Archive pour juin, 2015

Smoothie vert

Smoothie vert dans Alimentation 15062803345317181813404582

Bonjour à tous,

« Alors le smoothie du weekend était bon ? »

Un pur délice, je n’en reviens pas Elémiah. On aurait dit du yaourt  à boire.

« Qu’y avait-il dedans ? »

Melon, banane, goyave et lait de coco. 

« Tous les fruits venaient de la Martinique ? »

Oui. Mais le lait de coco vient de Thailande. C’était une conserve.

« D’accord. Tu sais fabriquer du lait de coco ? »

J’ai vu comment il faut s’y prendre, je n’ai pas le courage, je préfère l’acheter.

« Tu as placé un peu de smoothie au congélateur. »

Ça fera une glace divine pour le goûter dans la semaine !  Du coup je suis inspirée pour ma prochaine glace. Je vais acheter une noix de coco, je vais la mixer avec deux bananes et du lait de coco. 

« Tout ce qu’il faut pour perdre de soi-disant kilos en trop ? »

Pourquoi tu dis soi-disant ? Le coach a dit que je devrais perdre 7 kilos.

« Il a dit que tu pouvais perdre jusqu’à 7 kilos si tu le souhaites. Tu ne réponds pas à ma question. »

Le lait de coco et les bananes sont à éviter je crois.

« Et les médecins, ils t’ont déjà demandé de perdre du poids ? »

Non jamais. On m’a demandé de perdre du mauvais cholestérol par contre.

« Tu sembles trouver excitant et amusant le fait de choisir des aliments avec soin et de préparer tes smoothies, ton goûter et tes salades. »

C’est le cas. J’aime quand ensuite je réalise que tout est bon. 

« Tu devrais essayer melon, pastèque et orange de Martinique et non pas du Honduras. »

Ce n’est pas très loin le Honduras. Et elles sont plus sucrées !

« … »

D’accord je vais essayer !

« Tu aimes prendre soin de toi ? »

Oui.

« Et tu aimes le sport en salle ? »

Oui, c’est drôle, je ne l’aurais pas cru !

« Tu vas essayer le smoothie vert ? »

Celui avec les épinards ? Je n’aime pas les épinards…

« D’accord. 2 bananes mûres pour le goût et le sucre, une moitié d’avocat, un concombre. Essaye. »

Ça pourrait être bon. Je vais tenter oui.

« Le prochain weekend ? »

C’est vous qui m’aviez suggéré la recette du dernier, je vais suivre ton conseil Elémiah.

« Ce qui compte ce n’est pas le chiffre sur la balance mais le fait que tu te sentes bien dans ta vie. Tu le comprends aussi ? »

Oui. Je le comprends oui. 

« Les melons de la Martinique arrivés à maturité sont souvent bien sucrés. C’est plutôt facile de créer des smoothies avec. Essaye de nouvelles choses.

Nous allons te le répéter jusqu’à ce que tu entendes. »

Les épinards ne me font pas envie. Mais l’avocat pourquoi pas. De cette façon ce sera une découverte. 

« Nous avons remarqué que tu as drastiquement diminué ta consommation de sucre. C’est une bonne chose. Il va falloir apprendre à manger avec un minimum de sel. »

Je n’ai pas de problème de tension.

« Bien sûr que non. On va en reparler d’une façon douce, avec des recettes agréables qui t’aideront à prendre conscience que le plus n’est pas forcément nécessaire pour se régaler. Comme avec tes glaces aux fruits sans sucre ajouté. Mais délicieuses quand même. »

Il faut choisir des fruits mûrs. Contrairement à ce que conseillent les magasines qui traitent de régime. Les glaces faites à partir de fruits encore verts ne peuvent pas être bonnes. Pas sans sucre.

« Et si on aime la glace au chocolat ? »

Cent grammes de chocolat, deux ou trois bananes, je vais essayer mais je pense que ce devrait être bon. Je vais tester quand même. Ceci dit si les gens supportent le lactose…

« Disons qu’ils sont comme toi. Ou qu’ils veulent manger autrement. »

Moi je n’aurais pas cherché à manger autrement sans mes intolérances alimentaires. Haagen Dazs m’allait très bien. Du moins je croyais.

Je prends plaisir à m’appliquer à manger d’une façon qui me convient mieux.  Je suis en train de dépasser le « manger pour se réconforter ».

« Exactement. C’est très bien. Mais pour cela il a fallu que tu prennes conscience de certaines choses. Ce qui t’a amené à vouloir te prendre en mains.

Essaye le smoothie vert, celui que je t’ai indiqué. »

Je vais essayer. Merci Elémiah.

