Le marathon

8

Le marathon 15050302152417181813230848

Bonjour à tous,

En ce beau dimanche nous allons rappeler l’importance de savoir reconnaître ses propres mérites et donc d’apprécier de se voir poser un pas devant l’autre.

La réalité lorsque l’on prend conscience de la nécessité d’opérer des changements en soi en vue de pouvoir initier des changements significatifs dans sa propre vie est que l’on acquiert tôt la conscience du fait que c’est un parcours de fonds qui nous attend. Il ne s’agit pas d’un 100 m.

Ça tombe bien, il n’y a pas de record à battre. Juste le marathon de votre vie.

Un marathon se prépare. Vous n’avez aucune chance d’atteindre la ligne d’arrivée en vous contentant de vous élancer. C’est la phase préparatoire que nous avons abordé cette semaine et nous ne l’avons pas achevée.

Souvent, nous avons l’impression que les choses traînent alors que nous sommes prêts. Nous ne sommes pas prêts, nous sommes impatients.

Cette impatience est un des leurres les plus grossiers de notre ego, pourtant, nous nous faisons souvent avoir.

Plutôt que de déblatérer sur les vertus de la patience et parce que de toute façon nous avons tout notre temps, restons pour l’heure sur le fait que nous avançons aussi en posant puis retirant des pierres. Quand finalement il s’avère que certaines n’étaient pas celles qui convenaient. 

Bonne journée à tous ;)

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

8 Commentaires

  1. Fleur

    12 mai, 2015 à 11:57

    Bonjour Sylvie,

    Des dauphins en liberté ?

    ouah ! ça doit vraiment être beau et émouvant !

    Bises

    • crystallia

      12 mai, 2015 à 18:39

      Oui, en liberté !!!

      Et avant nous avions vu des petits poissons volants et des oiseaux qui tentaient de les attraper !

      Et un arc-en-ciel dans la mer !!!

      C’était super.

      Bise ;)

  2. crystallia

    12 mai, 2015 à 11:48

    Bonjour,

    En fait le weekend a été génial et je flottais sur mon petit nuage. (J’ai vu des dauphins !!!)

    Me voilà de retour dans la réalité lol.

    L’image du marathon renvoie à un effort soutenu. Plutôt que de regarder les 42km qui nous attendent parfois, il vaut se dire qu’on va d’abord atteindre cet arbre là-bas, puis le virage de droite, puis l’immeuble à gauche…

    Et puis il y a des points de ravitaillement heureusement.

    Bonne journée à vous.

  3. crystallia

    11 mai, 2015 à 1:42

    Bonjour,

    C’était plutôt un souci de programmation.

    Je suis un peu à l’ouest ce soir, je vous dis à demain.

    Bise ;)

  4. Carène

    11 mai, 2015 à 1:42

    C’est vraiment incroyable que tu parles d’un 100m.
    J’ai eu cette semaine une contrariété relative au fait qu’une des personnes auxquelles sous-tend mon projet a changé d’avis alors que cela faisait 6 mois que nous travaillons selon une ligne directrice. Je comprends que l’on puisse changer d’avis. En revanche cela n’empeche pas le découragement de pointer le bout de son nez devant une telle hypothèse. Et je lui ai justement rétorqué que c’était comme si on annonçait a un coureur du 100m, a 10m de l’arrivée, qu’il fallait qu il court 100m de plus. C’est vraiment ainsi que je le vis…
    Va pour le Marathon alors ! Mais il va falloir que je revois ma copie pour pouvoir tenir la distance… :/

  5. Liliane

    10 mai, 2015 à 13:12

    Coucou Sylvie,

    impatience :P je crois que tes doigts ont été impatients cette nuit ;) j’ai cru voir deux articles publiés pour ce jour

    la vie est une course de fond mais parfois on surestime souvent nos forces et on les brûle avant le terminus. A quel moment on sait qu’on est prêt à se lancer? je me dis souvent et puis merde! Mouillé c’est mouillé! Ou tu avances ou tu fais du surplace, une vraie lionne en cage même si certains mauvais choix me rattrapent en fait tous mes mauvais choix me rattrapent lool :D . Qui veut aller loin ménage sa monture.

    Bise et magnifique dimanche à toi et à tous ;)

  6. Amandine

    10 mai, 2015 à 12:54

    Bonjour, oh oui merci pour cet article ça sert beaucoup aux sale gosse impatiente comme moi par exemple. :) bonne fin de weekend

  7. isabelle

    10 mai, 2015 à 8:19

    Bonjour Sylvie

    Quelle justesse ,on pose pas toujours les bonnes pierres! déconstruire pour reconstruire différemment
    cela nous demande beaucoup d ‘ecoute de soi et d observation
    peut on se sentir vraiment prêt ?
    si on lache l’ impatience, les projections (un long chemin) peut être alors les bonnes pierres se posent
    on avance sans connaitre la destination finale mais en mouvement
    depuis que j ai intégré le pardon et l acceptation le courant de ma vie est plus fluide mais je suis passée par la nuit noire de l’ame pour émerger et sentir ma propre source reliée au tout
    merci de ce site riche et nourrissant
    merci de nous le partager
    bon dimanche printanier, la nature est resplendissante, son vert éclatant nous régénère
    isabelle

Consulter aussi

En harmonie

Bonjour à tous, « Pourquoi n’achètes-tu pas ce nouveau parfum ? &raq…