Archive pour janvier, 2016

Ces quelques fleurs…

Ces quelques fleurs... dans Vie magique 16012404135917181813919084

Bonjour à tous,

Je vous propose un jeu en cette belle journée dominicale.

Vous allez recevoir un bouquet de fleurs. L’une de ces fleurs est rose et sent le jasmin. Une autre est bleue et sent la violette. Une troisième est blanche et sent la menthe poivrée.

Une quatrième est jaune et sent la citronnelle.

Libre à vous d’imaginer les autres ou de laisser venir.

Mais, quel est le parfum dominant ?

Bonne journée à tous ;)

 

Ton sourire

Ton sourire dans Mes poèmes 16012404060417181813919083

Un jour moins ordinaire j’ai senti ton sourire et le monde s’est ouvert,

Soudain,

Sous un ciel éclairci par la lumière du soleil de midi.

Plus de pluie, de grisaille, depuis que ton sourire m’accompagne,

Je n’ai plus vu la nuit.  

 

Laisser une porte ouverte

Laisser une porte ouverte 16012403475817181813919037

Bonjour à tous

« Tu commences à comprendre qu’il faut que tu sois moins dans le contrôle et que tu accueilles davantage ce que la vie te propose ? », me demande Gabriel.

Longtemps chaque paquet cadeau révélait un présent à deux faces.

« D’accord, pensons à la croisière à venir. Tu comptes faire des excursions ? »

Oui. 

« Et sortir tous les soirs jusqu’à des heures indécentes ? »

Les vacances c’est fait pour s’amuser.

« Et dormir peu ? »

Non, cette fois, j’ai bien prévu de me reposer aussi. Je paierai le spa. De cette manière je serai obligée d’y aller et donc de me détendre.

C’est terminé de tomber malade dès que je rentre de vacances. Cela n’arrivera plus.

Et puis tu sais, mon but premier, c’est de me régaler. J’aime voyager.

« Et te laisser surprendre par ce que tu découvres d’un pays à l’autre ? »

C’est là que réside la magie !

« Un short, un sac léger, un voile de parfum et te voilà prête. »

N’oublions pas le t-shirt !

« Toujours dans le contrôle. Il se devinait. Retournons à la Barbade, tu revois la plage ? »

Si je la revois, cette eau bleue était surréaliste. Et le sable est d’une finesse…

« Tu pourrais retourner à la Barbade ? »

Oui.

« Seule ? »

Il me suffirait de prévoir un énorme budget. Nulle part ailleurs je n’ai vu de hamburger à 20$ US. J’aimerais connaître le salaire moyen des habitants parce qu’il y a des choses que je n’ai pas comprises je dois dire.

Ceci dit, maintenant que je connais la situation, il me suffit d’envisager un séjour all inclusive.

« A l’Accra ? »

Quel magnifique hôtel, ce serait avec plaisir.

« Un endroit parfait pour concevoir un premier enfant, comme te disait Elémiah tantôt. »

Lol ! Si j’y vais seule, ce ne sera pas le cas !

« Dans la vie tout peut arriver n’est-ce pas ? »

C’est sûr, parce qu’on le veut aussi.

« Oui, c’est vrai, il faut vouloir l’imprévu, je vois que tu commences à comprendre. Il faut parfois laisser une porte ouverte.

Un séjour all inclusive est une bonne idée pour une telle destination, la Barbade n’est pas Sainte Lucie.  Après, tu avais fait des rencontres la première fois.

Tu pourrais en faire d’autres. Ou même finalement partir dans d’autres circonstances. Tout peut arriver.

Peut-être que ce n’est pas un hasard si tu ne parviens pas à programmer tes vacances pour la deuxième partie de l’année, petite Sylvie.

Une amie t’avait parlé de Dubaï. Tu verras, parfois, il suffit de laisser une porte ouverte. »

Ok, merci Gabriel.

Bonne journée à tous ;)  

Dans le Tout

Dans le Tout 16012403564517181813919062

« Parce que le plaisir réside dans les détails sur lesquels tu t’attardes,

Tu te souviendras un jour que ce qui fait l’Amour prend sa Source dans le Tout. »

 

Fais ta chipie

Fais ta chipie 16012403114817181813919027

Bonjour à tous,

« Alors, tu comptes aller en Nouvelle-Zélande à la fin de l’année ? », me demande Elédahiel.