Bonne journée à tous ;)

Carte postale

Carte postale dans Créations 15062801315417181813404365

Bonjour à tous,

Alors tu n’aimes pas mes photos Sammael ?

« T’ai-je dit une telle chose ? Ce que je t’ai dit c’est que beaucoup font penser à des cartes postales, petite fille. Tu ne vis pas dans une carte postale. »

J’aime prendre ce type de photos.

« Tu aimes la sécurité. As-tu peur de te mettre en danger ? Deux choses attirent ton regard, ce qui te semble beau et ce qui te semble choquant.

Tu as pris le parti de ne photographier que ce qui te semble beau. Comment fais-tu ressortir ce qui te parait choquant ?

Tu ne devrais pas censurer ton propre regard. »

Tu veux que je te dise ce qui me parait choquant ? Ce sont des situations qui impliquent des gens. Je ne vais pas photographier des gens.

« Ou des accidents. »

Comme la voiture de l’autre soir. C’était affreux de voir et d’entendre la dépanneuse la trainer sur le sol avant de la retourner. Je ne pouvais pas photographier cela. Il y avait encore du sang par terre. Heureusement qu’il n’y avait plus de blessés quand je suis arrivée…

« Cette réalité-là n’existe-t-elle pas ? Est-ce un leurre ? »

Non, elle existe.

« Cette voiture est bonne pour la casse. »

J’avais compris.

« La vitesse et la violence du choc ont amené à ce résultat. »

Oui j’ai entendu que cette personne roulait vite.

« Et cet embouteillage monstrueux. Tu as songé à le photographier, avec ton portable. Pourquoi ne pas l’avoir fait ? »

Je n’en sais rien.

« Quel risque aurais-tu pris ? Il faut savoir suivre ses envies. Découvrir de nouvelles contrées.

Il faut accepter de sortir de la carte postale. »

Merci Sammael.

Bonne journée à tous ;)  

Nouvelle montre

Nouvelle montre 15062710392817181813403814

Bonjour à tous,

Donc c’est sûr je n’aurais pas l’augmentation ?

« C’est certain. »

Ça ne m’arrange pas.

« A priori c’est une nouvelle peu réjouissante pour toi oui. »

A priori ? Je sens que la vie va être bien différente quand ce sera à moi de payer la totalité des factures, voilà ce que je vois. 

« Nombre de personnes autour de toi se réjouissent d’ailleurs d’avoir de la famille pour cette même raison. Des tas de personnes qui vivent en couple mais qui ont des envies plus grandes que leurs comptes en banque.

Nous pourrions te faire la morale, nous n’allons pas le faire. Nous voudrions plutôt attirer ton attention sur un point. As-tu des difficultés financières actuellement ? »

J’habite chez mes parents et j’ai un travail, non je n’en ai pas !

« Bien, alors pourquoi envisager des difficultés qui n’existent pas encore ? Parce que tu as nombre d’exemples peu glorieux sous les yeux ? Heureusement que ton frère travaille, son amie et lui ne pourraient pas partir en vacances autrement vu qu’elle rencontre des difficultés réelles compte tenu de sa situation particulière.

Heureusement encore que ton beau-frère est un travailleur, vu le surplus de dépenses que la naissance de ton neveu a entraîné ces derniers mois pour la petite famille.

Une chance que les parents de ta cousine aient pu lui offrir ce mariage très largement au-dessus de ses propres moyens. Que de dépenses somptuaires également. Quand on aime, on laisse les autres compter, semble-t-il.

Ses parents ont encore du mal à se remettre, n’est-ce pas ? »

Somptuaire, c’est bien le mot.  Ça me fait penser qu’il faut j’aille acheter le cadeau promis pour le futur bébé…

« A la hauteur de la superbe tenue que tu portais le jour du mariage ? Une chance que tu aies pu te permettre une telle dépense deux jours avant la cérémonie. « 

Je n’allais pas arriver en guenilles. Et tant que ma cousine n’apprend jamais que j’ai dû courir les magasins à la dernière minute par pure négligence… 

« Elle était impressionnée. Tu as eu la tenue la plus remarquée après la mariée. »

Tu es sûr que ce n’était pas plutôt celle de Trop-sexy-pour-Jésus ?

« Cette remarque t’a fait rire. »

C’est vrai que sa robe était très sexy ceci dit et on m’avait prévenue que le prêtre était regardant. Elle aurait dû porter autre chose. 

« Comme tu étais censée porter ton étole à l’église. »

Je ne prends pas la peine d’acheter un bustier pour porter une étole. D’ailleurs je ne sais même pas où je l’ai rangée…

« Les bustiers te vont bien. « 

Merci Elémiah.

