Demi-tour

18

Demi-tour dans Féminité Sacrée 16011704123217181813900987

Bonjour à tous,

« C’est difficile de se trouver face aux énergies sexuelles mal utilisées d’autrui, n’est-ce pas ? », me demande Ariel.

Je ne comprends pas ce type d’énergies. Elles sont d’une couleur qui tire vers le marron mais qui n’est pas du marron, c’est presque indéfini, je peine à les lire.

« Quand certaines personnes pensent à leurs propres énergies sexuelles, elles ne voient que celles qui sont liées à votre sexualité effective, elles ne voient pas les énergies de création. »

Les gens ne voient cet aspect que quand ils envisagent d’avoir un enfant. Peu s’intéressent au fait que les énergies sexuelles sont en fait celles qui permettent d’ancrer dans la matérialité, de différentes manières.

« Et que penses-tu de ces énergies abandonnées ? »

Je suis contente de ne les voir que rarement.

« Pourtant, très souvent, c’est ce type d’énergies qui vous empêchent de vous épanouir à la fois spirituellement et matériellement. »

Je sais, la couleur marron m’a permis de le comprendre. Mais après, si je m’approche je vois qu’elle est souvent composé de cinquante mille énergies diverses, toutes entremêlées et il y a des nœuds et des nœuds et des nœuds…  

Ca peut remonter à plusieurs vies antérieures. 

« Ces nœuds peuvent vous affecter de bien des façons. Et avoir un impact considérable sur vos vies. »

Il existe bien un moyen de les dissoudre ?

« Oui, il faut se pencher sur chaque énergie qui forme l’amas qui t’apparait marron. Ou une couleur approchant. »

Chaque énergie ? Il y a forcément une autre méthode. N’est-ce pas ?

« Bien sûr, toutes ces énergies se purifient instantanément dès lors que vous parvenez à incarner la Source en votre monde. »

Donc il faut purifier chaque énergie. Une par une ?

« Il faut remonter à la Source de chacune, sentir ce qu’elle apportait de positif à la base, comprendre en votre cœur pourquoi elle a été abandonnée et alors, il devient possible de la purifier. »

Je vois.

« Vous avez tous ce type d’amas qui t’apparait marron. Certains sont plus importants que d’autres. Veux-tu voir le tien ? »

Non, ça ira. Je ne souhaite pas le voir.

« Pourquoi ? »

Dans combien de siècles aurais-je fini de purifier une à une toutes ces énergies viciées ? 

« Je t’ai donné la méthode. »

Oui, franchement longue.

« Essaye l’autre méthode. »

Incarner la Source en conscience ? Mais j’aimerais bien, si je pouvais déjà je le ferai.

« Tu vas laisser cet amas là, parmi tes énergies ? »

Une par une ce doit être faisable…

« Oui, c’est à ta portée. Quand tu en auras envie ou que tu en ressentiras l’envie, tu le feras. Il faut que tu aies conscience qu’il s’agit d’un travail long et nécessaire. A moins que tu parviennes à rendre à ces énergies leur caractère originel en les réactivant à l’occasion d’un travail créatif ou plein de sens, voire les deux.

C’est souvent la méthode qui vous convient le mieux. Vous vous rendez simplement compte que quelque chose s’est ouvert en vous et vous porte. Vous ne savez pas que vous avez dissous un nœud. Ceci dit vous parvenez souvent à le comprendre plus tard.

Quelle méthode préfères-tu a priori ? »

Cette dernière me semble la moins laborieuse.

« Pourtant elle ne l’est pas. La plus rapide est la nuit de l’âme. C’est cela le désert, c’est ce fameux amas. Tu as su le transformer, tu as créé ce blog. Alors que tu ne comprenais même pas pourquoi tu faisais des rêves prémonitoires au départ.

Quel chemin parcouru, n’est-ce pas ? Tu sembles surprise, c’est pour cette raison que tu sens aujourd’hui la présence de l’Aïeule. »

Elle arrive un peu tôt, non ?

« Tu as su incarner la Mère alors que tu n’as pas d’enfant. Mais le souci est que tu es passé de la Jeune fille à la Mère sur le plan spirituel. Il manque une étape. »

Oui, c’est la Jeune fille, l’Amante, la Mère et l’Aïeule.  

« Il manque l’étape qui permet d’arriver au processus de création. D’où les difficultés que tu as pu rencontrées sur le plan matériel.

