Un projet

5

Un projet 15072604232617181813469294

Bonjour à tous,

« Alors petite fille, tu n’as plus peur de l’immense montagne ? », me demande Sammael.

N’importe quelle montagne me parait moins dure à affronter que le désert. Comme je le disais, j’ai envie de me lancer de nouveaux défis.

« Quel est ton véritable objectif ? »

En vérité il est double. Au départ je voulais un second boulot d’appoint. 

« Comme nombre de tes collègues, qui t’ont d’ailleurs encouragée en ce sens. »

Oui. Puis j’ai pensé que deux boulots c’est quand même difficile et je me suis dit, je pourrais peut-être changer de boîte.

« Et tu as reçu tous ces messages te disant, ce n’est pas la bonne direction. Note que ces messages ne sont pas apparus quand tu as commencé à te dire que tu pourrais trouver un travail d’appoint. »

Justement et surtout, je reçois des messages me disant qu’il y avait une fenêtre favorable sur le plan professionnel alors je me disais c’est bizarre…

J’ai repris l’idée du travail d’appoint et en discutant avec une amie j’ai pris conscience que je ne veux plus « un travail ».

Je veux quelque chose qui me donne envie. C’est le point important en vérité.

Je pense que le travail peut être une voie d’épanouissement personnel, c’est ce que je recherche pour moi-même. Alors qu’au départ je voulais juste plus d’argent.

« Parce que tu avais peur de ne pas pouvoir acheter une maison qui te plairait. »

Oui.

« Qu’est-ce qui te fait croire que tu peux te permettre de vouloir d’abord te faire plaisir, t’épanouir ? »

J’ai déjà un boulot, je ne suis pas aux abois. Ce n’est pas comme si j’étais actuellement au chômage et que par conséquent j’avais la pression.

Je peux me laisser le temps de concevoir et d’étudier un projet. Je vais étudier la pertinence et la faisabilité. Je ne vais pas m’acharner si je vois que je me trompe.

En outre, à terme j’aimerais vraiment ne plus avoir de patron.

« Donc tu comptes t’inscrire à cette formation. »

La création d’entreprise c’est l’inconnu pour moi. Je connais juste les contraintes fiscales des différents régimes de société !

« Tu ne devrais pas avoir de difficultés avec l’aspect juridique. »

Oui mais il n’y a pas que cet aspect-là. Apprendre ne m’effraie pas. Je suis contente à l’idée de me donner les moyens de réaliser quelque chose.

« Il faut un tempérament commercial. »

Oui, ce sera différent des négociations auxquelles je suis habituée.

« Négociations dans lesquelles tu as toujours le dessus. Parce que tu prends toujours le dessus. »

C’est mon travail. Je ne peux pas laisser le client avoir le dessus.

« Tu devrais t’en sortir au niveau commercial. »

Je pense aussi.

« Et travailler dans un tout autre domaine te fera du bien aussi. »

C’est également ce que je me dis. On verra, pour l’instant je n’ai que l’idée.

« Tu as un projet, fais ce que tu as à faire. »

Merci à toi.

Bonne journée à tous ;)  

  • Ni Ombre ni Lumière

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog. Je…
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres articles liés
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
  • Ce dont je suis capable

    Bonjour à tous, « Alors tu vas participer à ce concours photos ? », …
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

5 Commentaires

  1. crystallia

    29 juillet, 2015 à 11:45

    Coucou !

    Ah justement, je suis en train de me renseigner, de vérifier la faisabilité. Je vois dix mille raisons de douter !

    Mais tant de choses me semblent logiques dans cette direction.

    Carène, je comprends comme toi que l’épanouissement professionnel est une chose importante.

    Je continue de creuser.

    Bise ;)

  2. Émilie

    28 juillet, 2015 à 18:51

    Ah le fameux projet de reconversion… il faut de la passion et tuti quanti pour convaincre au besoin, ceux qui voient que tu as une formation, des compétences liées à l’expérience avec un job déjà à la clef. Bref, faut de l’ambition et se libérer des regards (pour mettre le pieds dans la porte avant qu’elle ne se ferme).

  3. Carène

    28 juillet, 2015 à 18:23

    A mon sens, il s’agit d’un nouveau choix pesé.
    Je ne sais pas si mon tempérament m’aurait permis de faire un tel choix. Pour ma part, lorsque le cœur n’y est plus, je ne trouve pas l’énergie et en l’occurrence je trouve très courageux de continuer à t’investir dans ton boulot à la banque tout en développant un nouveau projet. Aussi, je suis monotache et une fois que ma tête et mon cœur sont absorbés par un projet, je perds tout intérêt pour le « futur ex boulot ».
    Heureusement, les circonstances se sont toujours bien goupillées pour que je ne traine pas trop longtemps les pieds là où mon cœur n’était déjà plus. Un des aspects de ma vie où je peux me permettre de faire l’enfant gâtée apparemment…
    Je ne peux pas en dire autant sur les autres…
    Tiens donc ! Je crois bien que je viens de trouver mon domaine facile… :)
    Hâte de pouvoir discuter de ce nouveau projet à l’occasion. Comme tu sais, l’épanouissement professionnel c mon dada !!
    Bises

  4. crystallia

    28 juillet, 2015 à 11:36

    Bonjour Carène,

    Merci à toi !

    Je sais qu’en ce qui me concerne tout envoyer balader dès à présent ne m’aiderait pas. Pour autant j’ai besoin de rester dans ma nouvelle dynamique et d’aller de l’avant.

    Bise ;)

  5. Carène

    28 juillet, 2015 à 7:34

    Coucou !
    C’est une bien belle manière d’entamer un projet dans la sérénité : garder certains acquis sur lesquels on peut asseoir son nouveau projet. On est bien souvent tenté dans un moment de ras le bol de tout planter pour repartir à zero…
    Je ne sais pas si la première option vaut mieux que la deuxième. J’imagine que ça dépend des cas… de ce que nous avons déjà compris et de ce que nous avons à comprendre… si le fait de tout planter est une fuite ou un réel nouveau départ…
    D’ailleurs, pour l’heure, je ne vois pas trop où je me situe entre les deux…
    Quoiqu’il en soit, je suis heureuse que tu fasses ce choix de l’épanouissement professionnel et te souhaite de merveilleuses choses sur cette voie.
    Bises

Consulter aussi

Trop de logique ?

Bonjour à tous, « Tu as aimé le film mais tu n’as pas été bluffé par les …