Un lit

7

Un lit 15041707240817181813179894

Bonjour à tous,

Nous poursuivons dans l’exploration de notre relation au Divin. Nous avons évoqué le frein puissant que sont nos insatisfactions. Pourquoi sont-elles un frein ?

Je vous propose un petit exercice. En apparence simple.

Vous êtes allongés sur un lit confortable, dans une pièce qui n’est pas une chambre. Vous ne trouvez pas le sommeil, pourquoi ?

Les insatisfactions sont pareils à de méchants petits rappels que la vie pourrait, devrait, être « plus ».

Plus quoi ?

La réponse est complexe. Je vous invite à commencer par l’exercice.

J’ai oublié de préciser que vous êtes seul sur le lit, pas de charmante compagnie ou à l’inverse, d’indésirable. Aussi dans le cas où soudain le lit serait envahi d’insectes ou autres créatures peu plaisantes, laissez tomber, cela signifie que certaines contrariétés sont plus importantes à l’heure actuelle que vos insatisfactions profondes. 

Bonne journée à tous ;)  

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

7 Commentaires

  1. Émilie

    26 avril, 2015 à 23:21

    Bonjour,
    Le lit est au milieu d’une pièce toute blanche. C’est un matelas neuf posé sur un sommier
    Il ni a pas d’oreiller ni rien pour se couvrir et la lumière aveuglante m’empêche de dormir. J’ai l’impression d’être observée alors je me couche toute habillée et pas contente. Je dors et me réveille en me disant que je dois aller chercher l’oreiller, la couette et les draps. Je veux aussi trouver l’interrupteur pour éteindre et pousser le lit le long du mur près de l’interrupteur. Du coup je suis soulagée de savoir que la solution est à ma portée. J’ai du dériver mentalement pour m’adapter à ce qui m’empêchait de dormir. Ceci dit, je l’ai toujours fait.

  2. Witchlight Dreams

    26 avril, 2015 à 20:44

    Bonjour,

    Mon grand lit blanc se trouve dans mon jardin.
    Je n’arrive pas à dormir mais je ne sais pas pourquoi. Je m’assoie et regarde autour de moi, sans rien voir d’autre que l’herbe. Je m’évente avec un grand éventail en attendant… en attendant quoi ? Je m’ennuie ?
    Il fait lourd, comme si un orage n’était pas loin, quelques nuages gris semblent nimber le ciel mais l’orage n’est pas (encore ?) là.

    Je ressens surtout des sentiments de vide et d’attente…

    Bise,

    Cel

  3. liliane

    26 avril, 2015 à 14:33

    Je n’ai pas dormi j’étais bien et je ne voulais rien manquer du spectacle

  4. liliane

    26 avril, 2015 à 14:22

    Bonjour Sylvie,

    Mon lit était spécial si je puis dire. C’était une grosse souche d’arbre dans la forêt au milieu de grands arbres qui laissaient passer les rayons de soleil. La souche était douce et il y’avait plein d’oiseaux magnifiques qui volaient au dessus de moi les plus petits avaient de petites fleurs qu’ils laissaient tomber sur moi, j’entendais des rires et des chants autour de moi et en relevant la tête j’ai vu Michael qui regardais le spectacle en souriant ensuite il s’est dirigé vers moi. J’étais surprise de le voir (ça faisait un moment je ne le voyais pas même en méditation), il s’est assis près de moi, je me suis redressée pour poser ma tête sur son épaule et il m’a tenu contre lui et m’a dit de regarder le ciel et là les sommets des arbres se sont dégagés pour laisser passer un immense halo de douce lumière qui m’a enveloppé. C’était si doux, si tendre et j’ai ressenti beaucoup d’amour et il m’a dit soit tranquille je veille sur toi. C’était si beau.

    Merci :) bonne journée

  5. Clo

    26 avril, 2015 à 13:34

    Coucou Sylvie ,

    Je suis sur une grand lit flottant entre ciel et mer : tout est calme , je me repose tranquillement , puis je me dis où sont donc « les contrariétés » et soudain des lianes noires des marais sortent des pieds du lit et commencent à grimper pour enlacer mes jambes et mes bras et ainsi m’immobiliser sur le lit alors avec mon bras droit encore libre je saisi une épée dorée et je coupe les lianes une à une (même pas peur :) ) puis je plonge avec délice dans la mer : un vrai bonheur :)

    bises ma belle

    PS : çà avait pourtant l’air tellement simple d’ôter de qui empêche de bouger….

  6. crystallia

    26 avril, 2015 à 12:51

    Bonjour,

    Ben moi je trouve facilement le sommeil, il y a Lauviah à côté de moi et sa présence m’apaise. La sienne et tout cet amour qui se déploie tout autour.

    Annais en ce qui concerne ta réponse, elle n’est pas dure à interpréter. Le froid renvoie au domaine affectif. D’une manière générale.

    Toujours d’une manière générale ta réponse indique que sur le plan affectif tu n’as pas trouvé la personne qui te complète vraiment.

    Si bien que tu as tendance à t’accrocher à des béquilles. D’où le fait que tu ne trouves pas le sommeil hors d’une chambre.

    La chambre pourrait être en chantier. Essaye de mener ce chantier à terme, d’en faire une pièce agréable et confortable.

    Ensuite, vois si tu parviens à trouver le sommeil.

    Bonne journée ;)

  7. annais

    26 avril, 2015 à 6:18

    Coucou belle,

    Pour ma part je n’y arrive pas car n’etant pas dans une chambre je ne me sens pas en securite et je sens un vide froid, voilà.

    Bises

Consulter aussi

Manque d’appétit

Bonjour à tous, « Tu veux me parler de ton manque d’appétit ? »…