Accueil Spiritualité Fards à paupière

Fards à paupière

11

Fards à paupière 16021411413917181813973944

Bonjour à tous,

« Alors, tu as enfin trouvé la paix dans le fait que tu ne trouveras jamais ta vocation. », me dit Anahel.

Oui, je veux dire, j’ai compris qu’il n’est pas anormal de vouloir faire plein de choses à la fois ou à la suite. Je n’ai plus l’impression qu’il y a un problème.

« Tu ne trouves pas de fards bleus ? »

J’hésite à acheter une palette, je crains de ne pas l’utiliser.

« Tu utilises la palette de verts. »

C’est vrai mais elle me semble facile à utiliser.

« Oui et sais-tu pourquoi ? Les maquilleuses te l’ont dit, la couleur de ton teint et de tes yeux te permettent toutes les couleurs de fards. Il n’y en a aucune qui ne t’ira pas. Tu portes bien ce bleu-indigo aux reflets violets. Qui t’attire toujours des compliments, l’un étant, vous avez de la chance une telle couleur ne m’irait pas. »

J’adore ce fard mais les pigments sont forts. Il ne faut pas en mettre des tonnes lol !

« Tu regrettes de ne pas avoir acheté le vert aux reflets roses. »

Oui, après avoir vu comme le bleu m’allait, j’ai pensé que j’aurais dû acheter le vert aussi…

« Certaines lectrices doivent se dire, mais comment peut-elle oser porter de telles teintes ? »

Moi aussi j’avais peur au départ, mais je les trouvais jolies alors j’ai tenté. Et en fait les couleurs à reflet me vont bien.

« Note qu’elles t’iront moins bien à cinquante ans. Mais aujourd’hui, sur tes yeux en amande, ce sont des couleurs qui passent bien. »

Moi je n’aime pas le fard prune.

« Essaye avec un bleu gris, en estompant. »

Ah peut-être…

La maquilleuse avait utilisé une affreuse combinaison de roses, je n’avais pas aimé. Mais avec deux couleurs qui s’opposent, peut-être…

« La variété de couleurs que tu peux utiliser ne t’effraie pas ? »

Non.

« Tu te dis qu’au contraire, tu peux t’amuser avec. D’ailleurs tu possèdes une boîte pleine de fards. »

Oui c’est vrai.

« Il y a des couleurs que tu n’as pas encore testées dedans. Tu devrais les essayer une à une. Tu vois, c’est en réalité une chance de n’avoir pas besoin de vocation. Mais vous vivez d’une telle façon que cela devient un désavantage.

Heureusement que tu ne te dis pas que tes yeux bruns sont une horreur de te permettre toutes les couleurs de fards.

Heureusement que tu es contente de pouvoir t’amuser avec.

Vois la palette de choses qui t’intéressent dans la vie. Vois quelle chance est la tienne en réalité. Tu peux peux toucher à tout ce qui t’intéresse. Tu comprends ?

Tu n’as pas besoin de te limiter. »

Merci Anahel. 

Bonne journée à tous ;)

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Déconstruire et construire

    Bonjour à tous, Ah quelle semaine on vient de passer Chouchou et moi ! On a fait le carrel…
  • Sentir sa présence

    Bonjour à tous, C’est dans les moments de perte, de deuil que l’on saisit clairement l’int…
  • Notre Capricieux

    Bonjour à tous, Cette semaine nous avons perdu notre merveilleux, notre adorable, notre ma…
Charger d'autres articles liés
  • Déconstruire et construire

    Bonjour à tous, Ah quelle semaine on vient de passer Chouchou et moi ! On a fait le carrel…
  • Sentir sa présence

    Bonjour à tous, C’est dans les moments de perte, de deuil que l’on saisit clairement l’int…
  • Notre Capricieux

    Bonjour à tous, Cette semaine nous avons perdu notre merveilleux, notre adorable, notre ma…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Déconstruire et construire

    Bonjour à tous, Ah quelle semaine on vient de passer Chouchou et moi ! On a fait le carrel…
  • Sentir sa présence

    Bonjour à tous, C’est dans les moments de perte, de deuil que l’on saisit clairement l’int…
  • Sous un arbre, derrière l’église

    Bonjour à tous, A mon grand désarroi, je ne peux que constater qu’un ou une de mes chers c…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

11 Commentaires

  1. Eve

    20 février, 2016 à 4:35

    Coucou,

    Dis Sylvie, vocation, est-ce un peu comme mission? Autour de moi, les gens disent qu’on a tous une mission. Mais moi, j’ai pas vraiment l’impression d’avoir une mission particulière. Et aussi, tout le monde dit que nous sommes tous doués pour quelque chose, que nous avons tous un don. Mais comme d’habitude, je m’émerveille pour tout mais c’est tout.

    Donc, je peux me rassurer et ne pas m’inquiéter de ne pas avoir de vocation, ou de mission ou de don!

    Bises

  2. crystallia

    20 février, 2016 à 1:52

    Coucou,

    Non, tu ne te trompes pas.

    Je ne désespère pas.

    Bise ;)

  3. Cel

    19 février, 2016 à 19:46

    Coucou,

    Merci pour ton partage. C’est une idée intéressante à méditer (surtout quand on chercher « sa vocation ».