Et l’Aïeule est déjà là, devant toi. Elle représente la Sagesse qu’apporte l’expérience, uniquement l’expérience. C’est que tu as dû trouver le moyen synthétiser malgré tout. 

Alors veux-tu voir ton amas ? »

Finalement pourquoi pas, mais je ne vois qu’un fil tout blanc…

« Oui, un fil tout blanc. Si tu regardes bien autour, il y a des énergies qui indiquent un manque de maturité qui ne peut provenir que de certaines expériences. »

 Tu vas me renvoyer à l’étape de la Jeune fille.

« Il le faut, toutes les étapes sont importantes. »

Mais je ne me souviens même pas avoir voulu en sauter une !

« Tu ne peux pas incarner l’Aïeule. Pas en raison de ton âge, tu n’es simplement pas prête. L’Amante est l’étape de la femme consciente de sa propre puissance et de sa capacité de jouir de son pouvoir.

Sache que c’est très souvent cette étape qui vous pose problème. Mais tu devrais éviter un certain nombre d’écueils. Tu connais déjà la vie, tu ne viens pas tout juste de sortir de l’enfance. Tu vois, il y a du bon dans toute situation.

Il y a vraiment beaucoup de femmes qui rencontrent des difficultés au niveau de cette étape. »

Je ne suis donc pas la seule lol.

« Tu l’as sautée. Aie confiance en toi, tu verras que tout se passera bien concrètement. Et tu pourras incarner l’Aïeule d’ici une dizaine d’années. Peut-être une douzaine. »

Quand même !

Il faut prendre le temps d’explorer chaque étape, petite Sylvie. Bon retour spirituel à la fin de l’enfance. »

Lol ! Et ça se traduit comment ?

« Tu verras de quelle façon tu prends conscience de la puissance de la femme que tu es. »

Merci Ariel.

Bonne journée à tous ;)

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Déconstruire et construire

    Bonjour à tous, Ah quelle semaine on vient de passer Chouchou et moi ! On a fait le carrel…
  • Sentir sa présence

    Bonjour à tous, C’est dans les moments de perte, de deuil que l’on saisit clairement l’int…
  • Notre Capricieux

    Bonjour à tous, Cette semaine nous avons perdu notre merveilleux, notre adorable, notre ma…
Charger d'autres articles liés
  • Déconstruire et construire

    Bonjour à tous, Ah quelle semaine on vient de passer Chouchou et moi ! On a fait le carrel…
  • Sentir sa présence

    Bonjour à tous, C’est dans les moments de perte, de deuil que l’on saisit clairement l’int…
  • Notre Capricieux

    Bonjour à tous, Cette semaine nous avons perdu notre merveilleux, notre adorable, notre ma…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Synthèse à faire

    Bonjour à tous, « Tu as bien fait d’acheter les chaussures. Elles te plai…
  • La clé de l’épanouissement de la femme

    Bonjour à tous, Neveu a vomi dans la voiture ! « Les enfants font ce genre de c…
  • Carnet de femme

    Bonjour à tous, « Il fait beau et chaud à nouveau, comme tu aimes. »…
Charger d'autres écrits dans Féminité Sacrée

18 Commentaires

  1. Camille-fraise

    21 janvier, 2016 à 16:20

    Coucou,

    Suis-je la seule à ne pas sentir des affinités avec cette approche d’étapes de la Femme ?
    Pour moi, elle est un Tout. Et comme le passé présent future n’existe pas, cela fait que tout réside en nous quelque part. On évolue sur différents points selon notre situation, mais je me dis que simplement elles se manifesteront en fonction de la situation.

    Si je dis ça, c’est parce que des fois, en rêve, je ressens cette étape ou une autre selon les énergies que j’incarne. Alors cela me fait bizarre de me dire que je suis à cette étape alors que les autres sont latentes en moi et donc existe quand même, même si elles se manifestent peu ou pas encore.

    Bizarrement, je n’ai pas envie de choisir laquelle être. Elles sont toutes une part de moi. Je n’ai pas envie de lâcher l’Enfant pour la Femme ou l’Amante, ou la Sage. Je suis tout ça.

    Enfin voilà.
    Ceci dit, je comprends les étapes, et je comprends vos lectures, je pourrais le faire, mais je préfère aujourd’hui prendre le paquet plutôt que de le scinder. Et ce, même si je vois que telle ou telle étape a des petites dissonances.

