Accueil Spiritualité Dans dix ans

Dans dix ans

9

Dans dix ans 16081405244317181814427986

Bonjour à tous,

« Où est-ce que tu te vois dans dix ans ? », me demande Elémiah.

Dix ans ? Je ne me projette pas aussi loin. Je vois où je voudrais être l’année prochaine et ce que j’aimerais accomplir dans les prochaines années, deux ou trois prochaines années.

Dix ans, je ne sais pas trop. J’espère que j’aurais pu continuer à voyager et à faire plein de photos.

« Tu n’oses pas te projeter, tu sais ce que tu voudrais mais pas ce que tu arriveras à faire. »

Voilà. Rien que ces dernières semaines, tous mes projets sont tombés à l’eau. En peu de temps en plus, c’est drôle. Du coup là maintenant, je me dis qu’il y a des choses qu’il faut que je revois.

En partant de ce qui me plait. J’ai décidé de faire plus de choses en pensant d’abord à moi et en partant de ce qui me plait. Mais j’ai énormément de mal à faire des projets à moyen terme car je ne parviens pas à appliquer la discipline nécessaire à la réalisation de ces projets.

Ayant quelques années de cheminement spirituel derrière moi, je comprends que ce n’est pas un hasard et je réalise que ce n’est peut-être pas ce dont j’ai besoin aujourd’hui.

Si je me fie à ce que je sens, il vaut mieux que je me concentre sur l’ici et maintenant.

Et ici et maintenant, j’ai juste envie de profiter de ce qui se présente chaque jour.

« Comme acheter une paire de chaussures hors de prix. »

Bon, il ne faut jamais dire jamais. Elles criaient mon nom si fort…

Et pourtant, j’étais entrer dans la boutique en pensant, je ne viens que pour regarder les nouveaux modèles et je sors.

Je ne sais pas pourquoi j’ai demandé à les essayer…

« Parce qu’elles te plaisaient. Et tu n’as pas peur de te faire remarquer. Tu sauras les porter. Tu portes bien des escarpins à paillettes dorées au travail. »

Ils vont avec tout ! Et je les avais eus à moitié prix, rares sont les femmes qui osent porter n’importe quelle paire de chaussures quand ça leur chante.

Beaucoup de personnes préfèrent rester très classiques.

« Toi, tu n’aimes pas classique. »

Je tiens un blog, j’y publie mes propres photos, je pense que tout le monde aura compris que j’aime m’exprimer de différentes manières. C’est comique pour une introvertie.

Mais s’habiller est aussi une façon de s’exprimer. 

« Et qu’exprimes-tu ? »

Ce que je suis et ce que j’ai en moi.

« Alors, où te vois-tu dans dix ans, ma belle Sylvie ? »

Encore en train de m’exprimer. Ce serait le plus logique.

« Et à la tête d’une impressionnante collection de paires de chaussures plus belles les unes que les autres, peut-être. Ou de sacs. Ou de bijoux.

Ou ce que tu voudras. Oui, ce que tu voudras. »  

Si je fais d’autres croisières j’ai prévu d’acheter d’autres montres alors, je serai peut-être à la tête d’une belle collection de montres.

« Qui sait. C’est ce que tu voudrais ? Des montres ? Entre autres choses. C’est vrai que tes projets des dernières semaines sont tombés à l’eau. Mais de nouvelles semaines arrivent. Et avec elles de nouvelles idées et opportunités.

Alors tu as raison, profite de l’ici et maintenant, c’est sûrement la plus belle manière d’accueillir ce qui vient. »

Merci Elémiah.

Bonne journée à tous ;)  

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

9 Commentaires

  1. crystallia

    31 août, 2016 à 22:05

    Bonjour,

    Aujourd’hui c’est une journée ou tout va tout doux. Parce que c’est justement ce que je voulais.

    Et je l’ai réalisé sans avoir eu besoin de programmer ou de me projeter.

    Je crois que je vais juste laisser venir les dix prochaines années.

    Bise ;)

  2. Camille-strawberry

    30 août, 2016 à 18:13

    Coucou,
    Que lis-je, Lili !! Quel horreur ton commentaire !
    Pitié, je ne veux même pas y penser à mes quarante ans, j’angoisse déjà, non pitié, je ne suis pas prête !

