Accueil Vie magique Hors de la grotte

Hors de la grotte

14

Hors de la grotte dans Vie magique 16081905171017181814439588

Bonjour à tous,

Déjà dimanche et donc le jour idéal pour un petit exercice de relaxation extrêmement facile. Si, si.

Nous allons l’appeler, hors de la grotte. Bon d’accord, peut-être que c’est davantage un exercice de purification de nos énergies. Mais il reste très facile. Si, si.

Voici l’énoncé, visualisez l’entrée d’une grotte à l’intérieur de laquelle vous êtes guidés par une belle et douce lumière. Vous découvre bientôt le lac aux soupirs. Vous vous allongez non loin, où vous voudrez et vous restez là à rêvasser le temps que vous voudrez.

Quand vous le désirerez, vous quitterez cet endroit. Il est important que vous vous voyez sortir de la grotte. Bon d’accord, peut-être que c’est de la magie lumineuse. Et peut-être que le vrai but est de nous délester de certains fardeaux en douceur.

Et peut-être aussi que ceux d’entre vous qui ne sont pas médium devraient faire une petite prière avant d’entrer dans la grotte pour aider ce travail.

Et peut-être que tous ces peut-être sont dus à l’intervention de Roéchel. Merci Roéchel d’avoir corrigé mon tir. Encore.

Bonne journée à tous ;)  

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Et le beau temps !

    Bonjour à vous, Je suis enfin guérie ! Franchement, je n’aime pas ces grippes dures …
  • Une nette préférence

    Bonjour à tous, « Tu sembles avoir une nette préférence pour la magie lumineuse…
  • Vigilance

    Bonjour à tous, Aujourd’hui, je ne vais pas m’étendre sur ma semaine. Je revie…
Charger d'autres écrits dans Vie magique

14 Commentaires

  1. Emilie

    5 septembre, 2016 à 23:29

    Bonjour Sylvie,
    J’ai voulu essayer et j’ai vu l’entrée et la sortie sans rien ressentir de particulier. Je ne suis pas fan des exercices avec des grottes (la grotte c’est à la mode : et hop, on se retrouve avec un prof de yoga qui a décidé que l’on allait méditer dans notre grotte et j’en passe …). Je suis retournée à l’entrée, bien décidée à voir le lac et je suis arrivée dans une sorte de bulle qui contenait un petit lac turquoise entouré de sable blanc. Je suis rentrée dans l’eau pour aller au milieu du lac et j’ai été aspirée. Je suis descendue très profond en tournoyant à toute vitesse. Quand je suis remontée, on m’a ressortie de l’eau et portée sur le sable.
    Hors de la grotte, le paysage avait changé.
    Ah ces sacrées grottes !

  2. Fleur

    5 septembre, 2016 à 8:06

    Bonjour Sylvie,

    Alors drôle d’expérience non aboutie.
    Je m’allonge à côté, me relève, et quelque chose sort de mon corps et forme un pont jusque l’autre côté du lac. Bon je me dis que je pourrais au moins marcher dessus pour aller « là-bas », et c’est ce que je fais. De l’autre côté c’est rétréci et cela ne me plaît pas, je regarde vers le haut et voient les étoiles (bon en même temps je me dis le ciel étoilé dans une grotte …). Je me rappelle que tu écrits qu’il faut se voir sortir mais je ne le sens pas donc je laisse tomber.
    Plus tard je repense à cet exercice et me demande pourquoi tu conseilles aux personnes non médiums (ce qui est mon cas) de faire une prière avant la méditation, et là pouf ! apparaît un renne (ou cerf) avec de grands bois sur la tête ! J’avais déjà vu ce genre d’animal furtivement en vision.

    Voilà !

    Bises et Merci !

  3. crystallia

    5 septembre, 2016 à 1:48

    Bonjour,

    Pour ma part, même résultat que Camille, pas besoin.

    Quand j’ai voulu tenter, j’ai vu Thor et peu après j’ai compris qu’aujourd’hui en tout cas, je n’ai pas besoin de cet exercice.

    Je vous remercie toutes ceci dit d’avoir partagé vos expériences.