    Je comprends l’idée. Moi aussi je fais un travail carré, scientifique, pourtant à côté le spirituel m’intéresse beaucoup.
    Malgré tout, tu parlais aussi d’une envie de concilier pro et spiritualité, ah moins que je me trompe ?
    Je comprends aussi cette envie pour la ressentir.

    Bise :)

  4. crystallia

    18 février, 2016 à 1:54

    Bonsoir,

    Je sais que pour ma part j’ai appris à me connaitre par petites touches. Je n’ai pas compris qui j’étais d’un coup.

    Or je pense que c’est cela, la connaissance de soi, qui permet d’apprécier son propre parcours parce qu’alors on en voit la cohérence.

    Et l’on comprend que notre équilibre puisse se trouver dans le fait d’aimer plusieurs choses ou d’aimer faire plusieurs choses.

    Je suis juriste moi, c’est carré le droit. Et technique en vérité.

    Et je tiens aussi un blog sur la spiritualité que j’alimente en grande partie grâce à mes facultés médiumniques.

    Comme quoi…

    Bonne soirée ;)

  5. Cel

    17 février, 2016 à 18:58

    Coucou,

    Hummmm… c’est une façon de voir les choses, un angle que je n’avais jamais vu !
    Ne pas avoir de vocation, s’intéresser à mille choses sans être capable d’en approfondir une seule.. Que ce soit dans le domaine pro ou celui des loisirs, j’ai en effet toujours trouvé ça handicapant…

    Comment valoriser quelque chose qu’on a juste effleurer ? (surtout pour moi la perfectionniste lol)
    Comment maitriser un sujet au minimum si on n’a pas la vocation/l’envie de rester dessus ?

    Moi j’ai souvent l’impression de toucher à plein de choses qui m’intéressent mais d’être déçue. Parce que ce n’est pas ce à quoi je m’attendais, ou qu’il n’y a pas d’écho, ou que je m’ennuie, etc… Du coup je ne sais pas trop comment gérer ça. A un moment même j’en ai marre d’être déçue alors je vais arrêter de tester.

    En fait, je pense que c’est surtout source de frustration pour moi. est ce que cela l’a été à un moment pour toi ?

    Bise

    Cel

  6. Miss X

    17 février, 2016 à 15:19

    Bonjour,

    Alors, je me suis dis « Oulah! » , on à peut-être du mal à voir les chances qui sont nôtre si on ne compare pas, ou alors, moi pas comprendre.

    Bref, quand j’aurai quatre-vingt-dix ans, je me demande ce que j’aurai fais en regardant en arrière.

    Quand tu parles d’avoir de la chance de ne pas avoir besoin de vocation, on se demande.

    Il faut vivre avec ce qu’on est, j’imagine que c’est vraiment ça vivre.
    On cherche à ressembler à ceux qui nous entourent, parfois.
    Enfin, pas toujours. ;)
    Je parlais de moi, bien sûr.
    Je ne saurai parler pour d’autres.

    Bon courage. ;)

    Bise

  7. crystallia

    17 février, 2016 à 10:48

    Bonjour Liliane,

    Je suis bien d’accord avec toi.

    Bonne journée ;)

  8. Liliane

    17 février, 2016 à 9:35

    Coucou Sylvie,

    J’aime beaucoup cette phrase « …Tu vois, c’est en réalité une chance de n’avoir pas besoin de vocation. Mais vous vivez d’une telle façon que cela devient un désavantage. »
    Je pense que les limites qu’on se fixe nous contraignent mais nous donnent un cadre pour se voir évoluer. On commence par une chose, un pas, je ne vois pas comment un enfant pourrait se mettre à courir sans avoir appris à marcher mais je crois aussi que quand il fait ses premiers pas il n’a qu’une envie c’est de courir. Alors quand il a gagné en assurance, il s’élance, il course le chat qui ne comprend pas pourquoi ce petit bout d’être s’acharne sur lui. Je pense qu’au final que ce soit dans la vie spirituelle ou matérielle on commence toujours avec certaines limites et plus on avance plus on les repousses et c’est évidement en travaillant avec qu’on a sous la main qu’on y arrive.

    Bises

  9. alexandre

    17 février, 2016 à 0:21

    Expérimenter les choses désolé pour l erreur

  10. alexandre

    17 février, 2016 à 0:20

    Bonsoir Sylvie,
    Le terme vocation me fait rire lol Dans notre monde moderne, on a tendance à nous faire croire que tout est figé et acquis pour l éternité je pense qu’expérimentateur les choses n est pas mauvais mais au niveau magique se concentrer sur un symbole ou une technique permet d avancer plus rapidement cela n est pas vrai dans le monde matériel car la vie est par sa nature même changeante je crois que chacune de nos découvertes matérielles ou spirituelles nous enrichi c est pourquoi je te souhaite une bonne expérimentation des domaines qui te plaisent bisous

    • crystallia

      17 février, 2016 à 1:53

      Bonsoir Alexandre,

      Je te remercie.

      C’est vrai, rien n’est figé dans la vie.

      Bise ;)

Consulter aussi

Patience donc…

Bonjour à tous, « Il faut que tu arrêtes de te gratter. », me dit El…