Accueil Amour physique Le cœur et la raison

Le cœur et la raison

25

Le cœur et la raison dans Amour physique 16022105104517181813991552

Bonjour à tous,

« Certains hommes dans ton entourage pensent qu’il faut avoir de l’argent pour sortir avec toi. Et que tu dois être une peste ensorceleuse. », me dit Elémiah.

Je ne sais pas où ils ont pu prendre de telles idées. Et pourquoi une peste ?

« Ensorceleuse. »

Ok, ça je crois que je vois d’où ça peut venir…

« Tu crois ou tu es sure ? »

Disons que je suis sure.

« Donc tu vois en quoi tu peux être une peste ? »

Je préfère le mot capricieuse.

« Une capricieuse qui demande avec le sourire. Une ensorceleuse. »

Ce point-là ne me gène pas.

« Non ? »

Non. Je ne vais pas changer de personnalité.

« Très bonne réponse ma belle enfant. Mais au sujet du premier point soulevé ? »

Je ne comprends pas d’où vient cette idée. Ce n’est pas comme si quiconque pouvait apporter la preuve que je recherche un homme qui a de l’argent. C’est un mystère. Même ma mère pense que c’est sûrement ce qu’il me faudrait.

Je travaille, je ne demande rien à personne. Je ne me souviens pas avoir demandé de l’argent à qui que ce soit ces dernières années. Alors vraiment, je ne comprends pas.

Même quand j’étais totalement fauchée et que plusieurs hommes m’avaient laissé entendre que si je voulais ils pouvaient s’occuper de moi, j’ai perdu mon appartement plutôt je te rappelle.

Encore il y a quelques temps j’ai rencontré un type qui a laissé entendre ouvertement que cela ne le dérange pas de sortir avec une femme qui aime les beaux cadeaux.

Tu m’as vu demander à un homme de m’offrir un sac ? Une seule fois ?

Je ne comprends pas, ce n’est pas comme si une seule personne pouvait prouver que je me fais offrir des cadeaux.

Je ne suis pas une prostituée. Je ne sors pas avec des hommes parce qu’ils ont de l’argent.

« Tu as un côté princesse inaccessible pour certains. »

Pour les hommes qui ne m’intéressent pas. Je sais comment paraitre moins inaccessible quand un homme me plait.

« Tu crois en ton pouvoir de séduction. »

C’est normal, c’est une nécessité. Ou alors je n’aurais pas évolué depuis mes seize ans.

« Tu as également foi en la personne que tu es. »

Oui, c’est mieux. Comme ça je me sens bien avec moi-même. 

« Il est vrai que tu ne recherches pas un homme qui aurait de l’argent. Et que recherchent ces hommes-là ? »

C’est à moi que tu demandes ça ? Je ne sais pas.

« Tu en as croisé quelques uns. »

Apparemment, une femme avec laquelle s’entendre. C’était ce qu’ils recherchaient. Ils préféraient une femme qui travaille mais étaient prêts à se montrer généreux si on s’entendait bien.

« Ils ne recherchaient pas l’amour ? »

Ce n’est pas ce que j’ai entendu, plutôt quelqu’un avec qui s’entendre. Un peu comme dans ces histoires où les gens se mettent ensemble parce qu’ils ont chacun trouvé ce qu’ils voulaient.

« Ce type de relations ne te correspond pas. »

Je le sais parfaitement. 

  »Cela peut correspondre à d’autres. »

Je le sais aussi.

« Ta maman ne te voit pas dans ce type de relations. Par contre elle te voit bien avec un homme qui aurait de l’argent. Voire qui serait riche. »

Pourquoi ?

« Je ne vais pas répondre à ta question. Par contre, je voudrais te poser une question. Si lors de la croisière à Venise tu as l’occasion de t’offrir un superbe sac, tu l’achèteras ? »

Bien sûr. J’achète tout ce que j’ai les moyens de m’offrir du moment que ça me plait lol.

« A quoi reconnait-on un sac bien fini ? »

Aux finitions voyons. Tout doit être impeccable, aucun fil ne doit dépasser, toutes les coutures doivent être parfaitement droites.  En outre, tous les détails doivent être de qualité, on repère vite le sac bon marché devant des détails grossiers. Je n’ai jamais, jamais compris, que l’on puisse acheter un vêtement ou un sac qui présente des coutures approximatives par exemple. Le plastique qui sent le plastique ne donnera jamais l’illusion du cuir. Pour ma part d’ailleurs je fuis devant un sac ou des chaussures imitation cuir qui sentent le plastique.

Un sac bien fini est doublé, dans un textile de qualité. Un sac intéressant a des poches utilisables. Plusieurs. Les fermetures éclairs intérieures sont solides et présentent des détails qui se remarquent positivement.

Et les années passent, passent, le sac ne bouge pas. La doublure intérieure ne se déchire pas.

La qualité coûte plus cher, pas forcément très cher mais toujours plus cher. Seulement, on se retrouve. 

« Tu achètes aussi de jolis sacs pas chers. »

Oui, dès que bien-coupé-qui-ne-sent-pas-le-plastique apparait, je ne boude pas mon plaisir. Mais dans ces sacs là il y a moins de poches et moins de belles doublures intérieures.

« Ta préférence va donc aux belles pièces. »

Toujours, je le confesse sans difficulté.

« Le mieux c’est que tu attendes de trouver l’amour. »

C’est ce que je me dis aussi.

