Accueil Spiritualité La voie du feu

La voie du feu

24

La voie du feu 15083112370117181813545586

Bonjour à tous,

Nous allons parler un peu d’alchimie spirituelle aujourd’hui puisque parmi vous certains semblent intéressés par le sujet.

« Quel challenge ce serait de te fixer pour objectif d’aller visiter la Nouvelle-Zélande en mai 2016. », me dit Gabriel.

Avec la date du contrôle technique qui approche et le fait que je n’ai toujours pas fait réparer la voiture, ce n’est absolument pas d’actualité. La Nouvelle-Zélande, ce n’est pas du tout dans mes moyens. A moins que je ne gagne au loto…

« Cela ne va pas arriver. »

Je n’aurai jamais l’argent. Sans parler du fait que mai, c’est la fin de l’automne.

« N’as-tu jamais vu d’hiver ? »

Si justement, je pense que j’en ai vu suffisamment.

« Pense aux paysages automnaux. Tu te souviens de la Normandie en automne ? Quand vous passiez près de l’école des Roches ? Tu te souviens du rouge des arbres ? »

S’il y a bien une chose dont je suis consciente c’est que l’automne est de loin la saison la plus magique pour ses couleurs. Malgré les litres d’eau qui tombent.

« Tu viens de lire que l’automne néo-zélandais est nettement plus sec que le printemps. »

La Nouvelle-Zélande relève du fantasme au jour d’aujourd’hui. Il me faut un billet pour Paris plus un autre pour Wellington ou Auckland. En plus je voudrais partir seule, un autotour me reviendra au bas mot à 4 000 euros. Sans les billets d’avion. Je ne parle même pas d’un circuit.

Mais de toute façon un autotour, pour quelqu’un comme moi qui s’affaiblit vite au volant, ce n’est pas envisageable.

« Tu découvriras des paysages inspirants, de nouvelles personnes, une nouvelle culture. »

Je peux faire tout ça beaucoup plus près de chez moi.

« L’Argentine te coûtera aussi cher. Renseigne-toi. Depuis la Martinique tout te coûtera cher en-dehors de l’Amérique du Nord et de la Caraïbe. »

Des tas de personnes vont au Costa Rica.

« En groupe, à des périodes données. Le genre de vacances qui te rendra encore malade. Non, un autotour en Nouvelle-Zélande est une meilleure idée. »

Comment je fais pour la conduite ?

« Tu fais des pauses régulières. Tu te fatigues vite au volant, fais des pauses. Ou alors, choisi le circuit. Mais pars seule. »

Dès que je gagne à un jeu quelconque je pars.

« Tu as le choix d’attendre de gagner à un jeu, de mettre de l’argent de côté, d’emprunter. Tu as le choix de prendre une décision et de l’assumer ou de te laisser porter par la peur de l’avenir et de la vie.

Je te parlais de challenge. Je sais que la Nouvelle-Zélande ce n’est pas Sainte Lucie pour toi.

Qu’est-ce que l’alchimie, le fait de provoquer le changement en initiant la mutation. Tu veux expliquer la voie du feu ? Il va falloir l’emprunter petite fille.

Tu crois que tes lecteurs ne sont pas conscients de ce que sont les obstacles et les sacrifices ? Vois-tu, ainsi que tu l’as déjà compris, la spiritualité ce n’est pas un ensemble de doctrines auxquelles vous pouvez penser à l’occasion.

Si tu ne vis pas un enseignement, il ne vaut rien. Il est temps de te donner les moyens de vivre en accord avec toi-même.

Tu as un choix pesé à faire. C’est le départ de la voie du feu. C’est toujours le départ de la voie du feu car il s’agit forcément d’une voie que vous empruntez en pleine conscience.

Nous reviendrons ultérieurement sur le fait que la voie du feu seule n’est pas celle qui conduit à l’or.

Peut-être certains auront-ils envie de t’accompagner. »

En Nouvelle-Zélande ? En théorie je suis sure que certains voudraient partir mais en pratique, il s’agit d’un choix pesé comme tu dis.

« Un autotour en Nouvelle Zélande, ou l’occasion de s’ouvrir autrement à sa spiritualité. »

J’avoue que cette destination « m’appelle ». Seulement, décembre 2016 par exemple…

« C’est là ta décision ? » 

Non. Je ne sais pas encore si je souhaite relever un tel challenge.

« Bien, pose-toi la question. Quand tu seras prête à embrasser la voie du feu, tu pourras parler d’alchimie. Ma jeune Sylvie. »

Lol, merci Gabriel.

