Archive pour octobre, 2015

Bénéfices indirects

Bénéfices indirects 15102511050617181813693360

Bonjour à tous,

Je me lève tôt chaque samedi pour aller marcher avec une amie. J’envisage d’y aller seule également le mercredi soir. Par contre, je ne vais plus à la salle de gym.

« Tu as remarqué que nous ne t’y encourageons pas non plus. », me dit Elémiah.

Vous m’encouragez plutôt à aller marcher seule le mercredi.

« Tu aimes le coin, cela te fait du bien. »

Oui mais j’ai payé la salle de sport.

« C’est vrai, il te reste 9 massages à recevoir, tu devrais prendre rendez-vous. Prends en un par mois. »

 Les massages c’est une chose, je pense aux cours.

« Tu fais plusieurs kilomètres chaque semaine. Vas le mercredi aussi, tu pourras même aller ailleurs. Certains marchent sur la plage ce qui est meilleur tu le sais déjà. Ensuite tu pourras aller te baigner.

Prends rendez-vous pour tes massages et continue de marcher à l’extérieur. »

Au départ vous m’avez encouragée à m’inscrire.

« Au départ tu étais réfractaire à te mettre durablement au sport. Mais même en salle, tu préfères la marche aux cours. Marche à l’extérieur. Tu as trouvé l’impulsion et une activité sportive qui te plait. Tu as mieux dépensé cet argent que tu ne le penses.

Va te faire masser. Et continue de marcher à l’extérieur. »

Ce qui me plait ce sont les effets du sport sur mon mental.

« Le goût de l’effort et l’endurance, c’est ce que tu sembles développer. Sans parler de la satisfaction de te voir dépasser la fatigue physique sur de longues distances.

Le sport c’est le mental avant le physique. Tout simplement parce que ton corps fait tout pour te rappeler l’inutilité de ce que tu lui infliges quand tu désires faire fi des premiers signes de travail trop intense.

Ce matin quand tu as pris la décision de retourner sur la piste alors que tu t’étais déjà donnée hier, puis un quart d’heure avant, tu as senti que tu n’étais pas aussi fraîche que quand tu te lèves le samedi matin.

C’est la volonté qui t’a permis de ne pas retourner t’asseoir avant d’avoir atteint ton objectif.

La marche te fait du bien. Alors que durant les cours tu entends les professeurs te marteler qu’il faut faire des efforts pour avoir un plus beau corps.  

Tout ce travail juste pour avoir un plus beau corps ? Nous avons pris la peine de discuter avec toi de l’importance d’une part de t’aimer telle que tu es et d’autre part de tous les bénéfices indirects que tu peux retirer de la pratique régulière d’un sport.

Ne cours pas après des chimères. La quête d’un plus beau corps peut être ce qui t’a mis le pied à l’étrier. Mais sache voir et apprécier ce qu’il y a vraiment d’intéressant à gagner.  

Il faut que tu prennes le temps de t’étirer correctement après chaque séance par contre. Tu ne l’a pas fait ce matin. Prends ce temps. »

Oui je sais, j’ai oublié. 

« Il faut y penser. »

Merci Elémiah.

Bonne journée à tous ;)

PS : photo prise à Deshaies en Guadeloupe

Du bleu rien que du bleu

Du bleu rien que du bleu dans Vie magique 15102504133017181813690481

Bonjour à tous,

Je vous propose un petit exercice de relaxation aujourd’hui. Vous êtes entouré de bleu, rien que de bleu.

Et tandis que vous vous faites à ces énergies douces qui se présentent à vous, un animal se rapproche.

Vous le saluez quand il arrive à votre hauteur et lui avouez votre désir le plus cher.

Lorsqu’il repart, emportant au passage votre secret…

Aie, aie, aie, je me suis tout mélangé…

« En effet. Si tu es fatiguée tu devrais simplement aller te reposer. », me dit Roéchel. 

Tu ne veux pas m’aider à finir, ou à rattraper le coup ?

