Accueil Spiritualité En réalisant des choses concrètes

En réalisant des choses concrètes

8

En réalisant des choses concrètes 15120603005517181813810274

Bonjour à tous,

« Alors tu as moins mal à la gorge aujourd’hui ? », me demande Astaroth.

Oui, ça va beaucoup mieux. 

« Une douce journée qui commence… »

Oui voilà.

« Avec des petites bouchées originales. »

Délicieuses ! J’aime beaucoup.

« Donc plus que 25 recettes et tu auras fini ton recueil. »

Plus que 25, ce sont les mots que je cherchais…

« Sais-tu pourquoi il est important de se lancer des défis réalistes ? »

Oui, pour se voir aller de l’avant. Et creuser en nous pour voir ce dont nous sommes capables.

« Donc, plus que 25 alors ? »

Oui, plus que 25 !

« C’est mieux. D’autant que tu n’as finalement pas eu à te servir de tes notes pour les 25 premières recettes. »

C’est ce qui est super !

« Donc 25 recettes sucrées originales sans maïs, gluten, lactose, soja et noisette. »

Oui !

« Reprenons, pourquoi est-il important de se lancer des défis réalistes ? »

Pour pouvoir réaliser des choses bien concrètes !

« Exactement. Réaliser des choses concrètes. Répète-le. »

Réaliser des choses concrètes.

« Dans la vie combien y a t-il d’attitudes possibles devant une difficulté ? »

Je crois que je vois la bonne réponse…

« Ce n’est pas l’école, il n’y a pas de bonne réponse mais bien la seule manière de réussir sa propre vie. »

Il faut faire face au problème bien sûr et s’efforcer de trouver la solution.

« Laquelle est toujours à votre portée. Quand as-tu acheté des biscuits sans gluten pour la dernière fois ? »

Avec une intolérance au maïs et le désir de manger moins sucré, c’est compliqué d’acheter des biscuits industriels. Je ne saurais donc te répondre, il y a longtemps, c’est tout ce que je sais.

« Renoncer aux cookies, est-ce difficile ? »

Qui est-ce qui a renoncé aux cookies ? J’aurais dû me lancer dans un recueil de cookies. En 15 jours j’aurais sorti les 50 recettes.

« Pourquoi renoncer à ce que tu aimes, telle était la problématique de départ quand tu as commencé à cuisiner autrement. Le fameux levier qui te permet d’actionner la volonté, le désir.

Pour certaines personnes c’est le besoin de se dépasser, chez d’autres la générosité envers autrui. Contrairement aux apparence, la noblesse de l’action réside dans le fait de respecter la personne que vous êtes. Tel levier ne vaut donc pas mieux que tel autre.

Que découvre-t-on en réalisant des choses concrètes ? »

Que beaucoup de choses sont possibles du moment qu’on le veut.

« Tout à fait. C’est pourquoi il faut cinquante recettes. »

Je comprends. Merci Astaroth.

Bonne journée à tous ;)  

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

8 Commentaires

  1. Fleur

    10 décembre, 2015 à 8:59

    Merci Sylvie !

    Oui ! regarder en arrière pour mieux repartir vers ce qui est devant !

    Merci !

  2. crystallia

    10 décembre, 2015 à 3:11

    Bonjour,

    Si tu as du mal à appréhender un levier c’est que ce n’est pas le tien.

    Parfois c’est en regardant en arrière que l’on comprend.

    Bise ;)

  3. Witchlight Dreams

    8 décembre, 2015 à 16:14

    Bonsoir,

    Merci pour ton partage.

    Bise

  4. Fleur

    8 décembre, 2015 à 14:28

    Bonjour Sylvie !

    Le levier pour actionner la volonté est propre à chacun ? il peut changer au cours d’une vie ?
    je pensais que c’était le désir/plaisir pour moi, mais je ne sais plus, j’ai du mal a me lancer. le besoin de se dépasser j’ai essayer, ça a mal fini !
    quand on se trompe de levier, on se le prend dans le menton et ça fait mal !
    il y a un levier que j’ai du mal à appréhender : « la générosité envers autrui. »
    C’est en fonction de la reliance ombre, lumière ou milieu ?

    Que de questions …

    Merci Sylvie pour cet article

    Merci Astaroth.

  5. crystallia

    8 décembre, 2015 à 10:58

    Bonjour,

    Si je cerne mal un problème, il reste là, devant moi. Je dois prendre le temps de l’appréhender autrement.

    Parfois, il suffit de tourner la tête, de s’occuper d’autre chose puis nous parvenons à saisir de nouvelles nuances.

    Merci à tous.

    Bise ;)

  6. Witchlight Dreams

    7 décembre, 2015 à 7:41

    Coucou,

    Merci pour cet article qui me parle.
    Je me demande comment tu fais pour faire face à un problème que tu cernes mal. C’est difficile du coup de trouver une solution, si tu n’identifies pas la source précise du mal être.

    Je me demande aussi si on peut faire en amour comme en cuisine, ne pas renoncer aux cookies… lol.

    J’aimerais bien réussir à me fixer un défi ou un objectif qui me motive. Mais on dirait que je n’ai pas trouver le levier pour utiliser ma volonté. Parce que je n’en trouve pas qui me donne envie… C’est un peu triste.

    Bise,

    Cel

  7. alexandre

    7 décembre, 2015 à 6:51

    Bonjour Sylvie,
    J adore article sur les défis réalistes et la volonté personnellement,je pense que dans les années à venir nous serons tous amenés à renoncer à certaines choses pour mener une vie plus simple .comme le souligne astaroth tout réside dans la volonté de s en sortir . c est donc une question d attitude mais aussi de sagesse face à la vie. Je pense qu’en faisant avec moins on apprécié plus les choses tels que les cookies, les glaces ou les petits achats raisonnés ça me rappelle la philosophie du zen être présent ici et maintenant on le voit d ailleurs dans le mode de vie des moines bouddhistes peu de possessions matérielles mais un enrichissement spirituel certain je dois bien t avouer que je les admire. Bisous

  8. Miss X

    6 décembre, 2015 à 20:07

    Bonsoir…,

    Astaroth, ça faisait longtemps..

    Bonne soirée, bise. ;)

Consulter aussi

La mort de Marie-Line

  Bonjour à tous, Marie-Line était la fille d’une amie de ma mère. Elle avait trente…