Accueil Spiritualité Apprends à calculer

Apprends à calculer

10

Apprends à calculer 16082101291917181814442569

Bonjour à tous,

« La frustration est un leurre, sache-le. Celui qui connait son objectif le plus proche sait également ce qu’il lui est réellement possible de réaliser. Dès lors, patience et détermination seuls l’accompagnent.

Connaissent la frustration ceux qui ont besoin qu’on les aide à croire en eux. »

La majorité des gens donc, Astaroth.

« Pas ceux qui tracent des routes de réussite parallèles à celles où s’encombrent la majorité des gens. Veux-tu que nous discutions ?

Veux-tu que nous reprenions cette discussion que tu avais l’autre jour avec ta cousine ? Alors certains collègues attendent avec frustration une augmentation qui ne vient pas ? Que pense-t-elle de cette attitude ? »

Elle, elle n’attend pas. Elle multiplie formations et discussions avec son chef pour que les choses avancent. Et cela fonctionne pour elle.

« Que penses-tu de son attitude ? »

Je préfère aussi l’action à l’attente.

« Tu as toi aussi suivi des formations pour cette même raison. »

Tout à fait et j’en vise une de plus lol. Dans mon cas sur ce plan-là l’attente ne m’apporte rien. Il faut que je mette en place des actions déterminantes. Je ne peux pas toujours savoir si elles vont l’être. Toutefois il faut que je pose des actes pour pouvoir avancer alors je le fais et si ça ne marche pas, autre chose marchera.

Moi aussi je vois des personnes qui ne comprennent pas pourquoi elles attendent encore une augmentation. Mais l’avancement à la tête du client est ce qui m’énerve le plus dans les entreprises commerciales. Pourvu que le patron ne nous apprécie pas et tout devient très difficile même avec du bon travail (considéré comme normal, rappelons-le).

Je n’apprécie pas le fait que mon propre avancement dépende à ce point d’un ou plusieurs tiers.

« C’est une affaire de point de vue avant toute chose, l’as-tu compris ? »

Je pense.

« Mais encore ? »

Personne n’est obligé de rester dans une entreprise où les choses se passent mal. Il faut croire en soi et se donner les moyens d’atteindre les objectifs qui nous semblent inaccessibles depuis le point où nous nous trouvons.

Car avec quelques changements et les efforts qui les accompagneront forcément, ces mêmes objectifs peuvent devenir accessibles, enfin.

« Nul personne dotée de confiance en elle ne dépend réellement d’un ou plusieurs tiers. Il est important de rappeler que les moyens dont vous disposez ne s’arrêtent pas à vos seuls diplômes.

Ta cousine et toi êtes des trentenaires diplômées comme nombre d’autres personnes, évoluant dans de grandes entreprises. Vous pourriez facilement vous sentir une goutte dans l’océan de ceux qui ne se distingueront jamais. Ceux qui n’auront jamais que des existences médiocres, rêvant à ce que vous auriez aimé mais n’aurez jamais.

Or aucune de vous deux n’a développé cet état d’esprit. Elle est ambitieuse, plus que toi, forte mentalement, a pris des coups et s’est toujours relevée. Elle ne craint pas le travail mais regarde dans la bonne direction, celle qui lui permettra d’accomplir ses objectifs professionnels. Elle calcule. Avec intelligence.

Si tu regardes autour de toi, les parcours de ceux qui se réalisent sont jonchées de choix souvent judicieux. Cela n’est pas dû au hasard.

Il est temps de dépasser le carcan des discours moralisateurs enjoignant de travailler pour travailler en priant pour que ce travail porte ses fruits.

Tu es dotée d’une intelligence, d’une acuité intellectuelle qui sont autant d’outils qui doivent être utilisés à bon escient. Réussir sa vie ne doit rien à la providence.

Vois tes propres intérêts, tout en restant toi-même, sache ce que tu veux et sache évaluer les moyens dont tu disposes. Apprends à calculer. Avec patience et détermination.

C’est ta cousine qui a raison. Pourquoi rester à attendre une augmentation quand il est possible de grimper deux à deux les échelons ?

Sers-toi de tout ce qui est à ta portée et cela inclue des expériences non professionnelles, comme ont su le faire des personnes qui ont quitté une entreprise commerciale pour leur passion.

Vous êtes un ensemble d’énergies. Certaines irradient de manière puissante en vous mais vous n’en tenez pas compte et cela est dommage. Vous n’en tenez pas compte car vous ne voyez pas commet les utiliser dans le cadre étriqué que vous tenez à respecter.

Faites sauter le cadre. Qui vous demande de rester dans ce carcan ? Sois ta meilleure amie, rends-toi service.

Apprends à calculer. »

Merci Astaroth.

Bonne journée à tous ;)  

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

10 Commentaires

  1. crystallia

    9 septembre, 2016 à 23:09

    Bonsoir,

    Je suis bien d’accord avec vous.