    Bise ;)

  4. Flo

    4 septembre, 2016 à 20:41

    Bonsoir,
    Je vous raconte ma promenade avant de lire les vôtres.
    Ce matin, je suis arrivée à la grotte assez simplement, puis à l’intérieur un peu plus difficile. Mais ensuite j’y ai vu des harmonies de bleu et de rose, très beau et pas très net. J’ai trouvé un rocher fauteuil où je me suis posée un moment. De l’autre côté du lac il y a comme une ville de rêve, magnifique. Au bout d’un moment je ressors.
    Ce soir, j’y retourne, la ville est encore là, inaccessible, la dominante est bleue. Je me trouve un endroit au bord du lac pour m’allonger (un peu difficilement), et je ne sais pas trop quoi faire de plus. Sur l’eau j’entrevois des silhouettes très belles et très pâles. L’eau est superbe, bleu très clair, des pensées agitées me disent de ne pas y aller… Mais, en me retournant je vois mon corps sur le bord du lac, je décide que je peux y aller sans risque, et j’entre dans l’eau. J’ai une impression de descendre sous l’eau, toute en cheveux et tissus, une immersion et je remonte, je regagne mon corps.
    Il y a encore des silhouettes. Je pense à ta recommandation Sylvie de bien se regarder sortir, alors je m’applique à prendre le chemin et sortir de la grotte. Là je remercie, et je trouve des pantoufles blanches que j’enfile, et hop, c’est fini.
    Voilà…
    Bises du dimanche soir
    Flo

  5. Cel

    4 septembre, 2016 à 20:39

    Coucou,

    Ouah, Camille Fraise, ça m’a fait des frissons ton commentaire, de partout !! Puissant le truc !

    Merci Sylvie pour ce joli rituel. Je l’ai fait après la méditation les pieds dans l’eau, dont franchement je ne me lasse pas, même si mes paysages sont toujours vides.
    Je voulais partager avec toi mon ressenti, car j’ai vraiment trouvé cet exercice très beau.

    J’ai eu un peu de mal à rentrer dans la grotte, mais une fois que j’y étais, je me suis installée sur la plage au bord du lac, sur une couche de feuilles. Et là, j’ai vu le lac absorber mes énergies lourdes et noires, vraiment tout aspirer. Et puis ça a continué au niveau de mon ventre. Je voyais ces énergies aspirées par le bas du lac, être purifiées en le traversant, passer par l’étoile brillante qui illuminait la grotte et me revenir sous forme de lumière. En revenant à moi sur la plage, j’avais une couronne de violette sur la tête et des framboises et des myrtilles autour de moi, que j’ai mangé.
    J’ai quitté la grotte avec ma couronne de violette et les mains pleines de framboises.

    Je n’ai pas trop compris le pourquoi de la couronne de violette, mais sur le symbole des framboises, tu as posté ceci qui me parle :
    « Sur le plan personnel, ces fruits signalent aussi l’achèvement particulièrement réussi d’un long cycle spirituel. »
    Je ne sais pas si c’est bien ça, mais j’espère ! ^^

    Bises

  6. Shiloh

    4 septembre, 2016 à 19:04

    Bonjour !

    Comme à chaque fois que je tente un exercice, celui-ci dérive vite…
    C’est en courant que je suis arrivée à la grotte, qui se trouvait à la lisière d’une forêt. J’y suis entrée, toujours en me dépêchant, et après un couloir relativement court, je me retrouve dans une cavité d’une bonne taille, avec ledit lac. Je m’étends tout près de lui et d’une sorte de colonne, les pieds au bord de l’eau, et ferme les yeux. Après quelques instants, je vois soudain apparaître un arbuste. Il faut savoir que dès que j’en visualise un, je remarque / vois pousser les branches et le feuillage d’abord, même des fleurs rouges en l’occurrence, alors que les racines sont toujours ridicules à côté : fines et peu profondes. Je me visualise en train de les étirer, de les faire pousser, mais dès que je me concentre sur autre chose, hop ! elles reprennent leur forme initiale.
    Peu après, des créatures humanoïdes et aquatiques venaient me saisir les pieds. Je leur ai alors envoyé mes mauvaises énergies, jusqu’à ce qu’elles me laissent tranquille. (mauvaise idée j’imagine)
    Enfin, une petite coccinelle s’est posée sur moi. J’y ai vu un rappel de la forêt, de mon départ prochain… Alors j’ai profité de l’apaisement que ce lieu me procurait, du travail que je sentais s’effectuer… Puis un peu plus tard une présence rassurante, plus qu’une personne, assise derrière moi, a posé sa main sur mon épaule. Je me suis relevée, et sa main dans mon dos, elle m’a guidée jusqu’à la sortie.
    Une fois dehors (la présence a alors disparu), j’ai senti une énergie retenant mes pieds, ils étaient reliés l’un à l’autre. J’ai alors envoyé cette énergie à un arbre (méchante idée encore), qui est alors devenu malade : pour m’excuser, je lui ai fait un câlin. Je me suis ensuite retournée pour voir l’entrée de la grotte, sachant que je ne reviendrai pas avant un petit moment. Puis je me suis à nouveau enfoncée dans la forêt, en courant…

