Accueil Spiritualité Une prière efficace

Une prière efficace

18

Une prière efficace 15040904311417181813153553

Bonjour à tous,

La prière efficace est celle qui nous permet d’exprimer tout ce que nous avons à exprimer. C’est le point qui nous intéresse aujourd’hui.

Savons-nous ou osons-nous toujours exprimer tout ce que nous avons à exprimer ?

Savons-nous réellement tout ce que nous avons à exprimer ?

Vous vous souvenez sûrement des nombreux articles au cours desquels mes guides me faisaient parler et parler avant que je ne parvienne à m’exprimer vraiment.

Il peut être difficile pour nous autres de voir au-delà de la fin de mois rude qui s’annonce, du couple qui se délite, des enfants qui prennent un mauvais chemin malgré nos efforts d’éducation.

Combien de fois prions-nous pour des tiers également ? Seigneur, Untel est tellement malade, soulage-le s’il te plait. Seigneur, je suis loin de mon père et il ne se remet pas du décès de maman, viens-lui en aide. Seigneur, ma fille se débat toute seule avec ses trois enfants et je n’ai pas les moyens financiers de l’aider, aide-moi à trouver une solution je t’en prie.

Mais non moins dur reste le questionnement suivant, Seigneur je me rends bien compte que je devrais être heureux, j’ai tout ce dont on pourrait rêver, néanmoins je me sens si vide, si seul, je me sens perdu.

Tout autant que l’est celui-ci, Seigneur, je donne tout chaque jour que tu fais et pourtant malgré mes nombreux efforts, je demeure dans l’insatisfaction, pourquoi ?

Il arrive que nos véritables attentes, nos questionnements profonds, ne fassent qu’effleurer notre conscience. Diverses raisons toutes plus légitimes les unes que les autres, font que de toute manière nous ne sommes pas réceptifs à ce qui réside plus profondément en nous.

Toutefois, ces véritables attentes demeurent au fond d’un lac souterrain dont nous pouvons sentir la présence.

Derrière, Seigneur je ne comprends pas, chaque jour je m’efforce de faire ce qu’il faut et je n’obtiens rien, nous ne voyons pas que chaque jour nous trouvons la force de faire ce qu’il faut.

Si nous disposons de cette force-là, peut-être nous est-il possible de l’employer autrement.

Dès lors, peut-être serait-il plus judicieux de dire Seigneur, je vois que je m’épuise en vain mais j’ai beau regarder, je ne vois pas comment ne pas continuer. Je me sens devant une impasse.

Reconnaître être devant une limitation et être capable de l’identifier est ce qui nous permet d’obtenir l’éclairage ou l’aide dont nous pouvons avoir besoin. Il arrive que l’impasse soit une rue partiellement plongée dans l’obscurité. Il arrive qu’il faille faire demi-tour.

Il arrive que nous ayons en réalité besoin d’une prise de conscience là où nous voudrions que quelqu’un arrive avec une solution miraculeuse.

De la même façon, derrière Seigneur, chaque mois je jongle avec mes factures, un mois je paye l’eau, un mois l’électricité, je n’en peux plus, il y a souvent, j’ai tout essayé, je ne sais pas où trouver de l’aide.

J’ai pu observer que les réponses directes en pareil cas n’étaient pas courantes. J’ai pu observer que souvent, ces personnes à force de se débattre avaient perdu confiance en la vie et en elles.

J’ai pu observer que c’est en étant remotivées qu’elles pouvaient enfin voir apparaître des solutions.

Cela m’est arrivé également.

Aussi, même si je comprends le désir de demander qu’une aide concrète soit envoyée, je pense qu’il est plus simple de dire franchement, je ne vois pas de solution dans cette situation, il me faut changer de vie. Je ne sais comment m’y prendre toutefois, merci de m’envoyer un éclairage.

Derrière, Seigneur, Untel souffre tant de sa maladie, soulage-le je t’en prie, nous devons comprendre qu’en réalité nous sommes celui qui a besoin d’être soulagé afin de faire preuve de la compassion qui permet d’accompagner autrui au bout d’une telle épreuve.

Lorsque nous prions pour des tiers avec tant d’emphase, nous devons reconnaître que c’est parce que nous souffrons aussi.

Nous devons être capable de demander, sans éprouver de culpabilité, de l’aide pour nous-mêmes. La force de nous souvenir que nous aimons avant tout, c’est de cette manière que se développera la compassion.

Il arrive que nous nous trouvions au bout d’un parcours mais que nous restions au bout de ce parcours. Au lieu de passer au suivant. Derrière Seigneur, je ne sais comment aider ma fille seule et au chômage avec trois enfants à élever, il y a souvent, mais où ai-je pu échouer ? Je ne comprends pas que je ne puisse pas la porter jusqu’au bout, continuer de lui donner tout ce dont elle a besoin.