    Bise ;)

  2. Emilie

    9 septembre, 2016 à 11:35

    Bonjour Carène,
    C’est bien résumé !

  3. Carène

    9 septembre, 2016 à 11:19

    Bonjour Emilie,
    Oh oui ! Pour moi cette liberté a bien un prix : celui d’avoir la volonté et le courage de s’affranchir de ses blessures… ce qui n’est pas toujours une mince affaire !!
    Merci pour la chanson
    Belle journée !!!

  4. Emilie

    9 septembre, 2016 à 9:45

    Bonjour Sylvie,
    Je me suis rappelée cette histoire de fiche de paie, non pas parce que j’aurais pensé mériter une position plus élevée mais parce que l’erreur s’était produite juste après le refus d’une augmentation promise. Les raisons invoquées n’étaient que des prétextes : il n’aurait pas été possible de tenir cet engagement sans mettre en péril un équilibre financier trop fragile.
    J’ai compris que ce n’était pas ma rétribution qui mettait en péril l’entreprise. Ce jour là, j’ai décidé que j’avais le droit de ne pas me laisser manipuler par mes craintes et ceux qui s’en servaient pour restreindre mes libertés.
    j’ai longtemps cru que la liberté avait un prix …
    Un p’tit message en chanson
    https://www.youtube.com/watch?v=8dx3rktr4Ls

  5. Zebullon

    8 septembre, 2016 à 23:20

    Bonsoir,

    Hello Emilie: Oui. dérivé et primitive… je l’ai en version scientifique lol
    Elle a un peu de mal tout de même sur les décompositions en Fourier.

    Un lapsus c’est glissé: Valérie au lieu de Sylvie. ;p

    Bonne soirée à vous ^_^

  6. Liliane

    8 septembre, 2016 à 15:05

    Coucou,

    Apprendre à calculer? Savoir où sont ses intérêts et se donner les moyens d’atteindre ses objectifs surtout quand ça devient difficile? Je crois que je sais avec qui je vais partager cet article, c’est l’histoire de ma vie.

    Bise Astaroth, Bise Sylvie :) et Merci

  7. alexandre

    8 septembre, 2016 à 11:39

    Bonjour Sylvie,
    J adore le conseil d astaroth de calculer et faire sauter le cadre. Je m y efforce actuellement j ai aussi quitte mon job dans une association il y a 12ans car il neme convenait plus. C était harcèlement moral et avancement a la tête du client. Depuis j ai retravaille en espace vert quelques mois et suis plus heureux en tant que chômeur. Je me cultive au travers de grands philosophes comme Socrate ,Montaigne. Récemment ,j ai découvert les échecs a travers un livre de Zweig le joueur d échecs tout ça me construit. Je pense que la réussite est située hors cadre et que la vie est comme un jeu d échecs on doit toujours préparer le coup suivant bises

  8. crystallia

    8 septembre, 2016 à 10:49

    Bonjour !

    Je crois que le lâcher prise se situe dès qu’on en a besoin à chacune des étapes que tu as décrites.

    C’est vrai que ce cycle se répète, tant qu’on aura des rêves il se répétera.

    Oui la navigation c’est bien utile et c’est un art même !

    Merci à vous.

    Bise ;)

  9. Emilie

    8 septembre, 2016 à 10:01

    Bonjour Sylvie,
    Tu sais ce qui m’était arrivé un jour ? on m’a remis la fiche de paie de mon directeur ! une tragique erreur comme on dit ou un lapsus révélatus …
    Parfois la perception de la tête du client change, comme cette amie que son patron respecte depuis qu’il a appris qu’elle faisait de la voile, en plus d’être compétente et efficace (ce qui lui avait valu une promotion). Savoir naviguer cela ne compte pas pour du beurre dans une grande entreprise !

    Coucou Zebullon,
    j’ai oublié comment on calcule une intégrale ! elle peut le faire ta calculette ?

  10. Zebullon

    8 septembre, 2016 à 8:36

    Bonjour,

    J’ai une calculatrice Casio à offrir pour ceux qui ont encore du mal à calculer lol.

    Je comprends les articles au travers de mon métier mdr :
    Rêver => définir son rêve (le choix)=> le plannifier => le réaliser (l’effort ou l’action) => et enfin faire le bilan.

    Que ce soit dans sa vie spirituelle ou dans la vie de tous les jours, j’ai l’impression que ce cycle se répette. Juste les objectifs que changent.

    Par contre, où met-on le « lâcher Prise »? A quel moment vous prenez le temps?
    A l’écoute de votre corps (n’importe quand) ou vous le plannifiez aussi (des poses régulières: promenade dans la nature etc )?

    Je sais que ce n’est pas un forum, Milles Excuses très chère Valérie ;) mais j’aurais plaisir à lire vos expériences.
    Ou plus simplement, connaissez vous un forum ou je pourrais poser ce type de réflexion?

    Merci

Consulter aussi

La fameuse promotion

Bonjour à tous, « Tu es davantage déçue par la réponse apportée au sujet de cet…