Bonne journée à tous ;)

PS : photo prise à Sainte Anne en Martinique

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

24 Commentaires

  1. crystallia

    3 septembre, 2015 à 1:09

    Bonsoir Mélissa,

    Et sinon, le bac par correspondance ?

    Non ?

    Ma petite sœur s’est entendue dire qu’elle ferait mieux d’oublier l’idée d’avoir le bac. Elle était trop faible etc…

    Contrairement à toi, elle avait le désir de prouver qu’elle pouvait arriver. Elle ne cessait de regarder en direction de mon frère et moi-même, pour qui les études ont toujours été plus facile.

    Aujourd’hui elle est titulaire d’un BTS.

    Si les études a priori ne t’intéresse pas, intéresse-toi au moins à toi.

    Tu en as assez de ta vie « de merde » ? Et surtout du dénigrement perpétuel de ta mère ?

    Il y a une solution, bats-toi pour lui prouver qu’elle se trompe à ton sujet.

    Tu remonteras dans ta propre estime et le reste suivra.

    Bonne soirée.

  2. Sébastien

    2 septembre, 2015 à 23:53

    Salut Mélissa,

    Je veux bien fraterniser avec toi si tu veux.

    https://youtu.be/IoVgMvHMaGk

    J’ai commencé à reécouter de la musique en découvrant ce groupe pas très connu car je m’y retrouve.

    Bien à toi.

  3. Emilie

    2 septembre, 2015 à 23:18

    Bonsoir Miss X,
    Quand j’étais petite et que je piquais des colères après le piano parce que j’avais fait des fausses notes et qu’il fallait encore et encore recommencer ces gammes et arpèges ennuyeux, ma mère ouvrait la porte et me disait simplement : quand tu es comme ça, tu me fais penser à ton père. Je détestais les colères de mon père et j’étais cependant aussi enragé que lui quand quelque chose me résistait (le métronome a pris cher). J’ai fini par arrêter pour éviter de me faire du mal et de me sentir aussi mal après. La petite phrase de ma mère stoppait net la colère.

  4. Zebullon

    2 septembre, 2015 à 22:25

    Mdr
    Bon Liliane est plus pragmatique, peut être du fait de mieux te connaitre^^
    Encore un outil… déjà paru il a quelque jours sur le forum:
    Faire la liste des choses que tu aimes ou aimerais faire.

    Normalement avec la parabole des grands cailloux et petits cailloux, tu devrais aussi les classer dans l’ordre puis les mettre dans ta vie.

    Mais comme l’homme n’ai pas avoir mal et est un peux fainéant par nature; on les mets dans l’ordre de l’effort à fournir pour les obtenir… c’est à dire du plus facile au plus dur. Bien loin du chemin de Feu ^^

    Bonne nuit Et Mélissa Go faire ta liste des chose que tu AIMES ^^ le premier pas!

  5. Zebullon

    2 septembre, 2015 à 22:15

    Bonjour Miss X,

    Je te réponds afin de te rassurer sur le fait que je t’ai lu et que d’autre aussi, je pense.
    Mais personnellement, je ne peux pas te supporter (= t’aider) dans ta détresse.
    Sinon te dire ce que j’ai compris dans le méditation : c’est que notre part de divinité est cachée sur terre là ou il est très difficile de la trouver.
    Elle serait en nous. Et la méditation nous y aiderais à en nous rapprocher.

    Voila mes lectures actuels après pour le reste, la vie les épreuves… Elles ont pour moi un but… pas vraiment évidant quand tu les vies surtout si tu n’arrives pas à prendre du recul ou à avoir une espace ou tu puisse « souffler ».
    Dans mon parcours actuel, je ne peux pas dire que j’ai eu un père affectueux ou même présent: Je n’ai jamais pu manger à table avec lui sans m’en prendre une… Il me reste une mauvaise habitude de manger très vite et une envie énorme de tout faire pour mes enfants même au delà de la séparation avec leur mère.
    Le plus dur pour moi c’est l’envie d’être leur « pôte » et celui qui doit mettre les limites et les faire respecter. l’éducation c’est la frustration dixit la psychologie sociale…
    Ayant perdu mon grand père jeune aussi j’aurais au moins le plaisir de vivre à fond mon rôle de papi gâteau avec mes petits enfants si la vie m’en donne l’opportunité (au moins dans ce rôle tu peux pourrir tes petits enfants) ^^
    Ceci juste pour te dire que ce qui est une épreuve à un moment peut faire naitre en toi, une envie, un besoin, une direction que tu prendras dans la vie.

