Accueil Spiritualité Associer les pièces

Associer les pièces

5

Associer les pièces 16092504143317181814514199

Bonjour à tous,

« Tu as finalement trouvé ta paire de chaussures noires ? », me demande Elédahiel.

Oui.

« Combien as-tu de paires de chaussures ? »

Je ne sais pas, entre vingt et trente je dirais.

« Est-ce un nombre important ? »

Non je ne pense pas.

« Pourquoi ? »

J’aime pouvoir changer en fonction de mon humeur ou de ma tenue. C’est pourquoi une ou deux paires de chaussures me chagrineraient bien.

« Dirais-tu que tes dernières acquisitions sont plutôt sobres, classiques ou alors tendance voire sortes de l’ordinaire ? »

Comme je l’ai déjà dit, je suis d’accord avec l’affirmation de Jenna Lyons, le léopard est une couleur neutre. Dès lors, on comprend ce qui à mes yeux est suffisamment sobre pour pouvoir être porté avec ce que je veux selon mon humeur.

« Leopard is a neutral, le motif léopard est considéré comme un intemporel, un imprimé de toute manière tendance c’est bien cela ? »

Oui.

« Toutefois, cela n’entre pas dans la gamme de ce que l’on considère comme étant classique, n’est-ce pas ? »

Quand tu dis classique j’entends ennuyeux. Convenu. Pas sexy. Et donc pas attrayant.

Je préfère tendance à classique.

« Que penses-tu de la mode pudique ? »

C’est quelque chose que je comprends. Tout est affaire de convictions. La mode pudique ne me choque pas.

« Il n’y a pas de mini-jupe. »

Comme je l’ai dit tout est affaire de convictions. Les miennes ne m’empêchent pas de porter ce que je veux.

« Certaines personnes sont toujours surprises de te voir dans des souliers plats. »

C’est bizarre, oui. Je porte assez souvent des chaussures plates, j’aime bien aussi.

« Il semble que l’on t’associe plus volontiers aux talons. »

C’est ce que j’ai pu observer.

« Et certains pensent également que tu as une garde-robe démesurée. Avec sacs, chaussures et accessoires. »

Rien de tel pourtant, je l’ai déjà dit.

« Tu n’as qu’une trentaine de paires de chaussures et autant de sacs. »

Je t’assure que des tas de personnes en ont autant.

« Qu’as-tu remarqué, consciemment ? Cela fait longtemps que l’on parle de ton goût pour la mode, le shopping. Nous ne t’avons jamais découragée, au contraire.

Nous ne t’avons jamais dit, tout cela est futile et ne sert qu’à flatter ton ego. Nous ne t’avons pas dit cela.

Qu’as-tu remarqué en t’efforçant de ne pas remettre deux fois la même tenue et surtout le même haut depuis deux mois ?

Dis-nous. »

D’une part, que j’ai plus de vêtements que je ne le pensais. Que le fait d’avoir suivi le conseil sur l’importance de choisir des pièces versatiles est une des meilleurs choses que j’ai faite. Que c’est agréable de pouvoir faire preuve de créativité au quotidien.

D’autre part on exprime sa puissance au travers la façon dont on s’habille. Et le fait de ne pas avoir eu à porter deux fois la même tenue a eu un impact plus grand que je ne l’aurais cru sur mon entourage.

Ma mère n’arrête pas de me répéter que les gens s’observent beaucoup mais c’est maintenant que j’en prends la mesure.

« La vérité est que tu n’avais pas besoin de racheter des vêtements, tu en avais encore en réserve. Pourquoi l’avoir fait ? »

J’en ai ressenti le besoin et l’envie.

« Qu’est-ce qui était le plus fort le besoin ou l’envie ? »

Le besoin a été dépassé par l’envie.

« Ne te laisse pas griser, Sylvie, nous te l’avons répété plus d’une fois. Ne te laisse pas griser. L’ivresse n’apporte rien d’autre que des mirages, souviens-t’en.

Le besoin était là au départ. D’accord. Tu ressens un besoin, vois si tu peux le satisfaire et dans quelle mesure. Ne laisse pas l’envie te gagner et fausser ton raisonnement. Tu t’habilles pour toi. »

Ca je ne l’ai pas oublié.

« Ce que vous dégagez est lié à la confiance que vous avez en vous-mêmes, que vous avez su développer. Mais également à la façon dot vous entretenez cette même confiance.

