Accueil Spiritualité Les périodes plus douces

Les périodes plus douces

14

Les périodes plus douces 16041603425517181814148720

Bonjour à tous,

Cette semaine on va visiter la Barbade. J’aime bien la Barbade, c’est juste parfait pour les vacances je trouve. Même si c’est une destination onéreuse. Et que les chauffeurs de taxi nous emmènent dans des endroits bien ciblés. 

« Ils font leur travail, chacun essaye de gagner sa vie. », me dit Eledahiel.

Je ne blâme personne pour cela, je le fais aussi.

« Certains collègues voient arriver avec anxiété et amertume la fin de la période d’augmentation. »

C’est ce que je constate. Mais je suis surprise pour une personne au moins, sa responsable me disait récemment qu’elle était très satisfaite de son travail. Elle le dit à qui veut l’entendre. Peut-être qu’elle compte le convoquer sous peu ?

« D’autres du même service ont été augmenté. »

Oui, j’ai vu ça…

« Peut-être que d’autres étaient plus méritants à ses yeux. »

Je ne sais pas. 

« Certaines personnes n’ont pas été augmentées depuis des années. »

Je sais, j’entends ce qui se dit, je vois ceux qui sont amers, sont las, se sentent usés. Le monde professionnel n’est pas un monde facile.

Il faut être performant, s’entendre avec les autres et donner le fameux plus que les employeurs attendent toujours. Même mon chef me l’a rappelé, on n’est pas là pour faire ce qui est attendu mais plus.

Ainsi quand un collègue a besoin d’aide, je m’arrête pour l’aider. Même si je ne le connais pas et que c’est la première fois qu’il m’appelle.

A l’inverse, si c’est moi qui ai besoin d’aide, les autres s’arrêtent aussi.

Quand un client formule une requête qui sort de l’ordinaire, il faut répondre. Et même si la solution n’est pas évidente sur l’instant, il faut la trouver.

Depuis que je suis arrivée, à sa manière je vois que mon chef me pousse. Il veut que j’apprenne à faire ceci, cela. Je vois que d’autres se contentent d’aller le trouver dès qu’il y a quelque chose de compliqué à faire.

Moi aussi je peux aller le voir. Mais moi je dois retenir. 

Les autres ont remarqué qu’il m’a donné une masse de travail moins importante. Moi aussi je l’ai vu. Mais je sais pourquoi il a agi ainsi.

« Parfois, comme les autres tu n’as pas envie d’apprendre. »

C’est vrai.

« Mais tu fais l’effort quand même. »

Je lui ai dit franchement, je veux telle chose. Lors de l’entretien professionnel obligatoire.

Il m’a regardé, il n’a rien dit. Si ce n’est que j’avais encore beaucoup à apprendre et qu’il fallait que je travaille. Alors je travaille.

« Oui, c’est ce qu’il apprécie, tu travailles. Tu arrives à l’heure, tu t’entends avec tout le monde, tu sais répondre aux clients. Et tu es disponible pour les collègues, ce qui est une obligation dans ton métier. »

Je veux passer l’ITB (institut technique de banque).

« Pour pouvoir avancer plus vite. Tous les salariés de ta génération veulent le passer. Vous avez tous été recrutés pour vos diplômes. Vous avez tous envie d’arriver vite. Vous voulez évoluer, vous vous inquiétez déjà pour vos retraites. »

Justement, il faut que je me rapproche de l’organisme pour savoir combien je dois verser dès maintenant pour bénéficier plus tard d’un montant minimum précis.

J’ai une collègue qui vient de partir mais qui a commencé à travailler tard et qui se retrouve avec une très petite retraite. Je ne veux pas connaitre ce type d’écueil.  

« Dans le même temps vous voulez vous installer et profiter de la vie. Vous voulez tout. »

On veut être bien dans nos vies.

