Accueil Spiritualité Situation claire

Situation claire

18

Situation claire 15101311105217181813658762

Bonjour à tous,

« Un petit rappel ma douce Sylvie, as-tu honte de porter des lunettes ? », me demande Lauviah.

Non. C’est comme ça, j’ai des problèmes de vue.

« Il serait dommage d’avoir honte d’un problème de santé indépendant de ta volonté, n’est-ce pas ? »

Certes, je te vois venir…

« Tant mieux. Il y a des personnes qui peuvent souffrir de diverses pathologies, elles n’en demeurent pas moins des personnes intéressantes. »

Je n’ai pas dit le contraire.

« Vous dîtes qu’il n’y a aucune honte à souffrir d’une maladie quelconque. »

C’est tout à fait exact.

« L’autisme n’est pas une maladie. »

Je sais.

« L’intolérance au gluten, si. Quelqu’un comme toi qui doit composer avec de multiples intolérances, a l’habitude de faire face aux réactions pas toujours compatissantes de l’entourage. »

On s’habitue.

« Mais à cet instant précis tu ne peux pas faire disparaître tes intolérances. »

Non.

« Ne deviens pas intolérante à des choses que tu es tout à fait capable d’accepter dans ta vie, même si elles ne te touchent pas directement. »

J’entends le message. Mais tu m’as fait paniquer avec ta suggestion. 

« Pourquoi ? Tu as paniqué quand le médecin t’a demandé de cesser lactose et gluten mais cela n’a pas fait évoluer la situation. Tu souffrais bien de carences multiples à cause de tes intolérances alimentaires. »

Donc je suis autiste ?

« Tu te souviens du test que t’avait fait faire ton employeur ? Il avait révélé un comportement social gênant. Un manque d’intérêt flagrant pour le travail en équipe. Et une nette préférence pour les tâches solitaires. »

Force est de constater que non seulement je sais travailler en équipe mais qu’en plus je m’entends avec tout le monde.

« Oui, tu as raison. »

Mais j’admets que je préfère être seule à mon poste ou sur mes dossiers.

« D’accord. Si tu fais un test pour déceler des troubles autistiques, un nouveau, il va se révéler positif. Je peux te le dire. »

Je ne comprends pas.

« Parce que ces tests visent à repérer une manière de penser différente. Et tu as bien une manière de penser différente.

Pas des idées différentes, tu conçois les choses de manière différente. Et c’est cela qui ressort.

Pas forcément les raisons qui font que tu conçois différemment.

Ce qui nous ramène à la question des formes d’intelligence. Et la raison pour laquelle je t’avais demandé de lire des témoignages d’autistes.

Pour beaucoup de personnes, toutes les formes d’intelligence se trouvent à peu près au même niveau. Celles qui sont actives.

Certaines personnes ne disposent que d’un très faible niveau d’intelligence émotionnelle. Souvent ces personnes se révèlent bien peu adaptées à la vie sociale, mais elles font comme toi ou d’autres, elles apprennent tôt à faire semblant pour la plupart.

Quand avez-vous besoin de faire semblant ? Dans deux cas de figure. Soit quand une des formes d’intelligence n’est pas suffisamment développée chez vous, soit quand au contraire une des formes d’intelligence voire deux est ou sont trop développées.

Il suffit qu’il y ait un manque ou un développement nettement supérieur aux autres formes d’intelligence pour que le déséquilibre engendré modifie de manière significative votre manière de concevoir. 

Les autistes Asperger entrent souvent dans l’un ou l’autre de ces cas de figure. Et plus précisément dans le premier cas de figure. 

Il existe plusieurs formes d’intelligence. Tu sais déjà que ce n’est pas du côté intellectuel qu’il faut chercher le manque.

C’est du côté émotionnel qu’il se trouve. Leur conception de la vie est modifiée par une intelligence émotionnelle qui ne prend pas en compte certains éléments. Telle que l’importance du lien entre personnes et sentiments. Entre lieux et sentiments. Entre situations et sentiments. Et pourtant ils peuvent éprouver des sentiments.