Avec tout l’argent que je mets déjà dans les deux croisières + le cadeau que je compte m’offrir à mon anniversaire, je pense que je ne m’avance pas trop en affirmant que je serai beaucoup trop fauchée pour aller où que ce soit à la fin de l’année.

« Tu vas suivre le conseil de ces femmes qui investissent une à deux fois par an dans des sacs hors de prix qu’elles savent pouvoir garder et porter des années durant ? »

Tu plaisantes, j’ai beau adorer les sacs, je REFUSE d’acheter ce Chloé Drew que je retrouve sur nombre de blogs. Je me moque de savoir qu’il sera encore tendance dans 20 ans.

« Tu as envisagé d’acheter les Rockstud de Valentino. »

J’ai perdu la tête un instant en voyant le modèle noir sur noir. J’ai toutefois vite repris mes esprits.

« Un sac qui devient un classique de la mode est relativement facile à revendre non ? Cette vendeuse, qui ne vend pas de sac, te l’expliquait. »

Oui, le marché vintage est pratique pour revendre ce type de sacs (après quelques années). Mais pas seulement, il est facile effectivement d’acheter de tels articles d’occasion.

« Comme ce Givenchy que tu commences à voir sur pas mal de sites également. »

Celui-là ne me plait pas alors que je reconnais que j’aime bien le Chloé Drew.  

« Ce n’est donc pas ce type d’achat que tu envisages pour ton anniversaire ? »

Absolument pas.

« Tu pourrais trouver des idées sur Net-à-porter. »

Tu rigoles, mais j’ai banni ce site !!! C’est une catastrophe ! Ils livrent ici figure-toi ! 

« Toujours dans le contrôle ma douce enfant. Pourquoi ? Un peu plus de laisser aller, c’est ce qu’il te faut. »

Attends, tu veux qu’on aille regarder le prix du Chloé Drew ?

« Tu habites chez tes parents, tu n’as pas de charges en dehors de la voiture Sylvie, rien d’autre. Tu es sure que  tu ne veux pas reconsidérer la question ?

Tu travailles mais tu as très peu de charges. »

Mes collègues m’appellent Crésus parce que je pars en voyage et que j’ai eu la naïveté d’expliquer que je prévoyais des budgets en prévision de mes vacances. Moi je croyais qu’on discutait gentiment. Et là j’entends « elle a les moyens d’avoir un budget vacances ! C’est bien ! ».

Tous les jours quelqu’un me rappelle que j’ai de la chance, que j’ai une vie facile, que je nage dans l’opulence…

Dans l’opulence, ça me fait rire.

Pour moi acheter ce Givenchy ou le Chloé représenterait un investissement. Parce qu’en vrai, je ne m’appelle pas Crésus. Mais si demain je suis réellement intéressée, je ferai en sorte de pouvoir m’offrir cet investissement.

Je ferai moins de shopping etc, comme je le fais quand je prépare mon budget vacances justement.

Mais je vois bien ce qui se passera si j’arrive avec le Chloé. Et la chipie en moi se dit, fais-le ! Il faut savoir que j’étais une enfant chipie et qu’il m’en reste un petit quelque chose…

« Fais ta chipie. »

Lol ! Tu ne devrais pas être en train de me rappeler que le bonheur ne se trouve pas dans les biens matériels ?

« Le bonheur non, la satisfaction d’avoir atteint un objectif en revanche peut s’y trouver. Tu te lèves tous les jours pour aller travailler. Je vais me montrer plus clair puisque tu ne comprends pas. 

Regarde autour de toi, regarde le nombre de personnes aigries, désabusées, fatiguées, qui attendent la retraite ou qui réalisent qu’elles n’ont jamais réussi à se faire plaisir comme elles l’auraient voulu.

Tu pourrais retourner sur Net-à-porter et regarder si tu pourrais envisager ce type d’investissement, juste une fois et pour te faire plaisir. Souviens-toi des conseils que tu as reçu,  un sac au style intemporel, pas le sac tendance de l’année.

Quelque chose que tu pourras facilement porter longtemps. Et qui paraitra chic longtemps. »

Je vois pourquoi tu me parlais du Givenchy.

