Accueil Spiritualité La beauté d’un ciel bleu

La beauté d’un ciel bleu

6

La beauté d'un ciel bleu 16052203184317181814245898

Bonjour à tous,

« Clair et dégagé, tel est le ciel ce matin. L’apprécies-tu ? », me demande Elédahiel.

Oui, c’est mon temps préféré.

« La beauté d’un ciel bleu vous échappe fréquemment pourtant, il faut peu de choses en réalité pour mettre le cœur en joie. Les biscuits à la liqueur d’orange étaient bons ? »

Je vais en refaire !

« Il faudra racheter de la liqueur également. »

Oui, le flacon est quasiment vide en effet…

« Tu n’achètes pas souvent de l’alcool. Sais-tu combien coûte une bouteille de liqueur ? »

Non, je verrai bien.

« Sais-tu combien coûte le whisky, le vin, la bière ? »

Tu sais bien que je ne bois pas. Je n’achète que du rhum pour les gâteaux. Une fois tous les…

J’entends tout le monde me dire que l’alcool est cher. Mais dans la mesure où les gens achètent quand même, je me dis que cela reste abordable.

« As-tu fait de beaux rêves dernièrement ? »

Ceux dont je me suis rappelée étaient sympas. Pour les tous derniers. Les premiers étaient moins sympas. Quand j’étais sur le bateau, je faisais de drôles de rêves. Je n’ai pas du tout aimé celui avec les vampires. Qui s’en prenaient à moi. Au moins c’était explicite.

Depuis que je suis rentrée à la maison, mes rêves ne correspondent plus à ma réalité quotidienne. Ils m’ont emmenée ailleurs.

« Sais-tu pourquoi ce genre de phénomène se produit ? Pourquoi certains rêves n’évoquent pas votre réalité ? »

En fait ils évoquent une réalité plus large que celle à laquelle on prête attention. Ou que l’on peut voir.

Si je n’étais pas médium, certains messages me passeraient par-dessus la tête. Mais je suis médium et je continue de recevoir des messages clairs et précis à mon réveil. 

« Beaucoup de personnes même dans ton entourage, connaissent parfaitement le prix des différents alcools. Le goût également. Il y a peu de gens qui n’apprécient pas l’amer au point de n’apprécier aucun alcool. »

Les gens me disent, mais goûte c’est sucré ! Je goûte et je sens toujours l’amertume. Quand je dis que je n’aime pas les endives pour cette raison, je ne choque jamais personne. Mais quand je dis que c’est pour cela que je n’aime pas l’alcool, je constate que j’énerve tout le monde.

« Tu as bien fait de ne pas goûter le spritz aperol de l’avis général. Par contre, tu as choqué quelques personnes sur le bateau en refusant de boire ta caipirinha. »

J’ai pris la peine de payer un forfait boisson. Si j’avais eu envie de commander toute la carte pour ne boire qu’une gorgée de chaque verre, j’avais le droit de le faire. En plus la caipirinha est aussi infecte (pour moi) que le mojito. J’ai goûté, je n’ai pas aimé.

Dis-moi pourquoi les gens s’énervent, je ne comprends pas ? 

« Parce que les gens ne boivent pas que pour le goût. Il n’y a que le jus qui soit totalement sucré. Rien que le jus. »

Je sais. Ce sont les autres qui ne le sentent pas. Ils disent, mais telle chose est sucrée. C’est comme le café. Je n’aime pas le café parce que c’est amer.

« Tu buvais des Monaco quand tu étais étudiante. »

Oui, avec peu de bière et beaucoup de limonade et de sirop. J’ai commandé un tango sur le bateau car il y avait des bières sans gluten. Mais sans la limonade, c’était toujours trop amer. Et je n’aimais pas cette serveuse, je n’ai pas voulu passer une autre commande.

« Celle qui était désagréable sans raison avec les gens de ton groupe ? »

Oui. Alors qu’elle était tout à fait charmante avec d’autres personnes. Quel était le problème exactement ? Je n’ai vu cette femme sourire que lorsqu’elle s’adressait à d’autres qu’à nous. Même dire bonjour semblait compliquer.