    J’ai mes idées sur les messages que l’on m’a envoyés, comme souvent lorsque je prends du temps pour me concentrer sur moi… On verra bien. Cette petite pause m’a fait du bien en tout cas. :) Merci à Sylvie et à Roéchel !

  7. Camille-strawberry

    4 septembre, 2016 à 16:49

    Coucou,

    J’avais prévu de faire ton exercice après la peinture.
    J’y ajoutai des couches sans conviction, et bref, un coup après l’autre, le résultat m’a plu.
    Au final, après avoir peins, tout allait mieux pour moi. J’étais bien, je me sentais apaisée et légère. Tout avait repris une certaine douceur en mon fort intérieur.

    Du coup, j’ai réalisé qu’il se passe un truc quand je peins. Je ne l’avais pas ressenti aussi fortement avant. Faut dire que j’étais bien sombre avant de commencer à prendre les pinceaux. Du coup, le choc me sauta au nez.

    Je suis encore incapable de dire vraiment ce qu’il s’est passé pendant mes 3 heures de peintures, mais le résultat dépassa mes attentes, aussi bien physiquement, sur la toile, qu’intérieurement.

    Et même aujourd’hui, je pensais peut-être arriver à faire cet exercice, mais non.
    Ma grotte, c’est ma peinture.
    alors je souris, parce que je trouve ça joli comme prise de conscience pour moi. Je suis contente.

    Merci de m’avoir aidé en ce sens.

    Bises

  8. crystallia

    4 septembre, 2016 à 11:52

    Coucou,

    Moi j’ai décidé de laisser une autre chance à mon Anna Gavalda ce mois-ci. On verra si cette fois j’arrive à le lire.

    Lara, jolie expérience, qui en facilitera d’autres je pense, tu devrais essayer de retourner dans la même grotte la semaine prochaine.

    Bonne journée à vous.

  9. bluebird

    4 septembre, 2016 à 10:49

    Bon dimanche à toi Sylvie…

    Hum. C’était sympa ça comme exo.
    J’ai eu du mal à me visualiser entrant dans la grotte, et mon chemin vers la grande salle avec le lac est resté confus,dans le noir.
    Mais après, c’était magnifique. Une immense salle souterraine, grande comme une cathédrale, avec de la lumière comme étoilée, argentée. Et du violet. Et un lac bleu.Je n’arrivais pas à me visualiser allongée, seulement debout ou assise en tailleur. J’étais bien.
    Et puis la sortie : en fait, la grotte se terminait par un passage courbe, très haut et grand aussi ( comme si la grotte était facile d’accès de l’extérieur par ce coté, contrairement au chemin que j’avais pris pour entrer).Les rochers ont pris des couleurs plus rouges, orangé, mais toujours avec du violet aussi. Je marchais lentement, comme un rituel. Et je me suis retrouvé sous une avancée rocheuse, face à un désert de sables magnifiques. Des dunes multicolores. Le ciel aussi était multicolore..
    Je suis partie marcher..

    Bon.Ca fait deux jours que je suis dans la peinture, peut-être que mon cerveau est saturé de couleurs ? ;) En tout cas, c’était bon.
    Je ressors avec une impression de sacré et de légèreté.

    Merci Sylvie.Merci Roéchel.

  10. Émilie

    4 septembre, 2016 à 0:41

    Bon we Sylvie
    Pour me détendre ce we, j’ai entrepris de lire « le pays des grottes sacrés  » que je n’avais pas trouvé le courage d’attaquer car franchement ce bouquin pèse une tonne (avec ces plus de 600 pages). Je vais peut etre aller bouquiner !

Consulter aussi

Un affreux message

Bonjour à tous, Elédahiel je reçois un affreux message. « Quel est-il ? &r…