« Il y a une chose que tes collègues ne comprennent pas chez toi, tu as l’air bien dans ta peau. Et insouciante. Comme si tu vivais dans une bulle.

Toi, tu sais qu’il n’y a plus de bulle depuis longtemps. Et que ton insouciance apparente est due à un profond travail spirituel.

Mais tu vis dans un monde matériel, comme tout le monde tu as besoin d’avoir le sentiment que tu accomplis des choses concrètes.

Si tu étais une acheteuse compulsive, nous ne te donnerions jamais ce type de conseil. Cependant tu n’es pas ce type de personne alors nous te le disons, tu devrais considérer un tel investissement.

En te souvenant qu’un sac chic et intemporel pourra être revendu si besoin. »

Tu crois que le Cloé Drew rose est intemporel ?

« Il y a d’autres marques et d’autres modèles. »

Merci à toi.

Bonne journée à tous ;)  

 

Bien quand même

Bien quand même 16012402194817181813919018

Bonjour à tous,

« Alors, tes cousines n’annoncent toujours pas leurs fiançailles ? », me demande Elémiah.

Non, ça viendra quand ça viendra.

« Et la date du mariage de ta sœur ? »

Pas encore fixée. 

« Il y a plusieurs candidates au mariage dans ta famille pourtant. »

Moi je ne pose pas de question, j’écoute. Elles savent ce qu’elles veulent, elles connaissent leur situation. Quand ça arrivera, ça arrivera.

« Peut-être à la fin de cette année ou l’année prochaine. C’est possible. »

Oui, c’est possible.

« En même temps, le mariage ce n’est pas que le moment de la cérémonie. Vous êtes nombreux à vous marier après avoir vécu ensemble. L’occasion de prendre conscience que certaines choses ne changeront pas avec une belle cérémonie. 

Tu as une cousine qui n’a pas du tout hâte de se marier. »

Elle est encore jeune, elle prend son temps, elle a raison. Ils ont encore chacun leurs propres projets. Ils peuvent attendre un peu.

« Elle se dit pourquoi pas, mais plus tard, bien plus tard. Un peu comme toi avec la question d’un enfant. »

C’est là que tu voulais en venir ? De toute façon, je n’ai pas de copain, ça règle la question.

« Et si tu en avais un, tu ferais un enfant ? »

Non.

« Pourquoi ? »

Ce n’est pas ce que je veux pour l’instant. Je ne te dis pas jamais, je voudrais en avoir deux en fait. Mais là maintenant, j’aurais l’impression de me couper l’herbe sous le pied.

J’ai envie de continuer de voyager, de m’amuser…

Je n’ai pas envie de nouvelles responsabilités.  

« Et si cela arrivait ? Si tu tombais enceinte sans l’avoir voulue ? »

Voyons, cela n’arrivera pas.

« Non ? »

Non. 

« Un jour tu comprendras que les surprises de la vie sont agréables aussi. Même celles qui bouleversent tout. 

D’ailleurs tu l’as remarqué, ce qui t’arrive de plus plaisant est souvent improvisé ou programmé à la dernière minute. »

Quand même, un enfant surprise, ça me ferait bizarre !

« Il arrive que les choses changent du jour au lendemain, mais que tout se passe bien quand même. »

C’est vrai.

Merci Elémiah.

Bonne journée à tous ;)  

Tu vas me manquer

Tu vas me manquer dans Depuis l'entre-deux 16012301585417181813915947

Bonjour à tous,

« Nous voulons que tu prennes conscience qu’il est normal d’être à ce point touchée par le décès de ta tante. Tu l’as dit toi-même, elle avait toujours été là, depuis ton enfance.

Écris-lui donc une lettre. », me dit Eledahiel.

Ici ?

« C’est ton blog, tu peux écrire ce que tu veux, écris-lui une lettre. Dis ce que tu as envie de dire. »

Eh bien tout d’abord je pense que c’est vraiment un vilain coup que tu nous as joué là avec ton stupide cancer. Et cette issue plus stupide encore !

Tu nous laisses là tous seuls maintenant, sans toi. Et le chien qui vient de mourir aussi ! Lui aussi il avait un cancer, à croire que vous aviez fait exprès !