« C’est difficile de te faire parler par moments, tu t’en rends compte ? »

Pourquoi tu dis ça ?

« Je sais que tu as été blessée par l’attitude de cette serveuse qui a priori n’avait aucune raison de se montrer toujours si désagréable. Tu ne lui as rien fait. Ni les autres membres de ton groupe. Tu n’as eu aucun mal à sympathiser avec d’autres, mais elle s’est toujours montrée très fermée.

Tu as été choquée aussi la fois ou alors que tu discutais avec un barman très gentil, un client énervé a fait preuve d’une réelle grossièreté envers lui. Et bien sûr, le barman ne pouvait pas se permettre de lui répondre. »

Ce jour-là j’aurais préféré ne pas comprendre l’anglais. 

« Bon, la dame du spa était en revanche adorable. »

Très, très gentille. Et toujours agréable.

« D’où venait-elle ? »

De Roumanie. Elle parlait couramment plusieurs langues. Comme beaucoup d’autres, une bonne partie du personnel est polyglotte.

« Et comment s’appelait la jeune fille qui appréciait le même jacuzzi que toi ? »

Je ne lui ai jamais demandé !

« Il n’y a que toi qu’elle a fini par tolérer près d’elle. »

Elle voulait rester seule je crois. Elle saluait à peine d’un geste de la tête ceux qui entraient dans le même bain qu’elle mais elle restait longtemps. Comme moi lol. Moi je restais longtemps au spa mais elle, elle se baignait longtemps. Au bout de quelques jours elle me souriait quand elle me voyait. La dernière fois que je l’ai vue elle m’a dit au revoir. Ou plutôt ciao. Elle était peut-être Italienne. Je n’ai jamais vu ses proches. Je ne pense pas qu’elle voyageait seule pourtant…

« Elle ne laissait aucun homme s’approcher. »

J’ai vu…

« Son attitude fait que beaucoup de personnes la laissaient tranquille. »

Moi elle ne me dérangeait pas, elle restait au calme, dans son coin, il y a pire comme partenaire de spa. C’est un lieu de détente. Ceci dit, je suis sure qu’en réalité elle était gentille. Sinon même à moi elle n’aurait jamais souri.

Non, je pense qu’elle voulait être au calme quand elle était au spa. Je vais te dire, je préférais de loin cette fille à la serveuse désagréable. 

« D’autres pensaient peut-être qu’elle était froide et ils ne comprenaient pas son attitude. »

Oui c’est vrai. 

« Parfois vous pouvez être blessés par des erreurs d’interprétation. »

Tout à fait !

« Mais d’autres fois, vous savez que vous voyez juste et alors, il n’y a pas de raison de rester blessé. Si quelqu’un ne t’aime pas sans raison valable, laisse-le à ce qu’il est. Et reste sur ton nuage rose. Nous t’avons déjà dit de toujours rester dessus. »

Oui je sais… 

« Il n’y a rien d’intéressant à terre. Reste sur le nuage rose. Car au-dessus le ciel est toujours bleu. »

Merci Elédahiel.

Bonne journée à tous ;)

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

6 Commentaires

  1. Arc

    4 juin, 2016 à 18:09

    Ciao,

    Pour moi les lieux sont vivants. J’aime les appréhender comme je peux le faire avec des êtres humains, comme des ensembles complexes constitués de multiples énergies et informations. J’aime m’intéresser à eux et comprendre comment ils fonctionnent.

    Ceci dit, les anciens champs de batailles et maisons hantées par exemple ne m’intéresse pas. À moins d’avoir une raison d’y aller..

    Ce qui me motive, c’est avant tout de m’immerger dans des lieux qui me font vibrer et dans lesquels je me sens bien.

    Quoi de plus naturel pour une « gardienne », une amoureuse de la terre ?