Mais justement, vous êtes au bout, depuis longtemps. Aussi serait-il plus efficace de dire, Seigneur je souffre de voir ma fille dans une telle situation, elle ne s’en sort pas et je dois admettre que je m’en sors à peine moi-même. Suis-je la personne qui doit l’aider, si ce n’est pas moi, est-elle à même de voir le chemin qui lui convient ?

Dans un tel cas de figure la première réponse, le premier éclairage reçu va vous concerner vous. Pourquoi vous en sortez-vous à peine et pourquoi voyez-vous cela comme secondaire ? Pourquoi êtes-vous devenus secondaire ? Qui pouvez-vous aider sans la conscience de l’importance que vous devez revêtir à vos propres yeux ?

Cette leçon-là est souvent mal comprise. Vous avez le sentiment que l’on refuse de vous apporter l’aide demandée. A tort. Dès lors que vous acceptez l’idée qu’il y a sûrement de bonne raisons au fait que vous ne puissiez pas vous impliquer davantage dans la vie de votre enfant, alors comme par enchantement vous devenez capable de l’aider. Vous êtes la personne qui êtes désormais en mesure de la mettre face à ses propres limitations.

La prière efficace est celle qui permet d’ouvrir des portes. Seigneur je n’arrive pas, je ne comprends pas, j’en ai assez, pourquoi pas. Cela peut soulager sur le moment.

Mais pour un véritable éclairage, Seigneur j’ai le sentiment de tourner en rond mais je ne sais pas comment arrêter ou comment prendre une direction claire, permet de laisser arriver une ou plusieurs réponses.

Bonne journée à tous ;)

 

  • Ni Ombre ni Lumière

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog. Je…
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres articles liés
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
  • Ce dont je suis capable

    Bonjour à tous, « Alors tu vas participer à ce concours photos ? », …
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

18 Commentaires

  1. crystallia

    12 mai, 2015 à 11:33

    Bonjour Xavier,

    Merci à toi.

    Bonne journée.

  2. Xavier

    11 mai, 2015 à 9:49

    Salut Sylvie,

    Grâce à ton écrit j’ai réussi à formuler mieux mon ressenti et j’ai eu la réponse dans un rêve. Donc je tenais à te remercier et je remercie également tes guides.

    Bise

  3. crystallia

    18 avril, 2015 à 11:40

    Bonjour,

    Merci à vous toutes.

    Je suis touchée de voir que cet article vous parle aussi.

    Bise ;)

  4. Witchlight Dreams

    18 avril, 2015 à 8:26

    Bonjour,

    Merci Sylvie, cet article m’a beaucoup touché.
    Je crois que je peux dire maintenant l’équivalent de  » Seigneur j’ai le sentiment de tourner en rond mais je ne sais pas comment arrêter ou comment prendre une direction claire »

    Bise,

  5. miss X

    15 avril, 2015 à 21:33

    Hé bah!!
    Il faut dire aussi que chaque jour promet une nouvelle porte!;)
    Il ne faut pas avoir peur d’au moins le dire au seigneur..
    C’est intéressant les prières.
    Bonne journée,;)
    Bise

  6. Anne-Sophie

    15 avril, 2015 à 10:58

    Merci à toi, Sylvie, femme de la forêt….. Limpide comme du Crystal…….Crystal Clear….
    Vivez BIEN, Tous.

    AnneS

  7. crystallia

    15 avril, 2015 à 1:43

    Bonjour,

    Merci à vous pour vos commentaires et témoignages.

    Cet article m’a touchée moi aussi.

    Fleur, je ne suis pas sure qu’il y ait un moyen direct pour vous.

    Moi je dois aller sur la page des commentaires.

    Bonne journée.

  8. Liliane

    14 avril, 2015 à 22:40

    Coucou Sylvie,

    Je me rend vraiment compte à quel point une chose dite d’une manière différente peut changer la compréhension des choses. Ce que tu écris ici me pendait au nez depuis un moment et je ne comprenais pas vraiment j’avoue , j’ai cru par exemple qu’en Le priant sincèrement d’aider mon époux à comprendre ma façon de voir les choses était une prière efficace et pourtant il ne s’agissait pas de lui mais de moi et vraiment les choses sont devenus plus clair j’ai même fini pas mettre le doigt sur ma grande limitation, la dire à haute voix et je n’ai pas honte de le partager ici: j’ai peur du regard des gens sur ma vie, mes choix, mes convictions, je crains le jugement des autres, leur critique et ça a conduit à un manque de confiance en moi qui n’étais que la face visible de l’iceberg. Et pourtant je pensais au vue de certaines prises de position que j’avais dépasser ça. J’ai donc « réédité  » mes prières et depuis ce matin je les trouve plutôt très efficaces.

    Merci, Bise :)

Consulter aussi

La délivrance

  J’erre en souriant, L’air est doux, léger, Je ne sais plus ni où ni qui je s…