Toi qui aimes les tests, tu sais déjà que tu as un très bon niveau d’intelligence émotionnelle. De toute manière, il suffit de te lire pour se rendre compte que tu es tout à fait capable de comprendre les sentiments d’autrui.

En fait ton niveau d’intelligence émotionnelle n’est que légèrement supérieur à ton niveau d’intelligence intellectuelle.

Tu n’es pas autiste. Par contre tu ne fais pas partie de la grande majorité de personnes pour qui toutes les formes d’intelligence se trouvent à des niveaux proches ou équivalents.

La médiumnité est une des nombreuses manifestations de l’intelligence spirituelle. Qui est de loin la forme d’intelligence la plus développée chez toi. 

Ce qui n’apporte pas que des avantages. En réalité tout est lié, tes intolérances alimentaires, tes fibromes et cette impossibilité d’établir des relations sociales fortes si elles ne peuvent pas être sincères dès le départ. Le dernier point ne devrait pas être un inconvénient mais de manière concrète il engendre des inconvénients.

Nous t’avons dit plusieurs fois de rester dans la Lumière. Parce que c’est là qu’est ta place. Le gris, ce n’est pas pour toi. Tu as besoin de sincérité et de situation claire.

Attends tranquillement de rencontrer quelqu’un de sincère dans une situation claire. Parce que dans tous les autres cas de figure tu seras avertie à l’avance de tous les écueils que tu pourrais vivre et du coup tu sauras que tu n’as que du temps à perdre.

Je sais que les gens ne te croient pas quand tu leur expliques que tu sais comment l’histoire va se dérouler quand tu rencontres un homme. Peu importe.

Attends tranquillement de rencontrer quelqu’un de sincère dans une situation claire. »

Merci Lauviah.

Bonne journée à tous ;)  

  • Ni Ombre ni Lumière

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog. Je…
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres articles liés
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
  • Ce dont je suis capable

    Bonjour à tous, « Alors tu vas participer à ce concours photos ? », …
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

18 Commentaires

  1. crystallia

    16 novembre, 2015 à 1:47

    Bonjour,

    Mon chef dit qu’il n’y a pas de question stupide.

    Il faut savoir faire preuve de créativité en l’occurrence.

    Bise ;)

  2. Miss X

    15 novembre, 2015 à 20:31

    C’est intéressant ce que tu dis sur les peintures Camille,

    En général, ce qui vient d’il y a longtemps est conçu de manière durable, non?

    On cherchait une forme de qualité quand on devait investir sur de très grandes œuvres, non qu’on ne le fasse plus aujourd’hui, mais j’imagine que les peintures étaient moins « démocratiques », non?

    Bonne journée ;) , bise. ;)

  3. Miss X

    15 novembre, 2015 à 20:12

    Coucou,

    Comment faire quelque chose d’utile de notre intelligence émotionnelle quand on à peu d’occasions de s’en servir avec quelqu’un, et comment s’occuper convenablement de soi quand on est dans un cas de figure..oui, non en fait j’ai rien dis.

    Je t’avoue que c’est à moitié stupide ce que je te demande car je sais très bien que je formule pas complètement correctement ma question, mais je n’ai pas tellement envie de chercher,

    je sais quel est le but à moitié avoué derrière ;) ,

    mais elle est pas intelligente ou intéressante quand même ma question?

    O.k. Je sors.
    Je vais avoir une moitié de regret si je la poste.
    Juste à moitié.
    Enfin pas réellement. ;)

    Aller je me lance!

    Amen, et bonne journée!
    On sait jamais, bise ;)

  4. crystallia

    7 novembre, 2015 à 17:56

    Je te jure, j’ai manqué les deux derniers cours de dessin déjà…

    Mais ce n’est pas amusant de faire ce que l’on me dit !!!