C’est vraiment un vilain coup que tu nous as joué, mourir comme ça, alors qu’on continuait tous d’espérer une miraculeuse rémission.

Le pire tu vois, c’est que je me rends compte que même après avoir reçu un premier choc quand les médecins nous ont dit que tu allais mourir, je continuais d’espérer !

Je n’ai jamais pu m’empêcher d’espérer, tu étais si souvent en train de sourire ou d’essayer de sourire. Je sais que maintes fois tu nous as caché ta douleur, que tu as fait de gros efforts pour assister à des fêtes de famille et que tu prenais plaisir à profiter de chaque occasion malgré ton inconfort.

Je sais aussi que tu avais peur de mourir et que tu trouvais ta situation injuste.

Et pourtant, te voilà partie ça y est. Tu te rends compte que tu ne verras jamais grandir ta petite-fille, tu vois que tu aurais dû rester !

Si tu avais pu rester.

Je suis sonnée plus que je ne l’aurais cru, je réalise seulement que je ne te reverrai plus. Tu ne viendras plus à la maison, nous n’irons plus chez toi.

Tu ne seras pas au carnaval cette année, avec ton tabouret. 

Je t’en veux beaucoup d’être partie et de nous avoir tous laissés. Mais aussi je suis contente de savoir que tu ne souffres plus désormais.

Je te souhaite une belle route et de trouver la paix.

J’espère te revoir sur une prochaine route, j’espère avoir à nouveau la chance de te connaitre et de te côtoyer.

Je souhaite que cette fois-là tu sois moins impolie et que tu ne partes pas en claquant la porte comme ça, en faisant trembler tous nos murs !

Non plus sérieusement, je crois bien que tu es mon deuil le plus difficile à ce jour.  Je sais avec certitude que je ne t’oublierai jamais, pas simplement parce que tu étais ma tante.

Mais parce que tu restes ma tante. Celle qui s’écriait Euh la la la la la, quand nous faisions des bêtises sur les rochers à Saint Malo.  

Et tu te souviens de la fois où tu nous as emmené au Mont Saint Michel ? 

Ca me fait drôle de penser que si demain j’ai un enfant il ne connaîtra pas le son de ta voix. Mais moi je me souviens du son de ta voix. Je reconnaissais toujours ta voix, ta façon de parler.

Tu vas me manquer, je pense longtemps.

Mais pas douloureusement, bien heureusement.

Bonne route à toi.

Merci Eledahiel.

Bonne journée à tous ;)  

Dans le présent

Dans le présent dans Vie magique 16011712464417181813901636

Bonjour à tous,

Je vous propose de tenter avec moi un exercice franchement difficile aujourd’hui. On va l’appeler dans le présent.

« Tu t’installes dans un endroit donné et tu ne fais rien d’autre que profiter de l’instant présent. L’instant présent ce n’est pas juste toi à un moment T. C’est toi dans le temps et l’espace T.

Donc, pas de pensées sur ce qui se passe ailleurs, sur ce qui pourrait arriver demain, sur ce qui est arrivé hier. Juste toi là où tu te trouves avec ce qu’il y a autour de toi.

Et c’est tout. Si tu es dans la cuisine, les seules choses qui importent se trouvent aussi à la cuisine. »

J’ai compris, d’où la difficulté, il ne s’agit pas de faire le vide.

Parce que quand je suis à la cuisine, je pense aux courses que je pourrais faire et à ce que je pourrais élaborer avec.

« Non, ce qu’il y a autour de toi suffit. Essaye. »

Ok, je veux bien tenter.

« Il faut faire l’exercice chaque jour pendant un mois, il vise à apprendre durablement à repérer les éléments utiles et positifs dans vos vies. »

Ok, je vais commencer le 1er février alors.

« Si tu veux. »

Merci Haniel.

Bonne journée à tous ;)  

Après le carnaval

Après le carnaval 16011712343717181813901609

Bonjour à tous,

Il fait beau, il fait chaud et le carnaval approche à grands pas…

« Comment vas-tu te déguiser ? », me demande Elémiah.

Je ne sais pas, je ne sais même pas si je vais acheter une nouvelle tenue. Mais pourquoi pas ceci dit ! Je vais aller regarder les perruques.