Tu as choisi de l’entretenir en partie en t’habillant. C’est une méthode facile, accessible et aux résultats rapides.

Pour quelqu’un de sensible et introverti, cela permet de s’exprimer autrement que par les mots.

Et comme tu as pu le constater, c’est la méthode idéale pour accroitre la puissance que vous dégagez.

Mais certains, bien que conscient de tout cela, ne savent pas comment tirer de tels bénéfices de la mode. »

Parce qu’il ne s’y intéressent pas ou mal. Il ne faut pas suivre toutes les tendances ni s’accrocher au classique. 

Il n’y a que les blogueuses mode ou les journalistes de magazines de mode qui peuvent se permettre le sweat imprimé léopard avec une paire de chaussettes dans des sandales hors de prix, le tout porté avec une jupe midi. Le premier qui demande ce qu’est une jupe midi aura une fessée.

Moi non plus je ne vais surtout pas au travail comme ça. Par contre je vais retenir que les sandales à talons un peu extravagants peuvent aisément casser le côté dadame de la jupe midi associée à un haut plus adapté au boulot qu’un sweat.  

Alors que des escarpins classiques avec une jupe midi et un haut parfait pour le boulot, on ressemble vite à sa grand-mère.

A moins que la jupe présente un imprimé intéressant ou une couleur qui se démarque. Car il s’agit d’associer les pièces tout simplement.

« C’est cela que beaucoup ne savent pas faire, associer ces fameuses pièces qui permettent de dire, voilà qui je suis. »

Encore faut-il savoir qui on est.

« Qu’est-ce qui t’a aidé à te trouver ? »

Je l’ai dit, mon parcours spirituel.

« Est-il possible d’associer les deux ? »

Je le fais tous les jours, je ne suis pas la seule.

« Tu n’as jamais songé à devenir coach en image ? »

Moi ?

« Toi. »

Non, c’est un métier, qui s’apprend, je ne me suis jamais penchée dessus.

« Tu pars d’une idée, tu fais des regroupements et à la fin, tu vois ce que tu en tires. »

Je comprends, merci Elédahiel.

Bonne journée à tous ;)  

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

5 Commentaires

  1. crystallia

    8 octobre, 2016 à 2:26

    Coucou,

    Je suis contente qu’il te plaise.

    Bise ;)

  2. Cel

    8 octobre, 2016 à 2:01

    Coucou
    J’aime beaucoup cet article, merci du partage.
    bises

  3. Fleur

    5 octobre, 2016 à 13:13

    Bonjour Sylvie,

    Je te remercie pour ta réponse. C’est dans cet article : http://crystallia.unblog.fr/2013/04/03/un-ciel-orange/

    Maintenant je pense que je n’ai pas compris la synchronicité, je ne vois jamais ce qu’elles veulent dire, c’était peut-être pour que je me penche plus sur la profondeur de ton article et non pour les mots exacts qui sont venus à moi en même temps par deux médias différents.

    Encore Merci Sylvie, Bises !

  4. crystallia

    5 octobre, 2016 à 10:50

    Bonjour,

    Si tu me demandes ça c’est que ce n’était pas suffisamment bien expliqué dans l’article en question…

    Ce sont des âmes que je n’aime pas croiser en tant que médium. Et que je ne souhaite pas faire passer non plus.

    Elles ne comprennent pas qu’elles seront plus heureuses en évoluant…

    Bise ;)

  5. Fleur

    5 octobre, 2016 à 9:05

    Bonjour Sylvie,

    Merci pour cet article.
    «Tu pars d’une idée, tu fais des regroupements et à la fin, tu vois ce que tu en tires.», c’est toujours dans cet ordre ? je me demande si parfois ce n’est pas, d’abord voir ce qu’on regroupe, puis en déduire une idée directrice … Tout un défi !

    J’ai eu une synchronicité en lisant un de tes articles c’est pour les « âmes errantes ». Est-ce que tu peux m’expliquer ce qu’est une âme errante s’il te plaît ? Merci !

    Bises et Merci !

    (J’écoutais « tempête de fables » d’Alex Renart)

Consulter aussi

Ma vie la plus triste

    Bonjour à tous, Aujourd’hui je souhaiterais vous parler de ma vie en Inde. C&rsq…