Accueil Vie magique Issue définitive

Issue définitive

21

Issue définitive dans Vie magique 15112804254317181813785663

Bonjour à tous,

Il fait beau, il fait chaud, la mer est bleue et donc tout est parfait. Afin de célébrer ce beau dimanche je vous propose donc un petit exercice de relaxation.

Et pour être sûr que je ne confonde pas encore les exercices, on va demander à l’un de mes guides de nous en suggérer un.

« Qu’est-ce qui se passe ? »

Astaroth ? J’avoue que je ne pensais pas que ce serait toi qui viendrais.

« Aurais-tu perdu le nord ? »

Mais je ne sais pas pourquoi je n’arrête pas de proposer des exercices de relaxation qui ne sont pas des exercices de relaxation.

« Qu’est-ce qui te détend vraiment quand tu es stressée ? »

Parler avec vous.

« Eh bien d’accord. Dis à tes lecteurs de prendre une feuille, un crayon et de discuter avec qui ils voudront. »

Oui mais s’ils n’obtiennent pas de réponse, ce ne sera pas une discussion si personne ne vient à eux ?

« Alors ils n’ont qu’à dire ce qu’ils voudront et dessiner quelque chose ensuite. Par la suite la réponse viendra. »

Pourquoi faut-il dessiner ?

« Pour évacuer les énergies lourdes. »

Ah… C’est un exercice de relaxation ?

« Non, c’est de la magie du Milieu. »

De la magie du Milieu… Et elles vont où les énergies ? Parce que là je me méfie, dans l’ombre on évacue soi-même, dans la Lumière on nous aide mais au Milieu, ça peut rester en suspend si personne ne s’en occupe.  

« C’est vrai elles vont rester en suspend. Jusqu’à ce que vous soyez prêts à en faire quelque chose. »

Je vois, on passe par le Milieu mais pour finir par déployer de la volonté.

« Rien ne devrait vous gêner, il est temps de le comprendre. Les énergies lourdes sont avant tout des énergies disponibles. C’est à vous d’apprendre à les utiliser.

Prenons un exemple simple. Votre voisin oublie systématiquement d’acheter du sucre ou du riz ou autre. Chaque fois qu’il passe il en profite pour rester des heures, déversant tous ses malheurs sur vous et repartant en vous laissant chargé.

Ce n’est pas en faisant semblant de ne pas être à la maison que vous solutionnerez le problème. Il n’y a aucune issue dans la fuite.

Il faut que vous acceptiez d’établir des barrières claires. Ainsi les énergies qui vous plombaient auront été transmutés par vous-mêmes et vous serviront par la suite à construire des édifices durables.

Servez-vous de ces énergies qui vous plombent pour faire comprendre fermement mais sans méchanceté à votre voisin que vous ne pouvez pas être toujours disponible.

Il viendra ensuite moins souvent mais ne pourra vous accuser de rien, vous ne l’aurez pas rembarré violemment.

Il est nécessaire d’apprendre à extraire les matériaux solides de la boue.

Évacuer les tensions c’est bien, mais ensuite ? Devant un problème il faut chercher la solution. Et la solution ne peut être que l’issue définitive. »

Merci Astaroth.

Bonne journée à tous ;)  

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Déconstruire et construire

    Bonjour à tous, Ah quelle semaine on vient de passer Chouchou et moi ! On a fait le carrel…
  • Sentir sa présence

    Bonjour à tous, C’est dans les moments de perte, de deuil que l’on saisit clairement l’int…
  • Notre Capricieux

    Bonjour à tous, Cette semaine nous avons perdu notre merveilleux, notre adorable, notre ma…
Charger d'autres articles liés
  • Déconstruire et construire

    Bonjour à tous, Ah quelle semaine on vient de passer Chouchou et moi ! On a fait le carrel…
  • Sentir sa présence

    Bonjour à tous, C’est dans les moments de perte, de deuil que l’on saisit clairement l’int…
  • Notre Capricieux

    Bonjour à tous, Cette semaine nous avons perdu notre merveilleux, notre adorable, notre ma…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Une nette préférence

    Bonjour à tous, « Tu sembles avoir une nette préférence pour la magie lumineuse…
  • Vigilance

    Bonjour à tous, Aujourd’hui, je ne vais pas m’étendre sur ma semaine. Je revie…
  • Modifier un parcours

    Bonjour à tous, « Tout va bien ? », me demande un nouveau DragonR…
Charger d'autres écrits dans Vie magique

21 Commentaires

  1. crystallia

    4 septembre, 2016 à 11:49

    Bonjour Emilie,

    Parfois on n’a pas conscience des objectifs enfouis qui nous amènent à regarder dans telle ou telle direction mais ceux-ci finissent toujours par remonter à la surface et quelques temps avant, cela nous est rappelé.

    Bise ;)

  2. Emilie

    3 septembre, 2016 à 20:23

    Bonjour Sylvie,
    Ce doit être vraiment réconfortant de pouvoir dissiper des interrogations.
    Je dois recevoir des réponses en rêve mais je n’arrive pas à les déchiffrer même si je suis réveillée pile sur le souvenir que je dois garder. Cette nuit je dormais dehors et je voyais en face de moi un arbre avec deux gros nids. Dans un des nids il y avait deux petits chouettes effrais et dans l’autre trois petites huppes. Je les voyais bien car ils étaient debouts dans leur nid comme des gros oisillons. Je me suis déplacée pour voir l’arbre sous un autre angle et il y avait d’autres oiseaux : un cygne perché sur une branche avec ses grosses pattes de canard et un héron … Les parents des gros oisillons venaient aussi dans l’arbre et je me demandais ce que cet arbre avait de spécial pour attirer autant d’oiseaux.
    C’est frustrant de ne pas être capable d’accueillir des messages !