« Tu es déjà bien dans la tienne. Nous savons que tu es heureuse à l’intérieur. Nous savons pourquoi tu dors bien. Ou pourquoi tu n’as pas de mal à arriver au travail avec le sourire. Ou pourquoi aucun weekend n’est jamais trop long alors que tu es célibataire. Toi, tu es gênée par la lourdeur des émotions qui émanent de ton entourage par moments.

Nous faisons en sorte que tu puisses te reposer, nous maintenons de bonnes énergies dans ta chambre, bonnes pour toi. Et pas dérangeantes pour ton entourage.

Mais d’autres voient de petits problèmes s’ajouter les uns aux autres. Des contrats de travail s’achèvent, d’autres au contraire ont déjà assez duré.

L’argent qui manque à certains leur pèsent tandis que d’autres craignent de n’être aimés que pour leur argent et se montrent radins.  

Certains commencent à regretter des choix plus difficiles à assumer qu’ils ne le pensaient au départ. Objectivement, tu sembles celle qui a le moins de problème concret à gérer actuellement. Celle qui s’offre des bijoux, des voyages et qui vient d’être augmentée. »

J’ai bossé pour chaque chose que j’ai aujourd’hui. On ne m’a rien donné. Personne ne m’offre de voyage, de bijou…

Quand j’étais une petite fille, j’étais une enfant gâtée. Cette époque est révolue. Aujourd’hui, je sais bien pourquoi je veux passer l’ITB !

« Tu es douée pour les études. Tu peux réussir. Seulement seras-tu suffisamment motivée ? Tu n’aimes pas étudier. Il te faudra une volonté de fer. Ce que tu mobilises nettement plus facilement pour faire ce que tu aimes.

Il faut que tu trouves une motivation concrète autre que le besoin d’évoluer plus vite, car cela ne te suffira pas. Prends le temps de laisser mûrir cette idée.

Le temps n’est pas ton ennemi, ma belle Sylvie. Aujourd’hui est une belle journée, demain sera aussi une belle journée.

Pour beaucoup autour de toi les journées sont mitigées depuis quelques temps.

Certains savent que le mariage ne leur apportera pas ce qu’ils espéraient.  D’autres se rendent compte qu’il est difficile de gérer un couple quand chacun arrive avec ses bagages et chacun arrive toujours avec ses bagages.

Tu sais, il faut savoir se réjouir et profiter des périodes plus douces. Tu as vu, il est possible de réserver un forfait internet abordable pour la croisière ? »

J’ai vu effectivement. Ce n’était pas ainsi il y a encore peu de temps !

« Tu pourrais en réserver un. Celui qui permet de naviguer à volonté n’est pas cher. »

Le prix est sympa c’est clair, ce qui m’a bien surprise.

« Tu t’en serviras sur ton nouvel Ipad. »

J’ai réfléchi, je n’en veux plus !

« C’est vrai ? Comme tu voudras. Ta maman va être déçue. »

Je ne sais pas pourquoi je lui ai dit que si j’en achetais un nouveau je lui donnerai l’autre !

« Tu vas voir. Le temps n’est pas ton ennemi ma douce Sylvie. »

Merci Elédahiel.

Bonne journée à tous ;)  

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

14 Commentaires

  1. Arc

    19 avril, 2016 à 11:21

    Il n’y a pas de mal à y avoir du plaisir. Au contraire.

    Et puis un jour, un autre appel se fait sentir, de plus en plus fort. Nous nous sentons prêts à assumer notre chemin d’épanouissement.

    En ce moment, je ne cours pas après les sucreries (surtout à jeun). Mon voisin plaisante lorsqu’il me prépare mon thé : « Douce (prénom), ah oui toi tu ne prends pas de sucre. Evidement… » Par contre, j’ai une furieuse envie de poisson cru en ce moment. Ça commence dès l’aube et hier, j’ai succombé à un minuit sashimi.