    Bises

  2. Dodie

    21 janvier, 2016 à 14:38

    Hello …

    Moi ce qui me tue c’est qu’on ne finis jamais d’en apprendre sur la nuit de l’âme! Expérience au combien marquante ..
    Je retiendrais qu’elle permet de libérer ces nœuds avec un peu de soulagement !

  3. Emilie

    21 janvier, 2016 à 12:31

    Bonjour Mamie Sylvie !
    Meu non, c’est « ma mie Sylvie » la plus jolie et ce n’est pas l’heure de faire des confitures. On a beau aimer le sucre avant tout, il faut gouter le sel de la vie. Visiblement, c’est le bon moment de passer aux recettes salées.
    Bises

  4. Isabelle

    21 janvier, 2016 à 12:01

    Merci beaucoup pour cette article qui me parle .
    Je vois très bien ces énergies toutes emmêlées et depuis si longtemps. Merci d’avoir mis des mots sur ce manque que je sens et qui me rend triste.
    J’ai été mere physiquement mais je n’ai pas encore réussi à incarner ma puissance de création autrement et maintenant que l’automne arrive…. J’ai besoin de beaute.cest un travail de patience que de remonter les fils emmêlés.
    Vite il me faut de la musique! Je me souviens que cest ce qui parle le mieux à mon Âme.
    Beaute et harmonie en même temps.
    Je trouve aussi qu’elle chemin de l’amante est semé d’écueils et je suis heureuse que tu sois protégée pour le traverser( je suis sûre qu’on l’est goûtées à notre manière mais des fois on n’écoute pas. Hum hum . )
    Est ce qu’Ariel , tu le sens avec des plumes et une énergie androgyne? Je vois un homme aux cheveux longs;)
    Mille bises

  5. Mélissa

    21 janvier, 2016 à 11:34

    Est-ce que tu peux écrire encore quelque chose de réconfortant, s’il te plaît?

    Bonne journée ;)

  6. Mélissa

    21 janvier, 2016 à 11:24

    Tu sais, c’est réconfortant de lire un article où on te dit que tout ira bien.
    Parce que franchement, des fois, c’est tout ce qu’on à besoin, que quelqu’un te dise que ça ira.
    ça fait du bien d’y croire, et quand c’est dit de quelqu’un en qui on a plutot confiance, c’est à dire que ce que tu écris..contribue au fait qu’on puisse se sentir beaucoup mieux.

    ca me rappelle « J’y crois parce que c’est absurde ».

    On à juste envie de croire parce que ça fait du bien, alors qu’on sent notre cœur se fermer.

    Pourquoi pas?

    Bonne journée ;)

  7. Mélissa

    21 janvier, 2016 à 11:14

    Je suis dégoûtée x),

    je crois que moi aussi je foire là.

    Beuh. C’est facile à dire, par contre, facile à faire, non.

    Bonne journée. ;)

    /moncoeurseferme.

  8. annais

    21 janvier, 2016 à 10:32

    Eheh coucou belle!
    je me suis retapen la jeune fille dernièrement t et c’était sympa! Quand aux noeuds marrons à démêler c’est ce que je fais lors des soins que je donne et c’est drôle car hier est le premier jour où je les ai vu sous forme de couches de couleurs superposées et pas juste comme des circuits ☺
    belle journée! Bises

  9. Fleur

    21 janvier, 2016 à 9:21

    Bonjour Sylvie,

    Tu reviens en arrière avec les connaissances et expériences acquises entre temps ? Tu vas avoir un beau point de vue du coup ! ça me paraît sympa comme façon de faire !

    Je te souhaite de belles choses à venir !

    Il me semble que se sont ces articles sur les « étapes » de la femme qui me parlent le plus, ou du moins qui m’interpellent le mieux. et ceux sur la féminité aussi.

    Elle est superbe ta photo, s’asseoir sur ce banc pour sentir et regarder la mer, c’est génial !

    Bises

  10. Liliane

    21 janvier, 2016 à 8:22

    Coucou,

    Je suis éclatée de rire :D d’où l’encyclopédie et son titre, ça va de soi. Je comprends mieux maintenant à quelle étape je suis et pourquoi il ne faut pas aller plus vite que la musique, je sens la Mère se pointer mais je sais que l’étape de l’Amante doit être finalisée, prendre conscience de la femme puissante que je suis lool c’est très grisant tout ça :D

    Il me parle vraiment beaucoup cet article.

    Bises

Consulter aussi

Collaboration

Bonjour à tous, Ce sont mes guides qui m’ont suggéré de venir discuter ici après m&r…