Accueil Spiritualité Marcher dans ses propres souliers

Marcher dans ses propres souliers

14

Marcher dans ses propres souliers 16041706502217181814158338

Bonjour à tous,

Vous souhaitez m’aider à m’extraire de ce maelström d’énergies bizarres autour de moi c’est ça ? On dirait le thème de la semaine…

« Elles ne sont pas bizarres, ce sont des énergies normales. Celles qui se dégagent des personnes qui réalisent que certains aspects de leur vie ne leur conviennent pas ou plus.

Il y en a pas mal autour de toi. », me dit Sammael.

J’ai vu.

« Certains s’inquiètent également pour la santé de leurs proches. Il y a des changements au bureau. Une grosse période de transition.

Pour toi aussi il y a du changement, tu as vu ton travail reconnu et récompensé. Tu voulais construire, est-ce que tu réalises que tu es en train de le faire ? »

Oui, je réalise. J’ai passé tellement de temps à creuser les fondations, je suis contente de me voir enfin poser des briques. 

« Quand d’autres contemplent un édifice qui leur semble tantôt imparfait tantôt étranger. »

Que puis-je y faire ?

« Réalise combien tu es aimée. Et le fait que parfois, la vie vous offre l’opportunité de ne plus agir en électron libre et redevenir qui vous êtes, au grand jour.

Un jour, il faut marcher dans ses propres souliers. Passe une belle journée. »

Merci Sammael.

Bonne journée à tous ;)  

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

14 Commentaires

  1. crystallia

    27 avril, 2016 à 10:58

    Bonjour,

    J’avoue que c’est ce que je cherche encore, comment être médium en ce monde…

    Qui vivra verra oui.

    Bise ;)

  2. Emilie

    26 avril, 2016 à 15:37

    Bonjour Sylvie,
    Tant qu’il ne s’agit que de perspectives, je n’y attache pas vraiment d’importance car c’est au présent que l’on crée l’avenir. J’ai entendu des chiffres mais je n’ai pas bien mémorisé – puis j’ai entendu une chanson où il était question de 247 (je crois que c’étaient les mêmes chiffres sans certitude). Qui vivra verra !

  3. Arc

    26 avril, 2016 à 12:26

    Bonjour,

    Moi je ne supporte pas de rester longtemps en contact avec des énergies poisseuses. Il faut savoir s’en extraire au bon moment.

    Et lorsqu’on n’arrive pas à nourrir ensemble des énergies constructives, parfois il vaut mieux se retirer.

    Cependant nous sommes faits d’énergies multiples, et choisir de mettre l’accent dans une relation sur des énergies qui portent la vie est souvent possible. Ces moments choisis agissent comme soutien lors d’étapes parfois longues. L’avantage d’être médium comme j’ai pu moi l’expérimenter, est dans cette capacité à voir devant notamment. Ainsi nous pouvons parfois ouvrir une brèche dans l’état de conscience momentané d’une personne en l’aidant à ressentir les cartes qu’elle a déjà en main (ou celles qui ne sont pas loin de sa portée). Et si celle-ci parvient à ressentir le contact de sa boussole intérieure, même brièvement, alors ça fait comme un arc-en-ciel. Auquel elle pourra toujours revenir comme à un jalon lumineux dans son ciel intérieur.

    Il faut du temps pour que les feuilles et scories qui tombent au sol se décomposent. Du temps et de complexes interactions pour que ce qui est retranché se transforme en humus au sein duquel les graines en dormance pourront germer et croître. Parfois celles-ci attendent longtemps les conditions nécessaires à leur éclosion : une certaine qualité d’humidité, de chaleur… et un terrain viable.

    Nous sommes un peu tous comme des funambules ici sur Terre, isnt’it !

  4. crystallia

    25 avril, 2016 à 12:54

    Bonjour !

    Arc, ils ne savent pas comment amener ce renouvellement en fait. Je les vois tourner en rond…

    Dans l’inconfort, la peur, la détresse, la lassitude ou pire la certitude d’être impuissant. Se croire impuissant revient à s’attacher un énorme poids à la cheville.

    Ce n’est pas un secret que je ne gère correctement ni mes propres émotions ni mon empathie.

    Ni qu’il arrive que je n’ai pas envie de faire preuve de compassion. Mais il y a comme cette petite voix douce qui dit toujours, essaye au moins.

    Alors j’essaye et le sentiment devient moins lourd.

    J’aime le paysage autour de moi aussi. Parce qu’aujourd’hui tout est calme et que j’aime le calme.

    Emilie, cette perspective te plait ? Tu es contente de pouvoir réévaluer la situation ?

    Moi je sais que je suis toujours surprise de ce que je découvre de cette manière.

    Bonne journée ;)

Consulter aussi

Maîtriser l’éther

    Bonjour à tous, Depuis hier soir mes guides et en particulier les Elfes me montrent de…