Accueil Petites histoires Feutres colorés

Feutres colorés

19

Feutres colorés dans Petites histoires 16080402560017181814409773

Bonjour à tous,

Aujourd’hui je vais vous raconter une petite histoire. 

Il/Elle demanda à la petite fille, que préfères-tu, un dessin animé ou une boîte de feutres colorés ?

La petite fille répondit, une boîtes de feutres colorés.

Il/Elle sourit et lui dit, alors tu retourneras sur Terre encore et encore et tu dessineras le monde en couleurs.

La petite fille sourit à son tour tandis qu’Il/Elle lui tendait son présent, une jolie boites de feutres sans couleurs, tous identiques.

Toutefois elle savait qu’il lui suffisait de le vouloir pour que chaque feutre retrouve sa teinte véritable.

Bonne journée à tous ;)  

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les gâteaux moelleux des jours pluvieux

    Bonjour à tous, « Tu as fini de manger des M et Ms ? », me demande S…
  • Une simple histoire

    Bonjour à tous, « Puis-je te raconter une histoire ? », me propose S…
  • Calme et équilibre

    Bonjour à tous, « Je te raconte une petite histoire ? », me propose …
Charger d'autres écrits dans Petites histoires

19 Commentaires

  1. Camille-Strawberry

    16 août, 2016 à 11:42

    Coucou

    C’est ce que j’ai fait. Et ce weekend, un client m’a passé commande d’une toile personnalisée. Et maintenant, je me sens bousculée et Sommée de les reprendre…
    Comme si la vie me disait : ça suffit maintenant, arrete donc de bouder et reprends tes pinceaux.
    Je vous laisse imaginer ma tronche, moi qui ne pensaot pas reprendre les pinceaux avnt au moins 6 mois …
    *rire jaune*

    Bises !

    • crystallia

      17 août, 2016 à 11:43

      Coucou,

      Ou alors elle te dit, sache ce que tu veux réellement.

      C’est le message que je commence à entendre depuis que j’ai réalisé que je ne reprendrai pas mes consultations. Alors que je suis toujours sollicitée.

      Je pense que lorsque l’on est soumise à ce cas de figure, c’est qu’on a un choix conscient fort à faire.

      Bise ;)

  2. crystallia

    16 août, 2016 à 10:55

    Bonjour,

    Liliane, c’est vrai que c’était drôle. Surtout Jessie et James.

    Camille, ce genre de colère je connais aussi.

    Tu peux poser les pinceaux quelques temps.

    Bise ;)

  3. Camille-Strawberry

    15 août, 2016 à 23:52

    Coucou

    Ce post m’est pénible. Il me renvoit à mes propres problématiques avec la peinture et ça me met en colère contre le grand tout.
    Enfin, ça finira par passer.

    Bises !

  4. Liliane

    15 août, 2016 à 23:37

    Coucou,
    Pokémon go, halala c’est spécial quand même comme phénomène. J’aimais bien le dessin animé, je le regardais avec mes petits frères et cousins, c’était drôle, comme la sensation de déjà vécu après avoir lu la petite histoire.

    Bises

  5. crystallia

    15 août, 2016 à 17:44

    Chacun ses goûts c’est sûr.

    Je me souviens qu’à Marseille il arrivait que nous gardions nos très jeunes voisins et ils aimaient le dessin animé Pokémon.

    Je reconnais que je regardais avec eux. L’aîné d’entre eux possédait une console et c’est grâce à lui que j’ai connu le jeu mais comme je l’ai dit, je n’ai jamais accroché.

    Aujourd’hui cela fait un bon moment que je n’ai pas regardé de dessins animés. Ni lu de manga. Je n’ai plus de console de jeux non plus.

    Les goûts évoluent aussi.

    Bise ;)

  6. Émilie

    15 août, 2016 à 17:20

    Je comprends ta mère! Mes enfants qui s’entendent comme des chiens et chats parfois (selon l’expression), sont sur la même longueur d’onde quand il s’agit de traquer le Pokemon ensemble. Rien que pour cela, je ne critiquerais pas la bande des enragés de Pikachu.

  7. crystallia

    15 août, 2016 à 16:27

    Lol ! J’adore la référence. Moi je jouais à Mario ! Je n’ai jamais été fan des Pokémon.

    Jusqu’à maintenant je ne partage pas cet engouement pour Pokémon go. Je ne sais même pas si on peut y jouer ici…

    Ma mère n’a jamais voulu d’animal à garder en cage. Elle disait que ce n’était pas leur place.

    Nous avons eu un chien, quand j’étais à l’école primaire. Mais nous ne l’avons pas gardé, ma mère trouvait que c’était trop dur de gérer un chien et trois enfants dans un appartement.

    Bise ;)

  8. Émilie

    15 août, 2016 à 16:06

    Coucou,
    Je choisissais avant de jouer et je perdais toujours puis un jour j’ai joué juste pour gagner et j’ai gagné! Ensuite j’ai réalisé que j’avais joué toutes ces années pour pouvoir gagner ce petit cochon d’Inde que je n’étais même pas sur de sauver. J’ai pu garder jusqu’à 4 cochons d’inde maximum (ma mère n’aurait pas été d’accord pour qu’il y en ait plus).
    En été je les lachais dans le jardin et le chien m’aidait à les récupérer le soir. On avait pas encore inventé Mario et les Pokemons. ..

  9. crystallia

    15 août, 2016 à 11:55

    Bonjour Émilie,

    Combien en as-tu eu au final ?

  10. Émilie

    15 août, 2016 à 8:02

    Bonjour Sylvie,
    Ton histoire m’a rappelé un vieux rêve qui m’avait assez marquée quand j’étais adolescente. J ‘ assistais à la kermesse de mon village natal quand le ciel bleu se couvrait de nuages et devenait menaçant. Les gens tentaient de fuir dans un mouvement de panique car c’était la fin du monde.
    Je me demandais ce que je devais faire car il me semblait illusoire de chercher à fuir le ciel. Je prenais mes crayons de couleur et décidais de dessiner la fin du monde pour me souvenir de ce qui s’était passé.
    Petite fille j’allais tous les ans à cette kermesse pour jouer à une loterie qui permettait de gagner un petit cochon d’Inde et je choisissais celui qui semblait le plus mal en point pour lui offrir une chance.

Consulter aussi

Réponse : Fais-toi plaisir

Bonjour à tous, Qu’est-ce que ça veut dire quand on saisit la moindre occasion de s&…