Accueil Spiritualité Dans les nuances

Dans les nuances

10

Dans les nuances 16030602100617181814031817

Bonjour à tous,

« Alors, tu sais où tu iras après juillet-aout ? », me demande Sammael.

J’ai repéré un sublime hôtel à Sainte Lucie avec majordome et piscine privée. C’est là que j’irai, si je parviens à me passer de nourriture pendant les six prochains mois.

« Il n’y a pas de chambre sans majordome particulier ? »

Ce n’est pas tant le majordome qui m’intéresse. C’est la chambre qui s’ouvre sur une terrasse avec piscine. Et la vue sur la mer au loin.

« Va en République dominicaine, il existe un complexe hôtelier avec parc aquatique. »

Je refuse d’aller à Punta Cana. Je n’aime pas cette politique bizarre. Des hôtels luxueux et des gens qui crèvent de faim juste au dehors. Comment veux-tu que je passe un bon moment dans de telles conditions ? Je ne peux pas.

« Tu es encore bien jeune et influençable. Ne te laisse pas avoir par les discours alarmistes. Le monde est tel que vous l’avez voulu et si tu veux y voir un changement, il faut songer à construire pas à contester. Tu perdras tes énergies et tes rêves dans la contestation.

Ne crie pas, ne crie jamais à moins que ta vie ne soit en danger. A moins que tes conditions de vie ne la mettent en danger de manière objective.

Nous ne te disons pas de cesser de manger de la viande par exemple. Par contre, nous continuerons à t’encourager à te rapprocher de petits producteurs, d’aller voir ce qu’ils proposent.

Nous t’encourageons à acheter en priorité des produits peu ou pas transformés produits près de chez toi.

Alors, cet hôtel hors de prix t’intéresse pour la piscine privée as-tu dit ? Mais il y a la même chose en Martinique, inutile de te rendre à Sainte Lucie. »

La plage de cet hôtel ressemble à une plage d’hôtel justement.

« Comme toutes les plages pour touristes des iles de la Caraïbe. Tu le sais puisque chaque voyage te conforte dans l’idée que vous êtes bien lotis en Martinique. Et la juriste que tu es se réjouit même de l’existence de la loi littoral.

En Martinique ou en Guadeloupe il n’est pas possible d’annexer la totalité des plages faciles d’accès. Tu te souviens de la Barbade et de la magnifique plage de Saint Lawrence Gap, une petite portion reste accessible au passant. Mais la majorité est privée. »

Oui je me souviens, c’est spécial je trouve. Il vaut mieux avoir réserver dans le bon hôtel.  

« Va à Cuba. »

J’y ai pensé, je voudrais y aller. Toutefois comme je ne parle pas du tout espagnol, il faudrait que je choisisse un circuit. Ce n’est pas ce que je souhaite. 

« Va en Guyane, mais pas d’autotour. »

Je veux voir la forêt amazonienne.

« Nous ne t’encouragerons jamais à conduire seule sur de longues distances. Tu seras fatiguée au bout de deux jours. »

Mon frère le fait.

« Va avec ton frère. »

De toutes façons j’envisageais le black friday à Miami ou Porto Rico.

« Tu devras faire des économies. »

Oui.

« Dans ce cas va à Sainte Lucie, ne fais pas des économies pour du shopping. Dépense pour te faire vraiment plaisir. »

Je veux aller à Sainte Lucie parce que je connais déjà et que donc je n’aurais pas envie de courir partout pour découvrir. Je veux un hôtel luxueux pour les prestations, parce que dans un hôtel bon marché on propose nettement moins d’activités.

Je veux la piscine privée pour le fun, je trouve ça amusant ! La majordome je m’en passerais seulement, il va avec la chambre.

Je pense que je vais d’abord aller en croisière et que je verrais ensuite si j’ai les moyens d’aller ailleurs.

« Il y a des piscines sur les bateaux de croisière. »

Je sais oui. Toujours pleines de petits enfants. Qui éclaboussent tout le monde.

« Les enfants n’ont pas accès à la piscine du spa. »

Avec le prix du spa je peux m’offrir un sac. Il faut voir…

« Tu te moques de la piscine, tu veux juste profiter de la vie. Tu es une personne complexe, nous te l’avons déjà dit.

Tu pourrais prendre un billet pour Paris et aller passer une semaine à la montagne. Tu aurais le loisir de photographier des paysages enneigés. Et tu pourras danser toute la nuit, comme sur le bateau, sans obligation de te lever tôt puisque tu ne skies pas. »

Je pourrais skier.

« Tu ne sais pas skier. Tu ne l’as fait qu’une fois. Ce que tu aimes en vacances c’est te promener et bien manger. »

C’est bien résumé.

