Archive pour décembre, 2015

Et 50 de plus !

Et 50 de plus ! dans Alimentation 15123006291817181813863720

Bonjour à tous,

« Alors ma belle Sylvie, tu as les 50 recettes que je t’avais demandées. », me dit Lauviah.

Oui ! 50 recettes sucrées ! C’était sympa comme challenge, j’ai bien aimé !

« Un autre ? »

Pourquoi pas ?

« 50 recettes salées. Mais, pas une variation de poulet et de riz ou de poulet et de frites. »

Je suis blessée par ce que tu dis là…  

« Non tu ne l’es pas. Pas de fromage naturellement. »

Du parmesan seulement ?

« Sans lait, sans dérivé de lait, sans gluten. Ni maïs, ni soja, ni noisette ni farine de châtaigne. »

Une chance que j’ai appris à faire sans toute cette liste-là.

« Donc tu acceptes mon challenge ? »

Bien sûr, ce sera sympa.

« Tu as jusqu’à la fin du mois de janvier. »

C’est mission impossible ! J’ai moins d’imagination avec les recettes salées…

« Justement, il est temps de délaisser le riz et le poulet ou les frites et le poulet. Il y a des tas de nouvelles saveurs à tester. »

Tu veux dire, des légumes ?

« Si toi tu peux les manger, tu pourras en faire manger même aux enfants réticents. »

Même mon neveu mange gentiment ses légumes. Il n’y a pas d’enfant réticent autour de moi. Et puis c’est bon le poulet !

« Essaye. Avec autant d’intolérances alimentaires, certaines personnes pensent que tu dois manger toujours les deux ou trois même gâteaux. Et tu as créé 50 recettes. En peu de temps.

Tu peux relever également ce nouveau défi. »

Allez pourquoi pas. Je peux essayer oui. Et puis c’est amusant à faire, j’aime bien cuisiner.

« Tant mieux. Une nouvelle année commence, c’est bien de travailler à ancrer des énergies riches et favorables en vous lançant dans des projets qui vous permettront d’attirer des énergies différentes et positives pour vous. »

Et c’est maintenant que tu m’expliques ça ? Mais en disant cela plus tôt certains lecteurs auraient pu avoir envie de se lancer sérieusement dans les projets qui les intéressent.

« Les mêmes qui depuis des mois lisent que tu t’es remise au sport, que tu as fait des efforts pour perdre du poids, que tu as refait ta garde-robe, que tu fais en sorte de pouvoir voyager avec un bon budget en établissant des priorités ?

Ceux-là doivent déjà s’être lancés dans leurs propres projets s’ils sont capables de sentir les énergies que tu attires à toi. »

Dis comme ça…

« Une année riche pour toi n’est-ce pas ? Une année riche sur le plan personnel. Il faut continuer. Tu avais effectivement pris quelques kilos. Mais ce dont tu dois être fière, c’est de ta réaction en le découvrant. Tu t’en souviens ? »

Quand l’assistante du médecin m’a pesée et qu’elle a annoncé ce chiffre épouvantable, j’ai pensé, ah non, ce n’est pas possible. Je me suis vue sur une pente trop glissante. Il fallait que je la remonte rapidement !

Le pire c’est que je n’avais pas vu que j’avais grossi.

« Sans doute parce que tu n’avais pris que quelques kilos. »

Je n’avais pas besoin d’en prendre plus. Le coach de la salle m’a dit combien je devais peser.

« Il t’a donné une fourchette. Tu es à nouveau dans cette fourchette. Il ne faut pas perdre plus d’accord ? Tu n’as pas besoin de fondre comme neige au soleil, d’accord ? »

Ne t’inquiète pas.

« Donc tu as décidé de te donner les moyens de perdre ces quelques kilos et loin de te lancer dans divers régimes restrictifs, tu as choisi de suivre la seule méthode fiable, tu as revu ton alimentation en douceur, sans t’imposer de contraintes radicales. Et tu vas marcher chaque semaine, plusieurs kilomètres. »

Perdre c’est une chose, mais je veux être en forme, en santé. En outre je ne crois pas aux régimes qui durent quinze jours et qui forcément induisent des pertes de poids artificielles.

