Accueil Spiritualité Comme une plume…

Comme une plume…

20

Comme une plume... 15092402001017181813605169

Bonjour à tous,

Je me sens légère comme une plume…

« Tu vas faire l’autre croisière ? », me demande Lauviah.

Je suis raide, fauchée comme les blés. Je ne peux pas.

« Tu n’as pas l’air trop triste. »

Je serai triste le jour où je n’aurai plus de quoi remplir le frigo. Mais pour un voyage ce serait dommage.

« Et puis il n’y a pas que les vacances dans la vie. »

Comme tu dis.

« Il y a des personnes qui n’ont pas pu partir cette année. »

Je sais.

« Toi aussi, il est arrivé que tu ne puisses pas partir. »

Eh oui, pas les sous ! Ça règle la question.

« Est-il si facile de s’arrêter à un manque d’argent ? »

Que te dire, avec la foi c’est plus facile. D’après ma propre expérience. Pour autant que je sache, le manque d’argent peut ne pas être un problème du moment qu’on est en paix.

« Donc on peut être en paix dans les moments durs ? »

C’est possible. Je l’ai vécu. Du moment qu’on est en phase avec soi-même, tout est plus simple.

Pour prendre un exemple simple et concret, j’avais vu un film où l’héroïne et sa meilleure amie se faisaient avoir par un dealer à Bangkok et se retrouvaient en prison, avec une lourde peine.

A la fin, alors que tout espoir semble perdu pour elle, devant le désarroi de sa meilleure amie, l’héroïne s’accuse du crime et déclare son amie innocente. Le juge sait qu’elle ment mais il donne foi à ses aveux.

La vérité est qu’aucune des deux n’était coupable mais l’une d’elles peut partir tandis que celle qui s’est dénoncée doit assumer les deux lourdes peines. Et pourtant elle se sent en paix. Parce qu’elle sait pourquoi elle s’est dénoncée.

La vérité c’est qu’on peut se contenter de regarder du côté du destin qui s’acharne ou alors, on se rappelle qu’on a fait des choix ou alors qu’on a des choix à faire.

Dans la foi on est obligé de voir cela et tant que l’on refuse de l’accepter, on tourne en rond sans trouver de solution.

« Comment pourrais-tu faire la seconde croisière ? »

Peut-être qu’en cessant d’acheter à manger…

Non ?

« Sérieusement. »

J’attends des primes mais je ne veux pas m’avancer. On verra, j’aurais peut-être l’occasion de faire une autre voyage à la place, à une autre période.

« D’autres autour de toi vivent mal le fait de ne pas pouvoir profiter joyeusement des biens et outils de consommation, nombreux, qu’il y a autour de vous. »

J’ai vu ça. C’est un leurre de croire que le salut viendra forcément avec plus d’argent en vérité. Quand on est mal on est mal.

Et le vide à l’intérieur parait encore plus grand quand a priori on a tout ce dont on a besoin à l’extérieur.

« A ce moment-là en général vous cherchez quelqu’un ou quelqu’un d’autre. Ou quelque chose d’autre. »

Si je me fie à mon expérience, on ne peut pas fuir le vide. Il est comme le monstre sous le lit ou dans le placard. On sait qu’il est là.

Un jour il faut le remplacer par autre chose. Je n’ai trouvé qu’un unique remède, la paix intérieure. Mais il faut aller la chercher, elle n’apparait pas seule. Ce qui vient facilement par contre c’est le découragement, l’aigreur, la colère, le ressentiment, l’envie, la jalousie.

J’aimerais pouvoir dire que je n’ai fait qu’entendre parler de tels sentiments. J’aimerais.

Je pense que c’est la frustration qui pour soi-même est le plus difficile à vivre.

Mais tu vois, pour ma part j’ai trouvé la foi dans ma nuit de l’âme. Et celle-ci n’en a pas été moins longue pour autant. Elle a été moins douloureuse, ce qui n’est pas la même chose.