    Belle journée ;)

  2. crystallia

    19 avril, 2016 à 10:57

    Bonjour,

    Je suis tout à fait en accord avec cette décision de déménager et justement, c’est cette décision qui m’amène de nouvelles énergies !

    Je suis sure que je vais trouver ce qu’il me faut.

    Bonne journée à vous ;)

  3. Emilie

    19 avril, 2016 à 7:42

    Bonjour Sylvie,
    Bah oui, il ne faut pas brusquer les choses et j’imagine que l’on ne peut pas savourer des mangots à n’importe quelle saison si on n’aime pas dénaturer leur saveur.
    Alors tu as trouvé la solution pour avoir plus de place pour toi et tes collections de sacs, livres de cuisine et jours parfaits ?
    Bises

  4. Isabelle

    19 avril, 2016 à 7:16

    Sylvie
    Oui je suis d’accord, mais quelquefois la délocalisation ne suffit pas à combler le trou mystérieux dans la boite , m’enfin:)
    Je suis très contente pour toi que tu cherches un chez toi , c’est une belle étape. Tu vas adorer, plein de choses à décorer !
    Je te souhaite une merveilleuse journée , rayonnante .
    Bises

  5. crystallia

    19 avril, 2016 à 1:23

    Bonsoir,

    Isabelle, il est interdit de dénigrer les cookies. D’autant qu’il suffit juste d’éviter de placer la boîte à portée de mains.

    Je cherche un logement actuellement, je suis contente, je vais pouvoir être chez moi !

    Je commence à comprendre pourquoi il est important de reconnaître les moments où nous sommes prêts pour ceci ou cela.

    Et donc pourquoi le temps n’est pas notre ennemi.

    Arc, il y a 2 ans je ne pensais pas me plaire sur cette route-là.

    C’est une heureuse surprise.

    Bise ;)

  6. Isabelle

    18 avril, 2016 à 22:25

    Le sourire du soir

     » Si vous voulez rentrer dans votre maillot de bain
    Faites comme votre ordinateur
    N’acceptez pas les cookies »

    J’ai pensé que c’était bien dommage mais ca m’a fait rire ;)
    Bises

  7. Bluebird

    18 avril, 2016 à 10:22

    Bonjour Sylvie !

    Belle semaine et belle croisière à toi :)

    Je te souhaite un plein ressourcement, avec toutes les options !

    ce qui raisonne pour moi à te lire, c’est le bonheur de gouter l’abondance et la profusion des plaisirs. De s’autoriser cette sensation de plénitude terrestre, dans la joie, sans remords ni ombre d’un souci.
    Surtout après avoir traversé l’épuisement , le manque, et le froid intérieur…

    J’essaie d’explorer mes propres besoins de calme, de repos, de ressourcement et d’abondance :)

    Alors merci du partage et que toutes tes journées soient chaudes et ensoleillées !

    Lara

  8. Arc

    18 avril, 2016 à 9:56

    Coucou,

    Comme quoi. Certains peuvent se plaire sur un chemin parallèle, apparemment. Un certain temps.

    Cheese ;)

  9. Fleur

    18 avril, 2016 à 8:35

    Bonjour Sylvie,

    Il est reposant à lire cet article, tu es sereine et tu apaises en partageant, c’est sympa !

    « vous voulez tout » Beh oui, pourquoi, y a un problème ? :) )
    On peut tout vouloir mais quand même savoir ce dont on a besoin ou non.

    Bises et Merci !

  10. Isabelle

    18 avril, 2016 à 8:24

    Coucou Sylvie
    Le temps n’est pas ton ennemi, c’est joli et vrai. Les graines vont pousser et le temps réservé de belles surprises à celui qui a fait l’effort de cultiver la terre, enlever les mauvaises herbes et arroser avec Amour.
    Je te souhaite de jolies fleurs, parfumées .
    Bises

Consulter aussi

A l’intérieur

  Bonjour à tous, Je vais repassser mon permis très prochainement. Du moins je le souhaite…