Il est certain qu’avec du thé le matin et de la soupe midi et soir pendant deux semaines on fond. Mais que se passe-t-il quand on arrête ce régime délirant ? Non, je ne m’étais pas fixée de date à ce niveau et je savais pourquoi. Les choses se sont passés d’une manière agréable et c’est mieux ainsi.

« Elles peuvent se passer d’une manière agréable à tous les niveaux pourvu que tu saches faire preuve de discernement. »

C’est ce que j’ai compris oui.

« Se fixer des objectifs à court ou moyen termes permet de définir des objectifs réalistes sur le long terme. 50 recettes, pour la fin du mois. D’accord ? »

D’accord. Merci Lauviah.

Bonne journée à tous ;)  

Champ de violettes

Champ de violettes dans Féérie 15123001583117181813862589

Bonjour à tous,

« Dans un champs de violettes poussent trois roses aux couleurs étonnantes, peux-tu les voir ?

Non, tu ne peux pas, pas encore.

Sache que depuis un champ de violettes s’élèvent des effluves merveilleuses, peux-tu les sentir ?

Le jour où tu pourras, tu seras loin déjà…

Regarde devant toi, là juste à tes pieds et ramasse les pierres dorées, 

Juste des pierres dorées ?

Parfois vous négligez ce qui est beau et regardez ce qui est négligeable.

Regarde le champ de violettes. », me disent les Fées.

Bon, je suis sure qu’un jour ce message prendra tout son sens.

Je ne vois même pas les fleurs violettes.

Par contre négliger ce qui est beau…

Bonne journée à tous ;)  

Construire une route énergétique heureuse

Construire une route énergétique heureuse 15122811310517181813860156

Bonjour à tous,

« Ce qui importe c’est d’avoir conscience qu’il ne tient qu’à vous de construire une route énergétique heureuse. », me dit Elédahiel.

Je suis d’accord.

« Cela ne signifie pas qu’il n’y aura pas de peine. Nous admirons la façon dont tu as su chasser la colère de ton cœur en cette période de deuil. »

Si je pouvais aussi chasser la tristesse lol.

« Il faut laisser le temps au temps. Tu te remettras. Déjà tu souris en repensant aux bons moments passés avec ta tante. Et tu souris aussi de bon cœur devant toutes les occasions qui se présentent.

Nous savons le choc que tu a ressenti, nous voyons néanmoins que tu vois une route claire et dégagée devant toi.

Nous constatons que tu suis les conseils de tes guides sombres et que tu ne renonces pas à tes activités ou projets, c’est une bonne chose.

A quoi ressemble l’avenir pour ta famille de ton seul point de vue ? »

Ma tante était quelqu’un qui ne refusait jamais une occasion de passer un bon moment. Je suis persuadée que la meilleure manière d’honorer sa mémoire, c’est de continuer à passer de bons moments individuellement et ensemble.

« Il faut aller de l’avant. Objectivement, tes oncles et tantes ne vont pas en rajeunissant. Tes parents non plus. Plutôt que de voir la fatalité devant toi, continue de sourire et garde en tête que ce qui importe c’est qu’il ne tient qu’à vous de construire une route énergétique heureuse. »

Merci Elédahiel.

Bonne journée à tous ;)  

En harmonie

En harmonie dans Energies 15122611334317181813855995

Bonjour à tous,

« Pourquoi n’achètes-tu pas ce nouveau parfum ? », me demande Lauviah.

Ce n’est pas comme si j’en avais un besoin urgent. Il y a déjà huit flacons sur la coiffeuse en ce moment.

« Oui mais tu te retrouves dans le nouveau et plus dans ceux qui sont sur la coiffeuse. »

Il coûte cher et j’ai eu des dépenses imprévues. Je préfère attendre.

« Comme tu voudras. Peut-être que tu pourras le trouver sur le bateau. »

La première croisière n’est pas pour tout de suite. S’il m’intéresse toujours à la fin du mois je le prendrai sûrement. Mais pas maintenant.

