Les miens

23

Les miens dans Depuis l'entre-deux 16110502462617181814609609

Bonjour à tous,

Les jumeaux sont partis Elédahiel.

« Je t’ai dit qu’ils pouvaient dissimuler leurs énergies. Ils ne sont pas partis. Ils ne vont pas s’éloigner. Tu as déjà entendu parler de médiums qui sentaient des enfants non loin. »

Oui.

« Pourquoi les enfants s’approchaient-ils, dans la plupart de ces histoires ? »

Ils voulaient assister à leur conception. C’est spécial quand même. En fait je crois qu’il n’était pas nécessaire de me rappeler ça.

« Pourquoi ? Là où ils se trouvent actuellement, il n’y a pas de principes moraux. Ils veulent juste assister à un bel échange énergétique. Cela les confortera dans leurs choix et rendra la grossesse de la mère plus facile car ils arriveront auréolés d’énergies douces, contents de s’incarner auprès de parents qui s’aiment.

Cela arrive plus souvent que tu ne penses. »

Mon neveu avait peur de venir.

« Il restait marqué par des expériences précédentes difficiles. Mais aujourd’hui tu ne peux que constater qu’il est un bébé heureux. »

C’est vrai.

« Les jumeaux veulent assister à plusieurs évènements, c’est pourquoi ils se sont rapprochés tôt.

Il arrive aussi que les enfants qui se présentent soient des Anges qui préparent en fait le terrain pour les véritables enfants à naitre, plus tard.

Une personne t’a récemment fait part d’une expérience qui résulte en réalité de ce cas de figure. Le but était d’amener la mère à s’ouvrir à d’autres priorités. Car au moins un de ses enfants sera médium. »

Je crois savoir de qui tu parles…

Mais cette personne voudra savoir quelles sont ces autres priorités.

« Elle est très protectrice, naturellement. Elle ne devra pas cesser de s’occuper de ce qui lui fait personnellement du bien pour donner plus de temps à son enfant. Au contraire, elle devrait le laisser trouver sa place parmi les autres lui-même. En l’encourageant simplement. Parce qu’il ou elle aura de la ressource. »

Ok, merci de m’avoir répondu.

« Il y a tout un univers au-delà de ce que tu peux voir, tout un monde dans lequel l’ego n’a pas de prise.

Les âmes en attente d’incarnation ne sont pas soumises à des règles mais peuvent se voir limiter par des craintes antérieures, des croyances restrictives ou des choix qui les ont affaiblies au fil des incarnations.

Il faut de la force pour pouvoir se sentir libre dans un univers qui favorise pourtant le déploiement de l’âme au détriment de l’ego.

Les jumeaux que tu as senti encore ce matin ressentent peu de contraintes. Ils ont pu choisir des parents qui les accueilleraient dans des conditions favorables pour eux.

Toi aussi tu étais née dans de bonnes conditions, auprès de parents qui t’attendaient avec amour. Tu n’étais pas un accident ni même une jolie surprise. Tu étais une enfant désirée.

C’est ton frère la belle surprise. L’enfant dont nul n’a jamais regretté la présence. »

Bien sûr que non. 

« Il n’en est pas ainsi chez tout le monde. »

Je sais bien.

« Je te dis une chose, une dernière chose si tu me promets de rester calme. »

D’accord.

« D’accord ? »

Oui, promis !

« Ils devraient être tes enfants. »

Bon. Est-ce qu’ils peuvent arriver l’un après l’autre ?

« Non, ensemble. Ce sont des âmes sœurs. »

Bon, de toute manière si ce sont les miens je prendrai c’est tout. 

C’est juste que deux places de crèches etc…

« C’est une question d’organisation. Et je t’ai dit qu’ils arriveraient au bon moment. Tu verras. »

Bon. De toute façon ce n’est pas pour tout de suite.

« Exactement. Pour l’heure dis-toi que tout sera toujours parfait. Vis ta vie tranquillement.

Tout est toujours parfait. »

Merci Elédahiel.

Bonne journée à vous ;)  

  • Ni Ombre ni Lumière

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog. Je…
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres articles liés
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Déconnexion !

    Bonjour à tous, Alors le chien d’Astaroth m’a demandé d’écrire quelques …
  • Âme à naitre

    Bonjour à tous, C’est qui cette petite fille aux yeux verts, Elédahiel ? Elle n&rsqu…
  • Âme sage

    Bonjour à tous, Cette semaine on se promène à Anse Bertrand. J’ai ramené plein de ph…
Charger d'autres écrits dans Depuis l'entre-deux

23 Commentaires

  1. Arc

    17 janvier, 2017 à 1:54

    Bonsoir Sylvie,

    Pour ma part, ce qui a pu être violent pour moi, c’est mon accès à « la réalité trop crue » de la psyché de mes semblables. Je n’ai pas été perturbée directement par des énergies de l’astral inférieur. C’est pour dire, pour moi le meilleur cadeau à faire à un enfant comme ton neveu c’est de l’aider à gérer sa sensibilité. Le protéger ne résoudra rien.