« Tu auras chaud avec une perruque, prends un chapeau. »

J’en ai acheté un l’an dernier que je n’ai pas porté, je vais voir avec quelle tenue le mettre.

« Tu vas aller tous les jours ? »

Sauf le mercredi. Je n’aime pas le mercredi des cendres. J’irai à la mer ce jour-là. Je préfère les jours gras.

« Après le carnaval c’est le carême. »

Parait-il.  

« Ce peut être une occasion de s’interroger sur les fondations de sa foi, une occasion de se retrouver. »

Le carême ?

« Pourquoi pas ? Après, nous n’allons pas te demander de ne pas manger de viande. Simplement, ce pourrait être intéressant pour toi, pendant une semaine ou deux après le carnaval de te poser et de faire une sorte de bilan d’évaluation. Pour voir où tu en es, où tu souhaites aller, à différents niveaux.

Pour voir si tes valeurs se retrouvent dans ta vie, dans tes actes, de quelle manière ta foi peut te permettre d’atteindre cette harmonie dans ta vie. »

Oui, ça peut être intéressant, je ne suis pas contre l’idée.

« Bon, nous en reparlerons alors.  Pour profiter de la vie il faut aussi avoir conscience de ce qui vous fait réellement vibrer, au-delà d’évènements tel que le carnaval. Tu comprends cela ? »

Oui, je comprends. Merci Elémiah.

Bonne journée à tous ;)  

 

Et pour les hommes ?

Et pour les hommes ? 16011712214617181813901537

Bonjour à tous,

« Donc tu veux connaitre le schéma masculin ? », me demande Ariel.

Oui.

« C’est simple, tu le connais, énonce-le. »

Le Jeune homme, l’Amant, le Père et l’Aïeul.

« L’Enfant, l’Amant, le Père et l’Aïeul. »

Pourquoi l’Enfant ? 

« L’Aïeul masculin rejoint l’Aïeule féminine. Ils en viennent à se confondre et réapparait le Tout, l’Un, en vous et autour de vous. Mais peu de couples vieillissent dans l’harmonie qui permet d’atteindre cet état dans une vie sentimentale.

L’Aïeule doit pourtant être l’étape de la réunification. Et tant que vous ne parvenez pas à ce résultat, vous revenez. Vous vous incarnez. 

« Pourquoi tu me dis tout ça ? »

Pourquoi pas ?

La Jeune fille s’oppose à l’Enfant non pas parce qu’elle serait plus mature, simplement les femmes et leurs organes sexuelles internes ont souvent davantage besoin de sentiments que les jeunes hommes qu’elles fréquentent, dans leur jeunesse matérielle.

La porte des sentiments amoureux s’ouvrent d’une manière différente chez les garçons, car le vent qui la pousse est chargé d’énergies qui poussent plus vite à la découverte de l’aspect pratique des énergies sexuelles. 

L’Enfant s’oppose à la Jeune fille car sur le plan spirituel les énergies en place poussent à l’exploration d’aspects complémentaires mais forcément différents de la création.

Étant complémentaires, les aspects dans lesquels se retrouvent les uns et les autres se rejoignent. Mais de réelles difficultés apparaissent souvent et persistent à l’étape suivante, la plus difficile à vivre pour les femmes. »

Et pour les hommes ?

« L’étape difficile est celle du Père, pas celle de l’Amant. Il est relativement facile de passer de l’étape de l’Enfant à celui de l’Amant car il suffit d’expérimenter divers aspects du sentiment de satisfaction d’avoir atteint un but. 

L’étape de l’Amant est celle de l’enrichissement personnel et du développement du Masculin en soi.

La difficulté réside dans l’acceptation du fait que les liens ne constituent pas des entraves qui gênent ce développement. D’où le fait que l’étape du Père ne soit pas toujours bien vécu. Et puisse poser de réels problèmes spirituels et matériels.

L’Aïeul masculin est l’être qui a su faire la part des choses et sait ce qui est important. »

Je vois.

« Toutes les étapes sont importantes. »

Oui, je le comprends.

« Passe une belle journée, ma douce enfant. »

Merci Ariel.

Bonne journée à tous ;)  

1234

Messages et apparitions |
Jésus-Christ sauve |
J'aimerais devenir musulmane |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SALAFYA
| Le Blog de la Médit'
| For This Cause