Avant cette période, j’étais insouciante moi. Je me souviens qu’un jour, une espèce de gourou que ma mère avait connu grâce à des tiers (elle n’a jamais adhéré à son groupe) m’avait demandé de lui raconter mes problèmes. Ce qui m’avait plongé dans l’embarras, je n’en avais pas à l’époque.

Aujourd’hui certains me demandent comment trouver la foi dans la difficulté. En ce qui me concerne, c’est de l’aide que j’avais demandé.

J’entends déjà certains se dire, c’est facile avec ses guides…

Je rappelle que j’ai passé une nuit dans un centre pour sans-abris après avoir été expulsée de mon appartement. Et j’étais seule devant mes parents quand ils m’ont demandé des explications. Vu que j’étais fauchée en plus d’être à la rue, je ne pouvais pas les envoyer balader. 

Non tout n’était pas facile pour moi. J’avais demandé de l’aide bien avant cela. Je l’ai reçu, mais pas comme je l’aurais voulu.

Parfois on me demande comment j’ai pu laisser cette situation dramatique arriver. Parce que j’ai cru. J’avais reçu un message, pas de mes guides, me disant que je m’en sortirai au final.

Quand j’ai reçu le montant de la dette que j’avais à payer, j’ai paniqué. Mais le jour même on m’a dit, vous avez été expulsé, c’est fini. C’est ce qui a été décidé ici. 

Et le mois d’après je trouvais un travail.

La chose comique, je l’ai su après l’expulsion, est que si j’étais partie avant, il m’aurait été demandé de payer. 

C’est finalement la perte de confiance de mes proches que j’ai dû payer par contre. Jusqu’à ce que je m’aperçoive que ceux qui m’ont pardonné n’attendent rien de moi. Les rares autres voudront toujours que je donne ce que je n’ai pas.

Et je n’ai pas le temps pour ça. 

« Tu préfères prendre le temps d’aller à Venise ou de visionner des films sur ton Ipad pendant les pannes de courant. »

Lol, en fait elle n’a pas duré mais le film était sympa alors j’ai regardé jusqu’au bout. Mon frère avait raison, l’histoire m’a plu.

« Comme tu aimes vivre en Martinique, où tu te sens chez toi. Tu te souviens qu’à Marseille tu te demandais où tu pourrais te sentir chez toi ? »

Je me souviens.

« Tu crois aux fins de contes de fée de dessins animés ? »

Ce ne sont pas ces fins-là que je vis. Les miennes sont bien plus contrastées que chez Disney. En fait pour moi l’histoire commence à « ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants. » 

« Et tu crois aux histoires d’amour de contes de fée ? »

Non, je n’y crois pas trop ! 

« Comment va ton ami aux tablettes de chocolat ? »

Je pense qu’il va bien, il est à New York avec sa copine.

« Toujours pas de regret ? »

Vois la situation, je me dis au contraire que j’ai évité une belle épine.

« Et tu n’as personne d’autre en vue ? »

Ça viendra. Je constate qu’il y a plein d’hommes partout.

« Évite celui qui a cherché à te cacher qu’il était en couple. »

Celui-là est aux oubliettes depuis longtemps.

« De toute façon tu ne cherches pas réellement quelqu’un. »

C’est vrai. 

« A quoi penses-tu en ce moment ? »

Plutôt à profiter de ce qui se présente, des choses sympa qui se présentent. Alors s’il y a un homme pourquoi pas mais s’il n’y en a pas, ce n’est pas grave.

Je vais à Venise quand même après tout.

« Tout à fait. Tu vas à Venise quand même. Mais c’est encore loin. Non ? »

Oui, ce qui me laisse le temps de faire d’autres choses sympa.

« Je voudrais que nous méditions ensemble. »

Ok, tout à l’heure.

« Oui, tout à l’heure. Passe une bonne soirée. »

Merci à toi.