    Et puis je lis « ce sont ses parents qui devrons l’accompagner » et là, je ne suis pas d’accord. Il ne leur appartient pas. Ses parents sauront l’accompagner dans certains domaines et dans d’autres pas. (…) Pour faire court.

    Cela fait un certain temps aussi que les discussions de développement personnel m’ennuient. Pourtant dans ce domaine-là j’ai des facilités. Toutefois on m’invite à regarder ailleurs. Il y a cet autre domaine auquel j’avais pratiquement fermé la porte. Les appels se font plus insistants.

    Ça n’a pas été agréable pour moi au mois d’août de ne pouvoir vous répondre, à toi et Emilie. Vous aviez été choues avec moi. Je devais passer quelques temps de vacances dans un endroit isolé. Je ne m’attendais pas à n’avoir aucun accès internet.

    À mon retour, il y a eu des chamboulements. Et j’ai du m’occuper de ma santé. J’ai bien géré. Je suis une costaude, une coriace, que dis-je, une veinarde (j’ai été bien entourée).

    Ton article sur les hommes-léopards ne m’a pas surprise. Autour de moi il y a des hommes et des femmes-chat. Rien à voir avec des animaux totems. Il y a un prêtre homme-chat. Lui, il me fait un peu peur avec ses iris blancs. La femme est toute Compassion.

    Je ne devrais pas écrire lorsque je tombe de fatigue. Je lutte moi aussi contre grippe-angine-sinusite, comme d’habitude. Tu ne trouves pas qu’on parle trop souvent de virus, angine, fatigue et sinusite ? Si si.

    Belle nuit ;)

  2. crystallia

    16 janvier, 2017 à 2:54

    Bonsoir Arc,

    Cela me fait plaisir de te lire.

    C’est mon bébé chéri (mon neveu), il a du mal à accepter toutes les composantes de la matérialité.

    Certaines choses lui semblent des contraintes inutiles et sur d’autres aspects il voudrait aller plus vite que ses deux ans.

    Il sent les gens en plus et du coup quand il n’aime pas il ne fait pas le moindre effort.

    Comme je sais qu’il sent beaucoup de choses, j’ai voulu le protéger, on m’a dit c’est inutile. Et on m’a rappelé que ce sont ses parents qui devront l’accompagner et que de cette manière ils s’ouvriront tous deux à d’autres choses.

    Je ne sais pas pourquoi il est venu. Je sais que finalement il se sent aimé donc il est contente d’être là mais je sais aussi qu’il y a des moments où il va se souvenir qu’il sent plus de choses que la majorité des gens.

    Moi enfant, j’étais fermée. Il y a bien eu quelques petites choses au fil des années mais j’étais hyper protégée. Dans mon cocon, rien ne m’a troublée. C’est avec le recul que j’ai compris que cela fait longtemps que mes guides se manifestent, que la Source m’a montré qu’elle était là et que je suis capable de sentir des choses et notamment de prévoir des évènements.

    Des années durant j’ai cru à des coïncidences.

    Comme toi j’adore les nuances de noir et de blanc. Je trouve que c’est tellement plus facile et agréable d’évoluer dedans.

    Le gris ça m’énerve, c’est souvent opaque pour moi, je dois faire des tas d’efforts pour comprendre des choses qui ne me conviennent pas dont je ne veux pas.

    Je n’aime pas le gris. Noir et blanc c’est mieux, c’est doux, c’est simple à lire et à capter.

    C’est une galère le gris, il faut le dire.

    Il n’y a qu’un noir qui me semble inaccessible c’est le noir où tout est égal à 0.

    Je n’arrive pas. Mes guides sombres me disent que c’est le stade de la volonté parfaite, sans ego.

    On dirait le sommet inaccessible pour moi. Aucune émotion n’y passe, toutes les pensées sont claires, nettes, parfaites, toutes les options ont la même valeur.

    On ne peut pas faire d’erreur de jugement à ce stade-là. Mais je n’arrive même pas à m’y tenir plus d’une seconde.

    Quant au blanc 0 alors là, je ne l’ai pas encore capté.

    Le gris 0 existe aussi me dit-on. Déjà que je n’ai pas envie d’explorer les gris « facilement » accessibles, celui-là c’est du domaine de la science fiction pour moi.

    Dans une autre vie, peut-être…

    Noir électrique ? Celui que je capte a l’air sympa. Mieux que le gris dur du bureau actuellement.

    C’est dommage que l’article t’ait donné mal à la tête. Mais heureusement que tu peux vite modifier ton taux vibratoire.

    Bonne semaine à toi.

  3. Arc

    16 janvier, 2017 à 1:19

    Hello,

    Je me rappelle très clairement le moment ou le contrat fut scellé dans l’astral avec mes parents actuels. Je les ai pris par la main en guise d’accord. En position d’enseignante-guide. C’était un moment touchant car empli d’amour, d’élan, de joie.

    Depuis, ça n’a pas toujours été facile. Ni pour moi, ni pour eux (lol). Je n’ai pas eu de personne incarnée pour me guider et me protéger (hors circonstances strictement matérielles). Et pour cause… La vie me remettant inlassablement en face de qui je suis.

