Accueil Spiritualité L’inattendu

L’inattendu

13

L'inattendu 16090212302717181814465750

Bonjour à tous,

« Dure journée ? », me demande Lauviah.

Particulière, plus de peur que de mal. L’ophtalmo m’a dit de me détendre, que je n’ai rien de grave. 

« Pas de quoi s’étendre donc, juste un souci bénin lié à la myopie. »

Voilà, c’est ce qu’il a dit.

« Tu imaginais déjà quelle catastrophe ce serait de perdre la vue. »

Je voulais surtout qu’il me confirme que cela n’arriverait pas !

« Il l’a fait et ne t’a même pas donné de traitement. Plus de peur que de mal. Comme quoi l’inattendu peut être source de tension mais surtout parce que vous imaginez d’abord le pire cas de figure possible.

La première chose qu’il ta dite est, ce n’est pas grave.

Certains bouleversements paraissent impressionnants mais au fond, ils sont tout à fait gérables.

Tu as connu quelqu’un qui a souffert très jeune d’un décollement de la rétine. »

Oui, elle avait dit s’être réveillée un matin avec un énorme point devant les yeux et n’être plus capable de voir que sur le côté. J’avais besoin que le médecin me dise que cela n’avait rien à voir…

« Tu ne t’es pas réveillée avec un énorme point devant les yeux. »

Non.

« Pourquoi n’as-tu pas songé à une manifestation autre que physique, comme te l’a demandé ton frère ? »

J’ai été surprise qu’il me propose que mes perceptions s’élargissaient. Mais je savais que cela n’avait rien à voir. J’ai plutôt pensé au décollement du vitré.

Mais le médecin a dit, c’est juste la myopie. Cela me va tout à fait.

« Tu verras, si dans les prochains jours tu vois plus de corps flottants ou de flashs lumineux il t’a dit de revenir. »

Je ne serai pas dans le déni. Si je vois plein de corps flottants et de flashs, je retourne le voir.

« Tu n’en vois pas beaucoup pour l’instant. »

Non.

« Inutile de s’affoler, respire et reste calme comme il te l’a conseillé.

Parfois certains bouleversements sont impressionnants mais finalement, ils sont juste une étape de plus dans votre vie. Ils ne remettent pas forcément tout ce que vous avez ou tout ce que vous connaissez en cause.

Et même lorsque cela arrive et bien, vous gérez. Tu l’as déjà fait. Je constate que tu n’as plus de difficulté à respecter ton régime. Et tu constates que sans gluten, certains aliments passent nettement mieux.

La vraie question est pourquoi n’as-tu plus besoin de petits écarts. Mais nous y reviendrons quand tu n’auras plus l’esprit tourné vers ces petits corps flottants, ma douce Sylvie. »

Merci à toi.

Bonne journée à tous ;)

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

13 Commentaires

  1. crystallia

    22 septembre, 2016 à 12:43

    Bonjour Emilie,

    Je te souhaite de passer une belle journée.

    Bise ;)

  2. Emilie

    22 septembre, 2016 à 7:40

    Bonjour Sylvie,
    Depuis quelques temps, je me prends bourrasque sur bourrasque pour admettre que le vent peut être plus violent que l’on imagine.
    J’ai le souvenir du jour où le mistral m’a arraché de mon rocher et m’a jetée dans la mer déchaînée. Je me suis un peu écorchée en cherchant à essayer de remonter au même endroit, jusqu’à temps que je réalise qu’il fallait que je nage pour regagner la baie voisine où les eaux étaient plus calmes. Les gens sur les rochers criaient en me regardant me débattre et le fracas des vagues m’empêchaient de les entendre.
    Le Mistral chasse les nuages mais il dessèche l’air et sa puissance semble incontrôlable.
    Aujourd’hui je me dis que c’est dans le calme et la paix du coeur que l’on peut se sentir à l’abri de tous les vents qui veulent nous emporter.
    Cette semaine je suis « tombée » par hasard sur un de tes anciens poèmes : « tu chevaucheras le vent » et le cheval en question ne se laisse pas dresser gentiment.
    Bon je sors, on m’a dit de prendre du recul et au besoin on m’y poussera, alors autant écouter le message.