« Réfléchis-y, ensuite tu pourrais aller passer quelques jours à Paris. Avant de rentrer sous ton soleil clément. »

Je n’ai pas de vêtement. 

« Tu sais parfaitement où en trouver. »

Plus sérieusement, je poserais des jours, quelques jours, mais je ne pense pas que j’irai loin.

« Plus sérieusement tu voudrais juste te poser. »

Oui voilà.

« Tu pourrais aller à la mer. »

Voilà une super destination ! C’est celle qui me plait le plus !

« Tu es fatiguée ? »

Impatiente d’être en vacances !!!

« Et de voyager. »

Et de voyager oui. Mais j’ai bien retenu la leçon, je ne rentrerai pas faible au point de tomber malade.  

« Alors paye le spa. »

Franchement entre le forfait boisson et les excursions, tu crois que j’ai de quoi payer le spa ?

« Paye le spa. Tu es toujours aussi jeune et influençable. Ce n’est pas parce que d’autres t’envient que tu ne dois pas profiter. Tu as mis des sous de côté pour tes vacances. Profite de tes vacances. Paye le spa, tu pourras laisser aller les énergies dont tu n’as pas besoin et te détendre.

D’autres disent déjà qu’ils partent avec une une main devant et une main derrière. Ce n’est pas ton souci. Chacun doit prendre soin de lui-même.

Certains aspects de ta réalité sont complexes. Tu ne sais pas trop comment réagir. Souviens-toi que parfois les réponses se trouvent dans les nuances. »

Merci Sammael.

Bonne journée à tous ;)

 

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

10 Commentaires

  1. Bluebird

    8 mars, 2016 à 19:07

    Coucou Sylvie !

    Juste un petit partage : j’ai trouvé très ressourçant et « recentrant » le séjour de Thalasso qu’on a choisi de s’offrir pour Noel avec mon compagnon.
    Contrairement à toutes les idées reçues que j’avais, c’était pleinement dans la beauté, la sobriété luxueuse (!), et la détente…J’ai adoré passer des heures d’introspection et de rêverie dans la piscine chaude d’eau de mer…et dans le sauna !! et le hammam. Sans parler des massages.
    C’était comme une magnifique retraite, très nourrissante intérieurement. Une belle façon de lacher toutes les tensions et de « renouveler les énergies » ?

    Peut-être que cela dépend du spa? Des gens autour ? Pour moi, ça a vraiment marché à partir du 3eme jour. Il faut un peu de temps pour rentrer dedans…

    Bises et plein de bonheur à préparer tes vacances ;)

  2. Camille-Strawberry

    7 mars, 2016 à 23:35

    Coucou
    Voilà ça y est. Je déprime encore à cause d’une de tes divinement superbes photos de l’océan…

    Bises ;)

  3. Mélissa

    7 mars, 2016 à 14:06

    Salut,

    Le problème c’est qu’il suffit pas simplement de le vouloir, parfois.

    Pour des raisons qui nous sont propres, et plutôt objectives.
    On ne peut pas juste sortir comme ça, et se dire, « ça va être une super journée », alors qu’il n’y a aucune raison qu’elle le soit.

    Alors qu’on se trouve bien mieux derrière son ordinateur, volets fermés, et chez soi.

    :’).
    Je t’assure que ça fonctionne pas juste de cette manière.

    Bise,
    Mél.

  4. crystallia

    7 mars, 2016 à 13:31

    Bonjour,

    Il fait déjà beau et chaud, je pense que ce sera une super journée.

    Au fond, il suffit de le vouloir.

    Merci à vous.

    Bise ;)

  5. Mélissa

    7 mars, 2016 à 11:40

    Salut Alexandre,

    Je te rassure, c’est pareil pour moi.
    Je pense que beaucoup d’entres nous aurait souhaité quelque chose de similaire.

    Je suis la première à penser que la rébellion et la révolte ne nous apporte rien, autant à nous-même qu’aux autres autour de nous.

    Après avoir fait de grandes erreurs, il est dur de se refaire confiance aussi.

    Si on avait su..c’est à se demander pourquoi Il/Elle nous à laissé faire.

    Bonne journée. ;)
    Mél

  6. alexandre

    7 mars, 2016 à 10:30

    Bonjour Sylvie,
    Le message de sammael sur la contestation m’a fait réfléchir .
    J en ai vécu souvent l exemple dans ma vie, mais je pense que c un sage conseil de crier si sa vie ou ses conditions de vie sont en danger . Après, cela dépend de l appréciation de chacun sur sa situation…. Sois heureuse d avoir ce guide qui te préserve je dois bien dire que j aurais aimé avoir ce type de guide et de conseil à un moment donné de ma vie lolj arrêté de faire mon calimero lol tout n est pas fichu lol bisous

  7. Mélissa

    7 mars, 2016 à 10:22

    Bon,

    Retour à ton article, lis les autres commentaires. ;)
    Moi, je n’ai rien d’intéressant à t’apporter sur ce plan, je suis certaine que tu fais déjà tout bien.