    Toutefois je me suis en gros toujours sentie dans un cocon protecteur. Il fallait bien ça puisqu’enfant déjà j’étais extra-lucide : je voyais mes parents, mon entourage.. sans avoir conscience que ce n’était pas « la norme ». Je me dis que cela aurait évidemment été plus facile si je ne voyais pas. Mais c’était mon chemin. Ils (mon entourage énergétique) ont toujours veillé à ce que mon équilibre soit préservé. Et mon cœur est resté ouvert, et heureusement. Parce que moi les gris me rendent malade, vraiment malade. Rien qu’en traversant ton texte sur les gris, j’ai attrapé mal à la tête. Alors, j’ai repensé à la clarté iridescente et dorée qui me nourrit.

    Les nuances, de blanc, de noir.. pour moi c’est un domaine « facile », apparemment. (Je ne dis pas que j’ai accès à tout / peut-on seulement imaginer « Tout » ?). En clair : plus c’est profond ou lumineux, et intègre, plus j’aime. Il y a ce noir éléctrique, là, en ce moment qui m’intrigue…

    J’avoue ne pas très bien saisir cette idée de protéger énergétiquement un bébé : le protéger de qui ? De quoi as-tu peur ?

  4. crystallia

    6 novembre, 2016 à 22:01

    Bonjour Atellys,

    Oui, c’est une bien jolie nouvelle.

    Merci à toi.

    Bise ;)

  5. atellys

    6 novembre, 2016 à 14:24

    Coucou Sylvie

    A mi lecture de l’article je me suis doutée qu’il s’agissait de toi. Et bien c’est une bonne nouvelle ;-) )) Je ne savais pas que les âmes pouvaient venir aussi en amont avant leur conception par contre. C’est un bel article , rien ne t’obligeait à le partager avec nous mais tu l’as fait quand même alors merci pour le partage. On apprend toujours dans tes articles

    Bises

  6. crystallia

    6 novembre, 2016 à 14:18

    David, pas de souci.

    Au fond je vais te dire, c’est pour ça qu’ils sont descendus, ils veulent assister à la rencontre.

    Merci à vous tous.

    Bise ;)

  7. Zebullon

    6 novembre, 2016 à 13:47

    Bonjour Sylivie,

    A la lecture de tes commentaires, je réalise avoir été grossié. J’avais cru à la rencontre. Et j’etais heureux de cette bonne nouvelle. Ce n’est pas le cas et de tout facon c’est ta vie privée. Et je n’ai pas abordé ni même imaginer. Donc je te demande d’accepter mes excuses. Et j’espère que mon commentaire ne te freinera pas à partager ces moments car ils sont riches d »enseignements.
    Je regrette de manquer de retenue ou de finesse parfois. Livré avec des gros sabots.

    David

  8. Isabelle

    6 novembre, 2016 à 13:29

    Coucou Sylvie
    Merci pour ce tres bel article qui me rappelle qu’il n’y a pas de hasard. J’ai senti la presence de l’ange trois ans avant la naissance de ma fille. C’était une presence plutôt masculine et tres douce. Ma fille n’est pas douce du tout lol c’est un bulldozer !
    Je comprends qu’il a fallu préparer le terrain parce que même si j’aimais son père quand nous l’avons conçue, la grossesse à été difficile . Nous ne venons pas des mêmes dimensions et l’apprivoisement est parfois long.
    Par contre ce qui est sur c’est que le travail sur soi fait venir des vieilles âmes dans nos foyers. Et c’est magnifique de voir leur regard. Pour eux l’enfance est parfois compliquée car ils ne sont pas « enfants ». Ils savent. Beaucoup .
    Merci
    Bises

  9. Liliane

    6 novembre, 2016 à 12:55

    Bonjour Sylvie,

    En tout cas tu n’as pas l’air d’avoir paniqué à l’annonce de cette nouvelle, c’est quelque chose qui arrivera en son temps. Je suis très touchée par cette article, l’incarnation des âmes est un événement encore plus planifié qu’un mariage, rien n’est fait au hasard et à aucun moment il n’est question d’aviser en cas de problème, tout se fait dans la perfection même de la création. Depuis notre angle de vue certaines choses peuvent paraître confuses, prendre du temps mais tout est clair et parfait, une belle symphonie. En attendant que les choses se fassent continuons de vivre nos vies et à faire et être ce qu’on aime.

    Bises bon dimanche

  10. Carène

    6 novembre, 2016 à 12:41

    je découvre les trois derniers messages après avoir posté le mien.

    Sur la concordance des temps…
    Pour moi, elle est liée à des choix d’expériences à l’incarnation que nous avons le libre arbitre d’accepter, décaler ou refuser une fois incarné. Il y a une porte qui s’ouvre en ce sens un certain temps, libre à nous de la pousser ou non en fonction de ce que l’on sent. Je crois personnellement avoir retardé quelque peu ne me sentant pas prête à assumer une nouvelle charge d’âme au vu des circonstances matérielles que je vivais et qui me pesaient déjà beaucoup.
    A suivre !!!

Consulter aussi

Tranquillement

Bonjour à tous, « Alors, ce travail que tu as fait avec ton amie ce weekend t&r…