Accueil Spiritualité C’est un fameux trois-mâts… (air connu)

C’est un fameux trois-mâts… (air connu)

11

C'est un fameux trois-mâts... (air connu) 15071510313317181813445799

Bonjour à tous,

Il fait beau, il fait chaud et je viens juste de me faire couper les cheveux. Les pauvres, ils méritaient un bon petit soin après tout cet air iodé et ce sel.

J’adore la mer, mais peut-être l’aviez-vous compris. C’est dommage qu’elle ne m’aime pas davantage. Je vois que certaines personnes sont insensibles aux creux de plus d’un mètre quand c’est Lauviah qui doit m’aider à supporter la traversée des canaux.

Je rêve d’aller à la Dominique mais je vais vous confier une chose, le canal de Sainte Lucie n’est rien à côté du canal de la Dominique. TOUT LE MONDE y compris le skipper hier, m’a confirmé cela. Là, il parait que si on est déjà sujet au mal de mer, on déguste. D’ailleurs c’est simple, sur le paquebot lors de la croisière, le seul passage mouvementé que l’on ait senti, c’était la traversée de ce canal. Pourtant un paquebot c’est énorme et donc assez stable. 

La bonne nouvelle c’est qu’il reste l’avion. Je pense que je vais opter pour cette solution.  

Ça me fait penser à ce reportage que j’avais vu sur le ferry qui permet de relier le Danemark à une petite ile excentrée. Il a été surnommé, le ferry du vomis. Oui vous avez bien lu. Il n’y a pas d’avion pour se rendre sur cette ile, c’est malheureux n’est-ce pas ? 

D’autant que le présentateur avait filmé la traversée. Du moins le caméraman et lui avaient essayé. Seul le capitaine était resté debout ce jour-là. La totalité des passagers a pu prendre toute la mesure de la raison d’un tel surnom. 

Ai-je besoin de vous dire que nul ne me verra jamais sur cette ile ? Soit-disant que la faune et la flore sont exceptionnelles. Elles peuvent l’être et si vous voulez mon avis, elles vont le rester. 

Enfin bref, je digresse mais vous allez rire, j’ai encore un souci d’ancrage. A cause de la jolie mini-croisière. 

« Un problème bien plus léger que la première fois ma douce enfant. Tu étais bien sur ce catamaran, c’est ce qui a considérablement limité le problème. Tu as besoin d’être sur Terre, tu n’es pas faite pour vivre sur l’eau, sur un bateau. Cela bouleversera toujours ton ancrage. Mais quand tu prends plaisir et que tu es simplement bien devant la beauté de la nature, les choses se passent mieux. Les énergies de bien-être, bénéfiques, atténuent le bouleversement énergétique dû à la forte présence d’un élément dont tu n’as pas besoin en si grande quantité, à savoir l’eau.

Tu es déjà hypersensible. Aucun hypersensible n’a besoin de vivre sur une étendue d’eau ou de passer ses journées dedans. Ou alors il faut un lien à l’élément terre très fort pour compenser.

Tu n’as qu’à attendre tranquillement, d’ici lundi il n’y paraîtra plus, toutes tes énergies seront de nouveau en place.

Tu as bien fait de partir, de profiter des paysages pendant que vous naviguiez, du lever de soleil sur la baie et du coucher de soleil au large.

Petite Sylvie qui a pris le temps de méditer cette fois. Mais pourquoi les deux glaces ? »

J’en avais marre que tout le monde me dise de boire un verre alors que je n’aime pas le vin ou autre. Alors j’ai eu envie de chocolat mais il n’y en avait pas. Et puis les autres avaient mangé des glaces en ville à Castries. J’en ai eu envie aussi.

Pourquoi les gens disent qu’ils n’arrivent pas à me cerner, Ariel ? 

« Parce que tu fascines certaines personnes et en énervent d’autres. »

Pourquoi ?

« La majorité des gens a besoin d’exutoires concrets tels que la cigarette, l’alcool, le sport, la nourriture, le sexe, la calomnie. Lors d’un voyage, chacun se dit que l’occasion de se laisser aller à l’un ou plusieurs de ces exutoires est enfin arrivé. Et toi tu es là, tu ne bois pas, ne fumes pas, ne manges pas beaucoup, ne veux pas te laisser séduire par le skipper ou par ce collègue qui n’a pas caché son intérêt et tu t’enfuis dès que les ragots commencent. »

Ledit collègue ne me plait pas. Le skipper, il faudrait que je le revois. Mais il y a une drôle de chose chez lui…

« C’est ce qui s’appelle la lassitude du cœur qui n’a jamais trouvé ce qu’il cherchait. »

Il ne l’a pas trouvée en moi non plus.