« Tu as changé d’avis, tu vas sortir le 31 ? »

Je vais te dire une chose…

« Je sais exactement ce qu’il y a dans ton cœur. Tes énergies sont en harmonie. Tu te moques de sortir ou non le 31. Tu n’attends pas après cela. D’autres autour de toi ne pensent pas ainsi. Mais toi, tu te sens en phase avec toi-même.

Tu vas mettre la jupe noire ? »

Sûrement. Avec le haut en dentelle.

« Celui qui est si transparent qu’il te donne un décolleté vertigineux ? »

Celui qui est tout à fait approprié pour ce type d’évènement.

« Il te va bien. »

Merci.

« Donc tu ne comptes pas acheter de nouvelle tenue ? »

Tu plaisantes ? J’ai exactement ce qu’il faut.

« Jusqu’aux accessoires. »

Justement j’ai cette adorable pochette…

« Chic et chère. »

Ce sont les plus jolies.

« Qu’est-ce que tu voudrais avoir ou réaliser en 2016 ? »

Je voudrais poursuivre dans ma lignée de cette année. En fait j’ai bien aimé les deux dernières années. Je voudrais continuer à construire tranquillement ma vie.

« Bon, pourquoi pas. Même tes parents s’entendent nettement mieux on dirait. »

Oui aussi, c’est sympa. 

« Tu veux te voir continuer à construire sur le plan matériel sans négliger le plan spirituel. »

Oui, dans l’harmonie des deux.

« Continuer à aller marcher chaque semaine, à manger en respectant ton régime etc…

Pas de résolution dure à tenir ou demande particulière ? »

Je pense que je peux faire les choses comme je veux.

« C’est bien. C’est le mieux. C’est la confiance dans la vie. Laquelle découle de la confiance en soi. 

Si tu avais droit à un vœu, que demanderais-tu ? »

La paix pour ma tante et ceux qui sont restés, maintenant qu’elle n’est plus là.

« Nous t’aiderons à passer ce moment difficile. »

Merci Lauviah.

Bonne journée à tous ;)  

Cet espace dans nos cœurs

Cet espace dans nos cœurs  15122604004217181813855276

Bonjour à tous,

Il fait froid aujourd’hui.

« Non ma douce enfant. », me répond Elémiah.

Mais si !

« Il fait 22°. »

C’est ce que je disais, froid.

« Il fera 24° un peu plus tard, tu verras. »

C’est toujours les grands frimas. J’aime 28°.

« Peut-être cet après-midi, sûrement même. »

Oui, vivement cet après-midi.

« Alors, les énergies du moment ? Et celles de l’année ? »

Je vais essayer de voir s’il fera chaud au carnaval.

« Il fera chaud au carnaval. Il fait chaud toute l’année. Tu ne portes pas le peignoir qui te sert environ deux jours par an. Alors reconnais qu’il ne fait pas froid à cet instant ma douce Sylvie. »

C’est le froid de décembre. Bon d’accord, la fraicheur de décembre.

« Beaucoup de Martiniquais apprécient ce temps. »

Moi j’aime mieux 28°.

« Cela va-t-il gâcher ta journée ? »

Je ne pense pas, non…

« Tu as regardé les énergies ? »

Je capte de drôles de choses pour mes frère et sœur…

« C’est-à-dire ? »

Pas une année fantastique.

« Tu n’as pas vu de catastrophe non plus. Il n’y a rien devant eux qu’ils ne puissent gérer. »

C’est sûr. Mais c’est bizarre, on dirait que pas mal de personnes autour de moi vont se retrouver enliser dans une espèce de routine peu satisfaisante qui va générer quelques frustrations.

« Et toi ? »

Non a priori, je suis dans une autre dynamique moi.

« C’est-à-dire ? »

Moi je pense que je vivrai une année sympa. 

« Le cycle de transition commencé fin 2013 s’achève pour toi effectivement. Quand le cycle de transition est agréable, le cycle qui suit le sera aussi. Le cycle de transition vous prépare à accueillir le cycle suivant. Nous te le disons aujourd’hui, jamais nous ne te l’aurions dit avant que tu ne démarres le cycle bleu-douleur. Tu comprends ? »

Je comprends. 

