Les jumeaux

9

Les jumeaux dans Depuis l'entre-deux 16110502575117181814608812

Bonjour à tous,

Elédahiel c’est bizarre, je sens des présences par moments…

« Finalement tu achètes la voiture ça y est. Tu es contente ? »

Bien sûr que je le suis, je l’aurai la semaine prochaine !

Mais tu ne me réponds pas.

« Tout va bien, tout est normal. »

Donc ce n’est qu’une impression ? Une impression bizarre ?

« Tu sens des présences quand des personnes physiques se rapprochent mais avant qu’elles ne soient physiquement là. Ce n’est pas grave. Tu t’habitueras. »

Comment ? Pourquoi devrais-je m’y habituer ? A quoi ça sert de sentir dans mes énergies que les gens arrivent ?

« Tu as cette capacité depuis l’enfance. Seulement alors tu pensais juste à un endroit quelques jours avant d’y être emmenée. Ou tu pensais à un film avant de le voir dans le nouveau journal télé.

Tu peux toujours avoir de telles prémonitions et elles ne te choquent pas. Eh bien maintenant, tu peux aussi sentir que les gens arrivent. »

Ah…

Il y a autre chose.

« Oui. »

Pourquoi j’ai l’impression que des enfants descendent et restent en attente de naitre quelque part non loin ?

« Quels enfants ? »

Des jumeaux.

« Ils attendent de s’incarner. »

Chez qui ? Moi je ne vais pas avoir d’enfants sous peu. Et surtout pas des jumeaux.

« Tu n’en serais pas heureuse ? »

Tu plaisantes ? Deux qui courent partout, qui mettent tout dans leur bouche, qui grimpent sur les chaises et les tables pour aller récupérer leur biberon, comme mon neveu ?

« Tu rigoles quand il fait ça. »

Je ris mais je me précipite aussi pour éviter qu’il ne tombe et se blesse !  

« Il n’est jamais tombé. Il ne va pas tomber. Et vous avez remarqué qu’il est un gentil petit garçon. »

Je n’ai pas dit le contraire. Il est doux. Et ça me fait plaisir de voir qu’il adore ma sœur. Heureusement parce qu’elle continue de l’appeler son trésor précieux.

Ce qui m’énerve en fait c’est qu’il faut toujours être sur le qui-vive avec lui. Il ne voit le danger nulle part et va toujours vers ce qui pourrait poser problème. Aucun d’entre nous n’aime le voir grimper sur la chaise pour atteindre la table.

On le pose à terre mais lui, ne songe qu’à vite grimper à nouveau !

Alors, la perspective de devoir veiller sur deux enfants à la fois ne me réjouit absolument pas.

Je te repose la question, ces jumeaux, ils attendent de s’incarner chez qui ?

« Ils ne vont pas arriver tout de suite en vérité. Ils se sont rapprochés de vos dimensions c’est tout. Cela faisait longtemps qu’ils ne s’étaient plus incarnés. Ce sont de vieilles âmes.

Si un jour tu souhaites en savoir davantage sur eux et leur histoire commune, nous te répondront. Pour l’instant c’est trop tôt, ils ne vont pas s’incarner maintenant. » 

 Il y a une chose que tu peux me dire aujourd’hui. Auprès de qui vont-ils s’incarner ?  

« Auprès de parents aimants qui seront heureux de les accueillir. Ils devraient avoir une belle vie. Tu sais, tous les parents de jeunes enfants connaissent des moments d’harassement. C’est normal à certains moments de penser, au secours !

Si demain tu as un enfant, certains jours tu seras aux anges et d’autres tu te demanderas pourquoi la vie t’éprouve si sévèrement.

Des jumeaux, cela demande plus d’argent, plus d’attention, plus de travail. Mais être parent c’est aussi connaitre et partager de la tendresse et de la joie.

Ces deux âmes ont choisi leurs parents avant même que ceux-ci ne s’incarnent. Ils seront aimés et choyés. »

Eh bien tant mieux pour eux alors. Mais pourquoi se rapprochent-ils si tôt ?

« Cela peut arriver. Ils ont eu envie de se rapprocher. Certains médiums peuvent sentir auprès d’un tiers la présence d’un enfant à venir alors qu’aucun bébé n’est en route. »

Je ne les sens proches de personne justement…

« Ca viendra, quand ils seront prêts à descendre vraiment, tu sauras qui sont leurs parents. »

Ils semblent jeunes et très sages à la fois.

