 à 3:11

    Bonjour,

    Question intéressante Émilie, j’y reviendrai.

    Merci à vous deux.

    Bise ;)

  3. Emilie

    16 mars, 2015 à 20:46

    Bonjour Sylvie,

    Un sujet qui peut heurter les âmes sensibles et je te remercie ainsi que Lauviah de l’aborder avec délicatesse.
    J’ai une petite question embarrassante qui est venue d’une réflexion encore plus embarrassante :
    Est-ce qu’il y a assez de parents aimants pour tout le monde ?
    Une drôle de réflexion qui sort de je ne sais où … du coup je me pose des tas de questions.
    2) La petite question embarrassante : ceux qui sont orphelins car il ont perdus leurs parents ou ont été abandonnés …
    J’ai connu une personne qui se disait satisfaite de ne pas avoir de parents quand elle écoutait les autres parler de leurs relations familiales.
    Je sentais bien que c’était une manière de se protéger et de fuir la réalité. Est-ce aussi une forme de culpabilité ou de déni ?
    Voilà comment on comprend pourquoi il serait possible d’écrire un blog entier sur le sujet !

  4. annais

    16 mars, 2015 à 11:14

    Bonjour belle,

    Merci d’avoir fait le démarche de la réponse malgré la lourdeur du sujet, car oui il est bien lourd et vaste, c’est vrai!

    Je me suis prise une claque… mais une claque salvatrice en lisant ces informations, à m’en sentir choquée et malade immédiatement… mais surtout très vite apaisée et libérée derrière, comme si l’un des derniers verrous se levait enfin.

    J’avais saisi cette notion d’expier une culpabilité et apprendre à s’aimer et se respecter assez malgré la maltraitance avant de lire ta réponse mais celle de revivre un lien avec une personne dont on était sous l’emprise pour s’en liberer à été une revelation. Je bloquais effectivement sur le pourquoi.

    Je te remercie de ton coeur ainsi que Lauviah.

    Bise

Consulter aussi

Rêve d’agression

    Bonjour à tous, J’ai fait un rêve difficile on va dire, ça fait drôle. Il s&rsqu…