Accueil Spiritualité Sur d’autres

Sur d’autres

2

Sur d'autres 16081202185117181814424164

Bonjour à tous,

« Alors, moins de douleurs menstruelles ce mois-ci ? », me demande Véhiriah.

Le jour et la nuit ! Il n’y avait même pas le mal de crâne d’avant les règles.

« Donc il n’y aura plus jamais d’écart ? »

Je préfère te dire que c’est un objectif plutôt qu’une certitude.

« Ces cycles douloureux peuvent devenir un souvenir pour toi. C’est cela qu’il faut considérer. La douleur intense, un simple souvenir.

N’est-ce pas une belle perspective ? Songes aux nombreuses fois où tu as été incapable de te lever, aux nuits où la douleur t’a réveillée, aux fibromes tellement gonflés de sang qu’ils appuyaient sur ton système veineux, provoquant des tendinites aussi douloureuses qu’handicapantes.  

Moins de gluten, moins de problèmes. »

Je sens l’envie de poursuivre l’effort de respecter mon régime devant les bons résultats que j’ai eu ce mois-ci au niveau de ma période menstruelle.

« Tu n’as pas eu de mal à oublier les crèmes glacées. Alors que tu adorais la glace à la vanille. Tu n’as pas acheté de chocolat blanc aux noisettes depuis des années.

Tu as moins de difficultés à renoncer au lactose qu’au gluten. Le fait que ton corps ne supporte plus le lait délactosé et que tu n’aies jamais aimé les textures des crèmes et yaourts y est pour beaucoup.

Abordons la vraie question, pourquoi le besoin de faire des écarts ?

Au-delà de la mauvaise journée, de la gourmandise, de l’effet de groupe ou de réunion, la vraie question est quelle est la véritable faiblesse ?

Il y aura toujours des raisons de faire un écart, toujours. Te souviens-tu de la fois où tu as été invitée à une réception où tu ne pouvais absolument rien manger alors que tu avais faim ?Au bout de deux heures tu as fini par manger quelque chose, simplement parce que tu avais besoin de te nourrir.

Depuis, de crainte que cela ne se reproduise, quand tu es invitée à manger chez des tiers, tu manges avant de partir.

Tu ne comptes pas sur les autres, tu comptes sur toi.

Il n’y a pas qu’un malade qui puisse comprendre un autre malade. Tu le sais parce que tu es pleine de compassion.

Et parce que la vie t’a donné l’occasion d’apprendre à te servir de cette compassion.

Mais elle t’a également laissée voir que tu pouvais te reposer sur d’autres aussi, à l’occasion.

Vois ces indices-là également.

Saisis l’opportunité de n’avoir plus besoin de petits écarts. »

Merci Véhiriah.

Bonne journée à tous ;)  

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

2 Commentaires

  1. crystallia

    28 août, 2016 à 14:32

    Coucou Camille,

    J’ai écrit cet article il y a quelques temps déjà et je suis à plus d’un mois sans écart maintenant !

    Je suis fière, je vais continuer.

    Et c’est cool pour tes nouvelles expériences, on a de quoi être fière toutes les deux !

    Bise ;)

  2. Camille-strawberry

    28 août, 2016 à 11:50

    Coucou,
    C’est dingue comment un petit écart de rien du tout peut avoir des conséquences pareilles…
    Vilain écart ! vilain, pas beau, méchant, appétissant et tenta-teuuuur

    Sinon, j’ai Elédahiel qui m’a parlé cette nuit. Comme c’est la première fois qui me parle consciemment, je suis contente ! Je voulais le crier sur les toits ! Astaroth et Eledahiel, consciemment dans une même nuit, mon appel d’hier soir a du générer un sacré mouvement hahahaha
    Comme quoi, quand on veut hein…

    Dommage que je ne me souvienne plus du tout de quoi on parlait… Rohh !! Et flute !
    Bref, je suis contente alors je voulais te partager ma joie !
    Contente de savoir que tu te sentes mieux

    Bises

Consulter aussi

Medicine for Mother Earth

Bonjour à tous, Je vous propose l’écoute de cet air à la fois puissant et rafraichis…