« La trentaine est un passage difficile. Certaines réalités sont déjà définitives. Certaines choses ne pourront plus être mises en place qu’au prix de sacrifice et d’efforts. Or vous ne rêvez que d’être lancés dans une dynamique de réussite.

Construire est ce qui vous intéresse et vous savez comment vous y prendre. Mais vous constatez également que se dressent obstacles et limites.

Autour de toi tout le monde n’est pas dans sa trentaine ceci dit. A quarante ans certains semblent déjà blasés. Ou alors certains rêves redeviennent importants et on se sent prêts à faire efforts et sacrifices parfois, pour se sentir revivre avant que la jeunesse ne disparaisse.

Tu l’as dit une fois, la vieillesse dure aussi longtemps que la jeunesse. Et celle qui approche ne plait pas à tout le monde.

Dans la cinquantaine vous vous rappelez que ce qui importe, c’est d’avoir encore des envies et des joies. Quand vous n’êtes pas résignés à vous contenter d’une vie au final juste moyennement plaisante.

Encore au-delà, à l’approche de la soixantaine certains commencent seulement à s’autoriser à penser d’abord à eux et à leurs besoins.

Pourquoi si tard ? Tu ne le sauras jamais, petite Sylvie. Ni aujourd’hui ni jamais.

Tu n’as pas encore porté les nouvelles chaussures, pourquoi ? »

J’intègre en douceur les nouveaux éléments de ma garde-robe aux anciens. Ainsi toutes mes tenues sont renouvelées. Je porterai les chaussures la semaine prochaine.

« Nous t’avions dit qu’il y avait un avantage à faire les choses dans le désordre. Cet avantage va creuser un peu plus ce décalage que tu perçois entre toi et les jeunes gens de ta génération. La trentaine vous met face à certaines réalités.

Certains ont construit tôt, mais pour découvrir qu’ils se seraient davantage plu en aventuriers qu’en père ou mère de famille vivant avec un emprunt immobilier et une voiture à rembourser.

Il n’est pas si facile de tout casser pour recommencer. Petite Sylvie que ses collègues regardent vivre avec insouciance.

La seule personne qui ne se plaigne absolument jamais du moindre problème et qui sourit tous les jours. Tous les jours.

Tu ne te plains même pas du fait d’être célibataire. D’ailleurs cela fait un moment que tu ne t’en plains plus du tout. Tu n’es plus célibataire ? »

Si. Mais tu sais, je ne vais pas au travail pour raconter mes déboires à mes collègues.

« Quel problème as-tu rencontré récemment ? »

En ce moment ça va, je n’en rencontre pas trop. Mais si je te suis les gens m’envient parce qu’ils ont l’impression que je mène une vie facile ?

« Oui. »

C’est marrant, c’est souvent arrivé, même quand j’avais de vrais problèmes. Et j’en ai eu moi aussi. Les gens me font rire… 

« En vérité plus vous vieillissez plus la vie devient dure. Pour une multiplicité de raisons. Elle ne devient pas plus facile parce que les enfants sont grands, que vous avez plus d’argent, que vous avez résolus vos problèmes de couple.

Elle devient plus difficile à mesure que les rêves importants s’éloignent. Définitivement.

Dans vos cœurs est un endroit qui doit demeurer à température constante. Seulement pour beaucoup c’est un endroit qui fait peur. Et il se fait de plus en plus sentir à mesure que vous vieillissez. C’est cet espace dans vos cœurs qui génère votre peur de la mort.

Mais toi tu le connais cet endroit. Tu le vois tel un magnifique jardin au milieu duquel s’élève un temple toujours ouvert.

Ton frère et ta sœur ont pris une route plus classique. Ils auront l’occasion de s’arrêter à des croisements, voire de les emprunter. Libre à eux.

Donc tu penses que tu passeras une année agréable ? »

Je crois bien oui.

« Un élément nouveau peut modifier toute une vie. »

Peut-être que je vais avoir mon augmentation !

« Ou pas. »

Ah bon ?

