Accueil Spiritualité Accepter notre reliance

Accepter notre reliance

6

Accepter notre reliance 15040212115417181813131995

Bonjour à tous,

Dans l’approfondissement de la relation au Divin, nous allons aborder la question de l’acceptation de sa reliance.

Personnellement je n’ai pas le sentiment d’avoir eu des difficultés à accepter la Lumière. Elle me semble une telle évidence, je m’y retrouve en tout, tout me convient et rien ne me choque.

Pourtant, j’ai eu du mal à comprendre ma médiumnité. Alors qu’elle est l’expression de la Lumière au travers moi. Car nous exprimons chacun notre reliance, à notre manière.

Ainsi pour moi la Lumière se trouve être la joie et la connaissance. La joie se trouvant dans le partage de la connaissance. Ce qui est la raison pour laquelle il y a des années maintenant, j’ai entendu « tu es un passeur de Lumière ».

Laissez-moi vous dire qu’à l’époque ces paroles me semblaient particulièrement sybillines. Il m’a fallu du temps pour en saisir le véritable sens, il m’a fallu découvrir qui j’étais, quelle personne mais également quelle médium.

Pour pouvoir accepter sa reliance, il faut d’abord s’apprécier en tant que personne, ce qui suppose au préalable d’avoir une bonne vision d’ensemble de soi-même.

La Lumière est vue comme la reliance la plus simple à accepter. Or, souvenez-vous de ce qui vous a peut-être aussi été enseigné, la Lumière est souvent décrite comme l’élément pur et exempt du moindre défaut.

Parée de toutes les vertus et uniquement de vertus.

Quel individu dans votre entourage correspond à cette description ? J’ai bien dit dans votre entourage.  

Je sais que nombreux sont ceux qui cherchent à atteindre un idéal en tant qu’individu incarné. Êtes-vous sûrs que cet idéal corresponde bien à la personne que vous êtes ? Êtes-vous sûrs que la poursuite de cet idéal fera grandir l’Amour sincère que vous éprouvez pour vous-mêmes ? 

Êtes-vous sûrs que la réalisation de cet idéal est la clé de votre bonheur en tant qu’individu incarné ?

La reliance à la Lumière ne permet pas de devenir meilleur qu’X ou Y. Aucune reliance ne le permet.

Elles permettent simplement de vivre une vie dans laquelle on se reconnaîtra pleinement.

Revenons sur la reliance à la Lumière. On ne se sent pas forcément poussé à « faire le bien » toute la journée. Par contre on est amené à comprendre de mille manières possibles que donner est important autant que recevoir. Seulement, l’un ne suit pas forcément l’autre.

Dans la Lumière on donne d’abord et on reçoit parfois longtemps après. On finira par recevoir, c’est tout ce qu’on sait et aucune demande ne peut aboutir à une réponse plus précise.

Dans l’Ombre, les choses sont plus directes car il faut apprendre à donner en vue de recevoir ce dont on aura besoin.

Au milieu, on doit apprendre à donner et recevoir car tout est déjà là, seulement il faut apprendre à trouver le moyen de prendre ou obtenir.

Dans le développement de notre relation au Divin nous sommes amenés à comprendre quelle est notre reliance et surtout de quelle manière nous nous y retrouvons.

Lorsque nous sommes perdus et avons la sensation d’être coupés de la Source, nous devons accepter l’idée que nous ne savons pas encore de quelle manière s’exprime notre reliance au travers nous.

Bonne journée à tous ;)  

  • Ni Ombre ni Lumière

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog. Je…
  • La cime des arbres

    Bonjour à tous, Alors, « l’amour et le travail sont liés » sig…
  • Toujours du temps

    Bonjour à tous, « Eh bien, belle enfant, tu cours après le temps ? »…
  • Une journée dans ma vie ?

    Bonjour à tous, « Alors, tu n’es pas tentée par le fameux article, une jo…
Charger d'autres articles liés
  • La cime des arbres

    Bonjour à tous, Alors, « l’amour et le travail sont liés » sig…
  • Toujours du temps

    Bonjour à tous, « Eh bien, belle enfant, tu cours après le temps ? »…
  • Une journée dans ma vie ?

    Bonjour à tous, « Alors, tu n’es pas tentée par le fameux article, une jo…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • La cime des arbres

    Bonjour à tous, Alors, « l’amour et le travail sont liés » sig…
  • Toujours du temps

    Bonjour à tous, « Eh bien, belle enfant, tu cours après le temps ? »…
  • Une journée dans ma vie ?