« C’est parce que ce sont de vieilles âmes. Cela fait vraiment longtemps qu’elles ne se sont pas incarnées et elles restaient proches de dimension élevées. »

Elles ne vont pas avoir trop de mal ici bas ?

« Elles ne seront pas autistes, ne souffriront pas de handicap particulier. Je ne te dirai rien de plus à leur sujet. 

Sache seulement qu’elles devraient avoir une vie agréable. »

Ok, tant mieux.

« Tu as fait ton choix pour l’assurance ? »

Pas encore non, mais je m’en occupe. 

« Pour l’instant ce changement te rend heureuse, tu te vois faire quelque chose qui a du sens pour toi. C’est très bien.

Ne te pose pas trop de questions sur les jumeaux. Ils se sont rapprochés c’est tout. Ils ont envie d’être dans vos énergies. S’ils se font connaitre c’est qu’ils se sentent bien. Ils pouvaient rester cacher. »

Comment ça ?

« Ils peuvent dissimuler leurs énergies. »

Milieu ou Ombre ? Je n’arrive pas à capter.

« Ce sont des âmes amies. C’est pourquoi nous les avons laissées approcher. Ton petit neveu est du Milieu. »

Je sais. Comme ses parents.

« Eux aussi ils sont comme au moins un de leurs parents. Comme ton frère et tes parents. »

Mes parents sont du Milieu.

« Tes parents ? Non. Ombre et Lumière. »

Non.

« Non ? »

Non. Ils sont du Milieu.

« Maman est du Milieu ? »

Maman est proche de la Lumière. Mais…

« Mais elle ne vient pas d’une dimension telle que la tienne. Alors tu l’as assimilée au Milieu. »

Mon frère est du Milieu.

« Même dimension que votre mère. »

Mon frère ?

« Ton frère. Maintenant que tu captes mieux les nuances de gris, tu peux le voir. Les dimensions lumineuses proches de celles du Milieu ressemblent à des dimensions du Milieu. « 

Et papa ?

« Ombre très proche du Milieu. D’où la confusion là encore. Ce n’est pas grave. Ta sœur est du Milieu. Pas toi.

Ton frère, ta sœur et toi êtes très sensibles mais cela ne s’exprime pas de la même manière chez chacun. Tu es la seule médium. Ta sœur est la plus compatissante tout étant en celle qui gère le mieux l’empathie. Ton frère est celui dont la sensibilité artistique s’exprime de la manière la plus fluide.

Contrairement à vos parents vous avez les moyens de tirer bénéfices de votre sensibilité. Aucun d’entre vous n’entretient de rancœur. Ni ne passe son temps à pleurer sur lui-même. Vous aimez aller de l’avant. Vous avez chacun votre manière de prendre du recul sur ce qui vous touche. Ton frère dessine, ta sœur parle, tu écris.

Vous pourriez tous les trois accueillir les jumeaux. Vous avez la maturité nécessaire pour être de bons parents, tous les trois.

Tu sais déjà qu’ils sont proches de ta famille. Peu importe chez qui ils arrivent, ce sera le bon moment. »

Merci Elédahiel.

Bonne journée à tous ;)  

 

  • Ni Ombre ni Lumière

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog. Je…
  • Amour-pureté

    Bonjour à tous, Aléhiel, les guides de l’autre chemin ont ouvert une route. «&…
  • « Je veux le seul »

    Bonjour à tous, « Tu as puni ton neveu. », me rappelle Gabriel. Je n…
  • Pas d’urgence, pas de sujet

    Bonjour à tous, « Alors finalement, tu as atteint ton objectif en matière de ge…
Charger d'autres articles liés
  • Amour-pureté

    Bonjour à tous, Aléhiel, les guides de l’autre chemin ont ouvert une route. «&…
  • « Je veux le seul »

    Bonjour à tous, « Tu as puni ton neveu. », me rappelle Gabriel. Je n…
  • Pas d’urgence, pas de sujet

    Bonjour à tous, « Alors finalement, tu as atteint ton objectif en matière de ge…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Déconnexion !

    Bonjour à tous, Alors le chien d’Astaroth m’a demandé d’écrire quelques …
  • Âme à naitre

    Bonjour à tous, C’est qui cette petite fille aux yeux verts, Elédahiel ? Elle n&rsqu…
  • Âme sage

    Bonjour à tous, Cette semaine on se promène à Anse Bertrand. J’ai ramené plein de ph…
Charger d'autres écrits dans Depuis l'entre-deux

9 Commentaires

  1. Bluebird

    6 décembre, 2016 à 16:54

    Coucou Sylvie !