« Ou peut-être que ce sera secondaire. Tu verras bien. Peut-être que le changement qui est né à l’intérieur va trouver à se développer à l’extérieur.

Et que tout le monde se dira autour de toi que tu as vraiment eu de la chance. Puisque de toute façon tu as toujours de la chance alors que tu ne fais rien pour construire ta vie comme tout le monde. »

Ah, c’est  ce que certains pensent…

Bon, il fait enfin une température décente, il y a du soleil. Je vais aller acheter ma boîte à bijoux.

« La vie est agréable en ce moment n’est-ce pas ? »

Oui.

« Tant mieux. Passe de bons moments. »

Merci Elémiah.

Bonne journée à tous ;)

 

Des mots et des couleurs

Des mots et des couleurs dans Energies 15122604035317181813854713

Bonjour à tous,

« Alors, tu ne regardes pas les énergies de l’année à venir ? », me demande Elémiah.

Lauviah me suggère la même chose. 

« Regarde à ton niveau personnel, ce peut être amusant. »

Je me heurte à un problème de cycle…

« Tu te heurtes au fait que tu n’es pas encore capable de percevoir dans leur entier la totalité des cycles énergétiques en place à un moment T. Et leur mécanique commune.

Mais pourquoi rester bloquée sur ce point ? Regarde les cycles un par un comme tu sais le faire. En commençant par celui dont les énergies sont les plus accessibles pour toi. »

Justement, les énergies que je capte indiquent qu’il y a plusieurs cycles influents et je ne parviens pas à les voir tous d’un coup. Alors je n’arrive pas à une lecture claire.

« Utilise un instrument. »

Mes cartes ? Avec un tarot il me faudrait exploiter tout le jeu, il y en a pour des heures…

« Crée un instrument. »

Créer un instrument ? Pourquoi pas, ce serait sympa. Mais pas moins long que le tarot.

« Tu aimes bien le processus de création. »

Oui c’est vrai. Mais soudain je n’ai pas d’idée. Il est plus facile d’improviser des recettes.

« Prends une minute. Tu sais déjà que les mouvements énergétiques sont liés à des cycles. Les énergies parasites sont également liées à des cycles et les énergies bénéfiques qui semblent tomber du ciel correspondent en fait à des réponses. 

Ce qui induit ? »

Certaines énergies sont liées à des questions. Elles émanent directement de notre ego et ce sont elles qui rendent difficiles la lecture des cycles dans leur globalité. Mais elles sont nécessaires car sans question, il n’y aurait jamais de réponse et nettement moins d’énergies bénéfiques.

« Car vous apprenez à accueillir au travers ces réponses. Tu as besoin d’apprendre à distinguer pour pouvoir lire. »

Il me faut un alphabet. Un code de couleurs et de mots. J’ai ma combinaison, je peux créer des cartes. Merci Elémiah.

« Il est vrai que tu associes les énergies à des couleurs, c’est ta forme de synesthésie. Il y a des personnes qui voient les énergies comme des éléments de calcul mathématiques. »

J’aime mon monde en couleurs.

« Tant mieux. D’autres aiment leur monde de chiffres. »

Je vois du blanc pour l’année prochaine. Ce sera la couleur dominante de mon année.

« Et quel sera le mot dominant ? »

Pureté. Ce que je ne comprends pas, il me manque l’élément qui me permettra de déterminer pourquoi cette couleur et ce mot sont en fait liés à un cycle qui se met en place…

« Quelle était la couleur du cycle précédent ? »

Bleue.

« Et le mot associé ? »

Douleur.

Et la couleur des énergies de transition était jaune et le mot était douceur.

Mais je ne comprends pas les énergies rouges.

« Et quel est leur mot associé ? »

Force. Elles sont liées à un cycle spirituel plus long et large dont je ne perçois pas tous les enjeux et contours. Elles sont à l’origine du cycle matériel bleu.

Le cycle blanc semble plus lié à la Terre et au monde matériel. Je ne comprends pas le mot associé. Pourquoi pureté ? En outre, les énergies rouges se modifient et vont vers le violet.

Mais le mot ne change pas, c’est toujours force.