« Certaines personnes pensent que tu vis en enfant gâtée. Que tu refuses de devenir adulte. Et donc les contraintes qui vont avec. »

Les mêmes par exemple qui mettront des mois à se remettre du mariage de leur fille ? Ou qui sont là dès qu’elle a une dépense imprévue ?

Je ne me formalise plus de ce genre de choses.

Moi je sais où j’ai envie d’aller. Je ne sais pas comment je vais y arriver. Mais je sais où j’ai envie d’aller. Ça me va.

Tu vois, ma cousine vit son récent mariage et la naissance à venir de son premier enfant comme un aboutissement. J’ai compris que ce n’est pas celui que je vise pour l’instant.

« Non toi, tu as changé de coiffure, tu t’es mise au sport et au régime, tu as trouvé un nouveau parfum, tu vas acheter une maison et tu veux un nouveau travail.

Mais surtout, après des années de recherches infructueuses, tu as trouvé une nouvelle montre. Elle ne ressemble pas aux modèles les plus courants, ni même à ceux que tu regardes d’habitude.

Toutefois elle t’a plu. Tu aimes bien les modèles un peu atypique apparemment.

Nous savons également que tu veux acheter la maison toute seule. »

Eh bien figure-toi que c’est mon aboutissement à moi. C’est important pour moi.

« Et tu veux pouvoir continuer à voyager ensuite, à te faire plaisir… »

Oui, je veux continuer à vivre ma vie.

« Pourquoi tant de personnes ne voient-elles pas combien tu as la tête sur les épaules ? Combien tu es une femme responsable ? »

Parce qu’elles s’arrêtent à des faits précis et basent leur opinion de moi dessus. J’ai appris à mes dépens qu’il y a des gens qui ne sont pas capables d’ouverture d’esprit. 

J’ai compris par la même occasion pourquoi vous me disiez de pardonner au jeune Haïtien. 

Pour beaucoup de monde le fait que je vive encore chez mes parents est le signe que je refuse de vivre ma vie d’adulte. Et je n’ai pas de raison d’aller leur expliquer que j’attendais d’avoir de quoi acheter une maison dans laquelle je me sente bien et dans laquelle je puisse vivre correctement surtout.

Je ne voulais pas aller vivre dans un studio. Et compter chaque centime. Pour moi c’est cela qui, loin d’être un aboutissement aurait été la preuve d’un échec flagrant parce que, j’ai d’autres ambitions.

Et me mettre en couple juste pour l’aspect financier ne m’intéressait pas non plus. 

Je n’ai pas envie d’arrêter de voyager. Et je ne peux pas manger des pâtes à chaque repas, je suis intolérante au gluten.

Plutôt que de regarder vers le bas, je regarde vers le haut. Tu sais, j’ai essayé de guerre lasse, d’acheter une montre qui ne me plaisait qu’à moitié, pendant la croisière sur le bateau.

Je me souviens l’avoir rangée dans mon sac la veille du débarquement. Dans la même poche j’avais glissé du vernis à ongle. Quand j’ai défait mon sac, j’ai trouvé le vernis. Et seulement le vernis. Jusqu’à aujourd’hui j’ignore ce qu’il est advenu de la montre.

Mais elle ne me manque pas et dès le départ elle ne m’a pas manqué. La nouvelle me plait vraiment.

« Tu vises un aboutissement qui ne sera en fait qu’une étape marquante pour toi c’est bien cela ? Une première pierre ? »

Pas une première pierre, moi je vais avoir 35 ans, j’ai déjà réalisé des choses. Ce blog est l’une d’elle à mes yeux. Il m’a apporté beaucoup. Je ne vise pas une première pierre mais une pierre supplémentaire.

Je n’ai pas l’impression de n’avoir encore rien fait. Je veux une pierre de plus. En fait c’est simple, je vois que sur le plan spirituel je réalise un joli parcours. Je veux la même chose sur le plan matériel. Voilà.

« Tu fais les choses à l’envers. Beaucoup de personnes commencent par le plan matériel. »

La bonne nouvelle c’est que ce qui compte, c’est de se retrouver.

« Très bonne réponse. Mais si tu acceptes un conseil, retiens ce que je t’ai dit au départ, tant qu’il n’y a pas de problème, ce n’est pas la peine d’en projeter.

Il y a un avantage à faire les choses dans le sens que tu as choisi. Tu vas le découvrir. Passe une belle soirée. »

Merci à toi.

Bonne journée à tous ;)  

Rouge cerise

Rouge cerise dans Détente 15062212351317181813388459

Bonjour à tous,

C’est le weekend enfin, l’occasion de prendre du bon temps d’autant qu’il doit faire chaud chez vous aussi maintenant.