    Certains lieux peuvent vous mettre dans un de ces états… hihihi. Certains lieux sont des révélateurs ! Certains lieux sont… //Bref. J’ai sorti ma gomme//

    Toute une histoire, donc, pour ma part….

    Bise ;)

  2. crystallia

    30 mai, 2016 à 11:43

    Bonjour,

    Toi aussi tu vois les couleurs des lieux, c’est vrai ! Et tout va avec l’ambiance, ce qui émane des gens…

    C’est très très important pour moi, les énergies des lieux.

    Lesquelles peuvent être gâchées par les énergies d’un seul…

    Rester sur le nuage rose. Je vais en faire mon mantra lol.

    Liliane, moi j’arrive à avoir moins envie de chocolat ! Une victoire pour moi.

    Bise ;)

  3. Arc

    29 mai, 2016 à 21:34

    Xin chào,

    Ah, Venise et la couleur bleue, toute une histoire… Jusqu’à une époque tardive (c’est-à-dire jusqu’au prolongement des Lumières si je ne m’abuse), seuls les maîtres verriers vénitiens étaient capables de rendre cette magnifique et lumineuse couleur bleue propre aux artistes, que la ville elle-même émanait. Celle-ci a aujourd’hui perdu de son intensité il est vrai : pour moi c’est une couleur passée.

    Ceci dit, si nos émaux ont tant fasciné, c’est d’autre part qu’ils n’étaient pas teints dans la masse. Eh non. C’est la lumière qui révélait leurs nuances en les transperçant, grâce à des procédés de fabrication (véritablement) alchimiques.

    Ma ville actuelle elle aussi est bleue. Mais pas de ces bleus-là.

    Ces célestins pisse-froid.. ça m’est arrivé aussi. Je n’ai pas le blindage de ceux qui se prennent au sérieux. Cependant je vois quand une personne a un problème. Ça aide.

    Hen gap lai …

  4. Liliane

    28 mai, 2016 à 12:51

    Lol quand je l’ai compris j’ai décidé d’arrêter, ça va bien.

  5. crystallia

    28 mai, 2016 à 12:04

    Coucou,

    Moi aussi j’ai fait un drôle de rêve la nuit dernière…

    Parfois, ils sont bien chargés quand même. Mais il y avait une fin à mon rêve. C’est rare les fins.

    Et tu as pu te débarrasser de ton addiction finalement ?

    Bise ;)

  6. Liliane

    28 mai, 2016 à 7:49

    Coucou,

    Je suis touchée par cet article parce qu’il est plein de synchronicité avec ma situation actuelle. Un exemple, hier à l’arrêt de bus j’ai vu cette femme dans sa voiture qui fumait, elle tenait sa cigarette à la main droite du coup elle a dû la passer à travers sa main gauche qui tenait le volant pour faire tomber les cendres à l’extérieur. Je me suis dit non mais elle pouvait aussi attendre d’être au calme pour fumer non?! Et j’ai entendu cette réponse: tu comprends maintenant ce que sont les addictions. En fait ça faisait un moment qu’ils me ramenaient le sujet sur le tapis, j’étais déjà aussi addicte d’un truc et je refusais de l’admettre mais je m’enervais quand je voyais des gens faire ou dire des choses que je ne concevais pas.

    Une autre synchronicité, les types de rêves. Les miens ont aussi beaucoup changé, j’ai même rêvé d’envahissement technologique d’extraterrestres dernièrement! Mama mia! Va comprendre ce que ça cache, j’ai juste compris qu’il y’avait une notion de l’étranger. Cette nuit par contre, j’ai vu des fraises, plein de fraises, je ne sais pas ce qu’il y’avait comme engrais sur cette terre là mais les pieds de fraises étaient plein à craquer et d’un magnifique rouge, des fraises comme tu les aimes Camille-fraise :lol:

    Bises

Consulter aussi

Situation claire

Bonjour à tous, « Un petit rappel ma douce Sylvie, as-tu honte de porter des lu…