Accueil Spiritualité Ni le commencement ni la fin

Ni le commencement ni la fin

5

Ni le commencement ni la fin 16061804310417181814319523

Bonjour à tous,

« Les aléas de la vie peuvent toucher vos proches aussi, c’est normal. », me dit Elédahiel.

Je sais.

« Je te vois bouleversée. Il ne faut pas. Tout a un commencement et une fin, même si vous ne connaissez ni le vrai commencement ni la vraie fin. Aie toujours foi en la vie. »

Comment dépasser la peur de manière radicale et définitive ?

« En achetant autant de bagues bleues que peu nécessaires. La peur aura toujours une place dans ta vie. Quand tu rencontreras un nouveau charmant jeune homme tu auras peur. Quand tu auras un nouveau supérieur au travail tu auras peur. Quand tu tomberas enceinte tu auras peur. Il y aura toujours des raisons plausibles d’avoir peur. Toujours.

On aura beau te dire, telle situation est normale, naturelle, tu ne sais pas quelle genre de personne est le nouveau supérieur, si le nouveau charmant jeune homme regarde dans la même direction que toi ou si ce sera si plaisant que cela de devenir maman.

Il y a des réponses que tu ne pourras obtenir qu’en vivant.

De la même manière, c’est normal d’avoir peur pour un proche qui se découvre un problème de santé. Il faut savoir profiter de l’instant, c’est la meilleure manière de ne pas laisser trop de place aux craintes. Il n’y a que le présent que tu puisses réellement gérer.

Profites-en pour le vivre le plus sereinement possible. »

Merci Elédahiel.

Bonne journée à tous ;)  

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

5 Commentaires

  1. crystallia

    23 juin, 2016 à 23:41

    Bonsoir,

    Profitons de l’instant, c’est ce que je vais m’efforcer de faire davantage.

    Merci à vous.

    Bise ;)

  2. Arc

    23 juin, 2016 à 23:06

    Hi,

    J’adore ce bleu lavande un brin électrique. Depuis une année, j’ai la folie du bleu. J’aspire au bleu, j’ai besoin de bleu. Je vois des Hathor bleues et de petits « krishna » pleins de lumière. Je fais valser les bleus autour de moi.

    Nulle obsession ceci dit : la parure coquelicot que je viens de m’offrir m’enchante tout autant pour la finesse de ses dentelles et de son ton, et cet autre soutien-gorge d’un rose presque fluo si exquis sur ma peau…

    Le seul soucis c’est qu’en matière de lingerie, plus j’en suis ravie plus j’en veux. Du coup, je vais réaménager mon armoire à dessous.

  3. Camille-strawberry

    23 juin, 2016 à 11:01

    Coucou Sylvie

    Trop belle cette photo ! J’adore toute cette beauté et l’harmonie dans les couleurs.

    Bonne journée à toi

  4. Emilie

    23 juin, 2016 à 9:20

    Bonjour Sylvie,
    Alors c’est normal d’avoir peur d’avoir peur et de vouloir fuir … et de réaliser que l’on a fui en emportant sa peur sous le bras bien au chaud. On est doué pour se faire des films ! C’est normal de ne pas avoir envie d’avoir peur et de voir de gros nuages s’amonceler dans le ciel sans savoir quand et comment les dégager. Toute ma vie j’ai essayé de dominer certaines peurs, soit en les ignorant, soit en les fuyant mais c’est comme de partager sa maison avec un animal féroce : si on ne peut pas le dompter, il vaut mieux l’apprivoiser et respecter son existence.
    C’est rassurant à ce point d’acheter des bagues bleues ou bien de ne pas se soucier des conséquences pour ne pas contrarier ses désirs ?
    La peur n’empêche pas le danger mais le danger, on apprend à y faire face. En fait on sait parfaitement que l’on se laisse manipuler par nos peurs et l’animal sauvage le sait aussi car c’est l’odeur de notre peur qui va le pousser à nous attaquer.
    Je donne cet exemple car lorsque j’étais enfant, je rêvais toujours que les loups m’attaquaient et que les lions affamés voulaient nous dévorer. Je ne sais pas pourquoi ils se sont bien calmés : la vie nourrit nos peurs pour pouvoir les apaiser …

  5. Lucie

    23 juin, 2016 à 5:33

    Bonjour,

    C’est avec beaucoup d’émotion que j’ai lu ce message.
    Il confirme mon parcours, j’ai appris et j’apprends encore aujourd’hui que seul le présent peut être géré surtout dans l’accompagnement d’un proche gravement malade (et encore, quelquefois on n’y arrive pas toujours).
    Par contre en étant le plus serein possible, on peut aider positivement la personne malade en lui apportant l’écoute, la présence et surtout l’Amour. Ce n’est pas toujours facile ni évident, mais là aussi c’est un pas après l’autre.
    Profitons de l’instant car de toutes façons tout est programmé!
    Hier est passé, demain est à vivre, aujourd’hui on vit.
    Merci pour vos partages, bonne journée
    Bises

Consulter aussi

Pour Annais

Bonjour à tous, « La complexité des relations d’âmes fait qu’il peu…