    Merci tellement d’avoir partagé ici la visite des âmes de ces jumeaux…et tous tes échanges avec tes guides à ce sujet.
    C’est fort que tu puisses sentir leur présence si tôt.

    Aujourd’hui, je crois que je craque un peu physiquement (avec un petit virus du genre « nez-fontaine », « rafales d’éternuements » et « cerveau stone »). Pas bien grave. Mais en me posant pour faire le point avec moi-même, je réalise que je suis encore secouée par une séance de soin chamanique vécue la semaine dernière.
    Pour la troisième fois, on me certifie que je vais avoir des jumeaux. Et là, ça se précise : « 2 garçons » (!) et pour octobre prochain.

    J’oscille entre joie, doute, et effondrement…
    J’aimerais tant pouvoir en parler avec mes guides pour dépasser la peur de ne pas y arriver, la peur d’être prisonnière et sacrifiée dans le rôle de la « mère », la peur de ne vivre cette nouvelle relation aussi fort avec 2 qu’avec 1…la peur d’être épuisée :(
    Que la prédiction soit vraie ou pas, dans tous les cas ma réaction me renvoie en miroir que je ne suis pas alignée et vraiment claire dans mon souhait d’avoir un enfant. Je sens que j’ai à travailler une nouvelle étape de lacher-prise et d’Amour, sans savoir ce que le futur réserve ( 0, 1, 2 ??)… Dis, Sylvie, ça ressemble à un exercice du Milieu, non ? :)

    A l’occasion j’ai aussi réalisé que j’étais très triste à l’idée qu’il puisse ne pas y avoir de petite fille à l’horizon. Les 2 premières fois qu’on m’en avait parlé, j’espérais que « jumeaux » = une fille et un garçon. C’était plus facile pour moi. Mais 2 garçons ! je ne comprends pas pourquoi cela me rend si triste ? Vraiment comme un deuil.
    Je ne sais pas ce qui se cache derrière comme leçon d’âme, mais je crois que c’en est une.

    J’oscille entre la honte de ma réaction, et tellement de tristesse que je me dis que je dois écouter, et que les enfants comprendront que j’ai quelque chose à travailler et qu’ils ne m’en voudront pas…
    Bouh.

    Mais là, dans le Milieu, je ne sais même pas s’ils sont déja là ou pas.
    Confiance. Foi..

    Bises ;)
    Lara

    Répondre

  2. crystallia

    6 novembre, 2016 à 1:27

    Bonjour,

    Nicolas, merci à toi.

    En vérité, ça fait un moment que je sens leur présence et je savais qu’ils s’incarneraient dans la famille.

    Après, je crois que je n’avais pas trop envie d’en savoir plus…

    Jusqu’à ce que je les sente si proches.

    Ca fait drôle quand même ce genre de liens.

    Je sais que je veux des enfants mais ensuite, je ne me sente pas prête à en voir un arriver dans neuf mois alors deux…

    Merci à vous tous pour vos messages ceci dit, ils m’ont donné matière à réfléchir.

    Pour ce qui est des vieilles âmes, je développerai dans un prochain article.

    Bise ;)

    Répondre

  3. Olady

    6 novembre, 2016 à 0:02

    Bonsoir Sylvie,

    Peux tu développer le sujet des vieilles âmes s’il te plaît ?
    À part le fait d’avoir vécu multitudes de vies, quelles sont leurs particularités ?s’il y en a…
    Merci pour ton retour

    Répondre

  4. alexandre

    5 novembre, 2016 à 19:13

    Bonsoir sylvie,
    J adore ton article sur les jumeaux petite devinette :ai je un lien avec cet article? Je te donnerai la reponse plus tard bises

    Répondre

  5. Nicolas

    5 novembre, 2016 à 18:46

    Bonjour etBonne fête à toi Sylvie :)