« C’est l’exercice qui permet de se défaire d’un sentiment de culpabilité que tu as décrit. Sans avoir pris la peine de prévenir que le prix à payer existe en l’occurrence. L’Animal est un Esprit qui n’emporte pas ton secret au loin. Il le garde au chaud en attendant que tu sois prêt à vivre l’enseignement qui te permettra de te défaire de manière naturelle de ta culpabilité.

Ce jour-là il revient vers toi et te rend ce qui t’appartient en t’infligeant la leçon qui te permettra de dépasser. Elle peut être difficile à accepter, selon la puissance de ton ego.

Il ne s’agit donc en rien d’un simple exercice de relaxation.

Tu ne devrais pas t’en vouloir d’avoir crié après ton neveu. Tu étais aussi fatiguée que lui. Il s’est d’ailleurs endormi dans tes bras la minute d’après, avec confiance.

Il avait besoin de faire savoir qu’il ne savait pas comment trouver le sommeil.

Va te coucher. »

Lol, merci Roéchel.

Bonne journée à tous ;)

PS : sur la photo, les Iles Vierges Britanniques

 

La mauvaise quête

La mauvaise quête 15102503540417181813690480

Bonjour à tous,

Il faut que je refasse ma garde-robe. Le problème c’est que comme je m’y prends carrément au pied levé, je n’ai pas le budget pour ça.

Ce qui n’est pas forcément un problème car j’ai été faire du repérage en boutique et rien ne m’a plu à part un combishort qui présentait un défaut dans ma taille. Or il ne restait qu’un seul exemplaire dans ma taille.

Pourquoi tant de femmes s’habillent-elles en 38 ? Cela fait un moment que je cherche un combishort suffisamment habillé pour que je puisse le porter au travail.

J’ai du mal à trouver des shorts de ville également. Cela changerait des jupes à l’occasion.

La malédiction de la recherche a encore frappé on dirait. Quand je cherche vêtements ou chaussures, c’est que je cherche autre chose.

Je suis certaine qu’un jour prochain je serai tranquillement en train de flâner quand apparaitra devant moi le combishort de mes rêves.

Mais dans l’attente de ce jour glorieux, je vais mettre en œuvre ce que l’épreuve de la mauvaise quête m’a enseigné.

Oublions la tournée vaines des boutiques. Je rentrerai frustrée de n’avoir rien pu acheter ou alors en ayant acheté que de quoi encombrer mes armoires.

Non, voilà la bonne attitude à avoir : 

- Ne pas se prendre la tête

- Être à l’écoute de soi  

- Tester une recette de glace à la noix de coco sans lactose

Je compte également m’inscrire dans un club de randonnée. Cela me fera du bien et je pourrais prendre plein de belles photos.

En attendant de comprendre ce qui se cache derrière le besoin de refaire ma garde-robe.

Bonne journée à tous ;)

Petits cœurs coco banane sans lait ni gluten

Petits cœurs coco banane sans lait ni gluten dans Alimentation 15102802253017181813700737

Bonjour à tous,

Bon, changeons d’ambiance. Je vous propose une recette sympa, des petits cœurs coco banane sans lait ni gluten.

Pour cette recette il vous faudra :

- 4 moules en forme de cœur (bon d’accord, vos propres moules à tartelettes feront probablement l’affaire, mais ce sera moins mignon)

- 2 oeufs

- du sirop d’agave (à votre convenance)

- 100 g de farine sans gluten – j’ai utilisé de la farine de toloman, ce qu’en-dehors de la Martinique on appelle arrow-root

- 100 g de noix de coco râpée

- du bicarbonate de soude (ou de la levure sans gluten)

- 1 banane mûre 

- 1 pincée de mélange 4 épices

- 1 bouchon de rhum 

Mélangez les œufs et le sirop d’agave, ajoutez le bouchon de rhum.

Versez la farine, la noix de coco râpée puis le bicarbonate de soude (ou la levure sans gluten).