  3. crystallia

    21 septembre, 2016 à 13:00

    Coucou Emilie,

    Cette détresse-là, c’est vrai que je l’avais oublié. Elle était pourtant bien réelle lol.

    La peur de perdre encore quelque chose d’essentiel…

    Merci à toi.

    Bise ;)

  4. Emilie

    21 septembre, 2016 à 12:06

    Bonjour Sylvie,
    Même avec un chapeau, il est nécessaire de porter des lunettes de soleil pour reposer nos petits yeux. Certains médicaments peuvent aussi nous rendre plus sensible aux effets de la lumière.
    J’ai l’impression que Lauviah voulait dire que tu avais eu peur que le ciel ne te tombe sur la tête, comme lorsque l’on t’a brutalement annoncé le régime sec qui te privait de tout ce que tu aimais.
    Ce choc là fait peut être encore des vagues et tu gères si bien maintenant, que tu as oublié la détresse ressentie à l’époque de l’annonce.
    C’est cette résonance particulière que j’entends au travers du stress qui nous fait redouter le pire de l’inattendu.

  5. crystallia

    21 septembre, 2016 à 11:44

    Bonjour,

    Je suis complètement crevée en réalité. Lol.

    J’ai eu beaucoup de mal à me remettre de ma dernière angine. A ma grande surprise.

    Mais je reprends des forces.

    Et puis le soleil continue de briller…

    Bonne journée.

    Bise ;)

  6. Bluebird

    21 septembre, 2016 à 11:37

    Bonjour Sylvie,

    oups….j’imagine ton inquiétude.

    Je me souviens, petite, avoir été très inquiète de me dire qu’un jour je perdrais peut-être la vue des couleurs et des lumières, et toutes les joies qu’il y a pour moi à connaitre le monde par la vue…

    Te lire me reconnecte à la gratitude.

    Peut-être as-tu besoin de repos aussi ?
    Les écrans d’ordinateurs ne sont pas bons pour nos yeux.

    Bises à toi
    Lara

  7. crystallia

    21 septembre, 2016 à 11:25

    Bonjour,

    J’ai eu peur sur le moment mais ça va mieux. Et je vois nettement moins de corps flottants.

    Oui l’évolution continue pour tout le monde, je m’en rends compte.

    Et l’acceptation de certaines choses est plus profonde également.

    Le temps et l’expérience offrent des leçons imparables.

    Merci à vous.

    Bise ;)

  8. Fleur

    21 septembre, 2016 à 9:04

    Bonjour Sylvie,

  9. Fleur

    21 septembre, 2016 à 9:04

    Je comprends ton angoisse, lorsque les sens ou la motricité sont touchés la peur du pire peut vite prendre le dessus sur la raison.
    Il y a une chose qui me fait plaisir dans ton article, ton frère prend en considération tes particularités médiumniques, je trouve ça chouette quand même ! J’imagine qu’il ne sait pas tout mais j’en déduis que tu peux un peu lui parler de ce monde qui est le tien.

    Je te souhaite de belles choses Sylvie !

    Bises et Merci !

  10. Lucie

    21 septembre, 2016 à 4:12

    Bonjour,

    Parce que l’évolution continue, et surtout l’acceptation est plus profonde.
    Ce n’est que mon avis!!!!!!!!!et cela n’engage que moi. Et, je pense que cela facilite de suivre un « programme alimentaire ».
    Mais c’est humain de se faire du souci surtout quand la vue est touchée.
    Bises et bonne journée

Consulter aussi

« Libérée, délivrée… » (air connu, il fallait que je la fasse Amandine)

Bonjour à tous, « Tu ne sembles pas être prête à arrêter d’écrire. &…