    Répondre

  6. Emilie

    5 novembre, 2016 à 17:37

    Bonjour Sylvie,
    Avec l’expérience et le recul de l’âge, cette « préparation » à l’incarnation ne m’étonne pas vraiment, un peu comme si nous écrivions une histoire qui était parfois déjà gravée.
    Quelques mois avant de découvrir que j’attendais mon premier enfant, j’avais fait un rêve qui m’avait profondément bouleversée. J’étais une femme usée au statut équivalent à celui d’esclave ou de serf et je venais d’apprendre que mon seigneur avait tué ma fille le jour de son mariage. Mon fils m’avait été également arraché en combattant pour lui et j’avais perdu mes deux uniques enfants. J’avais un désir de justice et de revanche qui était monté en moi et m’avait effrayée car je n’étais pas sensée éprouver de sentiments, puisque que ma propre vie ne m’appartenait pas plus que les enfants que j’avais eus.
    Puis j’ai rêvé que je tenais dans mes bras un petit garçon adorable et j’étais persuadée que j’allais avoir un fils. En fait c’était mon deuxième enfant et il n’est venu que trois ans plus tard. J’ai rêvé que c’était lui qui me choisissait alors que cela faisait plusieurs nuits que je cherchais un homme. J’avais même rencontré des jumeaux dans des termes romains et je les aimais bien tous les deux mais je ne pouvais en prendre qu’un seul et n’avais pas voulu choisir. Les rêves se sont arrêtés quand un inconnu à posé sa main sur mon épaule en demandant « est-ce que je peux t’aimer ? »
    Ma fille me parle parfois de ce qu’elle souhaite pour le jour de son mariage alors qu’elle n’est amoureuse de personne (à ma connaissance !) et elle m’a déjà montré le genre de robe qu’elle souhaiterait porter.

    Quand tu avais écrit ici « il me doit un enfant », j’avais été très troublée.

    Répondre

  7. Camille-strawberry

    5 novembre, 2016 à 14:16

    Coucou Sylvie,

    Ton article me parle beaucoup aussi.
    Je n’avais pas envisagée de pouvoir ressentir ce genre de choses aussi longtemps à l’avance. Pour moi, les ressentis prophétiques étaient sur les choses dans la semaine à venir. Mais du coup, maintenant, tout prend sens.
    Je me souviens avoir vu mon frère et sa femme avoir un autre enfant, ils ne l’avaient pas dit encore, et mon frère était heureux comme tout. J’étais vraiment persuadée que c’était leurs énergies. Mais quand sa femme me confirma que ce n’était pas le cas, je me suis dit que j’avais du peut-être captée un truc par erreur. Et pourtant, la sensation de les avoir perçu ne m’avait pas quitté.
    je n’avais pas pensé qu’il était possible de percevoir longtemps voir plusieurs années à l’avance… Ca change touuuuuut !!

    Les jumeaux c’est beau. Une part de moi aimerait en avoir aussi, mais tu viens de me rappeler un truc horrible, à savoir, le coût et l’entretien de ces deux ptites bouilles qui crée le gouffre financier pour qui n’est pas préparé LOL
    Cela dit, c’est beau de ressentir les âmes avant qu’elles n’arrivent. Même après d’ailleurs. Je croise parfois ma nièce de 1 an et demi qui vient rigoler avec moi dans l’astral. C’est incroyable ce qu’on peut faire quand une personne est médium dans la famille. Je crois que les âmes s’en réjouissent.

    Bises

    Répondre

  8. Bluebird

    5 novembre, 2016 à 13:33

    Coucou Sylvie !

    J’aime ton article, et il me touche.
    Il réveille quelque chose de doux en moi….on m’a déja parlé de jumeaux me concernant, mais toujours rien. J’ai fini par me dire que ce serait pour une prochaine vie ? Ou peut-être sont ils par là, flottant aussi, mais ce n’est pas le moment.

    J’ai trouvé drole aussi la façon dont Elédahiel t’annonce comme ça,au détour de la conversation, le clan d’appartenance de tes parents et de tes proches :) Cela me permet de voir aussi ma famille d’un autre regard, avec amour pour nos différences et nos liens.

    Bises et une belle journée ensoleillée à toi !
    Lara

    Répondre

  9. Liliane

    5 novembre, 2016 à 12:13

    Coucou,

    J’aime beaucoup les articles de cette rubrique et celui-ci en particulier m’a fait plaisir. Tu vas rire je me suis dit jm’en fou ce sont les miens que je sois de sa famille ou pas :lol: Mais c’est vrai qu’un enfant c’est un sacré investissement émotionnel alors de jumeaux je ne fais qu’imaginer ce que ça peut être. Toutes les expériences sont bonnes à prendre alors même si des enfants arrivent en pack dans une famille, il est certain que les parents déploieront tout le nécessaire pour assurer et survivre aux ascenseurs émotionnels. Bravo pour ta voiture, ça a été rapide pardi!

    Bises et belle journée

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Nouvel achat !

  Bonjour à tous, Aujourd’hui j’ai acquis une machine à pain ! J’ai pris…