« Les gens ne peuvent pas tous aller à la plage pour autant. », me remarquer Raphael.

C’est pourquoi je me dévoue pour y aller à la place de tous ceux qui voudraient mais ne pourront pas.

« Tu te fais plaisir surtout. »

Il faut.

« Tu as bien raison. Passe un beau weekend »

Merci à toi. 

Bonne journée à tous ;)

Le domaine facile

Le domaine facile dans Amour physique 15062212174417181813388438

Bonjour à tous,

« Nous avons une devinette pour toi, qu’est-ce qui est mieux une courte histoire d’amour intense ou une longue histoire entrecoupée de moments plats ? », me demane Elémiah.

Y a-t-il réellement une bonne réponse ?

« C’est celle de ton choix. »

La solitude dans le célibat c’est une chose, dans le couple c’est la catastrophe. Je préfère court et intense. 

« Ce serait donc ton choix. Il correspond à ton tempérament. Pour d’autres la solitude dans le couple est préférable à la solitude dans le célibat. »

Comment veux-tu que je supporte de me sentir seule alors que je suis en couple ? C’est juste intenable.

« Certaines personnes verraient les moments plats exactement comme toi. D’autres les verraient comme des périodes où chacun se consacre un peu à son travail par exemple.

Certaines personnes lient le couple à la complicité affective et sexuelle. Comme toi. »

Ce n’est pas le cas de tout le monde ? Je tombe des nues…

« Certaines personnes recherchent un partenaire de vie. Quelqu’un qui a envie de construire la même chose qu’elles. »

Aussi…

« Ce sont ces personnes qui trouvent le plus facilement l’amour. Parce que la vraie complicité affective et sexuelle requiert un peu moins de calcul et un peu plus de confiance en la vie. Mais tout autant de travail, un couple s’entretient dans tous les cas. » 

Bon, je suppose que c’est à chacun de voir.

« Une dernière devinette, qu’est-ce qui est préférable, un amour tendre ou un amour passionné ? »

Ce ne peut pas être l’un ou l’autre. 

« Encore une réponse qui correspond à ton tempérament. Tu ne peux pas être l’un ou l’autre c’est vrai. Une majorité de personnes sont comme toi. Beaucoup l’étouffent pour accepter un choix raisonnable qui ne les transporte plus depuis longtemps.

D’autres souffrent de ne pouvoir l’exprimer comme elles le voudraient. L’amour est souvent tendre et passionné, selon les moments, pour beaucoup d’entre vous.

Une dernière question, qu’est-ce qui est mieux, des souvenirs ou des remords ? »

Les souvenirs naturellement.

« Une question facile en apparence. Sache que les regrets valent aussi mieux que les remords en amour.

Parfois les choses ne se présentent pas comme vous le voudriez toutefois, ce qui est, est parfait.

Certaines personnes ont le sentiment de ne pas avoir de chance en amour. Elles en ont ailleurs. Il y a toujours un domaine où les choses vous sont plus faciles. Pour beaucoup le domaine facile est le domaine professionnel. Il s’agit parfois du domaine affectif et non pas sentimental.

C’est rarement le domaine spirituel. Mais plus rarement encore, il s’agit du domaine sentimental.

Quand vous n’avez pas besoin d’apprendre par ce biais par exemple. Parce que vous pouvez apprendre autrement.

Ceux pour qui le domaine spirituel est le domaine facile sont généralement de très vieilles âmes qui ne s’incarnent plus très souvent.

Pour la grande majorité d’entre vous le domaine facile est l’univers matériel et cela se traduit par une grande facilité à accepter les contraintes du monde professionnel.

Certaines personnes ne se posent pas les questions que tu te poses à savoir, mais comment peut-on se sentir adulte tant qu’on a un patron ou encore comment peut-on considérer que le travail est le centre de la vie ?

Pour toi c’est un des aspects de la vie.

Je te pose une dernière question, qu’est-ce qui est le plus important, atteindre un objectif ou se découvrir un nouvel objectif ? »

Se découvrir un nouvel objectif ! 

« Le plaisir pour toi réside donc dans la construction. Tu veux savoir ce qui serait bien, c’est que ton cœur continue d’ignorer les remords. »

Je suis bien d’accord.

« Tant mieux, petite Sylvie. »

Merci Elémiah.

Bonne journée à tous ;)

Libérée, délivrée… (air connu)

Libérée, délivrée... (air connu) 15062111255417181813388393

Bonjour à tous,

J’ai bien aimé La reine des neiges et son prince pas charmant du tout. Disney se décide enfin à lâcher ses stéréotypes. Il faut saluer l’effort, ils ont eu du mal.