    Bonjour à tous, « Alors, tu n’es pas tentée par le fameux article, une jo…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

6 Commentaires

  1. Bluebird

    12 avril, 2015 à 16:29

    Bonjour Sylvie,

    Je découvre avec décalage les récents posts de ton blog.
    Je trouve celui-ci très fort. Il me touche beaucoup…

    Cette phrase a résonné très fort :
    « Lorsque nous sommes perdus et avons la sensation d’être coupés de la Source, nous devons accepter l’idée que nous ne savons pas encore de quelle manière s’exprime notre reliance au travers nous. »

    Bouh. C’est trop ça.
    Il y a des jours « Lumière », et j’ai l’impression que tout est facile et limpide en moi, plus de question, juste la joie… Et il y a des jours « Milieu » où je doute de tout, notamment d’une possible reliance, et où j’ai l’impression que je n’ai plus d’antennes,et que je n’aurais pas de réponses sur mon chemin dans cette vie-là, que c’est à moi d’avancer seule sans rien savoir…ce n’est pas confortable, mais ça a un gout familier très fort.

    Bises,
    Lara

    Répondre

  2. crystallia

    8 avril, 2015 à 23:04

    Bonjour,

    Camille, je pense que c’est cette introspection que j’ai opéré. Dans les épreuves on se recentre et on cherche à comprendre de quelle manière faire face, avec quoi.

    Je pense que c’est dans les miennes que j’ai réalisé qui j’étais.

    Il ne s’agit pas simplement de se battre, au-delà du besoin de continuer à avancer dans sa vie, le besoin de comprendre amène à chercher à se comprendre.

    Mais j’ai aussi compris que le point commun entre des parcours très différents est le désir de se réaliser en tant que personne et je pense que c’est une clé importante.

    Merci à vous.

    Bise ;)

    Répondre

  3. Amandine

    8 avril, 2015 à 22:59

    Bonsoir,
    J’aime beaucoup tout ces articles. Ça donne envie se connaître d’avantage merci !

    Répondre

  4. Witchlight Dreams

    8 avril, 2015 à 21:43

    Coucou,

    Bel article, qui me parle te m’intéresse beaucoup.

    « Pour pouvoir accepter sa reliance, il faut d’abord s’apprécier en tant que personne, ce qui suppose au préalable d’avoir une bonne vision d’ensemble de soi-même. »
    On en revient toujours à la base de la connaissance de soi. Qui finalement n’est pas si facile. Oui ça prend du temps… oui il faut vivre pour voir… Mais j’ai l’impression que dans le mouvement perpétuel de la vie, j’apprends moins vite à me connaitre que la vitesse à laquelle je change (?).
    Qu’est ce qui t’a aidé le plus à comprendre la personne que tu es Sylvie ?

    « Lorsque nous sommes perdus et avons la sensation d’être coupés de la Source, nous devons accepter l’idée que nous ne savons pas encore de quelle manière s’exprime notre reliance au travers nous. »
    Autant dire que c’est mon cas ^^. Merci pour la précision !

    Bise,

    Cel

    Répondre

  5. annais

    8 avril, 2015 à 14:20

    Hello belle,

    Je dois dire que je suis perdue avec reliance.
    Enfant j’ettais entourée de lumière et elementaux, ado c’etait neutre et ces dernières années mes guides étaient clairement sombres jusqu’a l’annee dernière et ma grossesse ou il étaient tous présents avant de mettre en retrait.

    Mon lien au divin je le sens passer à travers mon coeur mais je ne comprend pas ma reliance!

    Des bises

    Répondre

  6. Emilie

    8 avril, 2015 à 9:53

    Bonjour Sylvie,
    Dire que je comprends serait exagéré mais tu éclaires bien la question en tous cas. J’ai l’impression qu’entre apprendre à donner, recevoir ou obtenir, il faut aller vers « se donner » à soi en aimant ce que l’on donne, en aimant recevoir ce que l’on s’est donné, en apprenant à s’autoriser d’accueillir cette part de divin en nous pour prendre ce qui en découle sans jugement.
    L’égo porte parfois d’effroyables jugements sur nous même et ne nous aide pas à nous trouver « aimable » alors qu’il suffirait de se contenter de se trouver.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Lundi prochain ? (ou plus tard…)

Bonjour à tous, « Alors, tu as compris ce que pouvait représenter le chiffre 2 …