« Ton scan fonctionne toujours aussi bien. Tu ne veux pas être son exutoire ? »

Je n’en ai pas besoin. Si j’avais eu envie d’un exutoire similaire, pourquoi pas ? Mais là en l’occurrence, ce n’est pas le cas.

« Tu es plus sage, dis-moi. Ce n’est pas un non tranché, tu commences à saisir l’importance des nuances de gris. C’est bien, c’est ton cœur qui s’ouvre, ma belle Sylvie. »

Moi aussi je comprends le besoin d’exutoires. Le thème qui revenait le plus c’était le sexe au travail. Je sais que le sexe est de très loin la meilleure manière de gérer nombre de problèmes énergétiques. Du moment que l’on respecte toujours le fait d’aller vers quelqu’un qui nous plait plus que physiquement. Sans forcément être amoureux.

Mais quand il ne s’agit que d’un exutoire lambda, c’est aussi bénéfique que le gluten pour moi. Ou que l’excès d’alcool.

« Les exutoires lambda comme tu dis ne sont jamais que des placebos et vous le savez tous. Mais vous êtes nombreux à avoir besoin de vos béquilles. Ce que les gens ne comprennent pas chez toi est que tu sembles avoir besoin de moins de béquilles. »

J’ai quand même mangé deux glaces. Comme quoi !

« Et d’autres ont bu des litres d’alcool. N’ont pas caché leurs frustrations sexuelles. Ou professionnelles. Ou personnelles tout simplement.

Rien n’est jamais tout blanc ou tout noir. Les gens ne comprennent pas ta personnalité, ils la trouvent complexe.

Nous t’avions déjà parlé de ce décalage qu’il y a chez toi.  Tu sembles jeune et vieille à la fois. Très jeune et très vieille à la fois. C’est déstabilisant parce que tu ne réagis jamais de la manière attendue. 

Les gens se demandent ce qui t’intéresse vraiment, pourquoi tu n’as pas besoin d’exutoires comme eux, qui tu es réellement. »

Comme si je jouais un rôle en permanence en fait ?

« Toi tu aimes jouer, beaucoup. Plus que la majorité des gens. Tu es simple quand tu te présentes mais quand on tente de te connaître, on s’aperçoit qu’il y a quelque chose de différent chez toi. C’est le mot qui revient. C’est de cela que nait le paradoxe que tu renvoies. Tu veux être accessible tout en sachant que tout chez toi ne peut pas être accessible. Concrètement donc, tu joues. Pas un rôle, mais cinquante, qui constituent tous des aspects de ta personnalité.

Laquelle est donc bel et bien complexe. En fonction des circonstances et vu tes exceptionnelles capacités d’adaptation, tu mets en avant l’aspect de ta personnalité qui convient le mieux.

C’est pourquoi tu n’as pas l’impression d’être quelqu’un d’autre que toi-même. Tu ne présentes que des aspects de toi. Seulement il semble y en avoir tant, les gens ne parviennent pas à te cerner.

Tu es une femme qui a besoin d’un homme intelligent dans sa vie, pas d’un médium. Un homme qui grâce à ses propres capacités intellectuelles saura te permettre de te reposer. Ainsi tu n’auras plus besoin de glace. Tu ne te sentiras plus épuisée à la fin de la journée passer à t’adapter aux uns et aux autres. Tu pourras montrer ce qu’il y a de différent en sachant que tu ne seras pas rejetée.

Tu vois, ce lien à la Source que tu as, il est ce qui te rend différente. Mais pas parce que tu es médium, parce qu’il te permet d’avoir des besoins différents.

Nul ne cherche ce dont il n’a pas besoin. »

Les gens cherchent de différentes manières la paix qu’il leur manque à l’intérieur. Je les vois courir et je ne peux rien faire pour les en empêcher. Alors moi je reste assise dans l’herbe, avec les fleurs autour de moi, attendant que quelqu’un en ait assez de courir et s’arrête, pour qu’on puisse discuter.

« C’est une très belle image. Nul doute qu’un jour quelqu’un aura envie de s’arrêter. »

Tu crois ?

« Tu verras. »

Lol, merci Ariel.

Bonne journée à tous ;)  

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

11 Commentaires

  1. Gui...Gui

    19 septembre, 2015 à 5:01

    Du « G » au « Q »…lol !!

    Allez je sors…pour de Bon !!

Consulter aussi

Rituel d’émancipation spirituelle – troisième partie

    Bonjour à tous, Ce troisième volet est le plus difficile des quatre. Pas tant dans la …