Bonne journée à tous ;)

PS : photo prise à Québec devant le château Frontenac 

  • Ni Ombre ni Lumière

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog. Je…
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres articles liés
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
  • Ce dont je suis capable

    Bonjour à tous, « Alors tu vas participer à ce concours photos ? », …
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

20 Commentaires

  1. Carène

    25 septembre, 2015 à 20:29

    Avec grand plaisir pour ma part Zebullon !! :)

  2. Zebullon

    25 septembre, 2015 à 20:15

    Bonjour,

    Ok pour moi :)
    A bientôt Gui Gui et Carène.

  3. crystallia

    25 septembre, 2015 à 11:01

    Ok, merci Guillaume.

  4. Gui...Gui

    25 septembre, 2015 à 2:49

    Bonjour Sylvie,

    Je comprends tout à fait…Et je te remercie d’être plus directe.
    Je n’ai pas le droit d’interagir en électron libre sur ton blog,et créer des Micros Bulles philosophiques par si,par là.
    Je comprends aussi ton manque d’indulgence car ton blog,ta création est de haute volée…

    Je dois t’avouer qu’il s’agit pour moi d’une « deuxième crise mieux contrôlée »après celle de l’année dernière.
    Ainsi je me suis laissé absorber par l’Élégance de ton écriture,et émit d’énormes confusions…
    Au travers de tes articles tu mènes tes lecteurs tantôt à 100 lieus sous les mers,tantôt 100 km au dessus des nuages.
    Et je suis très réceptif à cette profondeur des mots.

    Bref de toute façon je commence à affiner sérieusement ce que GT venu chercher ici…
    J’avance à tout petit pas dans le « ici »et le « maintenant » et à pas de géant dans le sommeil.
    Donc dans l’avenir,rassure toi,tes guides n’auront pas besoin de te demander de me sortir de la blacklist à contre-coeur !!
    Mon addiction à ton blog est en excellente voie de sevrage…Je pourrais simplement vous et te lire sans avoir besoin d’intervenir à tort et travers tout bientôt.

    Salut Zebullon,

    Oui ma fille et sa mère vivent près de Toulouse…Donc moi aussi,mais dans l’avenir je serais souvent à Paris en transit entre deux avions,donc peut être le temps de partager un café dans la ville lumière un de ces jours…

    Bref pour éviter une conversion privée ici,Sylvie voudrais tu transmettre le mail de Zébu à Carène stp(çà évitera que lui et moi ayons tes coordonnées).
    Bien entendu uniquement si Zebullon donne son accord.
    Rassure toi Zébu,je ne vais pas t’inonder de mails tout les jours…

    Bref aucun souci!!!

    Bonne journée à tous ;)

  5. Zebullon

    24 septembre, 2015 à 23:51

    Bonsoir Sylvie,

    J’ai lu ton poste après avoir répondu;
    Ce que je comprends:
    Je réagis au commentaires des gens et non plus à l’article ou au point qu’il soulève.
    J’en suis conscient, donc je vais faire une petite pause dans mes commentaires afin de me recentrer sur l’essentiel.

    Merci pour ce cadrage ^^
    Bise ;)

  6. Zebullon

    24 septembre, 2015 à 23:38

    Salut Gui Gui,

    Avec plaisir pour le Café. Avec une bousculade à Toulouse, j’en déduis que tu es dans le sud?
    Sinon les prénoms: Même si j’utilise Jacques Laam comme pseudo… Non aucun des 3.
    Prise de consciences de la « Nature » dans l’art en général?
    Ce que j’en pense: la nature ou l’environnement est dans l’art depuis le début. Les grottes de Lascaux représentent des animaux. Le propre d’un peintre, c’est d’observer, la nature en particulier.
    Vois le travail de l’école hollandaise sur la lumière.
    Mais le virage pour moi ce sont les impressionnistes : tu peux voir aux musée à Giverny, le travail sur une meule de paille, peint à différente heure de la journée afin de capter la lumière, une fois de plus.
    Les Nymphéas de Monet, c’est une ode à la nature pour moi.
    L’intérêt de l’art sous toutes ses formes c’est qu’il voyage dans le temps.
    On peux aujourd’hui observe une œuvre de quelques millier d’années.