  3. crystallia

    3 septembre, 2016 à 16:44

    Bonjour,

    Suite à un tirage réalisé ce matin, moi aussi je suis mise devant les conséquences, positives pour le coup, d’un choix important pour moi.

    En même temps, parfois le positif ne prend pas les traits d’un succès éclatant.

    Il résulte plutôt d’une certains cohérence qui apporte la paix au cœur.

    Bise ;)

  4. Emilie

    2 septembre, 2016 à 13:14

    Bonjour,
    Je reviens sur cet article et ta réponse par rapport au Milieu.
    Je fais le tri en ce moment mais c’est compliqué … je positive : j’ai le choix; le choix « en conscience » de ce qu’il convient d’arroser ou pas !

  5. Fleur

    1 décembre, 2015 à 18:45

    Bonjour Sylvie !

    Je te remercie pour cet article, et pour les réponses que tu apportes dans les commentaires.

    Pour une raison que je ne comprends pas, il m’a perturbée lorsque je l’ai lu il y a deux jours et j’étais agacée après Astaroth, que je ne connais évidemment pas !

    (Désolée Astaroth, mais ce qui m’est venu c’est « Et depuis quand tu es du milieu toi ? »)

    Bises et encore merci pour tout Sylvie !

    Merci Astaroth !

  6. Emilie

    30 novembre, 2015 à 13:44

    Merci de tes explications

  7. Camille-fraise

    30 novembre, 2015 à 12:28

    Coucou
    C est jolu Sylvie ton explication avec le jardin ;)

    Ca rend les choses tres parlantes.

    Bises

  8. Emilie

    30 novembre, 2015 à 10:12

    Hello Sylvie,
    De la magie au milieu, tu m’en diras tant ! je me sens légèrement ironique sans vraiment comprendre pourquoi sinon que je me souviens de ces petits messages concernant les travaux « salissants », comme :
    - tu as bien mis du fumier pour faire pousser de belles fleurs …
    - On ne met pas ses plus beaux habits pour faire le ménage …
    Cela doit avoir un rapport avec tout ça et l’impression qu’il ne faut pas craindre de se salir les mains en les plongeant dans la boue pour extraire des pépites. C’est quoi exactement le Milieu ? Le seul mot qui me vient c’est « manifestation » et quelque chose qui me dit que la réponse est ailleurs.

    • crystallia

      30 novembre, 2015 à 11:07

      Bonjour,

      Je vais te dire exactement quelle est ma méthode personnelle.

      J’ai un problème qui me pèse. J’y pense, je rumine, il m’occupe l’esprit.

      Le soir venu mes guides vont essayer de me parler, je vais entendre mais cela ne suffira pas. Émotive, je suis une personne qui gère mal le stress et l’angoisse.

      Cette nuit-là je vais faire un premier rêve. Le lendemain le problème semblera moins important. Et il en sera ainsi toutes les nuits jusqu’à ce que la solution m’apparaisse un beau matin.

      Dans l’intervalle (deux-trois jours) le problème de départ prendra moins de place même dans ma vie, comme s’il était miraculeusement contenu.

      Tu vois, c’est une méthode passive parce qu’en fait le problème de départ, en bouleversant mes énergies, a ouvert la voie à l’aide.

      Il n’y a que dans le cadre de la magie lumineuse qu’on n’ait pas besoin de demander.

      Et au moment où la solution apparait, je suis prête à utiliser les énergies disponibles parce que j’y ai été préparée au cours de mes rêves. J’ai oublié de préciser que je me souviens rarement de ces rêves-là. Je sais juste au réveil que je me sens soulagée.

      Voilà comment les choses se passent pour moi. Or je sais que ce n’est pas comme ça pour tout le monde.

      Le Milieu c’est l’univers des choix que l’on doit faire en conscience. Pour reprendre ton exemple des fleurs et du fumier, dans mon jardin sauvage il n’est pas nécessaire de mettre du fumier. Il suffit juste d’arroser.

      Dans l’Ombre, il faudrait sélectionner au préalable chaque plante pour obtenir un résultat précis parce que l’Ombre amène à développer des objectifs concrets et les étapes préparatoires sont toujours importantes.

      Mais au Milieu, dans le jardin pousse toutes sortes de plantes et c’est à chacun de voir lesquelles il préfère garder. Après avoir pris le temps d’évaluer ses choix.

      Bonne journée.

  9. crystallia

    30 novembre, 2015 à 0:35

    Coucou Ève,

    Ça me fait plaisir de te lire.

    Merci à toi.

    Bise ;)

  10. Eve

    29 novembre, 2015 à 23:05

    Coucou Sylvie,

    Je suis si contente de l’avoir fait cet exercice…je ne sais pas vraiment ce que cela va donner mais je suis très étonnée de mon dessin. Vois-tu, je ne pensais vraiment pas être capable d’aimer ça, d’y prendre du plaisir et surtout de pouvoir dessiner quelque chose.

    Gros bisous,

Consulter aussi

Turbulences à je ne sais combien de pieds

Bonjour à tous, Des cris ont retentis tout à l’heure dans l’avion au moment de…