Accueil Spiritualité La relation au Divin

La relation au Divin

7

La relation au Divin  15040111313817181813131881

Bonjour à tous,

J’aimerais cette semaine que nous développions la question de notre relation au Divin. A partir de quel moment pouvons-nous affirmer avoir la connaissance du Divin ?

L’humilité nous pousserait à dire, jamais. Je pense que ce serait une réponse erronée. C’est chaque jour, à chaque instant, que l’opportunité nous est offerte de manifester le Divin au travers nos pensées, nos mots, nos actes.

Connaitre Dieu, la Source ou le nom que vous voulez ce n’est pas avoir bien appris sa leçon, avoir étudié des mois, des années, c’est avoir la conscience de la réalité de sa relation au Divin.

Nous savons déjà que la manière dont vous percevez le monde n’est pas la manière dont je le perçois, dont votre voisin le perçoit, dont votre frère le perçoit ou encore même votre enfant.

Pourtant, nous vivons en communauté pour l’immense majorité d’entre nous. Nous avons été élevés par des parents qui ont tenté de nous transmettre des convictions, des valeurs, des principes.

Lesquels leurs avaient été en partie transmises aussi. 

Nous en avons déjà parlé, la mémoire de tout un peuple compte pour beaucoup à la fois dans notre ancrage et dans le maintien d’un ego stable.

Elle participe aussi grandement à entretenir l’illusion que nous sommes de tel ou tel coin et donc que nous sommes plus proches de telles ou telles personnes.

Néanmoins il s’agit de ce que nous allons appeler une illusion nécessaire, dont il ne serait pas forcément bénéfique de nous défaire. Rappelons qu’elle compte pour notre ancrage.

Je m’aperçois que je n’ai jamais développé la question des illusions nécessaires et j’aurais bien laissé le sujet en suspens mais je sens que l’heure est venu de s’étaler un peu. Ceci dit, il s’agit d’une superbe illustration de ma propre relation au Divin, ce don de connaissance qui tombe toujours juste mais que je ne maîtrise pas.

La Terre est la première de ces illusions. L’espace ensuite et cette croyance que nous avons besoin d’un père et d’une mère. Pour l’instant je ne suis pas en mesure de développer sur d’autres points…

Pourquoi la Terre ? Tout simplement parce que nous avons perdu la notion du Néant en intégrant celle de la matérialité. Pour notre ego le fait que « je » existe exclut d’emblée le vide ou toute possibilité d’appartenir à un groupe plus grand, sans identité précise.

La chose remarquable pourtant est que nous recherchons dans tout ce que nous faisons la réunion avec cette entité plus grande. La notion même de société serait différente sans cela. Il s’agit toutefois d’une recherche inconsciente. Les illusions nécessaires engendrent ces recherches inconscientes.

Pourquoi l’espace ? Un espace infini, plus grand que la Terre et au milieu duquel nous sommes là, ignorant si nous sommes seuls. Nous ne le sommes pas, mais pas forcément de la manière la plus évidente qui soit et ce questionnement traduit l’illusion nécessaire que nous sommes coupés des autres dimensions.

Pourquoi un père et une mère ? La Source n’est ni masculine, ni féminine. Vous et moi néanmoins, avons un sexe bien défini. Certes, peut-être parmi vous certains sont-ils hermaphrodites.

La nature est formidable. D’ailleurs sur le plan animal, il est possible de voir des choses extraordinaires telles que des naissances spontanées, sans fécondation extérieure ou encore des changements de sexe.

Il ne s’agit pas de miracle mais de facultés bien réelles de certaines espèces animales et le fait que nous n’en soyons pas capables est une manifestation de l’illusion nécessaire que nous sommes des êtres limités.

Il faut un père et une mère parce que seuls, nous ne disposons pas de ce dont nous avons besoin.

Rien de ce qui nous entoure ne devrait pouvoir limiter notre relation au Divin mais c’est pourtant l’inverse qui est la réalité.

Nous nous voyons enfermés dans les limites de notre ego, de ses illusions nécessaires et toutes celles que l’on a rajouté en grandissant.

La relation au Divin permet de se rappeler plus ou moins doucement que ces limitations sont artificiels et qu’il nous est possible de nous en affranchir.

L’idée n’est pas de courir après des facultés spirituelles ou encore de devenir capable de s’exprimer avec un verbe autre que le sien.

L’idée qui sous-tend cette belle relation est de nous permettre de nous rappeler que loin d’être limité, nous avons la capacité de rêver.

Au travers nos rêves-objectifs, nous avons la capacité de nous envoler au-delà des obstacles et de créer finalement des mondes à notre image. Des mondes fait d’individus qui en croyant en eux-mêmes ont pu voir aboutir leur relation au Divin vers une plus grande compréhension de ce qui les entoure, visible ou non.

Bonne journée à tous ;)  

 

  • Ni Ombre ni Lumière

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog. Je…
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres articles liés
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
  • Ce dont je suis capable

    Bonjour à tous, « Alors tu vas participer à ce concours photos ? », …
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

7 Commentaires

  1. Christine

    13 avril, 2015 à 18:23

    Bonsoir,
    Je vous remercie de m’ éclairer sur le rôle de l’ange gardien.
    Concernant les prières que l’on adresse à Dieu le Père, à Jésus ou à sa Très Sainte Mère les entendent-ils ou c’est notre Ange qui transmet?
    Merci pour votre réponse.

  2. Amandine

    10 avril, 2015 à 20:45

    Bonsoir Sylvie,
    Ça me fait penser qu’un matin je me suis réveillée parceque il/elle à souffle une phrase qui est restée énigmatique pour moi  » La flamme née de la création « . Parfois je me dis que c’est la source ou un envoye qui me la souffle ce matin la ( j’exagère peut être mais c’était particulier tout de même comme sensation ).je venais juste de découvrir ton blogue et de lire dans la foule conversation avec Dieu.
    La portée de cette phrase me titille en ce moment . Il y a deux sens possibles pour moi. Le premier est que la pensée est créatrice. Le deuxième sens que je lui prête est que nous sommes issu de la source donc divin (flamme). Ça reste encore assez mystérieux pour moi mais dans un sens, l’article étaye un peu plus le sens de cette phrase il me semble..merci bise !

  3. crystallia

    8 avril, 2015 à 23:09

    Bonjour,

    Merci à vous.

    Rêver de moi ça peut arriver, j’avais moi-même rêvé d’une de mes interprètes quand je faisais interpréter mes rêves.

    Bise ;)

  4. Witchlight Dreams

    8 avril, 2015 à 21:29

    Coucou,

    Merci pour tes partages très riches.
    Je suis contente de te lire sur ce sujet là, parce que c’est un sujet sacrément difficile, pour lequel les pistes proposées sont souvent orientée/biaisée par les religions ou les avis personnels.

    Bise,

    Cel

  5. Xavier

    8 avril, 2015 à 11:06

    Salut Sylvie

    Je comprends mieux maintenant pourquoi une fois j’ai rêvé de toi !

    Bise

  6. Liliane

    7 avril, 2015 à 23:34

    Coucou Sylvie,

    …speechless!!! en plus d’être merveilleux comme le dis Seeker, il m’a imposé le silence, du genre laisse les mots t’éveiller davantage…

    Bise :)

  7. Seeker

    7 avril, 2015 à 10:06

    Coucou,

    Merci, merveilleux articlr

    Bises

Consulter aussi

Ma distraction…

  Bonjour à tous, Je suis quelqu’un qui peut passer des heures  » dans la…