Et puis il y a les cycles encore en sommeil et celui qui se referme. Et dont je ne perçois ni les mots ni les couleurs. Juste la présence.

Tu as raison, j’ai besoin d’un instrument de lecture. Ne serait-ce que pour faire les liens.

« Les cycles blancs indiquent un renouveau. D’où le fait qu’ils soient souvent associés à des mots tels que pureté, calme, beauté, présence ou encore harmonie ou légèreté.

Les cycles noirs indiquent une période d’introspection intense et nécessaire. Peu importe les mots associés.

Plus tard nous t’apprendrons à colorer un cycle. A faire en sorte de diriger les énergies de manière à obtenir ce que tu veux dans le respect de ce qui te convient. Mais ce sera dans plusieurs années. »

Il y a eu un voile doré, je ne sens plus rien.

« Je sais, c’est assez pour aujourd’hui.  Tu sens l’importance des énergies blanches, ce sont celles sur lesquelles je souhaitais attirer ton attention. »

Un renouveau donc ?

« Voilà. Généralement la nouveauté apparait dans un domaine et c’est l’ensemble qui est modifié. Tu connais cela, vous connaissez tous cela. Inutile de détailler ce point.

C’est une belle période tu ne trouves pas ? Il fait beau, il fait chaud et il reste encore plein de foie gras et de chocolat. »

C’est la meilleure période de l’année.

« Profites-en bien. »

Merci Elémiah.

Bonne journée à tous ;)  

Les cadeaux de l’univers

Les cadeaux de l'univers 15122408162617181813853114

Bonjour à tous,

« Chaque jour est une nouvelle occasion de se rappeler de tout ce qui vous apporte une joie sincère mais également de ce qui vous accable.

Si le premier l’emporte sur le second, comme c’est ton cas, vous ne vous sentez pas malheureux et ne rêvez pas de changer de vie radicalement.

Du moins, vous ne voyez pas d’urgence. Tu te dis bien que tu vas prendre le temps de faire ce que tu as envie de faire.

C’est lorsque vous êtes dans cet état d’esprit que l’univers est le plus susceptible de vous envoyer des cadeaux.

Alors, dans quelques mois tu pars en croisière, tu es contente ? », me demande Elédahiel.

Oui, de toute façon je suis toujours contente de partir en vacances.

« Tant mieux alors. Tu en profiteras pour faire de nouvelles photos. »

C’est prévu !

« Tu te souviens de ton premier séjour en Guadeloupe ? »

Oui.

« Un voyage mal préparé, sur un coup de tête et finalement, tu avais adoré. Ta mère t’avait trouvé rassérénée à ton retour.

En fin de compte tu ne pars plus avec ton frère ? »

Non, après avoir finalement choisi Hong Kong, le coût total du voyage nous a fait reculer.

« Peut-être que ce n’est que partie remise. Peut-être que vous pourrez partir, plus tard. »

Peut-être. Ce serait bien.

« Il y a ce que vous prévoyez, ce que vous souhaitez et ce que l’Univers vous suggère, parfois.

Quand ce qui vous accable prend plus de place que ce qui vous procure une joie sincère, la vie parait difficile jour après jour.

Peu de cadeaux tombent du ciel alors, tout n’est que lutte. A croire que le sort s’acharne.

Seulement la lutte endurcit et éclaircit l’esprit du Sage. Il n’y a pas de fatalité.

Nous savons que tu l’as compris et que de toute manière tous ceux qui doivent le comprendront.

Il faut pouvoir apprécier à leur juste valeur les cadeaux de l’Univers. 

Il faut que tu saches, tu vas recevoir des avertissements. »

Pourquoi ? A quel sujet ?

« Tes perles te vont bien. Nous savons que tu as ressenti de la paix en les achetant, comme si tu te retrouvais dans cette gemme. De fait, le symbolisme de la perle te correspond bien.

Pourquoi un sautoir ? »

J’adore les longs colliers de perles.

« Comptes-tu acheter un collier Hanadama un jour ? »

Si j’ai l’argent pourquoi pas ? Par contre ce ne sera pas tout de suite lol !

