Accueil Spiritualité Question et réponse

Question et réponse

42

Question et réponse 16051611383217181814230103

Bonjour à tous,

« Tu veux bien que l’on réponde à la question de Camille aujourd’hui ? », me demande Lauviah.

Quelle question ?

« Elle t’a demandé comment tu faisais pour ne pas être frustrée alors que tu es célibataire. »

Cette question, sur le moment je n’avais pas compris, elle a sorti ça du néant. C’est après coup que j’ai réalisé ce qu’elle me demandait.

« C’est un aspect du célibat que personne n’apprécie. »

J’ai juste une question à mon tour, pourquoi est-ce que je ne me contenterais pas d’appeler Camille pour lui répondre ?

« Tu trouves que c’est un sujet embarrassant ? »

Un peu je dois dire oui….

« Mais tu ne vis pas cette frustration. »

Les énergies sexuelles sont des énergies créatrices. Il faut les transmuter.

« Et si vous ne savez pas comment transmuter, comment utiliser ces énergies, Sylvie qui ne boit pas, qui ne fume pas et qui n’a jamais eu la moindre addiction ? »

Je n’ai pas besoin d’addiction. J’ai appris à utiliser les énergies en partant de mes besoins. C’est dans le même cadre que j’ai appris à développer ma médiumnité.

Ceci dit, je connais des personnes qui se grattent quand ça les démange, si ce n’est que ça. Je veux dire si on ne sait pas comment transformer les énergies sexuelles, il y a une solution super simple.

« Et si les gens sont comme toi et qu’ils ont besoin d’un cadre sentimental pour avoir des relations sexuelles ? »

La solution super simple devient tout de suite moins accessible…

Il faut se servir de ces énergies pour atteindre d’autres objectifs, elles peuvent être un formidable levier de manière concrète.  Cela amène à poser des intentions. Et en attendant qu’elles puissent se matérialiser, il faut trouver le moyen d’évacuer l’autre part de ces énergies.

« Les énergies sexuelles sont de puissantes énergies d’asservissement. »

C’est vrai.

« La question était justement, comment se défaire de cela ? »

C’est un travail. De fond. Sur soi, sur sa foi, sur la compréhension de ce que nous voulons pour nous-mêmes. D’où la nécessité de comprendre que les énergies sexuelles sont d’abord des énergies créatrices.

Et que le fait de se libérer de l’aspect énergies d’asservissement nécessite au préalable l’acceptation des besoins de son propre ego.

C’est un travail.

Ensuite reste le choix d’une sexualité voulue.

C’est un chemin un peu spécial, je ne vois pas beaucoup de personnes l’emprunter. Ceci dit, c’est plus facile du côté du célibat.

« Eh oui, car c’est un chemin qui se présente aussi lorsque vous êtes en couple. »

Oui je sais, c’est plus dur d’après ce que j’ai pu constater. En fait c’est plus dur mais plus courant que dans le cadre du célibat, je ne sais pas pourquoi…

« Parce que vous êtes une majorité à craindre le célibat donc vous faites en sorte de l’éviter. Mais une sexualité épanouie suppose la compréhension et l’acceptation de ses propres besoins. Voilà pourquoi cette frustration peut apparaitre sous bien des formes lorsque vous êtes en couple.

En fait, la sexualité est une clé de la libération spirituelle et de l’épanouissement de l’individu. Que vous ayez appris à transmuter les énergies sexuelles ou que vous en usiez de manière plus évidente, tant que vous connaissez le sentiment d’être insatiable, vous connaitrez la frustration.

Seule la satisfaction apporte la paix. La vraie satisfaction. »

Quand les gens sont en couple ou que des problèmes sur le plan sexuel ont ruiné leur couple, ils s’énervent quand on leur présente les choses sous cet angle.

« Et cette réaction change-t-elle la situation ? »

C’est toi qui m’as aidée.

« C’est vrai. »

D’autres vont me dire qu’ils n’ont pas de Lauviah. 

« Je t’ai montré le chemin, tu as accepté de l’emprunter. C’est ce que nous venons de faire, nous avons montré le chemin. Il existe, à chacun de voir s’il souhaite l’emprunter. A sa façon. »

Merci à toi.

Bonne journée à tous ;)  

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

42 Commentaires

  1. Bluebird

    23 mai, 2016 à 21:45

    Bonsoir Sylvie !

    Pfffiou. Moi aussi j’ai été scotché par la conversation ici. Merci pour vos mots, Sylvie et Camille-fraise et tous les autres, sur l’amour absolu et l’Equilibre (« êtreté ») absolu…Ca me parle profondément ton texte, Camille.

    Est-ce que c’est possible, Sylvie, d’être entre les deux ? Sensible aux deux ?

    Et ( excusez moi de ramener ça à un niveau tellement simple, mais c’est mon niveau à moi de conection pour l’instant :) , je fais le lien avec ma question sur les photos de fleurs…
    Quand je fais la photo, quand j’essaie de capturer ce qui me fascine et me touche profondément dans les fleurs, c’est comme si j’essayer de capturer et de partager leur « êtreté »…qui me touche profondément et me fait ressentir un immense Amour !
    Trop bizarre.J’adore la gratuité et le don total de cette « étreté », qui pour moi est la plus belle des créations.

    Bon. Je sors :)

    bises
    Lara
    (trop prise par des déplacements pro et qui n’arrive plus à se connecter le soir pour suivre ici les échanges, bouh ouh hou).

  2. crystallia

    22 mai, 2016 à 11:25

    Bonjour,

    Il y a une nuance de taille entre se sentir seul et n’être jamais seul.

    Et effectivement l’amour n’est pas une récompense.

    Quand on décide de s’ouvrir à soi, beaucoup de choses changent. On n’agit plus de la même manière et la notion d’ordre personnel prend soudain beaucoup de place…

    C’est là qu’on se retrouve toutes je pense.

    La chanson du matin est sympa, merci Émilie.

    Bise ;)

Consulter aussi

Le véritable royaume

Bonjour à tous, « Un carnaval plein de revendications ? », me demand…