Après avoir mélangé, ajoutez le mélange 4 épices. Attention, il n’a vocation qu’à parfumer délicatement, son goût ne doit pas l’emporter sur ceux de la banane et de la noix de coco.

Ajoutez la banane écrasée ou coupée en rondelles si vous aimez faire ainsi.

Vous aurez peut-être noté qu’il n’y a pas de beurre (ou de margarine végétale). J’ai trouvé que c’était facultatif pour cette recette, je n’en ai pas mis.

Après avoir correctement tout mélangé vous devez obtenir un appareil homogène et plutôt liquide. Versez-le dans vos moules.

Il m’a fallu 25 minutes à 180° pour que les petits cœurs sans lait ni gluten soient bien cuits. Ce sera peut-être différent sur votre four, que vous connaissez mieux que moi.

Bonne dégustation. 

Qu’elle soit encore là

Qu'elle soit encore là 15102503164517181813690479

Bonjour à tous,

La santé de ma tante atteinte d’un cancer va en déclinant. De son propre aveu elle en a assez de souffrir. Il y a une semaine nous avons cru son heure arrivée.

 Elle s’est mise à vomir du sang et même ses selles étaient pleines de sang. Il s’est avéré qu’elle a développé un ulcère. Après moins de 48h à l’hôpital elle a pu rentrer chez elle.

Ce weekend, c’est une forte fièvre qui l’a obligée à y retourner. Il a fallu appeler le samu deux heures après avoir renoncé à voir arriver SOS Médecin.

Il semble qu’elle nous prouve chaque jour qu’il est toujours possible de souffrir davantage. Elle parait à bout de force mais rien ne s’arrête, dans un sens ou dans l’autre.

Nous en venons à nous dire que la mort représenterait un soulagement. Pour elle en premier lieu mais également pour tous ceux qui l’accompagnent dans cette épreuve qui dure maintenant depuis 4 ans.

Elle est passée par temps de phases mentalement. Elle a été tour à tour adoucie puis révoltée, battante puis accablée.

Jamais résignée ceci dit. Elle semble vouloir une issue, même si à l’évidence elle préfèrerait encore la vie.

Pour ma part je ne veux pas qu’elle meure. Toutefois je voudrais qu’elle puisse voir le bout de cette trop longue épreuve.

Mes sentiments sont partagés en vérité. Les médecins ne nous parlent absolument pas de rémission. Et elle ne reçoit plus ni chimiothérapie ni radiothérapie. 

J’en suis à me dire que si la seule issue possible est la mort, il faut tout faire pour qu’elle souffre au minimum . Mais une part de moi ne peut s’empêcher d’espérer.

Je crois que ce sera toujours le cas.

Je me demande si elle fêtera noël avec nous. C’est son tour de l’organiser cette année. Ce sera le premier noël de sa petite-fille.

En plus c’est elle qui prépare les meilleurs apéritifs. Et une de mes tantes doit venir faire la fête avec nous cette année.

Ce serait bien qu’elle soit encore là.

On verra.

Bonne journée à tous ;)

PS : photo prise à Tartane

10 Bonnes raisons d’aimer la vie

10 Bonnes raisons d'aimer la vie  15102502254217181813690477

Bonjour à tous,

La fin de l’année approche et j’entends tout autour de moi des personnes râler pour les impôts locaux, les bilans comptables, les frais que noël qui approche va occasionner.

J’ai donc décider de me faire une petite liste agréable pour me rappeler combien il peut être facile aussi de garder le sourire.

- J’habite la Martinique. Où il fait beau et chaud toute l’année. 

- Mon petit neveu. Une vraie tornade par moments. Mais la vie est tellement mieux depuis qu’il est né.

- Mon papa veut passer plus de temps avec moi.

- Le bleu de la mer dont je ne me lasse pas.

- Le bleu du ciel dont je ne me lasse pas.  