« Un Hanadama à double rang, des perles blanc ivoire. Ce type de collier t’irait bien. »

Eledahiel, ce ne sera pas avant un moment !

« Qui sait, ce serait amusant non ? »

Je vais gagner au loto ?

« Non ma douce et belle. Cela n’arrivera jamais. »

Je me disais aussi…

« Peut-être que tu n’en as pas besoin. Peut-être que tu peux tout à fait être bien sans cela. »

Aussi et heureusement oui. 

« Souviens-toi juste d’une chose que vous vous rappelez de temps à autre, il vaut mieux faire envie que pitié. Laisse parler les gens. »

Tant qu’à faire envie, pourquoi ne pourrais-je pas gagner au loto ?

« Passe une belle fin de semaine, ma douce enfant. »

Merci à toi.

Bonne journée à tous ;)

Qu’un jour nous serions Un

Qu'un jour nous serions Un dans Mes poèmes 15122309311817181813850876

Lumière du soir qui disparait,

Le ciel s’éteint dans la douceur.

A mesure que je m’endors j’entends s’élever un chant,

Comme un appel qui m’entraîne loin,

Dans cet ailleurs identique et différent,

Cet endroit où tu m’attends, un miroir à la main et un sourire aux lèvres,

Je te rejoins une première fois, une deuxième fois, une ultime fois.

Je savais qu’un jour nous serions Un,

J’ignorais que ce jour je laisserais derrière moi tout ce que j’avais,

Ou tout ce que je croyais savoir.

 

Gratitude

Gratitude dans Vie magique 15122211443717181813848894

Bonjour à tous,

Il fait beau, il fait chaud et c’est déjà presque l’heure du réveillon, vive le mois de décembre !

J’ai déjà acheté tous mes cadeaux. Même ceux que je me suis fait à moi-même. Oui, au pluriel.

Il faut se faire plaisir.

Pour ceux d’entre vous qui auraient du mal à se faire plaisir, j’ai l’exercice qu’il vous faut.

Il suffit de demander à embrasser la gratitude dans nos cœurs.  Dans nos cœurs et pas dans nos vies car nous devons d’abord apprendre à éprouver de la gratitude envers nous-mêmes.

C’est tout ! Vous voyez, c’est simple, il suffit de demander. Et c’est sciemment que je ne vous dis pas comment vous pourriez vous y prendre.

Essayez, c’est la sincérité de la démarche qui compte sur le plan spirituel. C’est peut-être là que réside la difficulté pour le coup.

Ceux d’entre vous qui s’aiment déjà tireront de plus grands bénéfices de cet exercice que les autres.

Bonne journée à tous ;)  

Plus qu’un simple passage

Plus qu'un simple passage 15122111324017181813846305

Bonjour à tous,

« La vie est effectivement plus qu’un simple passage. La richesse des rencontres, des liens créés et entretenus, tout ce que vous avez œuvré à développer en vous et au-dehors, tout cela laisse des traces durables, tu le sais.

Tu vois, la joie et la tristesse ont mille occasions de se manifester en alternance au cours de vos existences. 

L’important ce n’est pas la tristesse qui vous reste quand un proche s’éloigne définitivement. L’important c’est la joie d’avoir encore du temps devant vous pour honorer sa mémoire en vivant pleinement.

Chaque jour devrait être un cadeau. Fais comme ton neveu, joue avec insouciance à chaque fois que tu le peux et tu verras que tu le peux souvent.

As-tu passé une belle journée ? », me demande Elédahiel.

Plutôt oui.

« Alors passe une belle soirée aussi. Il suffit de le vouloir. »

C’est ce que je veux en effet. 

« Ce qui doit arriver arrive toujours. Il n’est pas pour autant nécessaire de se préparer au pire. Devant une échéance inévitable, vous pouvez aussi vous préparer au meilleur, pour vous, parce que la force en vous vous permet de vous souvenir de la vie qui vous habite. »

Merci Eledahiel.

Bonne journée à tous ;)  

123

Messages et apparitions |
Jésus-Christ sauve |
J'aimerais devenir musulmane |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SALAFYA
| Le Blog de la Médit'
| For This Cause