Accueil Anges Le temps des fleurs et des cerises

Le temps des fleurs et des cerises

3

Le temps des fleurs et des cerises dans Anges 16072408501517181814392522

« Parce que ce qui doit mourir laisse toujours place à une nouvelle pousse,  

Laisse partir ce qui n’a plus sa place et accueille ce qui doit,

Le temps des fleurs et des cerises. »

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
Charger d'autres écrits dans Anges

3 Commentaires

  1. Emilie

    31 juillet, 2016 à 10:01

    Bonjour Arc,
    Ton récit m’a beaucoup touchée et m’a permis de comprendre ce que tu entendais par « chauds-froids ». Je comprends ce que tu ressens car j’ai eu cette expérience de tomber sur une personne du passé porteuse de mauvais souvenirs lors d’une soirée parfaite et aussi de devoir retourner là où mon coeur s’était glacé, pour faire face à des obligations administratives et familiales.
    Finalement, c’est comme en cuisine et cela a du bon : le glacé a fondu comme neige au soleil et l’espace d’un instant j’ai savouré la douceur du mélange.
    On ne peut pas retourner en arrière et changer ce qui a été mais je crois que l’on peut changer les expériences qui ont eu des conséquences glaçantes, en leur imposant un bon « chaud-froid ».

  2. crystallia

    31 juillet, 2016 à 0:38

    Bonsoir Arc,

    Ce serait tellement dommage de gâcher une si bonne glace sur le nez d’un importun. Ils ne méritent pas qu’on renonce à notre plaisir.

    Mais tu es sure que tu supporteras le hammam avec une sinusite ? Tu arriveras à respirer ?

    Sinon c’est drôle que tu es tant de problèmes de ce type en ce moment…

    C’est l’effet reine des abeilles. Le mauvais aspect.

    Dans ces moments-là et aussi paradoxal que cela paraisse, il est plus simple de remercier le ciel, pour moi, de ce qui nous a été donné que de « maudire » les uns et les autres et comme cela je me rappelle combien je suis protégée.

    Bon rétablissement.

    Bise ;)

  3. Arc

    30 juillet, 2016 à 23:20

    Bonsoir,

    En parlant de chauds-froids (que je n’aime qu’en cuisine.. on a compris), je suis victime d’une offensive de serial chaud-froids. Oui, victime ! Mince de Mine, comme si je ne pouvais pas savourer simplement mon bonheur tranquille. Des grâces incroyables me tombent dessus ces derniers mois. Mais voilà qu’en même temps, je n’ose bientôt plus sortir de chez moi. Parce qu’à tout les coups en ce moment je tombe sur une personne que je préférerais savoir heureuse mais loin. Tiens hier, je savourais mon cornet à la rose, la jouissance si clairement affichée sur mon visage que le tiers des passants ont du me penser amoureuse. Avais-je besoin de voir ce moment-ci gâché par la rencontre inopportune de mon ancien patron (de moi comme un adolescent enamouré à l’époque, ce qui avait eu un effet démultipliant sur la jalousie de certains de mes collègues, et provoqué des coups bas, très bas). Aujourd’hui, rebelote, version sashimi et… Et l’autre jour, cet ancien copain de Faculté d’évidence érotomane qui – malgré sa conviction des années durant que j’étais, moi, amoureuse de lui (me valant au final un lynchage « propre en ordre ») – me fait l’effet en pire de Jabba le hut. Quel est le but de cette rengaine « d’essayé pas pu »? Si je choppe celui qui s’amuse à orchestrer ces rencontres horrifiques. Sans compter les histoires d’animaux en détresse et de gros malpolis qui se déversent sur des inconnus. Pourquoi cette flopée de mots soudaine ?

    Bref. Demain première heure, il me faut un bon hammam. J’ai ce nouveau savon noir à l’eucalyptus que j’ai su divinement enrichir… Mais si je recroise un revenant des oubliettes, torbleu ! Je lui enfonce mon cône sur le nez cette fois-ci ! Non mais.

    Non, mais.. après le hammam, ma sinusite ira mieux. Alors ça ira mieux. Et les chauds-froids je leur tordrai le cou. J’ai le droit de profiter de mes plaisirs – des grands et des petits – sans qu’ils ne soient entachés.

    Bonne soirée ;)

Consulter aussi

En soulevant une plume

« En soulevant une plume, tu peux soulever le monde. Aie toujours la main légèr…