- La marche du samedi matin dans la nature

- Les nombreux fous rires au boulot durant la semaine

- Les moments calmes qui rappellent que les instants de solitude ne sont agréables que parce que l’on se sait entouré

- Le cours de dessin qui est un vrai moment de détente

- Le plaisir de prendre des photos qui ne disparait pas 

Bonne journée à tous ;)

PS : photo prise à Tartane

Petits gâteaux aux pépites de chocolat sans lactose ni gluten

Petits gâteaux aux pépites de chocolat sans lactose ni gluten dans Alimentation 15102502335217181813690471

Bonjour à tous,

Quelle meilleure manière de commencer la semaine qu’avec quelques douceurs ?

Ce weekend j’ai acheté des moules en forme de jolis petits oursons. Cette recette de petits gâteaux aux pépites de chocolat sans lactose ni gluten était parfaite pour leur inauguration.

Pour la réaliser il vous faudra :

- 4 petits moules (pas forcément en forme d’oursons, j’en ai aussi en forme de cœur par exemple, arrêtez de rire)

- une tablette de chocolat noir (notez que je n’ai pas écrit, des pépites achetées en sachet)

- 3 œufs

- 150 g de sucre (j’utilise du suc de coco au lieu de sucre raffiné blanc)

- 150 g de farine sans gluten de votre choix (j’ai choisi de la farine de manioc, qui a la particularité d’être très épaisse mais pas lourde à digérer)

- 50 g de poudre d’amande (ma maman a utilisé de la noix de coco dans sa version)

- du bicarbonate de soude (ou un sachet de levure sans gluten si vous en achetez)

- 130 g de beurre (j’utilise de la margarine végétale)

- de l’essence de vanille (notez que je n’ai pas écrit, du sucre vanillé)

Mélangez le sucre et les œufs.

Ajoutez la farine, la poudre d’amande puis le bicarbonate ou la levure.

Ajoutez l’essence de vanille en fonction de votre goût toutefois la vanille ici a vocation à parfumer délicatement, elle ne doit pas faire oublier le goût du chocolat.

Ajouter le beurre ou la margarine végétale. Je n’ai pas testé cette recette avec de l’huile par exemple, je ne sais donc pas quel serait le résultat en remplaçant le beurre par de l’huile.

Cassez votre tablette de chocolat en fonction de la quantité qui vous intéresse. Prenez un couteau et sur le plan de travail, détaillez grossièrement des morceaux plus ou moins fins de chocolat. Et vous aurez vos pépites.

Versez-les dans l’appareil et intégrez-les doucement à la pâte. Ma mère préfère remplir les moules d’abord et recouvrir de copeaux de chocolat. C’est un choix.

Après les avoir graisser avec du beurre ou de l’huile (j’ai utilisé de l’huile de colza) remplissez les moules de manière à peu près égale et enfournez. Si vous utilisez de la farine de manioc, vous pourrez remplir les moules à la cuiller. 

Laissez cuire 20 min au four à 180°. Notez cependant que les farines sans gluten peuvent cuire très vite selon les fours.

Enfin, résistez à la tentation de tout manger d’un coup. Sachez vous montrer raisonnable.

Bonne dégustation. 

Le matin

Le matin dans Mes poèmes 15101804222617181813671732

Puis la Terre a cessé de tourner,

Une longue, très longue seconde,

J’ai retenu mon souffle un instant,

Je t’ai vu t’approcher, te rapprocher,

La sensation du sol sous mes pieds,

Je venais d’atterrir on aurait dit,

Je crois…

Tout autour de moi l’air était chaud, léger, enfin,

C’est à donc à cela que ressemble le matin ?

Lance-toi ce challenge

Lance-toi ce challenge 15101804121717181813671713

Bonjour à tous,

« Si tu as un projet artistique en tête, tu dois te donner les moyens de le réaliser. », me dit Roéchel.

Mais j’ai peur de ne pas arriver parce que je suis vraiment nulle en dessin.

« Tu ne sais pas dessiner mais tu prends des cours. Suis les conseils de ton professeur. Si ce projet te tient à coeur, tu parviendras à le réaliser. »

Tu as  vu les œuvres qui sont accrochées au mur ? 