En fait lâcher nos stéréotypes, s’éloigner de nos schémas est toujours difficile. Le fait de faire plusieurs voyages seule en l’espace de quelques mois m’a permis de me rendre compte d’une part que je pouvais le faire et chaque fois voir des portes s’ouvrir devant moi. D’autre part que beaucoup de personnes autour de moi m’enviaient.

Je ne comprenais pas au départ. Toutes ces autres personnes ont déjà eu l’occasion de voyager par exemple. Puis j’ai compris que la vraie difficulté c’est de se sentir libre de faire ce que l’on a envie de faire.

On fait tous des choix, que l’on assume ou pas. J’ai choisi d’assumer le fait de claquer joyeusement de l’argent dans des voyages alors que je veux acheter une maison et que je n’ai toujours pas fait réparer ma voiture finalement.

Et c’est un choix qui au final me rend heureuse. Il comble mon besoin de profiter de la vie.

Tout en me confortant dans l’idée qu’il faut maintenant que je m’installe. Je suis prête à passer à une autre étape dans ma tête. Alors je suis contente.

Là maintenant, je tente de programmer les articles de la semaine prochaine parce que j’ai besoin de mon temps et de mon énergie pour d’autres choses.

Vive la vie.

Bonne journée à tous ;)  

Quelques doutes aussi…

Quelques doutes aussi... 15062110383017181813388356

Bonjour à tous,

A mesure qu’approche le moment où je recevrai le devis des travaux à effectuer dans la maison, je réalise que je me rapproche de mon objectif et quelques doutes font leur apparition dans mon esprit.

« Il serait étonnant qu’il en soit autrement. », me dit Sammael.

Je ne doute pas au point de ne pas vouloir me lancer…

« Mais tu te demandes si tu pourras toujours faire face, si tu sauras entretenir la maison, s’il n’y aura pas trop d’imprévus quand les travaux démarreront. »

Voilà.

« Tu sauras faire face. »

C’est tout ? Tu ne me sors pas un long discours ?

« Tu sauras faire face. Tu verras. »

Lol !

« Tu vois, ce qui importe c’est de vouloir. Les solutions apparaissent parce que vous avez su les trouver ou déblayer le terrain. Nombre de personnes t’ont confié se sentir isolées dans leur spiritualité. Ces mêmes personnes recherchaient un cadre qu’elles peinaient à trouver.

Tu t’es retrouvée dans la même situation à ton éveil. Autour de toi il n’y avait personne. Tu as fait ce qu’ont fait toutes ces personnes au départ tu as cherché où tu pouvais, le cadre dont tu rêvais pour partager et échanger.

Puis tu as créé ce blog. Sur lequel tu peux t’exprimer tout à fait librement. C’est chez toi.  

Alors, la prochaine fois que tu te demanderas si tu sauras faire face, ouvre simplement ton blog et regarde le nombre de visiteurs que tu as eu depuis sa création.

C’est le plus éloquent des discours possibles. Tu sauras faire face. »

Merci Sammael.

Bonjour à tous ;)

Ignorance ou intention

Ignorance ou intention 15062104384517181813387296

Bonjour à tous,

« Tu voudrais que je t’explique ce qu’est la méchanceté alors ? », me demande Elémiah.

Oui voilà. Pour que je puisse comprendre certaines choses.

« Comme ce grain de beauté t’inquiétait, tu as bien fait de prendre rendez-vous chez le dermatologue. »

Ce n’est pas ce dont je souhaitais parler. Je vais attendre le verdict du dermatologue c’est tout.

« Pourquoi es-tu inquiète ? »

Il me démange et il est douloureux quand je le touche.

« Tu as d’autres grains de beauté. »

Je ne les sens pas, ils semblent là juste pour décorer. Celui qui m’inquiète se fait sentir.

« Certaines personnes pensent que les Noirs n’ont pas de grains de beauté. »

Tout le monde peut se tromper. Surtout quand on ne connait pas.

« Certains personnes pensent aussi que les Noirs ne prennent pas de coups de soleil. »

J’aimerais tellement que cette affirmation soit vraie. Fini la crème solaire à remettre sans cesse !

« Certaines personnes disent que vous sentez mauvais. »

J’ai su ça. Je pense que ceux qui ne se lavent pas sentent mauvais. Ou ceux qui souffrent d’un problème médical particulier. Mais je pense également que dans les deux cas, il n’y a pas que les Noirs qui soient concernés. 

