Accueil Amour physique Un million de raisons

Un million de raisons

15

Un million de raisons dans Amour physique 15081001571717181813496830

Bonjour à tous,

« Alors ma belle Sylvie, quand tu lui as dit que tu partais en vacances, ton ami au charmant sourire a insisté pour te faire la bise. D’ailleurs il insiste toujours pour cela. Et il accourt quand tu l’appelles. Tu as remarqué ? »

Oui mon chéri adoré, j’ai remarqué. 

« Tu te demandes comment tu en es arrivée là, n’est-ce pas ? »

Mais complètement ! Je sais que j’aime bien discuter avec lui. Mais je n’ai pas vu qu’on se rapprochait jusqu’à ce que je prenne conscience de cette attirance entre nous. 

J’aurais préféré me faire des films, je te le dis franchement.

« Non, tu ne te fais pas de film. Il t’a dit franchement que tu le fascines. Il s’est assis à côté de toi et t’a dit que depuis qu’il te connait, tu le fascines. 

Nous constatons que cette situation te fait rire. Le moins que l’on puisse dire c’est que tu ne te morfonds pas. Qu’est-ce que tu penses de lui ? Nous aimerions juste que tu répondes à cette question ? »

Lauviah, je réponds parce que c’est toi. Au départ je me disais, il est franchement mignon, tout à fait le genre de gars avec lequel je sortirai juste pour sortir.

Et surtout, il est gentil. Il se trouve que j’ai un faible pour les hommes gentils. A l’inverse de la majorité des femmes, je déteste cette expression dure qu’ont certains hommes dans le regard.

Lui, depuis le début, il est gentil, souriant et drôle. Par contre je le trouvais un peu immature, il a des traits d’éternel enfant en plus. Et puis quand on parlait de fête, il était toujours de la partie, je me suis dit, un fêtard invétéré, qui boit des litres, non merci.

En plus, il a la panoplie du dragueur.

« Oui, un visage aux traits harmonieux, un corps musclé, une garde-robe intéressante. C’est un homme qui prend soin de lui et qui ne cache pas aimer s’amuser. »

Voilà, je me disais, il est mignon mais je ne sais pas si je m’entendrais avec lui.

« Il se trouve que c’est le cas, vous discutez bien ensemble. Même si vous sembliez ne rien avoir en commun. »

Ce dernier point a peu évolué.

« Vous aimez la photo et la randonnée tous les deux. »

Lui c’est à un autre niveau. Il participe à des courses depuis un moment, c’est un vrai sportif. Justement, sa copine aussi adore le sport. Ils se sont bien trouvés là dessus.  

« C’est lui qui t’a invitée à Sainte Lucie. A ta grande surprise. C’est en juillet dernier que vous vous êtes rapprochés. Tu as accepté l’invitation parce que tu appréciais les personnes conviées. Et sous le prétexte de te parler de l’organisation, il est venu te voir en fin de journée, discutant avec toi. Plusieurs fois. 

Chaque fois que vous discutez, le courant passe. Depuis longtemps. Tu ne le remarquais pas, lui si.

Il y a quelqu’un d’autre qui l’a remarqué. Et ce n’est pas sa copine. En fait plusieurs personnes l’ont remarqué. 

Quand vous étiez à Sainte Lucie, il t’a dit qu’il te trouvait trop discrète. Il voulait dire qu’il a du mal à savoir ce que tu penses réellement. Ensuite il t’a dit que tu le fascinais depuis qu’il te connait. Il t’a demandé si tu avais des origines asiatiques. A cause de tes yeux en amande. Il remarque tout ce que tu portes, jusqu’à ton vernis à ongle.

En vérité tu te méfies de lui. Parce qu’il ne t’avait pas dit qu’il avait quelqu’un et que tu connaissais cette personne. C’est nous qui t’avons dit qu’il n’était pas libre.

Tu as compris qu’il se cherche encore, qu’il est dans la construction de l’Homme. Il est encore jeune ceci dit. Un jeune trentenaire. Moins immature que tu ne le penses. »

Pourquoi il ne m’a pas dit la vérité dès le départ ?

« Quelle vérité ? Qu’il est dans une relation sérieuse avec une jeune femme un peu plus âgée, qui aimerait avoir un enfant ? »

Oui, cette vérité-là !

« Et qu’y vois-tu ? »

Un million de raisons de passer mon chemin.

« Alors tu sais pourquoi il t’a menti. Ne reste pas dans de faux pourquoi. Qu’est-ce que toi tu veux ? »

Une situation claire. Je refuse de vivre cachée. Je ne vois aucune raison d’accepter cela. Parce que j’ai de l’amour pour moi.

« Et si la situation évoluait ? Si comprenant que son compagnon s’intéresse beaucoup à une autre, sa copine décidait de mettre un terme à leur relation ? »

Ce que je veux c’est qu’il ait envie d’être avec moi, pas juste besoin de se remettre vite avec quelqu’un. Tu vois, moi je ne suis pas pressée.

« Donc si demain un autre homme, désireux d’être avec toi dans des conditions non équivoques, t’attire… »

Ah je suis prête à sortir avec cet homme-là.  Dans ma tête il n’y a pas de souci à ce niveau-là. 

« Raisonnement clair, net, carré, noir et blanc. Ou c’est bon ou ce n’est pas bon. »

Oui !

« Et en l’occurrence ce n’est pas bon. »

Voilà !

« Ma belle petite Sylvie, reste exactement comme tu es. Tu vois, tu as raison de ne pas te morfondre car ce qui doit arriver arrive toujours. »

Lol, merci Lauviah.

Bonne journée à tous ;)  

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
Charger d'autres écrits dans Amour physique

15 Commentaires

  1. Elie

    12 août, 2015 à 19:24

    Ceci dit le gris passe au blanc depuis quelques jours :D
    Toujours avec la »même » personne, mais qui se transforme avec la relation !
    Je ne suis pas fâchée ! :D
    C’est plus doux ! :)

  2. Carène

    11 août, 2015 à 11:44

    Sylvie, ton lien m’inspire grandement dans mes projets, merci !! ;)

  3. Carène

    11 août, 2015 à 11:30

    hi hi ! Elie, j’ai vécu une situation à peu près équivalente à celle que tu décris.
    Je ne regrette pas d’avoir gouté au gris car cela m’a fait faire un énorme pas vers la Femme. Néanmoins, il semblerait que Sylvie n’ait pas besoin de cela pour son évolution. Vus les sentiments mitigés que cela procure, je me dis que quand on peut éviter, autant ne pas y aller !!!
    Belle journée !!

  4. Elie

    11 août, 2015 à 9:52

    Je pense que par anticipation j’aurais fait pareil à ta place :)
    Mon histoire était moins claire, l’attraction puissante, hé comment dire, j’ai rien pu faire même si j’ai tout vu avec mon « troisième oeil » ^^

  5. crystallia

    11 août, 2015 à 1:14

    Bonjour,

    Souvenir de mon premier voyage à Sainte Lucie, nous avions visité le domaine de Balenbouche. Et j’ai une excellent nouvelle pour ceux d’entre vous qui seraient intéressés, vous pouvez y louer un bungalow. La plage est à 5mn.
    Voici le lien : http://www.balenbouche.com

    Sinon, je sais que rien ne sera jamais parfait mais en l’occurrence, je me sens à l’aise avec le choix que j’ai fait.

    Merci à vous.

    Bise ;)

Consulter aussi

Les choses de la vie… Bref.

Bonjour à tous, Elédahiel, c’était quoi cet affreux rêve ? « Il ne t&rsqu…