« Elles ne correspondent pas à ce que tu ambitionnes de faire. »

Oui mais elles sont belles.

« L’art est d’abord affaire d’expression. Et ton prof a précisé qu’il n’était jamais nécessaire de savoir dessiner. »

C’est vrai, il l’a dit…

« Avoir confiance dans ce que tu connais, c’est facile. Lance-toi ce challenge, essaie de réaliser ce que tu as en tête. Pour toi-même.

En créant tu prendras confiance. »

Merci Roéchel.

Bonne journée à tous ;)

PS : photo prise sur l’ilet Chevalier à Sainte Anne

Charmants jeunes hommes

Charmants jeunes hommes 15102312253817181813684774

Bonjour à tous,

« Je t’avais dit que je pouvais t’aider. », me rappelle Lauviah.

Oui.

« Tu vois, tu ne souffres pas. Il fallait te faire confiance jusqu’au bout. Nous t’aurions toujours aidé. »

Ce qu’il y a c’est que je savais que je pouvais les croiser n’importe quand, surtout lui. En plus il fait exprès de venir dans mon bureau par moments. Et d’autres collègues ont remarqué l’attirance qu’il y avait entre nous. 

Je suis la seule dans l’histoire qui serait passée pour la mauvaise. Et je côtoie tout ce monde tous les jours, tu comprends ?

En outre, je ne voulais pas souffrir c’est vrai. Et je voyais que je n’arrivais pas à me détacher puisqu’il était tout le temps là. 

Je voulais que tout s’arrête, d’un coup. C’est ce que j’ai souhaité.

« C’est ce que tu as ordonné. »

C’est vrai. 

« Tu vois, quand tu détournes des énergies, tu empêches la circulation normale de tes propres énergies. Tu les bloques. Ce faisant, ce qui te pèse ne peut pas être évacué naturellement et de nouvelles portes ne peuvent pas s’ouvrir.

C’est pourquoi ce n’est jamais la bonne méthode. Nous avons réparé tes dégâts énergétiques, tu n’auras pas de séquelle. Mais il ne faut pas recommencer.

Oui tu vas continuer à le voir et à la voir aussi. Oui certains collègues ont remarqué cette attirance entre vous. Ils ont remarqué que quelque chose passait.

Toutefois, cela ne change rien au fait que tu as fait ton choix. Tu pouvais demander à l’Univers de t’aider à l’assumer.

Le charmant jeune homme aux tablettes de chocolat  t’a encore couru après au sens propre aujourd’hui. »

Lol, je ne sais pas pourquoi il fait ça…

« Mais dans ta tête il peut simplement être un bon ami. »

C’est ce que je voudrais oui. Et je te remercie de m’avoir aidée à comprendre que je n’avais pas besoin de me braquer ou de le fuir pour ça.

« Maintenant tu peux croiser quelqu’un d’autre. »

Lol…

« Tu réalises que ce n’est pas si urgent. »

Oui, c’est drôle.

« Non, c’est normal. La vie peut réserver toutes sortes de surprises. Trouver un jeune homme charmant est une bonne surprise. Quoiqu’il se passe. L’essentiel est que les portes s’ouvrent.

Tu n’as plus de chocolat ? »

J’en rachèterai demain.

« Le jeune homme qui tient la boutique est charmant aussi. »

J’avais bien remarqué en effet. Il est sympa également.

« Mais il n’y a pas la correspondance énergétique. »

C’est nettement moins fluide.

« Toutefois ce ne sont pas les charmants jeunes hommes qui manquent. »

C’est que je constate régulièrement.

« La vie peut réserver toutes sortes de surprises. »

Oui, heureusement. Merci à toi.

« On peut clore le sujet ? »

Je pense.

« Passe une belle fin de semaine. »

Merci Lauviah.

Bonne journée à tous ;)

PS : photo prise à Québec, sur le site de la chute Montmorency

1234

Messages et apparitions |
Jésus-Christ sauve |
J'aimerais devenir musulmane |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SALAFYA
| Le Blog de la Médit'
| For This Cause