Accueil Spiritualité Les 3 questions

Les 3 questions

14

Les 3 questions 16022203341117181813994993

Bonjour à tous,

« Quelle belle journée n’est-ce pas ? », me demande Haniel.

Oui.

« Une page se tourne chaque jour pour vous mais de temps en temps, un chapitre se clôt, un autre débute.

Plus rarement encore, apparait la fin d’un livre.

On dirait que cette année marque un nouveau départ pour certains membres de ta famille et l’heure de la réflexion pour d’autres.

Il y a quelques années tu te demandais comment certaines personnes parvenaient à vivre comme elles le font financièrement. Aujourd’hui tu le sais. Tout est affaire de choix. »

J’entends bien. Il y a des choix que je pourrais faire aussi. Que j’aurais pu faire aussi. Mais encore tout à l’heure, mon tirage me conseillait d’attendre avant de déménager.  Il y a cette opportunité pourtant, dont on m’a parlé.

« Cet appartement est trop petit. Mal situé car trop loin de ton travail. Ta voiture a déjà quatre ans. L’endroit n’est pas suffisamment ressourçant pour toi. Tu es le genre de personnes qui s’épuise au milieu d’une foule. Autant d’embouteillage chaque jour te serait difficile. La vue sur la mer est belle. Mais il y a tout aussi joli et bien mieux situé pour toi. »

Oui, mais pas au même prix.

« Regarde toujours vers le haut, pas vers le bas. Quelle est la bonne question à te poser ? »

De quoi ai-je vraiment envie ?

« Toujours. C’est la première question. Ensuite, quelle est la seconde ? »

Qu’est-ce qui me conviendrait vraiment ?

« Tout à fait et en dernier lieu ? »

Est-ce le bon moment ?

« Tu as mis plus de temps à trouver la réponse. Tu peux remercier Elédahiel. »

Lol.

« De quoi as-tu envie ? »

Je veux être chez moi.

« Qu’est-ce qui te conviendrait ? »

Une maison avec un jardin. 

« Et une piscine parce que tu as besoin d’eau. Et de cette manière tu n’as plus besoin de vue sur la mer. »

Je préfère pas de piscine et une vue sur la mer.

« Tu ne sens pas le besoin d’eau ? »

Si.

« Et de verdure ? »

Aussi.

« Donc un jardin avec piscine. Est-ce le bon moment ? »

Non. Je ne suis pas encore prête à m’endetter à ce point. 

« Tu préfères voyager encore un peu. Ou alors tu réalises que tu refuses tout simplement de devoir choisir. »

C’est plutôt le second choix.

« Admettons, c’est la raison pour laquelle tu voudrais mieux gagner ta vie. Afin qu’arrive plus vite le bon moment. Tu ne te dis pas que ce monde est injuste, tu te demandes comment obtenir ce que tu veux. Qu’est-ce que tu pourrais mettre en place de manière concrète.

Autour de toi d’autres ont fait des choix différents, incapables de se dire qu’il valait mieux attendre d’avoir pu faire évoluer la situation.

C’est un choix qui est même plutôt courant. »

Je pars du principe que c’est à chacun de savoir ce qui lui convient. Sur le plan matériel, je sais qu’attendre ne m’apporte quasiment rien. Je regardais un collègue se démener pour trouver un travail à sa fille étudiante pour les vacances. Chez moi ce n’était pas comme ça, je n’avais pas de parent qui pouvait me trouver du travail. Ils me disaient plutôt de me débrouiller. J’entendais ce même collègue rassurer sa fille qui avouait craindre de découvrir le monde de l’entreprise. Chez moi, là encore c’était un autre son de cloche. Je m’en souviens.

Je pourrais passer vingt ans à attendre tranquillement que les choses s’arrangent ou avancent sans jamais constater la moindre amélioration. Je fais plutôt partie des gens qui ont intérêt à être entreprenant.

« Comment ça se passe avec le chocolat ? »

J’ai décidé de me cantonner à certaines marques parce que, cela n’allait pas justement. Et comme Dieu m’aime, je ne peux pas être intolérante aussi au chocolat. Je savais qu’il fallait juste que je fasse plus attention à la liste des ingrédients. 

« Et si tu étais intolérante au chocolat ? »

Je ferais sans.

« Oui, tu ferais sans. Le choix intéressant peut être le choix le plus difficile. Le déni peut paraitre plus simple. Tu le sais aussi puisqu’il t’a fallu un bon mois pour accepter de stopper le gluten.

Ce n’est pas le bon moment pour déménager. Pars tranquillement en vacances. Il faut aussi savoir vous faire confiance. »

Merci Haniel.

Bonne journée à tous ;)

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

14 Commentaires

  1. Dodie

    1 mars, 2016 à 14:54

    Bonjour Sylvie
    Tu as choisi ces intolérances alimentaires ? Pourquoi ne peut tu pas en guérir tu « purge » aussi certaines choses par leurs biais ? En quoi te servent elles ?

  2. Cel

    29 février, 2016 à 16:30

    Coucou,

    Lol, je te comprends. C’est bien d’arriver à discerner le bon moment. C’est quelque chose sur lequel il faut que je m’entraine ^^
    Parce que j’ai souvent tendance à faire les choses à contre temps (lâcher prise quand il ne faut pas, et lutter quand il ne faut pas ^^ »)

    Bise

    • crystallia

      1 mars, 2016 à 2:58

      Ah, on a notre caractère aussi c’est sûr.

      Bise ;)

  3. crystallia

    28 février, 2016 à 19:29

    Bonjour Camille,

    Je suis un mauvais exemple, je suis une impulsive. Soit je fais l’enfant gâtée et je me moque du moment, soit je tiens compte mais alors, rapidement une envie en remplace une autre.

    Sauf si quelque chose me tient à cœur. Alors, j’ai la patience d’un ange. J’attends avec détermination le bon moment, en faisant ce qu’il faut pour qu’il arrive.

    Bise ;)

Consulter aussi

Elever la Volonté

Bonjour à tous, « Parfois les choses difficiles s’arrêtent d’un cou…