« Mais, ta maman a raison. Tu seras mieux avec un homme qui partage tes points de vue sur le plan matériel. Tu te rendras compte que c’est très important en réalité. Cette convergence est importante.

Tu as un esprit plus mature qu’il n’y parait. Tu réfléchis très vite sur certains points. C’est un trait commun aux personnes qui vibrent de la même manière que toi.

Vous n’aimez pas perdre votre temps dans certains domaines. 

Il arrive que l’amour naisse de la compréhension mutuelle. Il s’agit alors d’un choix conscient. C’est peu romantique, mais plus réaliste.

Chacun sait qu’il a face à lui ce qu’il veut. Pas ce qu’il espérait ou ce qu’il voudrait, ce qu’il veut. Et pour cette seule raison, vous rendez tout possible. Même là où il devrait normalement y avoir des barrières.

Il n’y a pas d’élan irrépressible ici. Simplement devant parfaitement-coupé-dans-un-cuir impeccable, il n’est pas nécessaire de tergiverser.

Le cœur et la raison se rejoignent sur la route qui mène non pas à la passion mais au calme du cœur. Peu attirante au premier abord pour les âmes qui ressentent encore le besoin de se griser, cette route est sure. Pas sans surprise, mais sure. Grâce au choix conscient.

Comprends que ce qui serait surprenant, ce serait d’être capable de faire le même choix à 35 ans qu’à 20.

Tu as réfléchi au sujet du cadeau de ton prochain anniversaire ? Tu veux le sac Chloé ? »

Très étrangement je n’arrive pas à programmer quoi que ce soit au-delà du voyage à Venise. Je verrai plus tard.

« Le sac Givenchy en rouge te plait bien finalement. »

J’ai l’impression que je ne pourrai m’offrir ni l’un ni l’autre. Toutes mes esquisses de projet personnels tombent à l’eau pour cette période…

« Tu verras. Le Givenchy en rouge t’irait bien. »

Honnêtement, je ne vois pas à qui ce sac n’irait pas. Merci Elémiah.

Bonne journée à tous ;)

 

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
Charger d'autres écrits dans Amour physique

25 Commentaires

  1. crystallia

    27 février, 2016 à 18:07

    Bravo à toi Liliane !

    Bise ;)

  2. Liliane

    27 février, 2016 à 14:07

    Coucou,

    Merci pour ta réponse au sujet des personnages dans les rêves. Je me rends compte de la complexité du puzzle que nous sommes. Hier en faisant mon exercice d’interprétation, je me suis rendue compte que certaines images pour les comprendre, il fallait faire un jeu de mot. Tu vois le marbre de min rêve sur min passé, ce qui est gravé dans le marbre, la pierre reste très longtemps contrairement à ce qui est écrit sur une feuille, donc si ça ressort de terre ça veut forcément dire qu’il y’a une notion de passé très lointain présente. C’était la minute analyse de Lili :) tout de même c’est en faisant recours à des jeux de mots sur certains archétypes que j’ai fait une interprétation plutôt cohérente hier. Je m’amuse bien avec ça.

    Bises :D

  3. crystallia

    27 février, 2016 à 13:30

    Coucou,

    La première croisière aura lieu dans la Caraïbe. Venise c’est plus tard.

    Vivement les deux !!! (Il reste quelques longues semaines, bouh !)

    Plus sérieusement, merci pour l’idée de la saucisse. Je mange rarement des pâtes mais j’en ai trouvé qui me plaisent.

    Carène, tu as raison de prendre ton temps.

    Bise ;)

  4. Carène

    27 février, 2016 à 12:55

    Bonjour Sylvie,

    Merci pour cet éclaircissement qui rend le choix moins Cornélien.

    Bon je suis pas maso, le choix de la passion qui détruit, je connais, on m’y reprendra plus.
    La question aujourd’hui me concernant : est suis-je prête pour la passion qui sublime ? A cette heure je ne le pense pas… Il me semble qu’il y a encore un peu de zone vide en moi qui ne me permet pas d’y prétendre. Serai-je en mesure de remplir cette zone vide dans cette vie ? C’est à voir !

    En attendant, je sais donc ce qui me conviendrait pour le moment. Mais à la lumière de ton article du jour, tout comme toi, je ne suis pas obligée de choisir aujourd’hui…

    On verra bien ! ;)

    Bises et belle journée !!

  5. Arc

    27 février, 2016 à 11:00

    Vous savez comment les mamme italiane font leurs pâtes ? Bieusur, cela dépend du type de sauce qui les accompagne. Ci sono tante ricette… Ma, pour de simples pâtes à la tomate, elles les extraient de leur eau quelques minutes avant qu’elles n’atteignent la qualité de cuisson souhaitée. En ayant pris soin de prélever quelques cuillerées de cette eau de cuisson auparavant. Celle-ci est incorporée à la sauce tomate qui devient alors plus liquide : le but est que les pâtes y terminent leur cuisson, se gorgeant de la sauce goûteuse.

    Et en Italie, on incorpore fréquemment le contenu de saucisses préalablement évidées à certaines sauces. Tipicamente salsa Bolognese. Naturellement il s’agit de saucisses de qualité. Aujourd’hui par exemple, je vais utiliser une saucisse fumée, au porc et au choux.

    Buon apetito !

Consulter aussi

Sexy chic

Bonjour à tous, « Tu n’aimes pas les weekends over-bookés, n’est-ce…