« Certaines personnes pensent que vous préférez tous le chaud au froid et que la chaleur ne vous fait rien. »

Je défie quiconque de rester au soleil sous 30° sans attraper d’insolation. Ou plutôt non, je ne conseillerai à personne de faire ça. Noir ou pas.

« Te souviens-tu de cette correspondante Allemande venue passer une semaine chez toi et qui ne se lavait que tous les deux jours ? »

Je me souviens, ma mère était choquée. Déjà qu’elle ne comprend pas que l’on puisse se laver le soir plutôt que le matin…  

« Elle ne comprend pas non plus les parents qui essuient le visage de leurs enfants avec leur propre salive. »

Elle a horreur de ça ! Elle trouve que c’est une habitude dégoûtante.

« En Martinique les parents n’agissent pas ainsi. »

Je sais.

« Et beaucoup de personnes se lavent le matin et le soir. »

Oui, notamment celles qui travaillent en extérieur, en raison de la chaleur. D’une manière générale ici les gens se lavent tous les matins.

« Comme toi. »

Comme moi.

« La non-connaissance de l’Autre, celui qui est ou semble différent, est une des sources de la méchanceté. Contrairement à vous nous ne voyons pas de différence entre les formes de méchanceté. Nous ne voyons pas de différence entre le racisme et la mesquinerie par exemple. Parce que nous tenons compte de l’intention et seulement de l’intention qui est révélatrice de la direction prise par l’ego.

Dire que tous les Noirs aiment la chaleur relève de l’ignorance pure et simple. Cela n’indique pas d’intention de nuire. C’est aussi erroné que de dire que tous les Blancs aiment le froid.

Dire que tous les Noirs sentent mauvais est révélateur d’un mépris et donc il s’agit de méchanceté, peu importe que tu qualifies cela de racisme ou non. La personne qui exprime ceci se positionne clairement en faveur d’un rejet.

Le rejet, l’intention de nuire, le désir d’écraser, de soumettre, d’exclure, de blesser, d’humilier quelles que puissent être les formes prises, relèvent de la méchanceté. 

Lorsque celle-ci est motivée par l’ignorance, son auteur est seul responsable de la situation. Quiconque est doté d’intelligence est capable de combler son ignorance.

Lorsque celle-ci est motivée par un rejet de soi-même qui conduit à s’en prendre à autrui, l’auteur est seul responsable de la situation. Celui qui est mal avec lui-même, dans sa propre vie, est celui qui refuse d’utiliser les outils dont il dispose pour avancer dans une autre direction.

Lorsque celle-ci est motivée par un endoctrinement, son auteur n’est que partiellement responsable de la situation. Il devra assumer toutes les conséquences pourtant. Tous les individus dotés d’intelligence ont les moyens de se soustraire à un endoctrinement.

Lorsque celle-ci est motivée par la peur, son auteur est seul responsable de la situation. La peur ne peut et ne doit jamais être l’excuse derrière laquelle vous cacher. Faites preuve de courage et d’intelligence.

Lorsque celle-ci est motivée par la méchanceté réelle ou ressentie d’autrui à votre égard, vous êtes le seul responsable de la situation car  vous êtes celui qui avez choisi de réagir de cette manière. 

Maintenant, dis-moi ce qui te tracasse. »

C’est mon papa…

« Tes parents sont des adultes. »

Je ne comprends pas quand ils cherchent à se blesser.

« Il y a des chances pour que tu ne comprennes jamais. Et cela ne sera pas forcément un problème. Tu vois, chacun doit être conscient de ce qui lui convient et se battre pour cela. C’est tout ce qu’il faut comprendre.

Et la bonne nouvelle c’est que tu l’as compris pour toi.

Si ton grain de beauté s’avère être un mélanome, ton dermatologue te dira ce qu’il faut faire. »

Je ne veux pas que ce soit un mélanome !

« Cela change-t-il la situation ? »

Certes non.

« Tu feras ce qu’il faut. »

Évidemment. 

« Passe une belle semaine. »

Merci Elémiah.

Bonne journée à tous ;)

Toujours là

Toujours là 15062105245417181813386473

Bonjour à tous,

« Alors ma belle Sylvie, tu es de bonne humeur depuis des jours maintenant. Aurais-tu trouvé le sens de ta vie ? », me demande Lauviah.

Non, c’est une drôle de question. Je suis toujours de bonne humeur.

« Je vais reformuler, tu as l’air de très bonne humeur depuis des jours. Et non, tu n’es pas toujours de bonne humeur. »

 Tu restes tout près maintenant.

« Pour l’instant. »

Tu vas encore repartir ?