    Sinon, plus sérieusement, je n’ai jamais pu me projeter, même depuis très jeune. Non pas que je ne voulais pas, mais que j’avais un gros trou noir dès que j’y pensais. Et même encore aujourd’hui. Ca m’ennuie dans bien des aspects d’ailleurs…
    Le seul projet à moyen terme que j’ai pu entamer, ce sont les travaux de rafraichissement de mon appartement, et c’est déjà un miracle que ça marche et que je tienne le pli à mon petit rythme.

    Je me retrouve beaucoup dans ton article Sylvie, tellement, qu’il me fait grincer des dents.
    Vivre l’ici et maintenant, c’est à la fois si simple, et si difficile.

    Bises

  3. Emilie

    30 août, 2016 à 12:07

    Et puis quand un projet tombe à l’eau, autant revêtir la tenue adéquate !
    Les maillots et les robes, ce n’est pas si simple : entre ce que l’on aimerait porter, ce qui nous va et ce qui nous met en valeur … le choix est embarrassant !

  4. crystallia

    30 août, 2016 à 11:57

    Coucou Liliane,

    Tu me fais rire. Mais je suis sure que tu seras toujours aussi belle !

    Bise ;)

  5. Liliane

    30 août, 2016 à 11:53

    Coucou,

    Bientôt c’est la fin des vacances pour moi et la météo me le rappelle, il y’a de plus en plus de pluie ici :( mais bon je vais quand même profiter de quelques plats encore :)
    Dans 10 ans … :lol: j’aurai 40ans ça au moins c’est une certitude, j’espère avoir encore la même tête ça va enrager plus d’un hahaha !

    Bises

  6. crystallia

    30 août, 2016 à 10:30

    Ben j’ai de jolis paréos, que j’aime bien. Mais pas de maillot c’est vrai…

    Je vais en trouver un ce mois-ci, ce sera mon objectif shopping.

    Car je suis d’accord avec toi, c’est très agréable de se sentir bien en maillot.

    Bise ;)

  7. Émilie

    30 août, 2016 à 7:50

    Koua, couac ! Un seul maillot de bain qui ne te plaît pas !
    Je ne le crois pas… Tu n’es pas motivée pour exprimer la femme que tu es en maillot de bain ? C’est tellement sympa de porter un maillot qui te va bien, de pouvoir l’assortir à un petit paréo et un chapeau de soleil sans parler des nus pieds dorés. Bon certains maillots font « mauvais genre » et tu es pudique mais en cherchant, on finit par savoir ce qui vous va le mieux ! Être à l’aise et sûre de soi en maillot de bain, c’est quand même non négligeable.

  8. crystallia

    30 août, 2016 à 2:21

    Bonsoir Emilie,

    Si tu savais, le maillot que j’ai acheté il y a moins de trois mois est déjà bon à jeter à la poubelle et l’autre (le seul autre que j’ai !) ne me plait plus.

    Je vais devoir repartir en quête du maillot idéal et cela ne me réjouit pas, je suis hyper difficile niveau maillot !

    Moi j’ai longtemps fui ma maison, elle n’était pas du tout accueillante. Elle a considérablement changé ses dernières années, tant mieux.

    Et pour les projets eh bien, quand l’un tombe à l’eau, on fait autre chose !

    Bise ;)

  9. Émilie

    30 août, 2016 à 2:07

    Bonjour Sylvie,
    Finalement je ne regrette en rien les projets tombés à l’eau cet été. J’en ai profité pour visiter un peu ma maison et c’était une belle découverte. Je peux y accéder facilement maintenant mais il y a encore tout un côté de la maison laissé à l’abandon. J’avais besoin de laisser du temps au temps pour apprécier de l’habiter et tourner mon regard vers des évidences que je refusais.
    Tu n’as pas de collection de maillots de bains ? J’aurais cru qu’en Martinique, les jolis maillots de bain étaient des incontournables!

Consulter aussi

Une fleur dans le désert

Bonjour à tous, Je l’ai déjà dit, pour moi la spiritualité a été tel un arbre dans l…