    Si tu as des questions, tu pourras toujours les écrire dans tes articles, tes lecteurs seront sûrement empressés de te répondre.

    Bonne journée, encore,

    Bise

  8. Emilie

    7 mars, 2016 à 9:43

    Coucou Sylvie,
    Tu connais le Mexique, tu connais Cancun, les parcs et les pyramides Maya ? Ma fille m’a envoyé des photos, cela fait rêver et j’étais tellement contente qu’elle ait trouvé le moyen d’y aller avec des amis canadiens, qui avaient eux aussi besoin de refaire le plein de chaleur après les tempêtes de neige et le froid ressenti à – 40°C. Il faut se débrouiller quand on est étudiant et bâtir tout seul son séjour pour qu’il soit accessible (ils sont tous tombés un peu malade mais un bain de mer, un jour de repos au bord d’une piscine calme et on repart).
    Le message qui fait réfléchir :
    « Tu perdras tes énergies et tes rêves dans la contestation.
    Ne crie pas, ne crie jamais à moins que ta vie ne soit en danger. A moins que tes conditions de vie ne la mettent en danger de manière objective. »
    Pas toujours évident de rester objectif !

  9. Liliane

    7 mars, 2016 à 8:18

    Coucou :)

    Viens à Paris, tu verras l’accueil dès l’aéroport :lol: tu es vraiment complexe, de vraies montagnes russes.

    Bises

  10. Melissa

    7 mars, 2016 à 8:05

    Salut,

    On peut emprunter un ange pour prendre les bonnes decisions et discuter nous aussi?

    Si j’avais été guidée aussi bien, je pense que j’en serais pas là aujourd’hui. (Moi comme d’autres.)

    Il est gentil de te dire que tu es influençable. Et les conseils qu’il te donne, je les connaît à présent.
    J’aurai voulu être différente de ce que je suis pour être ailleurs aujourd’hui.

    Je regrette d’être et d’avoir quitté les cours, vécu comme une marginale, et de perdre le nord.
    Maintenant, je laisse aller la vie car j’ai plus le choix.
    Je ne veux pas travailler à Carrefour, je sais que je vais craquer, j’ai pas la force d’abnégation nécessaire pour, et je ne la développerai pas.
    Par contre, rester dans le vide, c’est pas possible non plus.
    Si j’avais pas cru il y a longtemps..
    Si.. Si.. Etc.

    Si il y avait pas eu tout ça, j’en serais pas là aujourd’hui.
    Ça coince, j’arrive pas à passer la barre alors que je t’écris.

    J’aurai voulu avoir eu une éducation chrétienne ou vivre comme les femmes des pays musulmans.
    Je crois pas une seconde à ce qu’on est en train de faire, dans le monde. J’ai la malchance de pas être une femme comme elles.
    Je me fiche bien de ce qu’on fait dans ce pays à l’heure qu’il est, et j’approuve pas pour des tas de raisons.

    Bref.
    Franchement, j’ai eu l’occasion d’avoir eu tout ce qu’il y a de meilleur, et j’ai pas su la saisir.
    Ton guide avait dit qu’une page se tournait.
    J’aurai souhaité avoir eu la direction claire dans laquelle la tourner, au lieu qu’il me dise un truc pareil.
    J’ai continué à lire la Bible, mais Dieu ne me parle pas comme à certains.

    Je ne fais que compter sur ce que j’entends autour de moi, et je souhaiterai seulement une direction claire.

    Je suis perdue entre des leurre de promesse amoureuse, et de vie pour moi-même.
    Je suis perdue, et je voulais pas.
    Pourquoi ce Dieu très puissant n’est pas intervenu et m’a laissé me planter.

    Si je peux pas compter les gens et sur Dieu, je te parle à peine de compter sur moi.

    C’est même pas envisageable, vu comment je me plante (pour pas être vulgaire.) à chaque coup.

    Je suis dégoûtée.
    Faut qu’il me tue et on en refait une autre de partie.

    Le cancer est une mort naturelle.
    C’est pas les maladies mortelles qui manquent sur Terre.

    C’est pas joyeux. Je sais que c’est lundi matin, mais voilà.

    Bonne journée,

    J’ai honte de signer.

    Bonne journée.

Consulter aussi

L’Intention spirituelle

Bonjour à tous, L’Intention… « Bonjour Sylvie; », me dit…