    Je sais, je sais…

  5. lapriereducompositeur

    7 novembre, 2015 à 11:19

    Bah oui quoi, quand tu te seras sérieusement mise à la peinture justement. :P

  6. lapriereducompositeur

    7 novembre, 2015 à 5:48

    Coucou,

    bah si je me souviens bien ce que tu disais, c’est pas tant qu’on « change » notre nature profonde, mais comme si pour ma part il y avait une couche d’une autre couleur dessus quoi.

    En fait Eledahiel a dit pour moi « Blanc doré en finalité. Pour l’instant, un arc-en-ciel jusqu’à ce que le doré soit stable. » ça me fait un peu penser que c’est comme un peintre qui fait des essais. Tu sais comme quand les peintres fabriquaient eux-même leurs couleurs jadis? En broyant des minéraux et diverses terres, pour trouver un mélange qui soit adéquat et qui fixe correctement. (D’ailleurs le bleu coûtait une fortune et on ne l’utilisait quasi pas, car il était fait à partir de lapis-lazuli, pierre ultra ultra chère).
    J’ai l’impression que tout ce temps, je suis allée chercher des nuances.
    Peut être que d’ailleurs ça a tout à voir avec le blanc.. le blanc, c’est en fait le mélange de toutes les couleurs, alors que le noir c’est l’absence de couleur.

    Là où je me sens changer, c’est que je crois vraiment que les gris ne m’interpellent plus. La mélancolie de jadis n’est pas celle que je vis aujourd’hui, je ne suis pas très gaie mais pourtant soudainement… je ne suis pas du tout si mélancolique.
    Je suis peut être toujours une étoile qui se débat dans la poussière comme tu dis… mais peut être qu’il pleut. Et la pluie ça fait tomber la poussière au sol, c’est bien pour les poumons ^^
    Du coup… si la couleur dessous est fixée (ou qu’elle commence à se fixer vraiment), peut être qu’elle, elle résiste à la pluie et qu’au lieu de s’en aller avec l’eau… elle est révélée.

    Je pense que c’est un processus long mais je pense qu’un changement a commencé.

    Je voulais te demander… est-ce tu penses qu’il y a des couleurs qui sont plus « visibles » que d’autres? (Dans le sens, par exemple tu vois si quelqu’un est fluo… je pense qu’on le repère de loin hein hhuhuhuhu. Même sans le comprendre intellectuellement.)

    Et dans cette phrase d’Eledahiel « jusqu’à ce que le doré soit stable »… ce qui me vient c’est que la dorure… ça se pose à la feuille généralement (dans les anciennes peintures etc). C’est une couleur fragile, la feuille d’or c’est très fin et ça s’envole, et il faut tout un processus pour que la minuscule feuille vienne colorer une surface et qu’elle y reste durablement.
    Le doré, (la dorure du moins) c’est comme une armure d’une finesse incroyable, une armure comme une peau.

    Peut être que l’argenté chez toi est aussi un peu spécial comme ça? :)

    Mais tout à coup cette histoire de peinture à l’ancienne me parlait.
    Les couleurs de jadis sur les tableaux à l’huile sont extraordinairement durables hein! :)

    Des bisous petite Sylvie.

    • crystallia

      7 novembre, 2015 à 11:07

      Je suis sure qu’il y a des couleurs plus visibles que d’autres, surtout selon nos propres affinités.

      J’ai une réaction épidermique face à une personne qui vibre trop différemment de moi.

      Après pour ce qui est de la patine, du mélange de couleurs, je ne maîtrise pas. Alors que mes guides captent même les plus faibles nuances et peuvent expliquer n’importe quelle combinaison de couleurs.

      Un jour peut-être…

      Bise ;)

  7. crystallia

    7 novembre, 2015 à 1:06

    Le gris, ça ressemble toujours à l’étranger pour moi lol.

    Les couleurs qui me correspondent ne changent pas pour ma part.

    Bonne soirée.

Consulter aussi

Innocents

  Loin des vœux sacrifiés et des mensonges salissants, Le sang des Innocents amants bouill…