« J’ai toujours été là pour toi. Ce sera toujours le cas. »

Je sais bien. D’autant que tu es devenu mon Gardien parce que je suis celle qui a refusé de rester avec toi après  que tu aies choisi de ne plus t’incarner.

« Tu voulais revenir. Tu aimes cette dimension. Tu aimes y évoluer. J’ai décidé de t’accompagner pour te soutenir. »

En devenant mon Gardien.

« Voilà. »

Pourquoi les informations arrivent au compte-gouttes comme ça ?

« C’est toi qui as choisi de mettre un terme à notre parcours commun. Tu ne pouvais pas apprendre cela après avoir su que j’étais ta première âme liée, tu ne l’aurais pas compris. Tu n’aurais pas compris que tu aies pu prendre une telle décision malgré l’amour qui existe entre nous. Aujourd’hui tu le peux. »

Aujourd’hui ce que je comprends c’est qu’on se trouve chacun à la place qui nous convient.

« Exactement. »

Et que l’amour entre nous est différent de ce qu’on peut connaitre ici. Il est beaucoup plus simple. Tout est facile avec toi. Il n’y a jamais de quiproquos et il y a ce sentiment qu’aucune séparation ne pourra éteindre la flamme commune.

« C’est parce qu’il en est ainsi. »

Mais je sens aussi que cet amour-là n’est intéressant qu’avec toi et parce que c’est toi. Ici bas, ce n’est pas ce que je recherche. Et je suis contente que ce ne soit pas ce que je recherche. Et que tu sois là où tu es finalement.

« Parce que tu comprends la portée de ton choix. »

Je sens qu’il était juste. Comme le tien l’était pour toi. Tu es à ta place là où tu es, je suis à la mienne ici.

« Il y aura toujours de l’amour dans ta vie. C’est ce que j’ai demandé pour toi. Tu ne seras jamais toute seule physiquement. Ou intérieurement.

Je voulais que tu saches que tu serais toujours aimée, même sans pouvoir sentir ma présence auprès de toi. Alors tu as une famille aimante. Depuis le départ, tu n’as pas eu à la créer.

Tu vois, le principal problème des personnes qui acceptent le rôle de guide spirituel, c’est la solitude. Parce que vous tracez la voie d’une manière ou d’une autre. Ce qui signifie qu’il n’y a personne devant vous. Ni à côté de vous.

Contrairement à toi je sais pourquoi tu as choisi de mener cette vie-là. Un jour peut-être que tu comprendras mais pour l’heure ce n’est pas important.

Ce qui importe c’est que tu crois en ce que tu fais et pour cela tu as besoin de te sentir aimée. C’est pourquoi je suis revenu vers toi, pour t’aider à reprendre ton blog. Tu avais arrêtée parce que ne pouvant le partager avec ta famille, tu te sentais moins aimée.  

Même si je m’éloigne je ne suis jamais loin. Je reviendrai chaque fois que tu auras besoin de moi. Et en ce moment tu as besoin de moi.

La vérité est que ton canal est pur, parfait. Tu peux canaliser tout ce que tu veux, tu sens la Source comme tu l’appelles. Mais tu ne peux rien transmettre si tu ne te sens pas aimée pour ce que tu es, ce que tu fais.

C’est pourquoi nous t’avons aidé à de nombreuses reprises sur ce blog. C’est pourquoi nous te soutenons. Tu n’as pas besoin de nous pour canaliser mais simplement pour dépasser un problème de taille que tu as souvent rencontré.

Que faire quand on est le seul à voir le ciel vert ? Dire ce que l’on voit ou se taire ? C’est à toi seule de réaliser ce qui est le mieux pour toi. Et d’abord pour toi.

C’est à toi seule de savoir pourquoi tu écris. Alors tant que l’envie sera présente, nous t’aiderons.

Tu penses que c’est un hasard si tu es née dans une famille si peu réceptive à ton genre de médiumnité ?

Les gens ont peur de ce qu’ils ne comprennent pas. Et il y a des choses qui ne peuvent pas être expliqués à qui ne veut pas les entendre.

C’est à ce problème que tu t’es souvent heurtée. Il n’y a qu’une façon de le dépasser, il faut se sentir soutenu, aimé.

Certaines personnes se demandent pourquoi nous semblons si nombreux autour de toi. Et si proches. C’est parce que tu en as besoin.

Pour que tu ne passes par ton temps à mobiliser tes énergies pour rester debout. L’autre jour une de tes collègues s’est mise à pleurer devant toi. Elle venait de te faire part de sa plus grande source de préoccupation.

Même si tu ne voulais plus aider qui que ce soit demain, tu te retrouverais toujours dans ce genre de situations. Concrètement cette femme se retrouve impuissante face à une situation éprouvante pour n’importe quel parent. Tu as compris sa détresse et tu as su adapter ton discours compatissant à ce qu’elle était capable d’entendre.