    Sinon notre sensibilité au problème de l’environnement date de 1970, avec le club de Rome, cela fait déjà 45 ans…mais pour d’autre cultures comme les cultures aborigènes d’Amérique ou d’Australie etc… elle est beaucoup plus ancienne. Les shamanes sur le forum doivent mieux savoir que moi lol

    Je pense que c’est peut être ton regarde sur la chose qui à changer ;)
    J’aime Tryo depuis le début ^^
    https://youtu.be/n51lvXkmJnw

  7. crystallia

    24 septembre, 2015 à 23:08

    Bonsoir,

    Zebullon, je n’ai pas vu Jacques et la mécanique du cœur mais j’en connais le thème, je pense que ce doit être un joli film.

    Fleur, je pense que c’est plus simple en effet. Mais quelque part ça rassure de savoir que l’argent est déjà là.

    Émilie, il faut laisser nos ailes nous soulever. En vérité tu vois, tous les sujets qui me touchent ne sont pas faciles à aborder pour moi. Alors je te remercie de ne pas avoir insisté lourdement.

    Guillaume, ce qui m’énerve en vérité dans tes interventions c’est qu’elles sont souvent déconnectées du sujet de mes articles. Comme si en fait peu importe le thème, tu dis ce que tu as envie de dire. Comme si tu initiais un sujet de discussion sur un forum.

    Je trouve cette attitude envahissante et j’ai été contrariée de voir Zebullon se mettre à agir de la même manière.

    En fait c’est simple, bien que je conçoive sans mal que ce ne soit pas le but recherché, ton attitude heurte ma sensibilité.

    Je ne vais pas avoir la malhonnêteté de te dire il faut que tu travailles ceci ou cela, chacun est comme il est. Et est parfait à sa manière.

    En revanche je te demande de tenir compte du fait que je préfère que les commentaires aient un lien direct avec les articles, à moins que ponctuellement tu n’aies besoin d’exprimer un problème précis en vue d’obtenir de l’aide, comme le font parfois certains.

    Merci à tous.

  8. alexandre

    24 septembre, 2015 à 22:29

    Bonjour Sylvie,
    Désolé si ma remarque sur les personnes riches t à heurté je suis également d accord avec ce que tu vient de dire c vrai que toutes les personnes ne connaissent pas ce vide intérieur et que l argent ne le comble pas . j ai connu deux exemples illustrant ces remarques . par ailleurs dans mon esprit si je r ai dis dis que j j’appréciais ta simplicité c que c est une qualité rare pour moi que tu as et que peu de gens seraient aussi modestes et sages que toi dans les mêmes situations ne change pas bisous

  9. Gui...Gui

    24 septembre, 2015 à 20:00

    Bonsoir,

    Je sais pas ce que vous en pensez mais je trouve qu’il y a un courant artistique très intéressant depuis quelques temps,notamment en terme de musique,de création de film,de film d’animation…
    En ce qui concerne l’écriture,la littérature,la peinture je ne suis pas assez connaisseur pour m’en rendre compte.

    Bref je trouve ceci de bonne augure pour une prise de conscience plus collective tout autour de la Planète.

    bises et je vous laisse Tranquillou …

  10. Gui...Gui

    24 septembre, 2015 à 19:08

    Oups désolé y’a pas de lien sur youtube pour ce film en entier…
    Nouvelle Boulette,lol !

    Bref il est à voir un jour d’ennui ou de pluie qui vous clou à l’intérieur.

Consulter aussi

Virées impromptues

  Bonjour à tous, « Donc tu veux passer à la sécu ? », me demande El…