Accueil Messages Tu peux tout gérer

Tu peux tout gérer

8

Tu peux tout gérer dans Messages 15102511204717181813693459

« Ce qui doit arriver arrive toujours.

Aussi, assure-toi que ce qui doit arriver te plaise toujours.

Si tu ne le peux pas, souviens toi que tu peux gérer tout ce que tu ne peux pas éviter. » 

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Convoque la tempête

    « Si le ciel reste clair, sans nuance, convoque la tempête. Accepte alors les éclairs, le …
  • Bon réveillon et joyeux noël !

    Bonjour à tous, Je vous souhaite à toi un excellent réveillon et un très joyeux noël ! Pas…
  • Aime, sens, sache

    « Tout devient possible quand vous voulez parce que vous aimez. Tout est possib…
Charger d'autres écrits dans Messages

8 Commentaires

  1. Emilie

    24 novembre, 2015 à 23:52

    Bonjour,
    C’est un problème quand on va et vient et que l’on ne parvient pas à fermer certaines portes. Je ne comprends pas trop les messages de mes cauchemars sinon que j’ai des attitudes très négatives vis à vis de ma petite fille et que je me mets moi même dans l’embarras en me promenant avec elle.
    Pour l’instant il vaut mieux que je retrouve mon calme parce que je ne vois pas clair.

  2. crystallia

    24 novembre, 2015 à 18:28

    Bonjour Emilie,

    Pourquoi est-ce un problème ?

  3. Emilie

    24 novembre, 2015 à 13:11

    Ahlala tout gérer ! est-ce qu’il y a un truc pour gérer les voyages astraux la nuit dont on ne se souvient pas ? A part ne pas dormir, je n’ai pas trouvé la solution au problème.

  4. crystallia

    1 novembre, 2015 à 23:24

    Coucou,

    Merci à vous pour vos mots et pour vos rappels.

    Bise ;)

  5. Emilie

    1 novembre, 2015 à 10:10

    Bonjour Sylvie,
    Oh, ce sont les réponses que tu m’avais données par deux fois de la part d’Ariel. Je me souviens clairement de la première fois : « dis toi que tu as la force de tout gérer ». Le temps qui n’existe pas; les pierres sur le chemin qui s’effacent au soleil de l’aube qui se lève; les pages qui se tournent même si elles sont parues dans le journal de la vie et la force de continuer sa course en dépit des nuages qui passent dans le ciel.
    Je me suis souvenue de cette vieille chanson qui donne au coeur la force et la foi d’aller vers demain
    https://www.youtube.com/watch?v=roGSyZC79Dg
    Peu importe quand, le jour où je dis ton Nom, ce jour durera éternellement.

    Whenever I say your name, Whenever I say your name, I’m already praying, I’m already praying
    I’m already filled with a joy that I can’t explain
    Wherever I lay me down, wherever I rest my weary head to sleep
    Whenever I hurt and cry, whenever I got to lie awake and weep
    Whenever I’m on the floor
    Whatever it was that I believed before
    Whenever I say your name, whenever I say it loud, I’m already praying.

    Chanson extraite de l’album « Sacred love ».
    Merci pour ce beau rappel.

  6. Pascale

    1 novembre, 2015 à 9:00

    Merci Carène, mais c’est avant tout le magnifique message de Sylvie qui m’a inspiré ces quelques lignes.

  7. Carène

    1 novembre, 2015 à 8:30

    Merci pour ce partage Pascale. c’est magnifiques !
    Bises et belle journée !!

  8. Pascale

    1 novembre, 2015 à 7:49

    Je chemine tranquillement, légère, lucide.
    La pierre est là, belle, immuable, chaude ou froide selon la pluie et le soleil, inattaquable.
    Elle est belle, je la prends, la caresse, l’emporte ou la laisse, selon l’envie de la posséder ou de laisser le paysage dans sa beauté
    La pierre est là, belle, immuable, chaude ou froide selon la pluie et le soleil, inattaquable.
    Elle est belle, je ne la vois pas, prise dans des filets, je trébuche,
    Je râle ou souris selon le vent, la pluie
    Elle est belle, je la prends, la caresse, l’emporte ou la laisse,
    Selon l’envie de la posséder ou de laisser le paysage dans sa beauté
    Je reprends mon chemin, légère lucide, confuse
    Le message est écrit, je l’ai vu
    Je l’ai lu, je le relis, il me relie
    Je passe, tranquille légère lucide
    Le chant de la sirène m’appelle
    Retour en arrière, boucle sur moi-même
    Aujourd’hui, le soleil brille, je me mets dans l’ombre
    Le danger est passé
    La sirène neutralisée
    Je reprends ma route, je dois y aller, vers la nouvelle pierre, la nouvelle lumière
    Eternellement renouvelées

Consulter aussi

Le Saboteur

  Bonjour à tous, Aujourd’hui suite à un mail que j’ai reçu, je me suis rappel…