Parce que tu es capable de donner aux autres ce dont ils ont besoin ou de rendre accessible des choses difficiles. Mais parfois c’est dur de se trouver dans cette position-là. Parfois tu aurais juste envie que ton canal se ferme et ainsi les personnes qui viendraient vers toi ne s’intéresseraient qu’à toi et pas à ton canal.

Soudain tu te sentais moins aimée parce que soudain tu te sentais trop sollicitée. C’est pour cette raison que tu ne veux pas donner ton mail. Cela ne t’intéresse pas d’être contactée par des personnes qui ne s’intéressent qu’à ton canal.

Tout est affaire d’équilibre ma douce Sylvie. Tu as croisé des personnes qui auraient voulu te guider sur le plan matériel et mental. Mais tu n’es pas une personne faible mentalement. Et tu as un caractère d’enfant gâtée.

Dans un telle situation tu réagis comme les enfants de deux ans, tu ériges un mur infranchissable. »

Ces personnes auraient voulu me dire comment utiliser mes capacités spirituelles. Je ne comprends même pas que l’on puisse penser que j’attends que l’on vienne me prendre par la main. Si l’ambition de certains dépasse leurs compétences, ce n’est pas à moi qu’il faut s’en prendre.

Je ne dis pas à mon frère comment il doit dessiner par exemple ! Je n’ai jamais fait cela avec qui que ce soit.

« Parce que tu ne cours pas après le pouvoir. D’autres se disent qu’à ta place… » 

Ils feraient mieux de s’occuper de la leur.

« Le mur infranchissable. »

Ça t’amuse on dirait.

« Je sais qui tu es. Je sais que tu es une personne gentille et aimante. Je sais que je ne crains pas tes murs. »

Tu me fais toujours sourire.

« Alors je m’éloigne en te faisant sourire. »

Tu t’en vas donc ?

« Je serai toujours avec toi. Appelle-moi si tu veux me parler. Mais je vais te laisser avec Elémiah, tu peux lui parler aussi. »

Lol, à bientôt Lauviah. Et merci à toi.

Bonne journée à tous ;)  

Vivre en adulte

Vivre en adulte 15062011533017181813386316

Bonjour à tous,

C’est bizarre je me sens fatiguée…

« Ce n’est pas bizarre, le travail, le sport, le changement d’alimentation. Tu pensais que ce serait anodin ? Tout changement, même voulu, génère des conséquences. 

Il va te falloir deux semaines au moins pour te faire à ce nouveau rythme. Repose-toi tranquillement quand tu le peux.

Tu vois, se donner la peine c’est aussi prendre le temps. Prends le temps.

Pour effectuer un long voyage, il faut une bonne préparation. Toi qui aimes agir sur un coup de tête, tu vas devoir faire face à un nouveau challenge, apprendre à apprécier la lenteur.

Il n’y a pas de mystère, ce n’est que dans quelques semaines que tu pourras faire un premier bilan et apprécier les bénéfices de ton travail. »

Bon, bon, bon…

La bonne nouvelle c’est que je ne suis pas pressée.

« Pourquoi ? Certaines personnes lient leurs efforts pour perdre du poids à un objectif tangible. »

C’est un changement durable que je vise. Je n’ai pas déjà oublié. Et le fait d’avoir des kilos en trop ne m’empêchera pas de faire ce que j’ai prévu en juillet-aout, à savoir participer au tour des yoles (sur un catamaran avec mon appareil-photo !) et aller au Canada et aux USA  !

« La crème solaire sur le bateau ? »

Elle sera toujours à portée de main ! C’est terminé les insolations. J’ai eu ma dose.

« Et tu as prévu de quoi passer de bons moments en Amérique du Nord ? »

Bien sûr, l’argent est là, sur mon livret spécial impôts-vacances. Je n’y touche pas !

« C’est bien d’avoir mis de côté pour ces occasions. »

Il fallait. De temps en temps il vaut mieux s’organiser, j’avoue l’avoir appris à mes dépens. C’est plus simple comme ça.

« Tu sembles décidée à vivre en adulte ma belle petite Sylvie. C’est bien. Ce qui compte c’est d’avoir conscience de ce qui est bon pour vous-mêmes. Peu importe ce qui se passe à côté. »

J’entends bien.

Merci Lauviah.

Bonne journée à tous ;)  

123

Messages et apparitions |
Jésus-Christ sauve |
J'aimerais devenir musulmane |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SALAFYA
| Le Blog de la Médit'
| For This Cause