    Je te souhaite vraiment de trouver ta voie et la joie qui va avec ^^

    Bon courage

  6. Liliane

    2 septembre, 2015 à 22:02

    :P bonsoir,

    Oyé! Oyé! Mélissa a encore frappé!!! :P Alors demoiselle?! On engueule le Grand barbu? Comment tu te sens après t’être défoulée?
    Est-ce que tu te sens mieux?
    Au fait qu’est ce que tu attends de la vie? Tu dis que tu n’as pas de travail, qu’est ce que tu sais faire? Qu’est ce que tu aimerais faire? Est-ce que tu cherches un travail alimentaire ou alors tu veux faire une carrière?
    Qu’est ce que le blog t’apporte? Est ce qu’il y’a des articles ou même des commentaires qui te touchent et te permettent un peu de voir les choses sous d’autres angles dans ton quotidien? (bon c’est vrai, c’est très orienté comme question)
    Qu’est ce qui te fait envie? Qu’est ce qui te met en joie (à part bien sûr un compte en banque fourni)?
    Et si tu te faisais un chocolat chaud?

    Bises

  7. Miss X

    2 septembre, 2015 à 21:21

    Bref,

    où est le seigneur.

    C’est écrit dans la bible.
    Ou alors..je blasphème, ou alors j’ai pas les faveurs du très haut, bref, ce genre de truc.

    Mais où est Dieu SUR TERRE (je souligne ça.)

    Où est le Saint-Esprit, qui est censé être à l’intérieur de chaque être humain.. alors là, va comprendre, j’ai les nerfs depuis tout à l’heure.

    Comprends donc que je n’ai rien , et que j’ai un seul endroit, c’est ton blog.
    là je peux parler à quelqu’un.
    Et non, c’est pas pareil que d’aller voir un psy, Sylvie, ou les autres, il y’a des choses qui ne sont pas remplaçables, ni par d’autres, ni par des objets.

    C’est dur, hein.

    ? Et sans parler que je n’ai aucune idée des retours (si quelqu’un daigne me répondre ou me parler,) que je vais me prendre dans la tronche après ce que je viens de dire ( Mais qu’est ce qu’elle à encore à se plaindre?!)
    Non, j’imagine qu’y a rien à comprendre, je souffre pointbarre.
    J’ai mal dans ma tête, c’est tout.

    La vie c’est merdique, quand elle est dans ce genre de CONDITIONS.

    Les pays en guerre aussi, c’est assz merdique, bref , plein de trucs sur Terre. Quoi. Voir mourir un frère, par exemple, pleins de ça.

    Et alors, le règne sur Terre comme au Ciel?

    Il est là?

    Va falloir..comment dire..aller, j’vais prendre cher de la part des gens qui ne veulent rien entendre, ou alors on va encore me servir un discours de lasagnes, (ouhouh!) Haters gonna hate, comment on gère quelqu’un qui dit ça?

    Comment je vais bien?
    Si j’allais bien, j’aurai même pas à dire! Bref, oui, y’a de la grosse merde sur terre, et Dieu, y bouge ses fesses?

    La Bible, tout ça. y’a une prière exprès.. « que ton règne vienne. »
    §Ouep, parce qu’on y est pas encore!
    Je te l’assure!

    Bises.

  8. Miss X

    2 septembre, 2015 à 20:44

    Si..par contre , aller:

    Je vais le dire.

    .
    N’empêche, j’ai une vie de merde!
    C’est dit! Fallait que je le dise à quelqu’un… haha. Parce que j’ai une horrible mégère avec qui vivre, pas d’amis, pas de travail( faut que je RETOURNE ENCORE à Carrefour, pour essayer.)

    Les études, qu’Est-ce que je vais pouvoir faire???

    Bref, j’suis dans la merde, et la vie, c’est dur.
    à , et j’ai pas de copain, et je suis fille unique.

    Bref, j’suis encore en vie.. à par contre, je suis pauvre.. bref, j’peux dire ça longtemps.
    Bref, j’ai rien du minimum commun.

    La bouffe, c’est limité.

    Bises.

  9. Miss X

    2 septembre, 2015 à 20:39

    Bonsoir,

    Une réalité très consolatrice…Enfin, le monde tourne.

    Bref, tout le monde continue de vivre!
    Bises

  10. crystallia

    2 septembre, 2015 à 16:21

    Bonjour,

    Il y a d’autres articles qui suivent sur le sujet. Moi aussi j’étais perplexe.

    Mais je pense qu’au final tout le monde verra la finalité.

    Mélissa, la voie sans effort peut être celle des efforts acceptés parce que le jeu en vaut la chandelle.

    Tout est affaire d’objectifs.

    Bonne journée.

Consulter aussi

Reste sur le nuage

Bonjour à tous, « Tu n’as pas raconté ta croisière. », me dit …